Samedi 04 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Justice

Un guérisseur, poursuivi pour le viol de la femme d'un émigré, relaxé

Single Post
Un guérisseur, poursuivi pour le viol de la femme d'un émigré, relaxé

Le tribunal des flagrants délits de Dakar, siégeant vendredi, a relaxé un marabout, guérisseur de profession, du délit de viol sur la femme d'un émigré. Les faits remontent à septembre 2011, date à laquelle, la victime, sujette à des maux de tête terribles, est allée consulter le prévenu dans l'espoir de trouver des remèdes à sa maladie. Selon les déclarations de la femme, le marabout lui avait remis une poudre à ensevelir dont les effets ont été tels qu'elle n’a cessé de penser à lui, jusqu’à repartir le voir dans son appartement. C’est ainsi qu’ils vont entretenir une relation sexuelle, des suites de laquelle, la femme va tomber enceinte, deux mois plus tard. Mis au courant de la nouvelle, le marabout réfute et nie être l'auteur de cette grossesse. Devant la barre, également, le prévenu a nié les faits de viol qui lui sont reprochés. "Je ne l’ai pas violée. On a eu plusieurs rapports sexuels", a-t-il souligné, en comparaissant libre, car ayant bénéficié d’une liberté provisoire. "Je ne peux pas compter le nombre de fois qu’on a couché ensemble. La première fois, c’était en 2008", a-t-il précisé. "Je peux bien être le père de cet enfant", a-t-il ajouté. La plaignante a par contre persisté dans ses déclarations. "Je suis allée le voir pour trouver une solution à mes maux de tête et il m’a remis une poudre", a-t-elle dit. "Je n’ai pas cessé de penser à lui et quand je suis retournée chez lui, il m’a poussée sur le lit et m’a forcée à coucher avec lui. J’ai crié plusieurs fois, mais il était seul dans la maison", a-t-elle poursuivi. "Je l’ai appelé pour l’informer de ma grossesse, mais il en a refusé la paternité et c’est par hasard, au moment de l’accouchement, que je l’ai revu et il m’a emmenée à l’hôpital", a-t-elle déclaré. "Je n’aurais pas porté plainte s’ il avait reconnu la paternité de l’enfant", a lancé la victime. L’avocat de la partie civile a affirmé que la femme, mariée à un émigré et mère de plusieurs enfants, ne s’est pas donnée à cet homme. "Elle a été prise par surprise", a-t-il soutenu. Le conseil de la partie civile a demandé au tribunal de condamner le prévenu à n’importe qu’elle peine et d’ordonner un test ADN. Au cours de son réquisitoire, le procureur a estimé que les circonstances du viol, telles que décrites par la femme, sont invraisemblables. "Elle n’a pas crié au sortir de l’appartement ou de la maison pour trouver secours auprès des voisins", a fait observer le représentant du ministère public. "C’est la naissance de cet enfant qui a fait mal tourner cette idylle, d’autant que la femme était mariée", a ajouté le procureur, avant de demander la relaxe du prévenu. L’avocat de la défense a également demandé la relaxe pure et simple du chef de viol. Il a été entendu par le tribunal qui, après en avoir délibéré, a relaxé le prévenu et débouté la victime de sa constitution de partie civile. SKS/BK/DND

liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Legaliser Svp

    En Août, 2012 (15:50 PM)
    MOI JE FUME DU YAMBA DONT:



    AFGHAN VARIETE DE CHITE



    OLIVE VARIETE DE CHITE



    SKUNK VARIETE DE YAMBA D HOLLANDE



    MAIS TEMPS YI MOMM MON FOURNISSEUR ILA QUE DE LA COMM



    ET POURTANT JE SUIS NET JE GERE MA FAMILLE ET J AI MON TAFF DONC ARRETER DE DIRE QUE C EST A CAUSE DU YAMBA QUE LES GENS DEVIENNENT FOUS



    D AILLEURS JE PENSE QU ON DOIT LE LEGALISER POUR DESENGORGER NOS PRISONS C EST ABUSE JUSTE UN JOINT 6 MOIS DE TAULE C EST DU N IMPORTE QUOI

     :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up: 
  2. Auteur

    Nadite

    En Août, 2012 (22:26 PM)
    KOUY NANN BO MANDEH FEGN LA FEMME PENSAIT TROMPER SON MARI SANS RISQUE
    Auteur

    Hhhhhhhhh

    En Août, 2012 (22:56 PM)
    kene violé wouko limou biir mo takh mou wakh lolou,
    Auteur

    Bibzeres

    En Août, 2012 (23:43 PM)
    je ne pense pas qu'elle soit violée,wakhtane ba dioubo la yakar

    Auteur

    Diabira

    En Août, 2012 (11:28 AM)
    bisimilakhi rahmani rahimi naniou di santte yalla toujour monye li wore tèye yènètè lou bahh bou niou beguè yègue fou sori/ tèye bèguel yaye papa lou am solola di niane yalla si borome mou wathè guewèle fèp si adouna rawatina senegal pay teranga

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email