Dimanche 01 Août, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

DEBAT AUTOUR DE LA REDUCTION DU MANDAT DU CHEF DE L’ETAT Macky Sall, maître de sa parole

Single Post
DEBAT AUTOUR DE LA REDUCTION DU MANDAT DU CHEF DE L’ETAT Macky Sall, maître de sa parole

Depuis quelques jours, le débat autour de la réduction du mandat présidentiel, alors annoncé par Macky Sall, s’est intensifié. Quelques-uns de ses partisans se démarquent de la volonté du chef de l’Etat et Idrissa Seck appelle Macky Sall à respecter sa parole. Ce dernier a publié un communiqué qui solde beaucoup de comptes.

C’est un chant d’honneur. Le rappel d’un principe immuable. Un coup de gong pour sonner la fin de la saignée verbale née de la volonté du chef de l’Etat de réduire son mandat de 7 à 5 ans. Macky Sall ne joue pas avec sa parole. Il y tient. Mieux, il jure, dans un communiqué publié par son porte-parole, que «rien, ni personne, ne le détournera de cette option volontaire et irrévocable» de respecter l’engagement qu’il a pris entre les deux tours de la Présidentielle, et réitéré solennellement dans son discours à la Nation du 3 avril, de réduire son mandat. A ce moment, il avait déclaré : «J’ai décidé de ramener à cinq ans le mandat de sept ans pour lequel je suis élu sous l’empire de l’actuelle Constitution. Je tiens également à ce que les dispositions constitutionnelles limitant l’élection du président de la République à un mandat de cinq ans, renouvelable une seule fois, soient verrouillées sans possibilité de modification.»
Dans son communiqué, le président de la République a aussi invité «tous (ses) compatriotes, de quelque bord politique qu’ils soient, à travailler et à l’accompagner dans la réalisation de ses engagements au bénéfice de la Nation et de tous les Sénégalais». La teneur du texte signé par le porte-parole de Macky Sall, laisse apparaître la décision affichée du chef de l’Etat de clore le débat qui s’est installé «au sein de l’opinion publique tendant à remettre en question (sa) volonté libre, exprimée et réaffirmée de procéder à une réduction de la durée de son mandat, de 7 à 5 ans.
Par ces mots, le président de la République cloue le bec à certains de ses généraux politiques qui s’étaient démarqués de cette position affichée par Macky Sall. La première voix qui s’était élevée pour contester la réduction du mandat présidentiel était celle de Moustapha Cissé Lô, responsable de l’Alliance pour la République (Apr) à Touba-Mbacké et élevé par la suite au rang de ministre-conseiller du chef de l’Etat. Avec la fougue et la sincérité qui le caractérisent, Moustapha Cissé Lô avait déclaré, sans retenue : «Je suis contre la réduction du mandat présidentiel et je la combattrai farouchement.»

Moustapha Cissé Lô : «Le débat doit être posé au sein du parti. Je n’ai pas varié dans ma position». Malgré la fermeté du ton utilisé par Macky Sall, Moustapha Cissé Lô ne varie pas dans sa position. Il veut rester constant dans sa démarche et fidèle dans ses positions, qu’il assume en «toute indépendance, en tant qu’acteur politique qui doit exprimer ses positions». «Encore une fois, je ne suis pas pour la réduction du mandat de Macky Sall, je souhaite qu’il fasse 7 ans, comme il a été élu sous l’empire de la Constitution en vigueur. Après le premier septennat, il pourra faire un mandat de 5 ans», répète-t-il sans cesse. Seulement, le responsable «apériste» précise n’avoir pas discuté avec le Président sur ce sujet et dit endosser la responsabilité entière de ses déclarations. Selon Moustapha Cissé Lô, sa position sur la question ne va varier que quand elle sera discutée au sein du parti. «Si Macky Sall pose le débat en interne, dans le parti, pour expliquer les raisons de sa volonté, et que la majorité se dégage en sa faveur, je me plierai, parce que je suis un démocrate», s’engage-t-il.

Jean-Paul Dias : «Aucun commentaire». Moustapha Cissé Lô n’était pas le seul responsable de l’Apr à se démarquer du choix de Macky Sall de réduire son mandat. Jean-Paul Dias, leader du Bloc des centriste gaïndé (Bcg) et membre de la coalition «Macky2012» était aussi sur la même position. «Le mandat (de Macky Sall), je le dis haut et fort, doit être de 7 ans», avait-il soutenu. Et d’expliquer que le programme «Yoonu Yokuté» sur la base duquel Macky Sall a été élu, est fondé sur 7 ans. Il avait proposé que «le premier mandat soit toujours de 7 ans et qu’en cas de renouvellement, celui-là soit de 5 ans. Je pense qu’il faut bien y réfléchir». Seulement, Jean-Paul Dias précisait que «Macky Sall, bénéficiaire du mandat, est libre». Jean-Paul Dias ne veut pas discuter de cette liberté prise par Macky Sall en publiant un communiqué, hier. Interpellé sur la question, Jean-Paul Dias sert une réponse sèche et ferme : «Aucun commentaire.»

Une réponse politique à Idrissa Seck ? La sortie de Macky Sall par le biais de son porte-parole apparaît comme une réponse politique à une interpellation politique loin d’être gratuite faite par un homme politique peu ordinaire. Lors du Magal de Kazu Rajab qui célèbre la naissance du deuxième Khalife général des Mourides, Serigne Fallou Mbacké, à Touba, le Président de Rewmi, Idrissa Seck, avait rappelé la nécessité pour Macky Sall de respecter l’engagement qu’il avait pris de réduire son mandat de 7 à 5 ans. «Il est normal que le président de la République tienne promesse», martelait-il. Cette sortie du patron de Rewmi semble exercer une douce pression sur Macky Sall dont les plus grands partisans sont contre la réduction du mandat. Idrissa Seck reste le seul leader de parti à s’intéresser aux sorties intempestives des partisans de Macky Sall, en interpellant indirectement l’intéressé. Deux jours seulement après la sortie d’Idy, Macky répond par un communiqué. Coïncidence ou calcul politique ?
NDIAGA NDIAYE



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email