Jeudi 21 Mars, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Justice

Affaire Khalifa Sall : "L'État va respecter la décision de la Cedeao"

Single Post
Affaire Khalifa Sall : "L'État va respecter la décision de la Cedeao"

Les avocats de l'État étaient face à la presse, ce samedi. Vingt-quatre heures après la sortie des avocats du maire de Dakar, c'était à leur tour de se prononcer sur la décision de la Cour de justice de la Cedeao dans l'affaire Khalifa Sall. Ils ont déclaré qu'ils se plieront au verdict, même s'ils disent attendre d'en connaître officiellement la teneur.

"L'État du Sénégal est respectueux de toutes les décisions rendues par les juridictions internationales, clame l'ancien bâtonnier Me Moussa Felix Sow. Le Sénégal est un État de droit."

Son confrère Me Ndéné Bitèye a abondé dans le même sens : "Respecter une décision, c'est l'exécuter ou utiliser les voies de recours. L'État du Sénégal n'est pas un justiciable isolé."

Cependant, Me Ousmane Sèye a rappelé que la Cour de justice de la Cedeao, contrairement à une certaine interprétation de sa décision, n'a jamais ordonné la cessation immédiate des poursuites contre le maitre de Dakar et Cie. Non plus, ajoute-t-il, la juridiction communautaire n'a jamais ordonné la libération provisoire des requérants.

 


Article_similaires

53 Commentaires

  1. Auteur

    Khatior-bi

    En Juillet, 2018 (16:07 PM)
    Insha Allah,

    Il sortira lundi.

    Mais il sera arretr de nouveau pour un autre motif comme du temps de l'apartheid.
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Al Haqq Bill Haqq Haqqan Haqqa

      En Juillet, 2018 (17:16 PM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      une fois n'est pas coutume dit-on dans le jargon juridique de tous les pays de ce nouveau
      monde que nous vivons dans un monde global vite devenu un grand village du village à la
      ville et on voit bien ici que ces avocats commis à la défense en droit de notre état de droit et
      de droiture ne seront points appelés des avocats du diable aussi bien en haut conseil que en
      classe supérieure de sénégalais bon teint connaissant bien ici leur pays comme leur peuple
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (18:19 PM)
      "les avocats de khalifa sall peuvent saisir les nations unies pour amener l'État à respecter cette décision"

      ndiouga sarr,
      maitre de conférences à la faculté des sciences juridiques et politiques (fsjp) de l'université cheikh anta diop de dakar (ucad)

      http://www.seneweb.com/news/justice/quot-le-juge-doit-liberer-khalifa-sall-s_n_251285.html
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (18:27 PM)
      la cedeao n'a pas besoin d'ordonner l'arrêt des poursuites, son délibéré sous-entend automatiquement que toute cette pocédure est nulle et non avenue.

      quand une procédure est viciée, la loi oblige que les poursuites s'arrête et que le mis en cause soit libéré automatiquement.

      dans ce procès contre khalifa sall, tout est faux et vicié du début à la fin
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (18:50 PM)
      il ne fallait même pas polémiquer sur la décision de justice la cour de cette instance africaine. un état de droit ne mettrait jamais ces adversaires de macky, to start with. macky a beaucoup perdu de son capital politique à l’étranger et de sa crédibilité au niveau domestique. il a participé à la dégradation de notre démocratie alors qu’on s’attendait à ce qu’ils nous propulsent davantage. malheureusement, macky que je voyais comme l’œuvre d’art de politique contemporaine du maître” (wade), fell short of expectations! c’est maître wade qui a façonné macky de bout en bout (from end to end). c’est le maître qui avait tendu la perche à macky quand il était à fond de cale, in other words quand il n’avait même pas de quoi attraper un ndiaga ndiaye. c’est wade qui l’avait fait nommer directeur général de protrosen malgré qu’il n’en avait pas encore the track record. premier ndombou tank du maître. de la, il fait de lui un ministre de la république dans la gestion des affaires industrielles puis des affaires de l’intérieur, puis chef du gouvernement as the prime minister. pour avoir plus de pouvoir, il faut être président. president, macky l’a été à l’assemblee grace au même maître dont œuvre d’art se poursuivait encore sur macky. donc c même wade qui a déblayé ce parcours à macky.
      moral of my story, macky deye fayoul narr ba khoromame!
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (19:06 PM)
      il faut que les avocats de khalifa sall saississent les nations unies sans attendre.

