Mardi 25 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Dialogue national, plateforme Jubbanti : Vers une réforme profonde du système judiciaire

Single Post
Dialogue national, plateforme Jubbanti : Vers une réforme profonde du système judiciaire
Le Sénégal organise la 4e édition de la Journée du dialogue national le 28 mai 2024. Elle sera axée sur "La réforme et la modernisation de la justice". Ce dialogue constitue une occasion unique pour examiner en profondeur les forces et faiblesses de notre système judiciaire, identifier les dispositions légales et réglementaires à améliorer et élaborer une feuille de route pour la mise en œuvre des solutions dégagées. Cette initiative s'inscrit dans une volonté de restaurer la confiance des citoyens dans cette institution clé.

 

 

En effet, le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, s'est engagé, lors de son discours d'investiture le 2 avril 2024, à œuvrer pour que le Sénégal soit "un pays d'espérance, apaisé, avec une justice indépendante et une démocratie renforcée’’. Ousseynou Ly a souligné, pour sa part, la nécessité d'instaurer une gouvernance vertueuse, fondée sur l'éthique de responsabilité et l'obligation de rendre compte. Le  ministre conseiller affirme que le dialogue national prévoit aussi d'examiner en profondeur les forces et faiblesses du système judiciaire, identifier les dispositions légales et réglementaires ainsi que les mécanismes institutionnels à améliorer, et élaborer une feuille de route pour la mise en œuvre des solutions dégagées. Les participants se pencheront sur plusieurs thématiques cruciales.

 

Le dialogue national de la justice  va aborder  plusieurs thématiques  pour améliorer l'efficacité et l'équité du système judiciaire. Il est impératif de réévaluer le statut des magistrats et d'optimiser l'organisation et le fonctionnement du Conseil supérieur de la magistrature pour garantir leur indépendance, selon  Alassane Ndiaye.

 

Il ajoute que la dématérialisation du service public de la justice doit être accélérée pour faciliter l'accès et la transparence. "La gestion du temps des procès pénaux nécessite des réformes pour réduire les délais et améliorer l'efficience. Le cadre juridique et institutionnel de l'Administration pénitentiaire doit être renforcé pour assurer une réinsertion sociale efficace des détenus. Enfin, la prise en charge des enfants en danger ou en conflit avec la loi doit être améliorée pour garantir leur protection et leur réhabilitation".

 

Pour garantir un dialogue fructueux, plusieurs dispositifs seront mis en place : commissions de travail spécialisées dans la réforme et la modernisation, commission scientifique  chargée de la synthèse et du rapport des actes du dialogue, des discussions et débats seront ouverts pour cinq jours sous la supervision des ministères de l'Intérieur, des Forces armées et de la Justice.

 

Le dialogue vise aussi à aboutir à des résultats concrets et mesurables, notamment "un régime de privation des libertés mieux encadré, une gestion de la carrière des magistrats plus transparente et des procédures judiciaires traitées avec diligence et transparence".

 

Et pour accompagner ce dialogue, une plateforme citoyenne dénommée "Jubbanti" qui signifie redresser, rectifier ou corriger a été lancée ce jeudi 23 mai 2024. Cette plateforme, souhaitée par le président de la République, va permettre aux citoyens "d'exprimer leurs préoccupations sur différentes thématiques importantes dans la vie de la nation et qui ont des implications dans leur vie de tous les jours".

 




18 Commentaires

  1. Auteur

    Citoyen

    En Mai, 2024 (14:19 PM)
    Il faut renforcer l'effectif des magistrats et greffiers et améliorer leurs conditions de vie et de travail. C'est la base
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (14:47 PM)
      En cette ère de digitalisation, toute l'administration et les services des ministères devraient etre digitalisé !
      Le temps de la paparasse est révolue ! Chaque sénégalais doit pouvoir accéder à son administration en restant sur son canapé, c'est le minimum ! 
      Il faut ensuite penser à développer des intelligences artificielles afin d'automatiser certaines taches...
      Nous sommes dans ce monde en 2024 et il est temps de ce mettre à jour !
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (15:37 PM)
      Arrêtez de lorgner sur les avantages des inspecteurs et contrôleurs des régies financières. Vous n'aurez rien 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (15:44 PM)
      D'accord pour l'augmentation de leurs effectifs, cependant quant à leurs conditions de vie, ils sont déjà suffisamment payés. Il faut aussi penser aux autres agents de la fonction publique.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (16:41 PM)
      Ce régime perd du temps avec ses reformes de la justice à deux balles. Travaillez pour l'économie du pays c'est mille fois mieux. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (16:41 PM)
      Il faut renforcer l'indépendance de la justice. Il faut, dans le même temps, rendre les magistrats responsables des décisions qu'ils rendent. Tout magistrat qui rend une décision manifestement injuste ou illégale, doit être poursuivi. Ca permet de lutter contre la corruption et emprisonnements arbitaires que nous avons récemment connus.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (17:07 PM)
      n'oubliez pas de détacher le parquet du ministère de la justice et de supprimer le délit d'offense au chef de l'état et l'article 80. Yeena ko fi diggé woon
    {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads}
  2. Auteur

    100 Commentaires

    En Mai, 2024 (14:53 PM)
    Désolé mais vous vous trompez de priorité.

