Lundi 23 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sécurité

Kédougou : le PM annonce des mesures fortes pour les sites d’orpaillage

Single Post
Kédougou : le PM annonce des mesures fortes pour les sites d’orpaillage

Des mesures fortes seront prises "très prochainement" pour juguler l’insécurité qui règne dans les sites d’orpaillage, lieu de convergence de populations venant de presque toute la sous-région, a annoncé mercredi le Premier ministre Aminata Touré.Quelque 700 éléments des forces de sécurité ont déjà été déployés dans les zones minières, dont l’exploitation de l’or draine un ‘’afflux de populations venant de pratiquement toute la sous-région’’, a relevé le Premier ministre. Il y a trois ou quatre jours, une ‘’importante délégation conduite par le ministre de l’Intérieur et comptant parmi ses membres de hauts responsables du commandement territorial, le Haut commandant de la gendarmerie, la Directrice de la Police nationale était dans la région du Sud-est. 

 Relevant que ces autorités étaient venues faire une évaluation de la situation, Aminata a ajouté que, ‘’très prochainement, des mesures fortes seront prises’’. Déjà, ‘’à peu près 500, même 700 éléments des forces de sécurité étaient sur le site, et le gouvernement, sur instruction de M. le Président de la République, va prendre des mesures très fortes pour juguler l’insécurité’’, a-t-elle notamment assuré. Elle a annoncé la définition de ‘’couloirs d’orpaillage où les gens auront des cartes qui seront identifiées et qui ne seront pas falcifiables’’. Ces derniers pourront travailler dans le calme, là où les autres seront soumis à des ‘’contrôles stricts’’, afin que les populations de la région retrouvent le calme et que l’exploitation de l’or se passe dans des ‘’conditions décentes’’.

 L’ ‘’utilisation sauvage du mercure et du cyanure qui infectent les nappes d’eau et qui tuent le cheptel’’, a été regrettée au cours du conseil interministériel, a dit Aminata Touré, ajoutant que le président de la République a demandé au gouvernement de ‘’prendre des mesures extrêmement fortes pour que cet état d’insécurité cesse, et que la population puisse retrouver la paix et la sérénité’’. Peu avant le démarrage du conseil interministériel, le président de la Fédération régionale des orpailleurs Mamadou Dramé faisait part de ses attentes liées à une formalisation et à une sécurisation de l'activité de cette corporation. 

Trois à quatre sociétés minières vont s’implanter dans la région de Kédougou sur la période 2014-2017, créant 14.000 emplois directs, avec un effet multiplicateur par trois, avait pour sa part indiqué le directeur des mines et de la géologie de Kédougou, Ousmane Cissé. Ce qui devrait générer à terme quelques 45.000 emplois. Régissant aux propositions du Conseil, le maire de la commune de Kédougou, l’ancien ministre Moustapha Guirassy a indiqué qu’à travers cette rencontre, une ‘’réponse éloquente’’ a été apportée aux préoccupations de la région. ADI/ASG


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Lm

    En Avril, 2014 (10:18 AM)
    félicitation pm

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR