Samedi 29 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Louga : Accusé de viol sur une femme mariée, un commerçant relaxé au bénéfice du doute

Single Post
Louga : Accusé de viol sur une femme mariée, un commerçant relaxé au bénéfice du doute

Le tribunal de grande instance de Louga a rendu sa décision hier mercredi 15 janvier dans l’affaire du commerçant Philippe Gomis accusé de viol par la femme mariée Anta Thiam. Le juge a ordonné la relaxe pure et simple  au bénéfice du doute du prévenu. Le commerçant Philippe Gomis était poursuivi pour viol et enregistrement sans autorisation de données personnelles sur une dame mariée. Les faits pour lesquels Philippe Gomis est poursuivi  remontent à l’approche de la fête de tabaski de l’année 2019.

La dame Anta Thiam dit s'être présentée devant le magasin de Philippe Gomis pour lui vendre un tissu « geztner ». Ce dernier a pris le tissu à crédit. Quelques jours après, la dame est revenue dans son lieu de travail pour récupérer  son argent. Mais à sa grande surprise, Philippe Gomis lui a demandé de passer dans sa chambre située dans  l’immeuble qui surplombe son magasin. A son arrivée, Philippe lui a fait des avances après avoir fermé la porte à clé. La dame dit qu'elle l’a repoussé en lui réclamant son argent.

Mais cela n’a pas empêché le commerçant d’abuser d’elle selon la dame. Depuis lors, soutient-elle, le commerçant  menaçait de la dénoncer si toutefois elle refuserait d’entretenir des rapports sexuels avec lui. Par la suite, la police de Louga est entrée dans la danse et a procédé à l’arrestation du présumé violeur suite à une plainte déposée par la dame Anta Thiam pour viol et menace de diffusion de données personnelles. Suite à quoi, le sieur Philippe Gomis a été placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Louga.

liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Humhum

    En Janvier, 2020 (11:32 AM)
    On te viole et puis on te menace de te dénoncer si tu refuses d'entretenir des sexuels.... J'ai rien compris à son histoire
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2020 (11:01 AM)
      vraiment du n'importe quoi, on te viole et on te dénonce, c'est bizarre non ? je dirais une première relation avec consentement, ensuite monsieur a voulu repasser et madame à refusé et il l'a menacée de la dénoncer. c'est la thèse la plus raisonnable.
  2. Auteur

    En Janvier, 2020 (11:48 AM)
    Refuser la criminalisation de la diffamation au viol, c'est soit minimiser l'ignominie qu'est le viol, soit vouloir faire usage du viol pour atteindre la dignité des hommes intègres. Ce type de diffamation est de loin plus dévastateur que tout autre, au même titre que le viol est plus dévastateur que le meurtre.
    Auteur

    Je Reviens

    En Janvier, 2020 (13:00 PM)
    L'ennemi numéro deux des personnes violées après les violeurs eux même, c'est la personne qui diffame un innocent au viol, car c'est ça qui rend difficile la condamnation sans ambiguïté des vrais violeurs. Et dans la plus part des cas, la personne qui se dit violée n'est qu'un pion à la solde de commanditaires tapis dans l'ombre.
    Auteur

    Hhhhh

    En Janvier, 2020 (19:53 PM)
    Un innocent emprisonné par une pute reputée

    Les hommes n ont qu a faire attention à leur pantalon
    Auteur

    En Janvier, 2020 (02:06 AM)
    Quel article de merde. Le pigiste doit être camé pour nous pondre ce torchon i compréhensible. Seneweb du dem

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email