    Les attentes et les urgences sont sur l'emploi et l'économie.

     
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Hé!

      En Mai, 2024 (17:52 PM)
      (Pas du tout le sujet mais bon...) A qui sont destinés tous ces messages "écrits" en Wolof ? Question posée parce que ceux qui ne parlent QUE Wolof (ou QU'UNE SEULE de nos langues nationales autre que le Wolof) ne savent ni lire, ni écrire. En plus, nos langues ne sont pas codifiées ou même si elles le sont, ces règles de codification sont totalement méconnues voire inconnues du grand public. Pour ce qui est de l'usage... combien d'entre nous ont déjà donné UNE SEULE FOIS DANS LA VIE un numéro de téléphone portable en Wolof ou dans une de nos langues nationales ? Soyons cohérents: essayons de réecrire La Loi en Wolof aussi, tant qu'on y est ! 
    {comment_ads}
    Auteur

    Nkhson

    En Mai, 2024 (14:57 PM)
    Je me réjouis d'emblée de cette très belle initiative  « Sa Gis-Gis ci Doxaliinu Yoon » qui traduit une volonté de gouvernance participative. Le débat est ouvert à tous les citoyens, en vue de donner leurs opinions, exprimer leurs attentes par rapport au système judiciaire souhaité dans son fonctionnement. Cette rupture d'avec ce qu'on a connu jusqu'ici depuis l'indépendance du pays, est très salutaire. Le peuple est associé à un choix politique déterminant la marche de sa justice. Cela traduit le grand respect que le nouveau régime voue à son peuple. C'est cette humilité, cette grandeur d'esprit dont les populations attendent justement de leurs élus, leurs serviteurs. Rien à voir avec cette arrogance et cette suffisance injuste et injustifiée, dont nous faisaient montre historiquement nos autorités, à tous les niveaux de l'état et de ses démembrements. Il est évident que quelque chose de fondamental est entrain de changer dans le bon sens. Ces nouveaux dirigeants, au premier chef son Excellence Pdt Diomaye et son Premier Ministre Pros, sont très au diapason de leur peuple. Ils sont entrain de raffermir la confiance et la fidélité avec celui-ci. A travers ce mode de gouvernance sobre et transparente qu'ils ont initiée depuis leur installation aux commandes du pays. En tout cas, à travers cette voie, ils réussiront à convaincre les plus sceptiques, qu'ils ne comptent pas gérer ce pays avec des slogans creux. Par conséquent l'espoir est permis de croire que le Sénégal sera réellement sur la rampe de l'émergence, d'ici une décennie. Game is over! Il est un devoir pour tout patriote sincère de soutenir les nouveaux dirigeants. Leurs initiatives sont louables et salutaires à plus d'un titre. Leur patriotisme ne souffre d'aucune zone d'ombre, il est authentique. Prions Allah(SWT) pour qu’ils réussissent leurs nobles missions. AMEN!
    {comment_ads}
    Auteur

    Babsmbaybabs

    En Mai, 2024 (15:03 PM)
    No justice No peace No development Donc vive la réforme profonde du système judiciaire pour que tous les citoyens sentent qu'il y'a une justice dans ce pays 
    {comment_ads}
    Auteur

    Pecosse68

    En Mai, 2024 (15:18 PM)
    N'importe quoi, on attend mieux que ca , faites derouler vos promesses .....
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:30 PM)
    Gérer un pays dou thiakhane ! ce n'est pas un jeu d'enfants. Gouvernement, "reseaux sociaux la fi guiss !!!

    Plateforme pour permettre aux citoyens "d'exprimer leurs préoccupations sur différentes thématiques importantes dans la vie de la nation et qui ont des implications dans leur vie de tous les jours".

    il y a trop de slogan, de plateforme machin .... Ces gens ne savent pas qu'ils ont été élus avec une Administration remplie de compétences en tout genre pour recenser, analyser et resoudre les préoccupations des citoyens. 

    A quoi bon solliciter encore l'avis des citoyens si votre fameux PROJET et votre livre solution ont tout prévu ?

    A quoi servira cette plateforme qui sera ni plus ni moins qu'un forum où sachants et profanes vont se croiser aux militants et laudateurs.... soyez sérieux : utilisez les compétences mises à votre disposition et proposez aux citoyens des solutions.

    L'informatique, les logiciels, les plateforme .....ne sont que des outils de travail... Ces outils ne feront jamais le travail à votre place.

     

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Voie

    En Mai, 2024 (15:39 PM)
    Ils vont avoir des problemes car il s'attaquent à des chantiers, qui ne sont pas mauvais certes, mais qui n'ont d'effets et d'impacts immédiats sur le niveau de vie des impatients populations perchées au balcon et tirant la langue.