      il faut qu'ils mettent un bon dossier très bien documenté sur la table del'onu. on ne peut surtout pas faire confiance à macky, le dictateur. il nous réserve surement un piège.
    • Auteur

      Yatt

      En Juillet, 2018 (21:03 PM)
      ainsi les avocats de l'etat peuvent savoir à l'avance la décision à venir de la justice sénégalaise ?
      et avec ça, il y a encore et toujours des trolls fous-furieux qui déclarent rageusement l'indépendance de la justice de ce pays et les décisions souveraines de ses juges ?
      par ailleurs barth dias devrait, par voie de conséquence, être libéré et dédommagé !
      pour que l'on se comprenne souvenez-vous qu'un meurtrier et un pyromane ont été libérés par la faute d'un juge qui les avait entendu en l'absence de leurs avocats (chambres criminelles de diourbel).
      en matière pénale, certains vices de procédures annulent toute la procédure : dura lex sed lex !!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:08 PM)
      macky serait-il devenu tout d'un coup humain sage raisonnable démocrate et fréquentable ?

      attention, avocats et souteneurs de khalifa sall prenez toutes vos dispositions pour ne pas vous faire piéger.


      on sait tous que macky ne peut pas devenir si raisonnable et sensible tout d'un coup. c'est pas possible
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (22:16 PM)
      si l'etat du sénégal reconnaît qu'il y a vice de procédure. cela veut dire qu'il reconnaît que le verdict rendu n'est pas bon. et dans le cas échéant c'est l'abandon pur et simple des poursuites contre le maire de dakar... en tout cas c'est comme ça que cela se passe dans les pays dits démocratiques... il faut refuser que l'état du sénégal s'exécute à dose homéopathique. une des marques de fabrique de macky.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (22:36 PM)
      cest vraiment bête de penser a une liberatiob du maire de dakar suite a une decision de cette cour de la cdeao. si tel est le xas, quon nous ferme nos juridictions et quon se fasse juger par cette juridiction. mme les nations unies puissance internationale ne simplique pas dans les decisions rendues par les juridictions dun pays souverain. quelque soit leues interventions dans les pays dites a problemes politiques.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (22:36 PM)
      cest vraiment bête de penser a une liberatiob du maire de dakar suite a une decision de cette cour de la cdeao. si tel est le xas, quon nous ferme nos juridictions et quon se fasse juger par cette juridiction. mme les nations unies puissance internationale ne simplique pas dans les decisions rendues par les juridictions dun pays souverain. quelque soit leues interventions dans les pays dites a problemes politiques.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (00:04 AM)
      ces avocats de l'état sont tellement malhonnêtes . ils ne peuvent pas dire que la procedure est mal faite et qu'ils n'ont pas respecter les droits du maire-députe.
      comment sont-ils arrives a le condamne si le procès n'est pas equitable.
      comment le maire peut prouver son innocence si vous l'avez arbritairement garder en détention.
      avant d'avant d'arriver a une condamnation il faut d'abord avoir un procès clair et equitable, sinon tout est foutu en l'air.
      ce sont menteurs de l'état, des vrais diables judiciaire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (11:20 AM)
      vraiment on ne reconnait plus le sénégal; les politiciens nous prennent en otage et on l'accepte: ils passent tout le temps à s'étriper qui pour parler des réalisations de macky sall ( il n'a rien réaliser de lui même, ce sont nos impôts) qui de khalifa sall karim wade etc. pendant ce temps, des milliers de jeunes sont au chomage, les étudiants sont en grève et les entreprises tombent en faillite par défaut de paiement de l'etat, les immeubles fleurissent à dakar et le luxe insolent s'installe ( les voleurs soretnt de leur trou étant rassurés que rien ne leur arrivera plus. c'est grave.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (15:29 PM)
      qu'a dit la cour de justice de la cedeao? ces avocats veulent le beurre et l'argent du beurre. liberez le maire que vous detenez arbitrairement ou alors envoyez a reubeuss tous ceux qui doivent y etre comme votre pr... doul waay!
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (16:24 PM)
    si vous reconnaissez que les droits des avocats de Sall n ont pas ete respectes cela veut dire

    que vous reconnaissez que le proces a ete vicie, donc nul. Liberez ce prisonnier politique et dites a Macky Sall d avoir le courage d affronter ses adversaires dignement. On crie sur tous les toits que son bilan lui est favorable. Alors fair-play ....

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (16:29 PM)
    Macky n'a pas le choix les avocats de khar sont décidés à aller à l'ONU et là ça sera pire avec le cas Karim

    Tanor diang a mis Macky mon Presi dans une situation trop complik dommage k Macky n'a pas était intelligent fallait tout faire pour bosser avec khaf et se débarrasser de ces vieux là dabord fallait soutenir khaf lors des locales d 2014 ensuite l'intégrer dans le gouvernement ns tous sac on k khaf est un bosseur heure bi dodo halatati sah élections mais top ces vieux là ba dougal sa bop
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (16:30 PM)
    DES GUIDES CORRIGÉS AUX CONCOURS ENA DOUANES POLICE GREFFE GENDARMERIE FASTEF CREM CFJ ESP EPT EAUX ET FORÊTS BACCALAURÉAT BFEM CFEE DISPONIBLES AUX NUÉROS 779139515 POSSIBILITÉ DE LIVRAISON À DOMICILE OU AU BUREAU
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (16:31 PM)
    Arreter les prognostics c'est pas la coupe du monde
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (16:40 PM)
    Au moins une liberté provisoire ! Si non l'état du Sénégal va être taxé de ridicule ! De plus sinon macky sall sera toujours taxé de peureux !
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (16:45 PM)
    URGENT

    Risques et menaces sur les installations SENELEC.

    Situation dangereuse au GARAGE MALIEN.

    Nous venons expressément attirer l’attention de la Senelec sur la situation d’une extrême menace qui existe dans l’espace appelé GARAGE MALIEN.

    Les camionneurs maliens chargent des fûts et des bidons de carburants, des bonbonnes de gaz et d’autres produits hautement inflammables qui peuvent s’avérer extrêmement dangereux pour l’environnement de la capitale Dakar, mais aussi et surtout pour les installations de la Senelec.

    Nous avons tous en mémoire l’évènement malheureux de l’Incendie du Parc Lambaye de Pikine en novembre 2017 qui a vu la ligne de haute tension complètement endommagé , entrainant aussi bien pour les usagers ,que pour la Senelec des dommages et des désagréments énormes .

    D’après certaines informations les transporteurs maliens se livreraient à des manipulations irresponsables et irréfléchies dans cet environnement détonnant qui peuvent avoir des conséquences incommensurables et catastrophiques.

    Notre démarche s’inscrit dans notre souci de protéger nos concitoyens, les acquis de la Senelec, et de la préservation des intérêts des consommateurs d’Energie du Sénégal.

    SVP : Faites passer le message à l’Etat, et Directeur Général de la SENELEC

    Email : [email protected]



    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (17:16 PM)
    Les Sénégalais ne sont pas patriotes. Ce qui ce passe dans ce pays au vu et su de tous. Tout le monde fait semblant de ne rien voir ni attendre. Le Sénégal n'est pas un Etat de droit.



    Le Sénégal n'est plus un Etat . On a un mafiaso à la tête de l'Etat qui manipule la législation en fonction de ses intérêts et camoufler ses déboires(Rien la Casse des dépôts et consignation est un exemple parmi d'autres).

    Bien des pays d'Afrique Centrale ont explosé par ces types de comportements. Un Etat mafieu qui manipule la justice pour ce protéger et du jour au lendemain çà a pété et en guerre civil.

    Documentez vous sur certains pays d'Afrique Centrale.

    Faut porter le débat jusqu'à l'ONU. Le Sénégal était l'unique pays en Afrique de l'Ouest à avoir un pseudo démocratie et une certaine stabilité si çà pète( et je vous assure que çà a rythme là çà risque de péter) toute la sous-région va "partir en couille".

    Actuellement Macky et sa bande de Mafiaso sont entrain de détruire tous nos acquis démocratiques.

