Mardi 01 Décembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Burkina Faso : une affaire d'inceste remonte devant la justice après un reportage

Single Post
Beaucoup de faits d’incestes et de violences sexuelles sur les enfants sont passés sous silence (photo d'illustration).
La diffusion dans l'émission Enquête d'Afrique sur Canal+ du témoignage sordide d'une femme violée par son père et devant abandonner son bébé a fait réagir le procureur de la République.

C’est une histoire qui a attiré l’attention de la justice au Burkina Faso : une jeune fille de 14 ans violée par son propre père. Un bébé est né de ce viol et l’adolescente (prénommée Carine) a par la suite été chassée de la maison familiale. Ses proches l’ont aussi poussée à se débarrasser de son enfant par peur qu’un malheur s’abatte sur la famille selon des croyances ancestrales. Pendant ce temps, le père incestueux menait une vie tranquille. Mais un reportage diffusé sur la chaîne de télévision française Canal+ a été ensuite partagé sur les réseaux sociaux. Fait rare, le procureur du Faso Harouna Yoda s’est alors saisi de cette histoire qui aurait pu passer inaperçue comme tant d’autres.

Ce qui a sans doute interpelé le procureur, c’est cette phrase de la journaliste à la fin du reportage : « le père de Carine ne sera jamais inquiété. » Car dans un communiqué diffusé mercredi, le procureur du Faso Harouna Yoda explique que les faits n’avaient pas été portés à la connaissance de la justice. Une enquête a dès lors été diligentée et le père de la victime qui avait fui son domicile a été interpelé lundi dernier par la police et déféré au parquet mercredi 13 août. Le procureur précise que des poursuites ont d’ores et déjà été engagées contre ce dernier et des dispositions prises pour mettre en sécurité l’enfant né de l’inceste.

Si ce cas a pu être repéré, beaucoup d’autres faits d’incestes et de violences sexuelles sur les enfants sont passés sous silence. Généralement, pour préserver l’honneur de la famille les proches étouffent ces histoires ou les gèrent en interne. Au Burkina Faso, les auteurs d’inceste et de viol sur mineurs encourent 1 à 30 ans d’emprisonnement et une amende allant de 600 000 à dix millions de francs CFA.


10 Commentaires

  1. Auteur

    A A A A

    En Août, 2020 (19:03 PM)
    MERTCI A CANAL MERCI A LA FRANCE
  2. Auteur

    Sene_poubelle_du_web

    En Août, 2020 (19:03 PM)
    Aujourd'hui c'est SOIRÉE HORREUR, après un article inutile sur la NÉCROPHILIE, voici qu'on nous jette un autre sur un inceste au Burkina ! Le tout étant de remplir nos cerveaux d'enregistrements porno-pervers-nographiques !!!!

    Il ay obligatoirement un PERVERS dans l'administration de ce site !
    Auteur

    Kou Bakhe

    En Août, 2020 (19:08 PM)
    Nooooonn
    Auteur

    En Août, 2020 (19:15 PM)
    CE SONT DES MENSONGES MOI J'HABITE CET ENDROIT CELA N'EXISTE PAS ICI ARRETEZ DE MENTIR ESPECE DE DEMONS
    Auteur

    En Août, 2020 (20:03 PM)
    Comment un père peut penser puis passer à l'acte

    Comment ?

    J'ai la nausée

    Une envie de vomir

    Auteur

    Sarakhe Khoullé

    En Août, 2020 (20:11 PM)
    Sarakhe khoullé = RG international, inceste, menteur et quémandeur, fou malade.
    Auteur

    Sissi

    En Août, 2020 (20:24 PM)
    Les cas d’inceste sont nombreux au Sénégal, et personne ne les ignore ; entre frère et sœur, entre oncle et nièce, entre marâtre et fils, entre père et fille… et cela au su de la famille, du chef de quartier, du juge de la presse. Personne n’en parle, du moins à haute voix. Ce fait du Burkina ne pèse donc pas au Sénégal avec les dizaines si ce ne sont les centaines de cas au Sénégal
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2020 (21:46 PM)
      quand un phénomène est aussi courant que tu le prétends, chacun devrait en connaître un cas ! moi perso je n'ai jamais vu ces horreurs dont tu parles et je ne me souviens pas d'avoir eu quelqu'un qui m'ait rapporté un cas indéniable !
      il faut arrêter de prendre des légendes urbaines et de vouloir en faire un phénomène récurrent! je me demande ce que vous y gagnez d'ailleurs ...
    Auteur

    Anti-cfa

    En Août, 2020 (20:25 PM)
    vous de seneweb vous etes de vrais salauds de presse. dans la premiere partie de votre torchon vous dites que les parents ont aide la fille a se debarrasser de son enfant ce qui veut que le bebe ne de cette liaision inceste est dejamort et en fin de torchon vous insinuez que le procureur aidera la fille a sauver le bebe. est ce que des fois vous vous lisez avant de publier quand on sait encore que vous ne citez meme pas vos sources. quelle est cette facon de d'investir. aucune signature au bas de l'article alors que l'histoire s'est passee a des kilometres de vous. ameliorez-vous soyiez plus scientifiques dans vos papiers si vous voulez conserver cette position de presse en ligne.
    Auteur

    En Août, 2020 (21:12 PM)
    Amenez ce procureur ici en bambouli : on a un gus attendu à Londres et un bouffeur d'Oryx qui doivent apporter quelques explications.....
    Auteur

    En Août, 2020 (22:41 PM)
    Ça existe au Sénégal mais avec les (diegeulmeu), ça ne va pas plus loin.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email