    Abdou l'avait fait et  son slogan "nos fruits sont murs " conseillé par Seguela ne l'avait pas sauvé.
    {comment_ads}
    Auteur

    Citoyen

    En Mai, 2024 (16:34 PM)
    Chers amis, combien touchent par mois les secrétaires généraux des ministères ? Ont-ils le même salaire que les ministres ? Merci
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (16:36 PM)
    Comment une société corrompue à tous les niveaux peut elle espérer avoir une justice autre que corrompue des magistrats hautains qui te condamne sans même t'écouter basant leur conviction sur des rapports de policiers ou gendarmes corrompus c'est pourquoi un riche peut te dire toi je vais te mettre en prison alors qu'il t'a volé ton bien
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (16:44 PM)
    Parlez-ns de la déclaration de patrimoine-qu on attend tjrs-et des caisses noires.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (17:15 PM)
    Bla bla bla rek. Théorie rek. Où votre projet tant chanté ?

    Les priorités sont ailleurs walahi vous allez passer 5 ans à parler de réformes et de je ne sais quoi. Les gens ont faim et ont besoin d'emplois. Vous avez promis de soulager leurs souffrances. Un mandat de cinq ans passent vite. Vous n'êtes plus dans l'opposition.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (17:18 PM)
    Ndoumbelane dans tous ses états !!!

    Bla bla rek!

    Jusqu'à la fin des temps.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (17:25 PM)
    Vous faites trop de communications. Si ça a marché quand vous étiez dans l'opposition, il risque d'être votre handicap quand vous êtes au pouvoir.

    Vous dépensez des millions pour la communication alors que le paysan qui est à Fonguelemi et qui a voté pour vous n'a même pas d'eau potable. Qu'est ce que vous avez changé dans sa vie. Quel impact ? À part regarder des gens bien habillés en train de discuter dans une salle climatisée.
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (17:54 PM)
    Si tous les magistrats détachés dans des ministères autres que le Ministère de la Justice retournaient à leur maison, il n'y aura plus de déficits dans les tribunaux. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Noir Blanc

    En Mai, 2024 (18:44 PM)
    Il faudra commencer par nettoyer de fond en comble les juges, les magistrats et tous les personnes qui croient en l'argent 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (20:56 PM)
    Mais ce régime perd du temps..5 ans ça passe vite bakhna..

    Attaquez les priorités :La vie chère,la santé,l'éducation.

    Mais ay forum si vous voulez faire des reformes,faites des assises nationales et faites les conclusions à l'assemblée c'est comme cela que ça marche.

    De vrai thiouné!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (21:21 PM)
    Voici ma première idée : au Sénégal, on fait beaucoup de saraax pour nos défunts, or pour les musulmans, nous savons que toutes les oeuvres domou Adama s'arrêtent à son décès sauf 3 choses : une découverte scientifique ou autre (un savoir) qui profite aux gens même après son décès.

     

    Une sadaqa Jariya (une aumône continue) : comme un puit creusé, une école bâtie,  un arbre plantée, un dispensaire construit et qui profite encore aux gens et animaux après le décès.

     

    Les nianes d'un enfant pieux pour ses défunts parents.

    Qu'est ce qui empêche le gouvernement de concevoir une multitude de projet qui bénéficierait au sénégalais (forage dans un village  plantation d'arbre pour la muraille verte, financement d'hôpitaux et dispensaires) en se reposant sur la sadaqa jariya??

    Je peux très bien vouloir creuser un puit avec l'intention d'en faire bénéficier mon défunt grand père. Le gouvernement peut très bien me proposer de participer avec d'autres sénégalais au financement d'un forage dans un village précis qui en a besoin. Seul je ne peux le financer, mais avec d'autres compatriotes animé du même projet on pourrait y arriver facilement. 

     

    Ainsi nos dons contribuerait au développement du pays, et les tuyaba nous profiteraient, ou profiteraient à nos défunts : on développerait le pays par l'adoration ! Ce serait encore mieux qu'un saraax de tiep ou de meew de temps à autres puisque plus durable.

     

    Si 10 000 personnes versaient 10 000fr, on creuserait peut-être une quarantaine de forages. L'état agirait juste en recenseur de besoins et coordinateur. Ça pourrait être un vecteur de développement non?

    Le gros problème reste la transparence...

     
    Top Banner
    Auteur

    Cheikh Doucouré

    En Mai, 2024 (22:02 PM)
    Les réformes de la justice requièrent plus une démarche institutionnelle qu'un dialogue national.  Nous ne sommes pas en zone de conflit encore moins dans un pays où les institutions se sont effondrées. Ces réformes  visent des changements innovants  consolidants qui restaurent la confiance entre la justice et les usagers via une bonne administration de la justice. Donc en lieu et place d'un " dialogue national sur la justice ", il est plus judicieux de retenir " les assises de la justice " avec des intervenants ès-qualité. Car cette occurrence même si elle traite de la justice prononcée au nom du peuple ne doit s'ouvrir outrancièrement à  tous les segments de la société pour éviter les tendances folkloriques notées lors des derniers dialogues. Il faut le rappeler il s'agit des réformes de la justice,  cette institution dont le nom est  également une vertu !!!

    Il faut aussi rappeler quelle qu'en soit leur pertinence l'effectivité de la mise en œuvre des réformes issues de ces assises dépendra d'une réelle volonté politique  des gouvernants. 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email