Mardi 25 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Arrêt des constructions sur la Corniche : Pourquoi Me Doudou Ndoye n’est pas d’accord

Single Post
Arrêt des constructions sur la Corniche : Pourquoi Me Doudou Ndoye n’est pas d’accord
L’avocat spécialiste des questions foncières marque son désaccord avec la décision de suspendre les constructions dans plusieurs domaines du pays notamment sur le littoral. D’après Me Doudou Ndoye qui s’est expliqué dans le Grand Jury de ce dimanche 5 mai, le problème se trouve dans la démarche.

 

L’Etat du Sénégal, en suspendant les travaux dans certaines parties du pays, est dans une totale « illégalité ». Une affirmation de Me Doudou Ndoye. D’après l’avocat, il était nécessaire de procéder d’abord à des enquêtes avant de parler de suspension ou de destruction. L’ancien ministre  de la Justice (1983-1986) explique que « même le procureur n’a pas le droit » d’agir de la sorte. « Ce dernier a pour rôle de constater une infraction et de le faire juger par un juge. Tant qu’un juge n'a pas jugé et dit que l'infraction existe, il n'y a pas d'infraction. C'est ce que l'on appelle la présomption d'innocence. » a-t-il laissé entendre.

 

En ce qui concerne le littoral dakarois, Me Ndoye a tenu à faire un rappel de l’histoire. « C'est l'Etat du Sénégal depuis le temps de Léopold Sédar Senghor, qui en a le droit aussi, qui a donné régulièrement des baux en bail emphytéotique à des gens pour donc 10 ans, 20 ans, 30 ans. Quand vous avez un bail, vous avez le droit d'occuper ce sol, de construire dessus ». L’ancien président de conseil national de réforme foncière considère que l’Etat doit d’abord chercher les violations de la loi.

 

«Le littoral marin qui doit faire 110 mètres à partir de la plus haute marée, c'est sur cette partie qu'il est interdit absolument de construire, analyse-t-il. Ceux qui parlent, est-ce qu'ils ont été voir la plus haute marée et mesurer en passant par les rochers pour savoir où se trouve la première construction, la plus proche de la plus haute marée pour dire qu'on construit sur le littoral. C'est à étudier. Je n'affirme rien. A partir de là, qu'est-ce qui existe. Aujourd'hui vous voyez des immeubles. Moi-même j'ai vécu une époque où il n'y avait pas d'immeubles mais des maisons construites en dur. C'était des maisons titrées. Ce sont des titres fonciers dont l'essentiel appartient à l'Etat du Sénégal. Donc ce n'est pas le domaine maritime. On ne titre pas le domaine maritime. La plus haute marée c'est lorsque l'eau vient jusqu'aux terres, là où elle s'arrête pour retourner à la mer. C'est à partir de là qu'on peut mesurer 110 m. C'est ça le domaine maritime et c'est inconstructible. Mais tout le reste est du domaine terrestre. On peut faire ce qu'on veut là-dessus sauf les règlements d'urbanisme et là, on n’est plus dans le droit foncier on est dans le droit de l'urbanisme. C'est la hauteur des constructions, les prospects, les vues, la manière dont on rentre et on sort, le droit de l'urbanisme, ce n'est pas de la propriété foncière, ce n'est pas de l'occupation du sol. »

 

Suivant l’avocat, s’il n’existe pas de violation du droit maritime, il faudra chercher du côté du droit de l’urbanisme et ainsi de suite. En tout état de cause, Me Doudou Ndoye estime important de mener des enquêtes et prouver qu’il n’est pas en règle avant de « toucher au bien de qui que ce soit ». Il rappelle que « le droit de propriété est protégé par la Constitution » et que toute atteinte aux libertés est punie par la loi. Par ailleurs, il évoque le fait que les fonctionnaires qui abusent de leur pouvoir sont passibles de poursuites.

 

Me Doudou Ndoye s’est également interrogé sur l’origine de la mesure de suspension. « J’ai vu dans un journal ou entendu le colonel qui dirige cette gendarmerie (Dscos) dire : "selon les instructions reçues". Mais il n'a pas dit de qui. Il dit que selon les instructions reçues nous arrêtons tous les travaux. Le décret qui crée cette gendarmerie, la Direction de surveillance des sols (…) dit que cette direction peut être saisie par le président de la République, par le ministre des Forces armées, par n'importe quel ministre. Lequel des ministres ou du président de la République a donné instruction à la Dscos », s’interroge-t-il.




79 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2024 (12:29 PM)
    Il doit la fermer ce monsieur/ La très grande majorité des sénégalais est contre le bradage du littoral avec ces constructions illégales. il est le seul à défendre ces brigands. sans doute ils l'ont pris comme avocat pour les défendre du mal qu'ils ont infligé aux sénégalais qui ne peuvent plus avoir accès aux rives , aux plages et aux bordures de leur mer.  Nous sommes tous pour l'arret des constructions et surtout la destruction des structures déja construites ou en état de construction pour permettre aux sénégalais de pouvoir jouir peilenement de leur mer et océan.

    ce n'est vraiment pas de se constituer en défenseur du mal. cela ne passera plus.
    Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Hé!

      En Mai, 2024 (14:54 PM)
      Pourquoi s'exprimer avec autant de violence ?
       
      Bref... Ce monsieur parle de textes. En précisant qu'il faut des enquêtes pour voir si les règles ont été respectées ou pas, avant de prendre telle ou telle décision. Enquêtes qui n'ont pas été faites à ce jour. C'est ça qu'il déplore. Rien d'autre.
       
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (15:01 PM)
      Monsieur Doudou Ndoye est sorti de quel École ??????
      Moi je pense qu'il a eu ses Diplômes si c'en sont,au moment où le Pétrole avait trop coulé avec ces douteux octrois .
      Faites le voir ses propres VARs pour qu'il s'en rende compte qui est -il Vraiment. 
      IL fait partie de ceux qui veulent toujours nous distraire et nous retarder.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (15:05 PM)
      Maître NDOYE a raison. Diomaye n'est pas  le juge. C'est un excès de pouvoir.
      c'est le tribunal qui doit autoriser l'arrêt des constructions.
      Cela suppose que Diomaye peut se réveiller et dire : emprisonner moi telle personne et on l'emprisonne comme ça 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (15:17 PM)
      Actuellement Diomaye veut donner un os aux pauvres, ceux qui n'ont pas réussi dans la vie et qui voient à côté des amis devenir riches pour habiter à coter de la mère.
      Vous savez les pauvres ne veulent voir personne réussir et ils ressentent du plaisir quand on s'attaque aux biens des riches. C'est la jalousie qui ne dit pas son nom. Mais Doudou Ndoye ce qu'il explique est clair et net . Les personnes qui occupent au delà de 110 mètres de la plage n'ont enfreint aucune loi.
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (16:21 PM)
      Trop de verbiage et de théories en a 0lus finir.... Nous voulons un droit orienté développement et pragmatisme
      Ce gars est trop dépassé par la marche du monde
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (16:40 PM)
      Répondez avec des arguments de droit au lieu de vociférer dans le vide. Lui, Me Doudou Ndoye, parle de loi (qui existe), ce à quoi vous voulez opposer le concept abstrait de "peuple". Vous n'êtes pas vous, qui ne représentez que vous même, "le peuple". Le Sénégal est un Etat de droit.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (18:26 PM)
      Cela me fait rire quand il parle de 110m de la marée haute faire des enquêtes mais c'est visible tout le monde sait qu'à Dakar si on respecte cette distance tout va dégager sauf les édifices publics 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (18:47 PM)
      90 pourcent n'ont pas de quoi manger. Parceque vous n'etes rien, vous n'avez rien que vous pensez tirer tout le monde par le bas..
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (20:09 PM)
      @Répondez avec des arguments
       
      La réflexion est une denrée de plus en plus rare sur ce forum.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (21:14 PM)
      Il fait bien de se lancer dans le sujet. Il peut s'attendre à avoir de très nombreux client.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (21:50 PM)
      Va dire ton père de la ferme vous n'avez aucun respect en vers les autres se monsieur parle de droit mes pas se que toute la population du Sénégal moins une seule personne le droit c'est le droit il le parle parle t'elle que les textes on narré personne ne peut plus dire la vérité le président de tout les sénégalais peut faire des erreurs bien sûr que oui pourquoi personne n'osent le dire fermer là toi mm et ton père mm
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Kiki

      En Mai, 2024 (21:54 PM)
      Titre foncier n est du coran. Si les procédures d acquisition du tf ne sont pas transparentes et basézs sur la corruption, et des positions de privilége, l Etat peut tout simplement tout annueler. C est dommage que des journalistes nuls prennent pour bible ce que dit ce vieux zebre qui defend des lobbies et groupes de pression
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (07:53 AM)
      Un juge doit prononcer un GAG ORDER contre ce monsieur sur les affaires de terre au Sénégal il a plusieurs dossiers sur des litiges fonciers pendants dans les tribunaux. D'ailleurs à l'entendre on voit que Doudou souffre des affres du grand âge, il a perdu sa science depuis longtemps maintenant il se comporte en quelqu'un qui ne répond qu'à ses intérêts. Il est au centre du nébuleux affaire des terres au Sénégal.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (08:02 AM)
      Un procès-bâillon ou plutôt une poursuite-bâillon qui est une procédure consistant à étouffer la voix d'un acteur hostile en le dissuadant de poursuivre son action par la menace d'un éventuel procès, doit être effectivement intenté contre ce monsieur qui résolument ne parle que pour défend que les intérêts de sa paroisse au détriment de l'intérêt général.
       
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (09:22 AM)
      Monsieur, le droit c'est le droit . Cet avocat n'a fait que citer ce qui est ou ne l'est pas - cela vous semble t'il clair  ?
    {comment_ads}
    • Auteur

      Deeejay

      En Mai, 2024 (09:56 AM)
      en bon avocat des priviligiés, ce vieux veut orienter le débat vers des textes (écrit par qui et pour qui?), nous on est dans l'esprit et la défense des minorités pauvres de ce pays. Franchement pour récupérer un bien volé on a pas besoin de procédure et de forme
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (10:43 AM)
      Il y a une chose d'être pour ou contre l'arrêt des constructions et tout, mais ce que dit Doudou est de l'ordre purement technique. Il dit qu'il faut respecter les lois et règlement en vigueur. Il dit que le PR, le PM, le Gouvernement doit respecter nos lois et règlements. That's it !
    {comment_ads}
    • Auteur

      Hassane

      En Mai, 2024 (13:14 PM)
      il parle de droit donc si tu as des arguments juridiques c'est pas ce que les gens veulent mais plutôt ce que le droit dit.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (15:28 PM)
      C'est toi même qui doit la fermer si tu n'as pas d'arguments juridique à donner. Lui au moins il nous parle de droit et toi tu nous parles de quoi exactement ? Le droit est au dessus de toutes les émotions.
       
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Mai, 2024 (12:44 PM)
    Etre dans la liste grise du GAFI (Groupe d'Action Financière) est ue preuve suffisante pour qualifier la gestion nébuleuse dans la mesure ou les indices de blanchiment place le Sénégal dans la liste grise. Un coup dans la réputation du pays.

    L'arrêt des constructions sur le littoral pour faire l'état des lieux sur le financement des constructions à milliards pour des gens dont l'origine et leurs activités ne permettent pas d'accumuler autan d'argent. Le GAFI a indexé le foncier et les constructions qui poussent comme des champignons à Dakar comme récepteur du blanchiment d'argent.

    Maintenant la tempête dans un verre d'eau sur l'illégalité de la mesure de l'arrêt ne sert à rien surtout qu'on veut l'attribuer au président. Et Maitre Ndoye a été clair mais on veut broder et utiliser ce juriste émérite pour donner une base solide à leur déclaration. Maintenant maitriser le français et comprendre ce qui est entendu ou écrit n'est pas souvent à la portée de tout un chacun.

    Je persite à dire le ministre, le directeur des domaines peuvent demander un arrêt de travaux pour y voir clair Ceux qui sont en règle et ne sont pas dans la zone grise (blanchiment d'argent  (GAFI)  pourront continuer leurs activités s'ils respectent la loi et sont en règle.

    Le FMI a bien demandé aux nouvelles autorités de prendre les mesures nécessaires pour que le Sénégal sorte de la zone grise du GAFI. Pour ceux qui ne savent pas, être dans la zone grise veut dire  : Un état dont les juridictions ne prennent pas les mesures de lutte  requisent contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT): En français simple les mesures sont faibles ou nulles. C'est un héritage du régime précédent qui doit disparaitre pour la réputation du Sénégal.

     
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (20:43 PM)
      Hum je crois que les 78 qui déspprouvent la contribution sur le GAFI ont peut être peur ou peut être font l'objet d'un signalement du CENTIF au procureur. Il faut lever le coude sur les signalements du CENTIF pour que le procureur  convoque les signalés sur lorigine et la justification des immenses ressources financières. La plupart n'ont pas d'entreprises et/ou des activités pouvant générer leurs richesses. 
      Il y'a beaucoup de coudes à lever pour que la justice entre en action.
    {comment_ads}
    Auteur

    Makeke

    En Mai, 2024 (12:53 PM)
    Parce qu'il a une maison la bas.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbaye

    En Mai, 2024 (12:54 PM)
    D'accord M Doudou Ndoye, mais on doit dépasser ces polèmiques qui durent depuis des années. Tout le monde sait que la majorité des ces immeubles ont été construits à travers de procédures illégales. L'équipe actuelle ne peut que suspendre pour l'instant les travaux. Et après cela mettre en marche les procédures. Ceux qui ont respecté les pocédures auront le droit de continuer leurs travaux, par contre tout le reste doit être détruit, c'est aussi simple que ça. On dit toujours"nul n'est sensé ignorer la loi" Ceux qui se sont accaparés illégalement des terrains n'auront qu'à s'en prendre à eux mêmes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Avis

    En Mai, 2024 (12:58 PM)
    Il a une maison dans le coin ? 
    Top Banner
    • Auteur

      Max

      En Mai, 2024 (14:33 PM)
      Certainement, ou au nom de ses enfants ....que veux tu? il ne preche certainement pas dans le vide !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Pape

    En Mai, 2024 (13:01 PM)
    On s'en tape de son avis .
    {comment_ads}
    Auteur

    Observateur

    En Mai, 2024 (13:03 PM)
    Il parait que Iris Hotel qui est pieds dans l'eau a Toubab Dialaao appartient à son frère  !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Jub Jubal Jubanti

    En Mai, 2024 (13:04 PM)
    Tu n'a pas d'ordre a donner quiconque. Dakar a besoin d'air frais. 

    Le chien aboie la caravane passe
    {comment_ads}
    Auteur

    Laye

    En Mai, 2024 (13:07 PM)
    Faux Monsieur L'avocat ! Vous etes tout faux ! Dans le cadre d'espece l'Autorite Publique a plein droit de suspendre les travaux en attendant d'y voir plus clair, Que voulez vous ? Qu'on attende les resultats d'enquetes qui durent des mois ou des annees ? Pendant ce temps les constructions continuent pour atteindre des phases encore plus critiques ! Et pas besoin d'enquetes pour savoir qu'il est interdit de construire sur le domaine maritime. Seul un decret presidentiel peut le faire. Monsieur l'Avocat, cest tout simplement du flagrant delit que l'ancien regime n'a jamais voulu denonce parce que cela les arrangeait. De fortes chances que tu sois attributaire de ces parcelles illicites sur notre domaine maritime.

     

     
    Top Banner
    Auteur

    Bbb

    En Mai, 2024 (13:08 PM)
    Sénégal un pays difficile à construire. On veut faire du bien mais des journalistes, avocats, homme d'affaires regardent leur petits intérêts .

    Que les tenants du pouvoir se bouchent les yeux et les oreilles sinon ils vont rien faire 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bam

    En Mai, 2024 (13:10 PM)
    Me, Diomaye n'a pas encore dit qu'on va détruire: il dit SUDPENSION DES CONSTRUCTIONS  en attendant de voir clairement qui est en règle et qui ne n'est pas  , et cela se fera par enquête suivie de décisions émsnant de la justice. Donc oú est le problème et quoi est plus normale et légsl que cela
    {comment_ads}
    Auteur

    Sentinelle

    En Mai, 2024 (13:23 PM)
    Mes respects Me! Je ne suis pas d'accord cette fois-ci avec vous! Pour cause? Vous n'avez pas la bonne information avant de vous lancer dans tous ces développements historico- politico-Juridiques! L'objet de la note de service du DGID est clair : " SUSPENSION AVEC EFFET IMMÉDIAT  ET A TITRE PROVOISOIRE DES OPÉRATIONS FONCIERES ET DOMANIALES "sur des zones de lotissements  clairement citées! Sa Rakk Boula Diokh Cëër Té Fonk La Ndoye Lebou!🤲
    {comment_ads}
    Auteur

    035

    En Mai, 2024 (13:33 PM)
    ce vieux ne fait autre que de la politique il faut aller te faire elir  son exellence Diomaye et son premier ministre ont ete elu ils sont majoritaires ils font ce qu,ils pensent etre bon pour le senegal doudou ndoye il faut arreter
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (20:32 PM)
      Ce vieux de vieux ! Voudriez vous recevoir la visite de l'ange de la mort à la fleur de l'âge ?
      Foutez lui la paix! Il a totalement raison de dire que Joe Technique n'a pas le pouvoir d'arrêter ou de suspendre quoi que ce soit !
      Vivement que les intéressés saisissent le juge des référés ! 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:34 PM)
    non franchement quand l'interet de millions de senegalais est menace par une mi orite depredateurs on ne peut pas se perdre a chercher le cheveu dans la soupe ou faire du juridisme... bravo au presi et nous attendons que ces mesures setendent sur la petite et la grande cote bradeespar la mafia aux toubabs qui construisent meme sur leau!!!😡😡😡
    {comment_ads}
    Auteur

    Malick

    En Mai, 2024 (13:36 PM)
    Ma taye ma taye mokoy fathi 🔥🔥
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:38 PM)
    Doudou Ndoye tu appartiens à la génération analogique tu n as même pas vécu la transition analogico-numérique et tu veux s immiscer dans un débat numérique .En plus tu étudiait avec des bougies cette génération avec des smartphones.T es oldfash tu la fermes.Le droit se trouve sur des serveurs maintenant et non  des livres.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:42 PM)
    Je commence a douter de ce grand juriste. Il râle a contre courant sans motiver ses points de vue. Il avait dit que le Sabassy n'avait pas le droit de notifier une décision de justice à l'administration centrale dans le code électoral. Il ignorait qu'une disposition du code électoral le prévoit. 

