Lundi 19 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Réunion du Bp de l’Afp à 18 h : le cas Malick Gackou et l’exclusion des « camarades fautifs » au menu

Single Post
Réunion du Bp de l’Afp à 18 h : le cas Malick Gackou et l’exclusion des « camarades fautifs » au menu

Le bureau politique de l’Alliance des forces de progrès (AFP) convoqué cet après-midi à 18 heures au siège de ce parti à Sacré Cœur est parti pour être très houleuse. Selon des sources de Gfm.sn, l’ordre du jour, devra porter sauf changement de dernière minute, sur le cas Malick Gackou et l’exclusion des camarades fautifs (Ndrl : ceux qui avaient hué le secrétaire général de l’Afp, Moustapha Niasse lors de la présentation de vœux des cadres de l’Afp).

L’audience accordée par le secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (PDS) Me Abdoulaye Wade au n°2 de l’Alliance des forces de progrès (Afp), Malick Gackou, hier, semble avoir dérangé certains responsables du parti de Moustapha Niasse.

C’est pourquoi, certains d’entre eux pensent que la réunion du bureau politique convoquée cet après midi ne manquera de se pencher sur le cas Malick Gackou, qui continue de poser des actes contraires à la bonne marche et à la cohésion de l’Afp.

« L’Afp est membre actif de la mouvance présidentielle. Le secrétaire général, Moustapha Niasse est la deuxième personnalité de l’Etat. Aujourd’hui, tout acte posé à l’encontre des directives de l’Afp, participe à ternir l’image de l’Afp. On ne peut pas accepter que le n° 2 de notre parti, en l’occurrence Malick Gackou, agit de la sorte » peste, Ndiaga Mbengue, membre du comité directeur de l’Afp, par ailleurs secrétaire général de l’Afp Section Arafat-Grand Yoff.

Avant de poursuivre : « En partant chez Wade, Malick Gackou n’a pas informé le parti. L’Afp ne peut pas cautionner de tels agissements. Cela est inadmissible de la part d’un responsable du parti ».

Mieux, dit-il ; « Quand il dit qu’il entreprend ces démarches seul, il s’auto-exclu du parti. Parce qu’il devait avoir le consentement de l’Afp avant d’aller rencontrer le président Abdoulaye Wade.

Selon M. Mbengue, la décision de l’Afp est de travailler pour soutenir la candidature de Macky Sall en 2017. Quiconque tente de s’y opposer dans le parti devait être sanctionné.

C’est pourquoi, il être pour une sanction de Malick Gackou : « Je suis pour qu’on sanctionne Malick Gackou. On ne peut pas cohabiter avec lui dans le parti. Qu’il prenne ses responsabilités et qu’il parte. Sinon le parti va le pousser à la sortie » indique-t-il.

Un autre point qui sera débattu cet après midi à la réunion du bureau politique de l’Afp, l’exclusion des camarades qui avaient hué le secrétaire général Moustapha Niasse. Une résolution a été même prise, samedi dernier, informe M. Mbengue dans ce sens.

« C’est le bureau politique qui peut statuer sur cette question et prendre la décision d’exclusion de ces camarades fautifs » selon lui.

Harouna FALL



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email