Mercredi 27 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Diplomatie

Cheikh Yérim Seck : « Jammeh est animé d’une jalousie dévastatrice face à la taille du Sénégal…»

Single Post
Cheikh Yérim Seck : « Jammeh est animé d’une jalousie dévastatrice face à la taille du Sénégal…»
C’est dans son livre « Ces Goulots qui étranglent le Sénégal » que Cheikh Yérim Seck a décrit ainsi le président Gambien, Yaya Jammeh.

Le président Gambien n’est pas présenté sous ses meilleurs jours dans l’ouvrage du journaliste Cheikh Yérim Seck. Dans la partie consacrée à Jammeh, le patron de Dakaractu.com n’y va avec le dos de la cuillère. Il commence par camper le décor en indiquant que l’homme fort de Banjul soutient les rebelles de la Casamance. « Yaya Jammeh, qui règne d’une main de fer sur la Gambie depuis le 22 juillet 1994, continue à lui, à abriter ces combattants sans code d’honneur et à leur fournir des armes. On ne peut pas comprendre cette inélégance caricaturale sans une virée dans la psychologie de celui qui se fait appeler pince-sans-rire, « Aladji Doctor Yahya AJJ Jammeh » », lâche le journaliste qui ajoute : « celui que la vanité du pouvoir pousse à se proclamer démiurge, détenteur de pouvoirs mystiques, guérisseur du Sida, voyant, « plus grand bâtisseur de l’Afrique…», est un complexé ativique. »

Selon Cheikh Yérim Seck, tout fout des complexes à Yaya Jammeh. « La taille de son pays, moins vaste qu’une région du Sénégal, son faible voire inexistant poids sur la scène diplomatique mondiale, l’image exécrable ubuesque qu’il projette dans le monde (…) Jammeh est animé d’une jalousie dévastatrice face à la taille du Sénégal, à sa relative prospérité économique, à sa démocratie, à sa stabilité…il vit très mal que les Gambiens aspirent au lifestyle sénégalais..», martèle Yérim Seck qui n’en a pas fini avec Jammeh. A l’en croire, ce dernier est « miné par ses ressentiments » et « nourrit l’obsession de détruire le Sénégal ». « Il a poussé le cynisme jusqu'à conduire le chef de guerre Salif Sadio, son protégé notoire, auprès de Laurent Gbagbo, alors à la tête de la Cote d'Ivoire afin que ce dernier le parraine, en représailles aux bons rapports entre l'ex rebelle Guillaume Soro et Me Wade », assomme CYS.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email