Mercredi 29 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Formation des jeunes : Huawei Sénégal signe un protocole d’accord avec l’ENA

Single Post
Insertion des jeunes : Huawei Sénégal signe un protocole d’accord avec l’ENA
Dans le cadre de sa collaboration avec les universités pour la formation, la promotion et l’insertion professionnelle des jeunes et étudiants,  Huawei Sénégal  a signé un protocole d’accord avec  l’Ecole Nationale d’Administration (ENA).

L’objectif de cette collaboration est d’offrir une nouvelle ère dans un cadre réglementaire légal et approprié, des écosystèmes de production, de services publics effectifs et efficients rendus possibles par les TIC,  mais avant tout, des compétences appropriées. Et ainsi  contribuer à ce changement, par une formation continue des futurs administrateurs.

Présidant cette rencontre, Monsieur Nathan Li, Directeur Général de Huawei au Sénégal  s’est exprimé sur l’importance de ce protocole pour l’entreprise : « Ce programme ouvre les portes de salles d’exposition et de laboratoires virtuels innovants, pour découvrir des pratiques de travail international. Ce protocole d’accord permettra désormais aux étudiants de l’ENA de bénéficier de ce programme, dont ils ressortiront, nous l’espérons, encore plus engagés à servir leur nation et à rendre l’administration interconnectée et numérique.» Par la même occasion il a tenu remercier son nouveau partenaire : « C’est avec un immense honneur que j’assiste à cette cérémonie de signature d’un protocole d’accord dans le cadre du programme Seeds for the Future, entre Huawei et l’École Nationale d’Administration qui  est réputée pour son entrée très sélective, car étant établissement de formation professionnelle d’excellence, qui forme les futures fonctionnaires et ouvre les portes de la haute administration sénégalaises à ses sortants. »

 De son côté, Cheikh Awa Balla Fall, directeur de l’École Nationale d’administration  indique que cette initiative  vient renforcer les liens du Sénégal et de la Chine : «En effet, grâce à la disponibilité de l’entreprise chinoise et son Ambassadeur, nous avons pu aménager et équiper  l'amphithéâtre Bruno Diatta, qui est aujourd’hui un ouvrage moderne et multifonctionnel. A cette occasion, nous avons été  émerveillés par les services de haute qualité d’équipement dans la technologie d'information et de communications que Huawei fournit aux opérateurs de télécommunications, mais également par la qualité de ses prestations dans le domaine de la fourniture d’infrastructures et d’appareils intelligents ».

 D’après le directeur de l’ENA, cet accord  permettra de faire des progrès importants dans la formation initiale des élèves dans le domaine des TIC, et de la  culture chinoise. Il permettra également  de renforcer l’accompagnement technologique pour la modernisation  de l’installation  et des méthodes d’enseignement.  Et aucun effort ne sera ménagé afin que l’ENA puisse jouer pleinement sa partition dans ce partenariat et dans sa mise en œuvre.


5 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 6 jours (18:22 PM)
    Encore une fois, il faut se méfier de Huawei!!
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (18:58 PM)
      Attention à l'espionnage! Des privés étrangers qui s'impliquent dans la formation de futurs hauts fonctionnaires: quel mélange de genre
    {comment_ads} {comment_ads} Top Banner
  2. Auteur

    Sankara

    il y a 6 jours (18:32 PM)
    Comment avoir l administration d un pays dans la poche dès la formation ..?  Bien joué Huawei !
    {comment_ads}
    Auteur

    Serviteur

    il y a 6 jours (21:55 PM)
    Bravo c'est un bon protocole d'accord pour l'emploi des jeunes. Cela va permettre aux jeunes de trouver une place dans le milieu professionnel.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (22:15 PM)
    Comme tjrs nous sommes très naïfs. Et nous voyons pas plus loin que le bout du nez. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 6 jours (08:21 AM)
    Boofff, un simple téléphone Huawei Z475 suffira pour corrompre un haut fonctionnaire sénégalais. Ils sont déjà corrompus avant même d'avoir fini leurs études.

    Il va falloir en 2024 frappé un gros coup de pieds dans la "mairde" pour extirper toute la pourriture dans l'adminsitration sénégalaise.
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email