    Ensuite, il avait crié sur les toits que le Président en fin de mandat pouvait rester en fonction sans limite temporelle jusqu'à ce qu'il n'ait une nouveau président. C'est évident, il avait mal interprété la constitution. Sur les mesures prises pour foncier également, il s'est contenté de dire que c'est illégal sans donner des arguments techniques et juridiques. Et dire qu'il fut président de la commission nationale sur la réforme foncière.
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:53 PM)
    Cette affaire de foncier ne sera pas clarifiée si les mêmes gens qui commandait les directions et les services au temps d'y bradage sont tjrs là et chargés de faire les enquêtes et les évaluations demandées par le Pr. DSCOS, cadastre, domaines et autorités administratives sont les plus nantis...on devrait même leur demander de déclarer leur patrimoine ces vautours 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:59 PM)
    J'espère que le pouvoir a bien mesuré les conséquences économiques et sociales de l'arrêt de tous ces chantiers.

    C'est surtout l'immobilier qui a soutenu la croissance du Sénégal ces dernières années.

    Il faut bien réfléchir avant de prendre certaines mesures.

    Les chiffres du chômage risquent d'exploser dans quelques semaines au Sénégal, si on n'y prend garde.

    Après les déguerpissements, l'augmentation des tracasseries policières dans la circulation, la pression fiscale, voilà qu'on s'attaque au secteur du bâtiment.

    Allons y rek!!!
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (14:00 PM)
    ol faut continueret ne pas sarreter a dakar, grande etpetite cotecapskirring les îles du saloum tout ... na lepp leer
    {comment_ads}
    Auteur

    Moussa

    En Mai, 2024 (14:00 PM)
    Les LEBOUS et le foncier, c'est une vieille histoire. Il défend son THIEP rek. Me Ndoye, les lebous sont minoritaires à Dakar. Il faut qu'on défende le littoral dakarois. 
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (14:06 PM)
    On attend tjrs la déclaration de patrimoine des nouveaux venus(Diomaye,Sonko et les ministres).Ils n'ont encore rien dit des "caisses noires"qu ils voulaient... supprimées!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (14:06 PM)
    Voilà quelqu'un qui est très impliqué dans le scandale foncier, raison pour laquelle il ne peut pas être d'accord avec Diomaye/Sonko sur la question. On finira bien par découvrir ce qu'il cache!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (14:10 PM)
    Lui et Macky sont amis
    {comment_ads}
    Auteur

    Abdou

    En Mai, 2024 (14:28 PM)
    Il est toujours contre l intérêt des sénégalais. 

    Lui qui demandait l argent à Macky pour le travail des collectivités territoriales. 

    Bocal rek moko nior.
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (14:40 PM)
    C' est cette qualité de personnes qui a conduit le Sénégal à s' enfoncer dans le sous développement et la misère. Les textes sont faits par des hommes comme Doudou Ndoye qui commencent par privilégier leurs intérêts personnels. Il n' est pas question qu' un texte permette à une autorité de gérer dans l' illégalité et le parti pris au bénéfice de nantis qui accumulent de l' argent  des biens, des terres au détriment des laborieux sénégalais. Il faut un pouvoir pour raser tout et remettre de l' ordre ou faire payer très cher ceux qui occupent ces espaces communautaires par des taxes et impôts conséquents
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (14:55 PM)
    Oui. Il faut interdire les constructions sur le domaine public maritime. Public suffit pour dire que cette plage et cette bande de terre appartient à tous. Personne ne doit se l'approprier.

    Les hôtels peuvent bénéficier d'une dérogation. 

    Que ça soit à Dakar, Saly Portudal, Mbodiéne, Cap-skirring ou l'hydrobase de Saint-Louis... les gens doivent accéder librement à la plage pour se promener ou se baigner.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (14:59 PM)
    Maître doudou tu as grandi en ville et tu sais bien que cette zone de nos enfance nous donnez tant de loisirs. Koussoum, soumbedioune, lagon etc. En plus ces immeubles et building construites va devenir non seulement des zones privées mais en plus va étouffer toute la zone de medina
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug Rek

    En Mai, 2024 (14:59 PM)
    Ce pays n ira pas loin avec ces vieux qui plombent tout .Tous les sénégalais savent que ces lieux sont acquis par des gens véreux qui ont juste utilisé leur position pour obtenir ces terrains ce que moi sénégalais ordinaire je ne peux alors que nous sommes égaux devant les ressources du pays.ceci doit arrêter et que tous les sénégalais sont d accord qu il faut corriger. Toi tu vole ma voiture tu la repeins, tu utilise tes relations avec le service des mines pour la muter à  ton nom .je reconnais ma voiture malgré un gendarme m aide à  l immobiliser  qu est ce qu il y a d anormal dans cela. Des fois le pays de dictateur sur ces genre de cas. Je soupçonne un conflit d intérêt. 

     
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (15:38 PM)
      ce pays n'ira pas loin a cause de personnes comme vous qui ferment les yeux sur les derives d'un prédateur sexuel condamné pour viol  sur une jeune pauvre villageoise en votant pour lui. et qui pour echapper a la justice accuse un president avec la complicité de la presse. il n y a qu'au senegal que ça existe
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (20:35 PM)
      Ah ces vieux ces vieux comme vous dites !
      Peut-être que vous souhaiteriez recevoir la visite de l'ange de la mort à la fleur de l'âge ! 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:05 PM)
    Maître NDOYE a raison. Diomaye n'est pas  le juge. C'est un excès de pouvoir.

    c'est le tribunal qui doit autoriser l'arrêt des constructions.

    Cela suppose que Diomaye peut se réveiller et dire : emprisonner moi telle personne et on l'emprisonne comme ça 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:07 PM)
    Mr.le.president.il.faut.une.commission.