    Auteur

    Fadel Dabo

    En Juillet, 2018 (17:17 PM)
    Bougane Guèye est là présent et travail pour le changement en 2019 . Car ce régime cache ses incompétences en manipulant notre justice à sa guise . Avec Gueum Sa Bopp pour ramener une justice équitable et l'unité de tous dans le travail . Ensemble faisons confiance à notre potentiel pour un meilleur Sénégal .
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (17:17 PM)
    Il faudrait que les ministres et les anciens ministres se taisent avant que la justice et l'état ne se prononcent. C'est fatiguant ces couacs, Macky Sall devrait faire des rappels à l'ordre et le ménage s'il le faut!
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (17:17 PM)
    MAITRE OUSMANE SEYE CELUI QUI DEFENDIAT LE TROISIEME MANDAT DE WADE ET MAINTEBANT AVEC MACKY SALL ET VICE PRESIDENT DU MACHIN HAUT CONSEIL COLLECTIVITE JE NE SAIS QUOI. SENEGALAIS YEWOU ET CONFIER VOTRE PAYS A DES HOMMES HONORABLES.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (17:57 PM)
      hélas,la politique pratiquée au sénégal est tellement dégueulasse que les vrais "gorr",les nobles,les dignes bref les meilleurs d'entre nous qui devaient gouverner ne s'y hasardent malheureusement jamais,car ayant une intégrité à préserver.
      nous sommes donc à la merci de cet espèce d'individus.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (17:57 PM)
      hélas,la politique pratiquée au sénégal est tellement dégueulasse que les vrais "gorr",les nobles,les dignes bref les meilleurs d'entre nous qui devaient gouverner ne s'y hasardent malheureusement jamais,car ayant une intégrité à préserver.
      nous sommes donc à la merci de cet espèce d'individus.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (17:57 PM)
      hélas,la politique pratiquée au sénégal est tellement dégueulasse que les vrais "gorr",les nobles,les dignes bref les meilleurs d'entre nous qui devaient gouverner ne s'y hasardent malheureusement jamais,car ayant une intégrité à préserver.
      nous sommes donc à la merci de cet espèce d'individus.
    Auteur

    Popi

    En Juillet, 2018 (17:23 PM)
    Thierno Amadou bilaye amel nga niou aqkh.mais khana munulo nio bayyi.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (17:29 PM)
    woye nioune ndokh ndokh ndokh louni dounde metti na.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (17:39 PM)
    Maitre Ousmane Seye vous faites vraiment honte à votre corporation. Revoyez combien de fois vous avez tenté de défendre l’impossible de Abdou Diouf a Maky Sall en passant par Abdoulaye Wade. Si vous voulez aider votre Candidat dites lui la vérité et qu’il se rappelle comment il est venu au pouvoir. Ce n’est pas parce que ses parents ont fait plus pour leur fils que les autres pour leurs siens que le bon Dieu l’a choisi pour nous. C’est dommage que certains marabouts (suivez mon regard), n’ont rien pris de l’heritage de mon ulistre père et guide Dabakh Malick. Il disait je le cite “si la vérité est un bâton et que (Maodo son vénère père) n’est pas dans la vérité voulue par le tout puissant, utilisé ce bâton pour le rappèler à l’ordre”, fin de citation. Vous comprendrez aussi bien que moi, son but était de prouver comment quelqu’un qui se dit croyant et guide doit être devant des situations comme celles que le Président Sall est entrain de plonger le pays. C’est dommage car, personne et surtout moi, n’aurait imaginé que Monsieur Sall allait se transformer de la sorte. J'étais Aux USA, quand je voyais au journal du Soir à la télévision, au moment de son différent avec le Pouvoir dictatorial du PDS préparant une supposée préparation d’un certain Karim Wade pour r relever son Père de Président, Maître Madicke Niang narguait les Sénégalais en jouant à une certaine et patetique réconciliation entre lui et Maître Wade. Je me rappelle comme hier, quand le Président Sall, fraîchement élu, répétait au peuple sénégalais (militants et opposants): BOUFFi YAME NEKHE, sa mission était de remettre le pays dans l’orthodoxie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (01:21 AM)
      maitre ousmane seye, quel hypocrite ! il le plus est hypocrite de l'histoire du senegal. un avocat truand comme c'est pas possible.
      il doit avoir des problème ce me seye
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (02:35 AM)
      son cerveau est atrophié à cause de l'alcool c'est pour cela qu'il n'a plus d'affaires et qu'il est obligé de coller le pouvoir pour des honoraires indus. dommage pour lui
    Auteur

    Daouda Fall

    En Juillet, 2018 (17:55 PM)
    Gueum Sa Bopp est en marche fort pour le changement au Sénégal . Cependant il faudrait éradiquer d'abord cette politique d'intérêt personnels et de positionnement en 2019 . Avec Bougane Guèye Dany le meilleur reste à venir ; avec notre jeunesse dynamique et travailleur .
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (17:55 PM)
    DOMERAME bou mag bii la ken toudoul . Moye juge lamote , un vrai domérame .



