Mercredi 12 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

SUSPENSION ANNONCEE DES RENOUVELLEMENTS AU PDS : Me Wade désavoue Karim et rejoint Pape Samba Mboup

Single Post
SUSPENSION ANNONCEE DES RENOUVELLEMENTS AU PDS : Me Wade désavoue Karim et rejoint Pape Samba Mboup

Le secrétaire général du Parti démocratique sénégalais, Me Abdoulaye Wade n’est pas satisfait des opérations de renouvellements initiés par le parti au pouvoir. Il a demandé qu’elles soient arrêtées mais que l’installation des sous-secteurs se poursuivent. C’était à l’occasion d’une audience qui a eu lieu le 31 décembre au Palais présidentiel en présence des commissaires et superviseurs des renouvellements au Pds.

 

Plusieurs responsables libéraux dont Pape Samba Mboup avaient demandé à Me Abdoulaye Wade de suspendre les renouvellements. Motif : « on ne renouvelle pas les instances d’un parti à un an des élections ». Mais le numéro un du Pds avait toujours écarté cette option, insistant sur la nécessité de poursuivre les opérations engagées par les commissaires et superviseurs sur l’ensemble du territoire national. Plusieurs responsables politiques du Pds avaient en même temps dénoncé le choix de certains hommes, remettant en cause leur neutralité. Selon des sources au Pds interrogées par nettali, la suspension des renouvellements sonne le glas d’une stratégie déroulée par Farba Senghor et qui était censée faire la place aux proches de Karim Wade, dans les instances du Parti démocratique sénégalais (Pds). Karim Wade, présent à la réunion du Palais, n’a du reste pas fait de commentaires. Des sources présentes à la rencontre constatent cependant qu’il avait « une mine renfrognée ».

 

Le Secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds) a aussi ordonné que les sommes d’argent encaissées, lors de ces opérations de vente des cartes aux militants libéraux, soient versées au plus tard le 15 janvier 2011.

 

Le numéro un du Pds a aussi assuré, lors de la même réunion, qu’il organisera des élections transparentes en 2012.

 

Me Abdoulaye Wade est revenu sur la crise qui prévaut dans le secteur de l’Energie. Il ne manque pas de relever que la Senelec est aujourd’hui une société très endettée en raison des créances qu’on lui doit, dont 60 milliards de francs Cfa de l’Etat. Il a aussi expliqué que beaucoup de moyens ont été injectés dans le monde rural, pour l’électrification des villages, qui expliquent en partie les problèmes de la Sénélec.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email