    Indipendente.pour.gestir.le.probleme

    Foncier-du.pays.et.une.lois.speciale.pour

    Traquer.les.voleurs
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:09 PM)
    Je n' y connais pas grand chose en droit, tout compte fait quand l'intérêt général est menace, avec cette occupation de l'espace maritime jusqu'à empêcher les populations d'y accéder. Il y a problème.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:15 PM)
    On a des populistes amateurs à la tête de l'état. Le régime le plus nul depuis que le Sénégal existe.
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:20 PM)
    Et pourtant il est lebou. En tant que lebou, j'ai mal quand je vois que je n'ai pas accès à certaines plages. Depuis des générations nous avons travaillé dans cette mer. Maintenant N'doye cautionne cette occupation qui est même contraire à la loi. A moins qu'il n'ait des propriétés les pieds dans l'eau 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:25 PM)
    Je ne suis pas juriste mais dans logique le droit de la population en général à profiter du littoral doit primer sur le droit que certains de sont octroyé de priver cette majorité de son droit. Le droit des privés privilégiés a tordue le bras au droit des masses défavorisés pour exister. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Khalil

    En Mai, 2024 (15:29 PM)
    Tu es libre de penser comme tu veux mais ton avis ne compte pas car la majorité des sénégalais ne sont pas d'accord alors va te reposer il est temps et faire place aux jeunes 
    {comment_ads}
    Auteur

    Diouf

    En Mai, 2024 (15:33 PM)
    Maître pour les gens qui te connaissent,rien de surprenant, dommage c est plus fort que toi et c est triste vraiment triste ,tu as choisi de combattre les pauvres.bravo
    Top Banner
    Auteur

    Wait & See

    En Mai, 2024 (15:43 PM)
    Dans un pays où les lobbys sont plus puissants que les présidents, vous allez voir.

    les lobbys locaux et internationaux vont tout faire et ils vont gagner. Ils vont arriver à faire taire Diomaye-Sonko qui vont passer l éponge. on ne résiste pas à certains lobbys.

    ils vont les corrompre.

    quand vous êtes opposants, vous criez fort et vous dénoncez, vous parlez de projet. Mais une fois au pouvoir et au milieu des loups, vous serez tellement au lilies de la corruption, qu à force de vouloir régler, on vous mâche vos oreilles et votre cervelle, vous finissez par céder et abdiqiuer. Pas seuleument par la pression, mais on vous apprendra à aimer et recevoir l argent de la corruption, petit à petit, jusqu a ce que vous deveniez maître de la corruption. on n échappe pas à la règle en Afrique. 

    WAIT AND SEE!

    ces porteurs de projet n iront nulle part. Je leur donne 12 mois et ils seront fatigue's de lutter contre tous les maux!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Benewaye5

    En Mai, 2024 (15:44 PM)
    tchee teuteut teut..ma waru!.....le president Diomaye peut bien lui enseigner le droit......aucun respect pour les citoyens qui n'ont plus la liberte de venir se profiter de la brise maritime......Je comprends pourquoi ce pays marche un pas en avant, un pas en arriere...C grave, proveant d'un ancien ministre de la justice.....je cite Mr. Ndoye:..... « C'est l'Etat du Sénégal depuis le temps de Léopold Sédar Senghor, qui en a le droit aussi, qui a donné régulièrement des baux en bail emphytéotique à des gens pour donc 10 ans, 20 ans, 30 ans. Quand vous avez un bail, vous avez le droit d'occuper ce sol, de construire dessus »......ce pays est sans espoir....dans tous les pays civilises, ce sont les habitants de la ville qui decident ce bien commun de faire ce qu'ils veulent de la mer et pas l'etat ou un president...meme un terrain de football ou espace vert, l'etat n'a pas un seul droit, meme si c pour construire une ecole pour tous, les habitants doivent etre consultes, si ils ne sont pas d'accord, alors, l'etat n'a pas de choix, mais de se conformer aux desires, des citoyens, qui sont au dessus du president ou de l'etat! La plus plus grosse escroquerie du siecle, c la Loi sur les terres de 1966....Tu trouves des gens qui se sont battus avec les animaux sauvages, tues, se sacrifier pour sauvegarder leurs terres, leur forets,  creuser des chemins, valoriser leur terres, planter des arbres creuser des puits...et hop...un etranger sous le manteau de  president, governeur, prefet, a plus de droit que toi, dans ton propre village, il doit decider pour toi et tes semblables!
    {comment_ads}
    Auteur

    Réchauffement Climatique

    En Mai, 2024 (15:45 PM)
    C'est n parle de sécurité là, qu'est ce qui pourrait être plus légal ou légitime de vouloir le protéger le presqu'île de Dakar face aux menaces du réchauffement climatique.... 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:45 PM)
    DOUDOU NDOYE aime systématiquement développer un point de vue différent de celui des autres 

    Il avait théorisé le troisième mandat avant de reculer 

    Il aime faire l'original 

    Et on a l'impression qu'il est le seul à avoir fait des études de droit 

    Il s'agite dans les médias n'ayant rien eu avec son parti politique 

     

     
    Top Banner {comment_ads}
    Auteur

    Hamidine

    En Mai, 2024 (15:46 PM)
    Me Ndoye aime bien faire le buzz. Il est aisé de constater que la grande majorité des constructions sur la corniche est sur le dpm. Nous avons tous constaté ces immeubles et villas pieds dans l'eau. De plus si l'on tient compte de l'érosion, on doit bien ralativiser cette distance de 110m à partir de la plus haute marée (les constructions qui aujourd'hui sont hors dpm le seront d'ici suelsues années avec lerosion côtière). Est-il normal que des étrangers bénéficiant de la teranga privatisent nos plages ? Marina bay a Ngor et Terrou bi font payer 10.000 frs pour accéder aux plages qu'ils ont privatisées. Me Ndoye trouve t il cela légal ?
    {comment_ads}
    Auteur

    "khekhou Ndiago Do Djekh Deh"

    En Mai, 2024 (15:49 PM)
    If this order was given by President Macky Sall we will call him a dictator but thank God it is not him. Now that he's gone and President BDDF has given orders then all of a sudden this is a great idea but the think is BDDF  has no right to arbitrarily take such actions without due course. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:50 PM)
    Me NDOYE, vous êtes venu nous parler des principes de droit et du technique. Nous sommes d'accord que vous avez un vécu. Là où nous ne sommes pas d'accord avec vous c'est la démarche des anciens régimes successifs ont pausé. Aujourd'hui, le partage du gâteau est fait sur l'ancien piste de l'aéroport LSS de Dakar. Des particuliers qui vont construire au bord du rivage, sachant que ceux qui les ont octroyé les terrains voir des hectares savaient que c'est du domaine maritime. Nous sommes d'accord que le régime actuel demande une suspension des travaux du littoral. On peut rester à attendre des enquêtes et agir après. Donc chaque sera étudié et l'État va agir en fonction du problème qui serait évoqué. Quand j'attends le chanteur Malien Sidiki Diabaté dit que le président Macky lui a offert une grande parcelle à Dakar,vil y'a quoi fouetter le chat. Revenons à la réalité Me NDOYE, et laissons les mauvais  souvenirs qui sont la cause de notre retard . Le cas de Khalifa Sall avec les factures à la mairie de Dakar est un cours universitaire, avec de mauvaises pratiques.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mr Connaît Tout

    En Mai, 2024 (15:54 PM)
    J'ai écouté une partie de l'émission qui s'est fait dans la douleur pour le journaliste Babacar Farr qui a vraiment souffert pendant toute la durée de léinterview. Mr Fall est très poli mais le Vieux était irrespectueux vis à vis du journaliste en lui faisant à chaque fois comprendre que c'est lui le spécialiste, c'est lui le savant, c'est lui l'expert en droit et le spécialiste en gestion immobilière et fonciére. 

