Dimanche 14 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Des techniciens agronomes déterminés à décrocher un emploi public

Single Post
Des techniciens agronomes déterminés à décrocher un emploi public

Des pensionnaires du Centre national de formation des techniciens en agriculture (CNFTA) ont entamé une grève de la faim, réaffirmant une détermination à poursuivre leur objectif d'intégrer la Fonction publique sénégalaise, a constaté l'APS, dimanche à Tivaouane-Diacksao (banlieue de Dakar).

 

‘’Les autorités veulent qu’on stoppe notre mouvement, mais là nous nous avons décidé de passer à la vitesse supérieure’’, a déclaré à la presse Ousseynou Kane, inscrits en 3ème année au CNFTA, école basée à Ziguinchor (Sud).

 

‘’Nous allons entamer une grève de la faim et nous n’excluons pas de nous suicider pour obtenir satisfaction’’, a-t-il affirmé.

 

Dans la matinée, 48 élèves du CNFTA avaient quitté les locaux de la Direction de protection des végétaux (DPV) où ils avaient passé la nuit la veille, pour tenter de marcher sur le centre-ville de Dakar en vue de se faire entendre. 

 

La marche a été stoppée non loin de la DPV par un groupe de gendarmes, à l'aide de grenades lacrymogènes pour les dissuader. Les marcheurs sont arrivés samedi à Dakar, en provenance de Ziguinchor (454 km).

 

Les manifestants ont par la suite regagné la DPV sous escorte des gendarmes en chantant : "Non à la l’injustice!". Quelques gendarmes surveillent l’entrée de la DVP et plusieurs autres sont visibles dans les alentours.

 

‘’Ce matin certains d’entre nous ont été blessés (suite à l’intervention de la gendarmes). Nous refusons les soins qu’ils veulent administrer à ces blessés et les repas qu’ils nous servent’’, a ajouté M. Kane, l’air très déterminé. 

 

‘’On nous a forcés à revenir ici (à la DPV), mais peu importe la situation. Nous poursuivrons notre action et nous sommes certes conscients du risque, mais notre lutte est noble’’, a dit Tamsir Mané, également en 3ème année au CNFTA.

 

‘’Là, il ne faut plus rien exclure, car il est hors de question pour nous de retourner bredouillse à Ziguinchor. On ne peut pas former des agents qu’on va par la suite laisser en rade, non c’est inadmissible’’, a-t-il fait savoir.

 

Selon plusieurs sources contactées sur place, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Abdoulaye Baldé, a rencontré dans la journée du lundi les grévistes, mais sans parvenir à un consensus.


affaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Fire Burn

    En Mars, 2013 (16:46 PM)
    immolez vous.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email