    En son âme et conscience, Il savait que le cas de Khalifa et Compagnie est plein de nullité mais il a préféré fermer les yeux. Bayil bamou Eggu si YALLA Rek. Xalakhira dina meti.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (18:18 PM)
    Foli régime bi ! Ce régime est vraiment nul!
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (18:49 PM)
    Est-ce qu'il existe une personne plus malhonnete que M. Seye. La CJ de la CEDEAO n'a pas besoin et n'a pas a ordonner l'arret des poursuites ou la liberation de KAS. Des lors que la procedure est viciee depuis le depart (meme si la CJ ne jugeait pas la detention arbitraire, ce qu'elle a dit de facon on ne peut plus limpide), la liberation s'impose d'office, quitte a reprendre la procedure dans les regles de droi. Pretendre le contraire releve d'une nullite absolue. Bien evidemment quand on veut etre le mouchard de tous les regimes, forcement on devient un grand fumier. Une personne qui se permet de tenir de tels propos ne merite meme pas une once d'attention. J'ai honte pour ses proches qui, j'en suis sur, souffrent dans leur chair a cause de ce mercenaire du droit.
    Auteur

    Ridicules

    En Juillet, 2018 (18:55 PM)
    Ils sont ridicules ces pseudo mercenaires du droit. Ils croit pouvoirêver casser la marche du front de résistance vers un recouvrement intégral et infaillible des libertés publiques. Le moment est venu pour chaque citoyen de choisir son camp.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (19:37 PM)
    Les avocats de Khalifa jettent des os , vous plongez tête baissée pour ronger. Lisez l'arrêt , Bon Dieu! La Cour donne 2 dates limites de la période de détention qu'elle juge arbitraire. Elle dit le 1er procès n'est pas équitable. On vous faire croire que Çela éface les fausses factures. La cour a dit le le 1er procès n'est pas équitable, le procureur et les avocats de Khalifa ont tous rejetté ce 1er procès c'est pourquoi il y aura un 2èm procès : l'appel .
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (04:15 AM)
      boul niiou fonton waye
      ce que tu appelles 2ieme procès ? s'appelle un "appel" du procès.
      s'il y aura un 2ieme proces il y aura d'autres témoins etc... etc..
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (19:57 PM)
    La CEDEAO a établi par le traité de Lagos signé le 28 Mai 1975 par quinze pays de l’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo. Le Cap-Vert a rejoint la Communauté en 1976 mais la Mauritanie a décidé de la quitter en 2000.

    Sénégal: la Cour de justice de la Cédéao donne raison à Khalifa Sall

    http://www.rfi.fr/afrique/20180629-senegal-decision-cour-justice-cedeao-donne-raison-khalifa-sall
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:01 PM)
    Jeune Afrique : Affaire Khalifa Sall : l’État du Sénégal subit un revers judiciaire devant la Cour de la Cedeao / http://www.jeuneafrique.com/586039/politique/affaire-khalifa-sall-letat-du-senegal-subit-un-revers-judiciaire-devant-la-cour-de-la-cedeao/



    Les machiavéliques à vos plumes, il y a toujours une justice!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:07 PM)
    arreter vos commentaires. vous ne connaissez rien du contenu de L ' arret rendu par la cour de justice de la cedeao .la cour a constate que Khalifa Sall candidat Depute declare elu par le conseil constitutionnel devrait retrouve sa liberte en etant Depute elu qui benefice d' une protection c est a dire l' immunite parlementaire. Comme il a ete garde pendant la periode de la proclamation officielle des resultats jusqu ' au moment de la levee de son immunite, pendant cette periode ses droits ont ete viole et la cour a condemne I'etat du senegal a paye a Khalifa Sall 35 millions pour reparer le tort qui lui a ete Porte. Mais retenez que toutes les autres requetes de khalifa Sall not ete rejetees par la cour de justice de la cedeao .la cour n' a jamais demande, ni ordonne la liberation ou l 'arret des poursui
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:00 PM)
      la cedeao a jugé arbitraire la détention de khalifa sall après son élection comme député jusqu'a la levée de son immunité parlementaire. la cour estime que les droits de la défense ont été violés s'agissant de leur droit à un conseil (à l'enquête préliminaire), de la présomption d'innocence et du droit à un procès équitable. la cour juge que la responsabilité de l'etat du sénégal est directement engagée "par le truchement de ses autorités judiciaires".
      elle condamne l'etat a verser 35.000.000 fcfa aux requérants et débouté ceux-ci du surplus de leurs prétentions.
      quoi encore?????
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (22:30 PM)
      sauf que des détenus, seul khalifa sall a été élu député pourtant le verdict du procès inéquitable etc concerne tous et donc ce n'est pas seulement l'histoire de l'immunité qui est une vice, mais y a d'autres violations.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:44 PM)
    Les jurisdictions internationales sont Contre l'interet des populations
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:54 PM)
    a Cour de Justice de la CEDEAO a rendu son verdict dans l'affaire Khalifa Sall et contre l'Etat du Sénégal.

    La Cour estime que les droits de la défense ont été violés s'agissant de leur droit à un conseil (à l'enquête préliminaire), de la présomption d'innocence et du droit à un procès équitable.

    Elle a également jugé arbitraire la détention de Khalifa Sall après son élection comme député jusqu'a la levée de son immunité parlementaire.



    La cour juge que la responsabilité de l'Etat du Sénégal est directement engagée "par le truchement de ses autorités judiciaires".



    Elle condamne l'Etat a verser 35.000.000 FCFA aux requérants et débouté ceux-ci du surplus de leurs prétentions.(Source : PressAfrik)

    https://www.pressafrik.com/URGENT-La-cour-de-justice-de-la-Cedeao-donne-raison-a-Khalifa-Sall-et-condamne-l-Etat-du-Senegal_a185590.html
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:57 PM)
    La Cour de Justice de la CEDEAO a rendu son verdict dans l'affaire Khalifa Sall et contre l'Etat du Sénégal.



    La Cour estime que les droits de la défense ont été violés s'agissant de leur droit à un conseil (à l'enquête préliminaire), de la présomption d'innocence et du droit à un procès équitable.



    Elle a également jugé arbitraire la détention de Khalifa Sall après son élection comme député jusqu'a la levée de son immunité parlementaire.







    La cour juge que la responsabilité de l'Etat du Sénégal est directement engagée "par le truchement de ses autorités judiciaires".







    Elle condamne l'Etat a verser 35.000.000 FCFA aux requérants et débouté ceux-ci du surplus de leurs prétentions.(Source : PressAfrik)



    https://www.pressafrik.com/URGENT-La-cour-de-justice-de-la-Cedeao-donne-raison-a-Khalifa-Sall-et-condamne-l-Etat-du-Senegal_a185590.html
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:58 PM)
    Ballanga tothie guéméniou same dangaye khame loumou waliss, ils n'y comprennent rien et chialent à tout vent, c'est bien la période où il était député jusqu'à la date de la levée de son immunité qui est concerné. l'Etat pourrait l'indemniser pour cette durée mais, le libérer pour revenir le cueillir 3 mois après n'aurait fait qu'ajouter au désordre car ces pyromanes professionnels auraient trouvés le moyen de chambouler tout Dakar et empêcher les citoyens de tourner en rond, éviter cela vaut bien 35 millions de francs, la sérénité des populations en vaut la peine.

    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:06 PM)
      a noter que dans sa décision, la cour a estimé que les droits de la défense ont été violés, s'agissant de leur droit à un conseil (à l'enquête préliminaire), de la présomption d'innocence et du droit à un procès équitable.

      elle a également jugé arbitraire la détention de khalifa sall après son élection comme député jusqu'à la levée de son immunité parlementaire. la cour a aussi jugé que la responsabilité de l'etat du sénégal est directement engagée "par le truchement de ses autorités judiciaires". elle condamne l'etat à verser 35.000.000 fcfa aux requérants et débouté ceux-ci du surplus de leurs prétentions.

      outil syllaber bokk