    J'ai vu un Vieux très prétentieux, un Monsieur "Connaît Tout, qui sait tout et qui fait tout mieux que les autres", un Vieux très épris de sa personne qui va jusqu'à dire qu'il connaît mieux que quiconque la ville et les coins et recoins de Dakar puisqu'il est né à Dakar, qu'il a grandit à Dakar et qu'il a 80 ans. Ok on peut lui concédé tout cela mais il n'a vraiment pas besoin de descendre aussi bas pour faire comprendre aux auditeurs qu'il est dakarois et qu'il connaît bien Dakar. Et puis, on s'en fou vraiment car "Deuk si deuk bi défar deuk bi mo si gueune" autrement dit peu importe d'habiter ou d'être né à Dakar, le mieux est d'être utile pour sa ville et pour Dakar.  Il nous a même sorti qu'il est lui même inspecteur des impôts.

    Oui Me Ndoye esy un expert et il est très instruit et connaît bcp de choses. C'est un avocat très respectable mais qu'il apprenne à être modeste et surtout à respecter ses interviewer, ses co-débateurs et ceux qui l'écoute, il sera ainsi bcp plus apprécié et bcp plus respecté. Mais passer son temps à couper son interviewer et lui sortir à chaque fois qu'il ne saît rien et qu'on est l'expert, ce n'est pas du tout élégant. 

    Me Ndoye s'est surtout récemment illustré en prenant toujours le contresens de tout pour essayer de se distinguer. Rappelez-vous sur le débat du 3ème mandat, quand tout le monde et surtout les grands  constitutionnalistes disaient que Macky n'a pas droit au 3ème mandat, Me Ndoye a viré à gauche et a clamé haut et fort que Macky avait bel et bien droit à un 3ème mandat. Encore quand il s'agissait de dire que Macky ne pouvait pas rester au pouvoir au delà du 02 Avril et que tous les constitutionnalistes du Sénégal, de l'Afrique et du monde entier étaient tous d'accord sur ce fait et que Macky devait quitter le pouvoir le 02 Avril, là encore Me Ndoye est sorti dans les médias pour dire le contraire et s'obstinait à difficile démontrer que Macky pouvait rester au pouvoir au delà du 02 Avril. Toutes ces positions désastreuses et catastrophiques à contre courant de Me Ndoye sont dans les réseaux sociaux et dans les VARs. Et auhjourd'hui encore le voilà tel un Superman entrain de ramer  contre courant. Il nous dit qu'il faut un juge pour invalider et arrêter les constructions sur le littoral. Il a peut être raison mais pour les sénégalais, c'est ridicule de penser et de dire que la décison du Président de la république est inférieure à celle d'un juge. Autrement dit si un juge est capable de faire arrêter les constructions sur le littoral, le bon sens acceptera qu'un président puisse aussi le faire. 

    Me Ndoye que l'on aime bien et qui est un monument de la justice sénégalaise aime bien ramer à contre courant mais le faire à chaque fois sur des sujets aussi sérieux, aussi polémique et sur lesquels toute l'écrasante majorité des sénégalais et surtout des experts en la matière sont unaniment d'accord le décrédibilise. Et pour cette fois, je pense encore que Me Ndoye rame à contre courant et cherche à polémiquer inutilement sur un sujet trés sensible qui mobilise tout les sénégalais car le considérant comme étant la plus grande injustice qu'ils subissent depuis la 1ère alternance et qui est le fait des lobbys de politiciens et de leurs proches qu'ils ont enrichis et servis injustement sur le bien commun. 

    Bref, le Pr Diomaye a bien raison de tout arrêter et de tout bloquer et de déclencher des enquêtes pour y voir plus clair. Sa mesure est très populaire et très soutenue par des millons de sénégalais du pays et de la diaspora.
    Top Banner
    Auteur

    Gorsi

    En Mai, 2024 (16:00 PM)
    Me vous nous aviez trompè à propos de la prolondation du mandat presidentiel

    Vous cherchez encore des clients ?

    Vieux Me il est temps de se repentir et plaider pour la justice du faible qui n a pas les moyens de payer des avocats pour se defendre.

    La vie n est pas uniqurment l argent
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Mai, 2024 (16:04 PM)
    Depuis quand il est avocat spécialiste des affaires foncières. C'est la première fois que j'attends ce titre qui lui est accordé. On nous disait qu'il est justiste constitutionnaliste. Thiey Sénégal du jour au lendemain on peut devenir un expert. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (16:07 PM)
    C'est insensé d'arrêter ces chantiers

    Il 'n'yaura que des maisons et hotels fantômes sur le littoral, repaires des bandits, des trafiquants et des prostituées

    Arrêtez plutôt de donner des permis de construire sur le littoral et non démolir ce qui est déjà construit

    D'ailleurs les proprios sont en fuite ou introuvables, c'est l'argent de l'état qui a été dilapidé, un individu censé ne construit pas sur le sable des plages

    😀mon opinion
    {comment_ads}
    Auteur

    Eye

    En Mai, 2024 (16:08 PM)
    cet avocat verreux qui n'a pas hesite a spolier des heritier devrait la fermer
    Top Banner
    Auteur

    Diomaye Korr Marie Akk Absa Fa

    En Mai, 2024 (16:14 PM)
    Doudou Ndoye kham kham la fi wakh dé. Domaine maritime, domaine terrestre, haute marée, 110 mètres... etc. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (16:23 PM)
    50 m 100 m 110 m ou 150m ne sont pas une explication valable pour des investisseurs qui ne comprennent rien

    Laissez les construire sur les plages ( il n'ya pas de contrôle d'état !!!) et la marée haute va inonder ou emporter leurs villas

    A Rufisque, château de la mer. Le proprio a construit un hôtel avec piscine a 10 m des vagues, et les vagues de la marée haute cognent sur le mur et passent dans les fenêtres et au-dessus du mur

