Dimanche 16 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sécurité

Inauguration du poste-frontière de Rosso : Le Sénégal sécurise une entrée stratégique

Single Post
Inauguration du poste-frontière de Rosso : Le Sénégal sécurise une entrée stratégique

Avec l’inauguration du poste-frontière de Rosso, le Sénégal  sécurise une entrée sur son territoire très fréquentée. L’objectif est de contrôler les entrées et les sorties avec l’effectivité du fonctionnement du service des visas sur cette partie du pays.


Abdoulaye Daouda Diallo sécu­rise le Sénégal au Nord. Le ministre de l’Intérieur a inauguré, hier, le poste frontière de Rosso spécialisé dans la délivrance de visas biométriques pour les étrangers en séjour au Sénégal. Il s’agit d’installer ce service dans une frontière qui délimite le Sénégal de la Mauritanie et, dont le taux de fréquentation est jugé très important. Réalisé dans le cadre d’une convention de concession entre l’Etat du Sénégal et la société «Snedaï», ce projet met en place un nouveau dispositif de délivrance de visas biométriques en vigueur au Sénégal depuis le 1er Juillet 2013. Il consiste, selon le ministre de l’Intérieur, à exiger de tout voyageur entrant au Sénégal un visa à l’exception des ressortissants de la Cedeao et des citoyens des pays dispensés de ce sésame grâce à des accords de coopération à l’image du Maroc. D’après Abdoulaye Daouda Diallo, l’instauration du visa ne se justifie pas par une application de la réciprocité. Mais, elle constitue une exigence de sécurisation du territoire national par une vérification des entrées et sorties. «Ce qui nous intéresse le plus, c’est la vérification des entrées et des sorties dans nos frontières. C’est le but fondamental», a-t-dit. Il a en outre indiqué que ce projet qui a commencé par Dakar sera étendu dans les différentes portes d’entrée du territoire national.  

Aujourd’hui, la société Snedaï a réalisé des «investissements impor­tants» pour la mise en œuvre de ce système dans le cadre de la convention qui la lie à l’Etat. L’entreprise a installé un réseau télé informatique bâti autour de la Direction de la surveillance du territoire (Dst) chargée de l’instruction des demandes de visas au ministère de l’Intérieur. Il y a aussi l’aménagement à Dakar d’un centre d’exploitation relié à tous les autres sites de délivrance de visa. Sans oublier les 18 ambassades ou consulats à l’étranger, et les 10 boxes de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar qui facilitent la délivrance de visas. Il a aussi cité la réalisation de 10 postes au sein des secteurs frontaliers que sont Rosso, Gorel Oumar, Matam, Nayé, Sénoba, Mpack, Coumbacara, Fongolimbi, et Badiara.

Par ailleurs, il a inauguré les nouveaux locaux du poste frontalier de Rosso. Ces nouveaux locaux, qui comprennent le bureau principal du chef de poste, un poste de contrôle pour arrivées, un autre pour les départs et les locaux techniques, «répondent aux normes de l’Oaci». Ces édifices permettront de resoudre quelques difficultés auxquelles sont soumis les garde-frontières comme les problèmes de mobilité et d’effectifs.


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Fkjifjf

    En Septembre, 2013 (21:43 PM)
    Si vous voulez vraiment sécuriser le territoire imposez des cartes de séjour a tout étrangers non Sénégalais; au lieu d'ouvrir vos portes grande ouvertes aux vendeurs de drogues, aux prostitues, et au criminels. Chaque personne entrant au Sénégal se doit de décliner ses activités et octroyer une carte de séjour.
  2. Auteur

    Mor

    En Septembre, 2013 (23:18 PM)
    EN PLUS IL FAUT DES POLICIERS MUNICIPAUX QUI PATROUILLENT A RICHARD TOLL ROSSO DAGANA ET ROSSE BETHIO
    Auteur

    Stopp

    En Septembre, 2013 (03:27 AM)
    Surtout contrôler les naars terroristes :up:  :up:  :up: 
    Auteur

    Nonobostant Faye

    En Septembre, 2013 (09:35 AM)
    je pense que le sénégal a bien fait pour sécuriser son frontière c'est une bonne chose.





















    Auteur

    Un Observateur

    En Septembre, 2013 (11:23 AM)
    L'URGENCE C'EST AUSSI DE PLACER DES CAMERAS DE SURVEILLANCE DANS LES PRINCIPAUX LIEUX PUBLICS.
    Auteur

    Pag

    En Septembre, 2013 (11:59 AM)
    C'est bien mais le plus important c'est le contrôle des cartes de séjours aux etrangers qui viennent dans notre pays, car chez eux leurs autorités font ainsi meme si on est dans l'espace CEDEAO. Leurs pays gagnent enormement d'argent en imposant des cartes de séjours et il font des controles severes. Ensuite ils protègent leur population au detriment des autres. Nous au senegal avec notre soit disant teranga on est envahi...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email