    Le changement climatique va raser toutes ces constructions

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Patriotic

    En Mai, 2024 (16:24 PM)
    C'est un mauvais signal cette mesure destinée à flatter l'opinion générale et qui ne repose sur aucune base legale. On ne légifère pas avec des "il paraît que", "la plupart des" ou autres généralités. Les travaux de construction ne peuvent en aucun cas être arrêtés en attendant de faire la lumière juridique. L'exécutif doit se tenir à distance des mouvements d'humeur.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (16:31 PM)
    il raconte du n'importe quoi ce vieux ignare; l'état puet bel et bien arréter des constructions et prendre des terrains ou foncier pour l'intéret général. où était il ce vieux quand WADE prenait les terres des gens aux Maristes pour y faire passer l'autoroute à péage? où était il quand Macky Sall on a pris les maisons des habitants le long du passage du TER,? sans compter les populations délogées pour construire l'aéroport AIBD et encore la continuité ou l'élargissement de l'autoroute à péage et autre TER jusqu'à AIBD. 

    il faut qu'il arrte de nous pomper les airs et de prendre sa retraite et se consacrer à prier et utiliser son chapelet au quotidien. Sonntemps est révolu. les années 70 et 80 sont loin derriere nous meme ce nouveau président n'était pas né quand il fut ministre de la justice sous DIOUF. qu'il arrete vraiment; on en a marre de LUI
    Top Banner
    Auteur

    Des Rives Du Lez

    En Mai, 2024 (16:34 PM)
    « La Voix du passé »

    Les médias de sénépoubelle composés de sénépeople, sénéweb, sénéplus , itv, sentv, 2stv, ont mis l’accent depuis quelques semaines sur les critiques et quelques autres encore. Ils ont moins insisté sur les doutes de Me Ndoye quant à la survie de l’expérience révolutionnaire de l’administration. Et ils ont occulté pour la plupart les contradictions du politicien lebou qui prétend être un spécialiste en droit de l’urbanisme:

     *Il est crucial de se conformer aux lois régissant la propriété et la gestion des biens publics. Cela comprend la réglementation sur l'acquisition, l'aliénation, la location, et la gestion des biens appartenant à l'État ou aux collectivités publiques.

    * Sur la base des informations recueillies et des analyses réalisées, des décisions administratives sont prises concernant les biens domaniaux. Il peut s'agir d'autorisations de travaux, de cessions, de locations, de concessions ou d'autres mesures visant à régir l'utilisation et la gestion des biens.

    * L'instruction des dossiers domaniaux implique également la gestion efficace des biens domaniaux. Cela peut inclure des décisions sur la conservation, la rénovation, la vente, la location ou d'autres actions visant à optimiser l'utilisation et la valeur des biens pour l'intérêt public.

     

    Pour la gouverne de Me Ndoye, l'instruction des dossiers domaniaux vise à assurer une gestion responsable, transparente et conforme aux normes légales et réglementaires en vigueur. Cela contribue à préserver l'intégrité des biens publics et à servir au mieux les intérêts de la collectivité et de l'intérêt général.

     

    MR Ndoye doit être le seul à comprendre son propos. Ses développements sont incompréhensibles, avec des références tendancieuses dans tous les sens. Maîtriser.le droit n’est pas aisé. Le monsieur est vraiment confus à plus d’un titre.

     

    L’administration Diomaye/ Sonko est sur la bonne voie pour un Sénégal plus juste , plus harmonieux, plus ambitieux🎉 hourrah!

    PS: Allez fouiller les affaires des enfants de Me NDoye sur le dossier des accaparements des terres a Dakar et ses environs.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ano

    En Mai, 2024 (16:40 PM)
    Du moment qu'il y'a violation de loi qu'il puisse être maritime ou foncier peu importe. Force doit rester à la loi 
    {comment_ads}
    Auteur

    Suniurew

    En Mai, 2024 (17:17 PM)
    Sénégal c'est un pays où il est difficile de réussir ou d'être riche. Même ce qui ont acquis honnêtement leur biens sont attaqués. Ça c'est purement et simplement de la jalousie. Il n'y a rien de mal dans ce qu'il a dit, il a juste soulevé des points du droits et de la loi qui nous régissent tous. Il faut lui répondre sur le droit et la loi. Mais s'attaquer a sa vie privée pour la ne ?

    S' il y a eu des abus sur le littoral et très certainement il y en a eu il faut les punir, mais en respectant la loi. Ne pas faire du populisme et s'en prendre à tout le monde sans distinction et en étant hors la loi. Deuk bou amoul loi anarchie ak populisme mokoy jitee. On a grand espoir en ce nouveau gouvernement mais d'où tereee sous deug jotee dagn leen kooy wakh. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (17:34 PM)
    ce pédagogue eclaire sur ce site d incultes
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (17:34 PM)
    Tous ces rats du systeme ,pro francais sont entrain de sortir des egouts,inclus ce Me Ndoye.

     

    Ils ont la trouille et sont entrain de faire caca dans leurs culottes sachant que les magouilles,la france-a fric,c'est fini...termine'.

     

    Tous ces individus sont des pions de ce systeme et ils savent que sous peu,ils n'existeront plus.
    {comment_ads}
    Auteur

    Alba

    En Mai, 2024 (17:54 PM)
    Pour régler ce problème, il suffît de faire descentes dans les services du cadastre, des impôts et domaines et a la direction de l urbanisme. Déjà , contrairement aux idées reçues , les vrais gangsters et prédateurs sont dans ces structures de l état , ils ont terrains et immeubles partout et sont tous des bailleurs ou cultivateurs. C'est la mode chez eux. Les sénégalais ne cherchent plus a intégrer le prive mais plus l administration ou on devient multi millionaire en peu de temps et milliardaire dans le temps. Le président a lui meme dit avoir 45.000 mètre carre soit 300 lots de 150 mètre carre si il décidait de morcèle.Que seraient ces terres s'il ne les avait pas exploitées? Khelcom, c'est 45.000 hectares. Les cultivateurs sont victimes autant que que ceux qui cherchent a voir la mer, alors que JUSTICE soit faite et sans complaisance. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (17:58 PM)
    Ce Ndoye la toujours dans les conflits de terrain a toubab Dialaw il a profité et vendu beaucoup de terrains .
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (18:17 PM)
    Sur la corniche, les constructions paraissent être à moins de 100 m de la mer, en plus certains taillent la falaise pour construire. Et puis quoi encore ?
    Top Banner
    Auteur

    Deug Deug

    En Mai, 2024 (18:45 PM)
    Ce pays va mal on ose plus parler des textes qui régissent notre société. Cet avocat vous parle de droit, vous avez peut être combattu macky sall pour violation des règles et vous voulez soutenir seul qu'un en fait autant. Ce qu'il vient de dire peut bien se comprendre, les nouvelles autorités peuvent demander des enquêtes pour savoir ce qui est légal et ce qui ne l'est pas avant de surseoir à des constructions. Après les conclusions des enquêtes on procéde à la démolition mais si vous suspendez quelqu'un qui a consenti un prêt à la banque et qui est en règle vous lui créez des problèmes. Dans les pays de démocratie, le Président ne se réveille pas un beau jour hop et dire j'arrête quand meme 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (20:00 PM)
    Pourquoi certaines personnes s'agitent si nerveusement depuis que l'on parle d'audit foncier?
    {comment_ads}
    Auteur

    Think

    En Mai, 2024 (20:32 PM)
    110 m a partir de la haute mere . quand on sait que la mere avance d annee en annee . Quelqu un peut etre en regle au moment de la construction et ne plus l etre quelques annees apres

    est ce que la loi se prononce sur cet aspet

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Pape

    En Mai, 2024 (20:46 PM)
    Il est concerné ou peut être intéressé ? Les vieux avocats adorent la terre. L'Etat peut parfaitement faire suspendre les constructions avant de demander une enquête. 
    Top Banner
    Auteur

    Keneu Nelawatoul

    En Mai, 2024 (20:46 PM)
    Même ayant acquis le pouvoir, vous vous comportez toujours comme des opposants. Dénigrements, manipulations avec vos langues fourches, zéro arguments. Maître Doudou Ndoye ne dit que le droit. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (21:27 PM)
    On saute la justice comme les autres régimes.
    {comment_ads}
    Auteur

    M

    En Mai, 2024 (21:35 PM)
    Cet homme a certainement un projet personnel sur le littoral mais si ce qu'il dit est vrai (je n'ai pas encore vérifié et vais le faire et j'ai des doutes à cause de ce qu'Atepa avait dit sur sa discussion avec Senghor sur son projet auprès du littoral), ceux et celles qui construisent ont le droit de le faire. Il faudra par la suite changer cela. Le littoral appartient à tous les Sénégalais. Le Droit doit primer sur tout! PS: je n'ai personnellement aucun projet immobilier sur le littoral (au cas où certain-e-s le penseraient). 
    {comment_ads}
    Auteur

    Aser

    En Mai, 2024 (22:07 PM)
    Prends ton chapelet et va te reposer.Tu as en face de toi tes petits fils

    Nopallull.Il veut manger à tous les rateliers
    Top Banner
    Auteur

    Unknown

    En Mai, 2024 (22:11 PM)
    Khana da fa si am
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (22:34 PM)
    Le pastef est le sanctuaire de la grande ignorance mais ma vérité est  que ces moutons ne jurent que par le discours du duo Diomaye sonko qui n'ont ni la tête ni les épaules pour gérer le Sénégal une grande démocratie une grande nation un état séculaire. Ce que Me Doudou Ndoye à dit n'est que pure vérité. Même Le bon sens d'une vache folle peut l'appréhender. Maintenant un mouton  fou ne peut pas avoir le niveau de la chèvre de monsieur Séguin 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (23:30 PM)
    Peut être lui aussi il a pris des terrains en tout cas ça va être claire il faut tous terrassser et leur de payer le prix de démolition et le prix de reboiser les filaos merci
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (23:30 PM)
    Encore quelqu'un du système. On ne supporte plus ça 
    Top Banner
    Auteur

    Concervateur - Progressiste

    En Mai, 2024 (10:02 AM)
    la construction sur le littoral , surtout dans les capitales , est une tendance mondiale. Ca se passe partout. avec le developpement des villes , il n y a plus d espaces, donc chaque centimetre vaut de l or et doit etre exploité surtout devant la mer. ce qu il faut combatre c est la corruption, le favoritisme . la ville doit identifier les plages ou la baignade est possible et la interdire les constructions en dur. Mais ceux qui amenagent des falaises , gagnent du terrain sur la mer , la ou personne ne pouvait acceder auparavant : ce n est pas un delit!! au contraire une ville /capitale qui se veut moderne et developpée doit avoir ce genre d espaces. Il faut savoir faire la part des choses. Dakar ne peut pas rester comme elle etait juste apres l independance ! soyons serieux! 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Salimatou

    En Mai, 2024 (11:41 AM)
    Maitre Ndoye oublie qu'il y a des personnes qui savent comment il s'est approprie les biens d'autrui.
    {comment_ads}
    Auteur

    Eeeeee

    En Mai, 2024 (15:11 PM)
    Diomay a arrêté des milliers d'emploi sur la corniche, bientôt un soulèvement social inévitable 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mort Dans L'âme

    En Mai, 2024 (06:42 AM)
    Tout ce qui est illégal doit être détruit. Cela ne devrait même pas faire l'objet d'un débat 
    Top Banner
    Auteur

    Massamba Dieye

    En Mai, 2024 (09:23 AM)
    Cheikh Ahmed Tidiane Sy Almakhtoum, dixit: " un de mes amis étrangers me disait qu'il vous faut tout faire pour éviter dans votre pays, l'intellectualisation de la haine, l'intellectualisation de la médiocrité. Si cela vous arrive, la marche de votre pays vers le progrès s'arrêtera tout bonnement. " Il faut accepter aux uns et aux autres leur mérite, les dons que Dieu leur a fait bénéficier. L'autre véritable question est le fait que des individus des terrains à 2700 Fcfa le mètre carré pour le revendre à 1500 000 Fcfa. Un célèbre  avocat,  ancien responsable du forum civil à acquis un terrain à 10 000 000 Fcfa qu'il a revendu à  10 milliards de Fcfa. Djibril Diallo du PNUD a acquis son terrain avec TF auprès d'un autre tiers. A t-il faute? Les Communes de Fann-Point E , Mermoz-Amitie-Baobab ne sont pas blancs comme neige quant aux attributions de terrain sur la Corniche.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Sonko

    En Mai, 2024 (14:35 PM)
    Pourquoi les gens ne veulent pas celui qui parle ete en connaissance quoi, ou va mon pays
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email