Jeudi 12 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Centrafrique : Denis Sassou Nguesso appelle l’OIF à s’activer pour un retour de la paix

Single Post
Centrafrique : Denis Sassou Nguesso appelle l’OIF à s’activer pour un retour de la paix

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) doit interpeller la communauté internationale pour qu’elle vienne aider financièrement et en troupes la Centrafrique. C’est la position affichée jeudi par le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso.

En effet, à la suite d’une audience qu’il a accordée mercredi à Louis Michel, l’Envoyé spécial du secrétaire général de l’organisation international de la Francophonie en Centrafrique, Denis Sassou N’Guesso a décidé de lancer cet appel au combien précieux à la Francophonie.

L’audience accordée à Louis Michel a eu lieu à Oyo (environ 415 km de Brazzaville).
Louis Michel est de passage au Congo Brazzaville en direction pour la Centrafrique.

Le président Denis Sassou N’Guesso a partagé avec l’envoyé spécial de l’OIF sur la nécessité de l’urgence d’une aide de la communauté internationale à la Centrafrique. Le pays de Catherine Samba-Panza en proie à des affrontements interreligieux et des exactions des anti-balaka a besoin des moyens financiers et autres soutiens des casques bleu pour son retour à la normale.

« Nous avons eu un échange de vue et il m’a fourni des informations sur un certain nombre de problèmes. Il a insisté très fortement pour que, je lance un appel à la communauté internationale, pour qu’elle aide en troupes massivement et financièrement la Centrafrique », a déclaré Sassou Nguesso.

Louis Michel a pour sa part renchéri en indiquant qu’il existe en Centrafrique des problèmes de paiement des fonctionnaires, des enseignants qui sont des questions extrêmement importantes. Avec M. Michel, Sassou Nguesso a également abordé la question des troupes militaires africaine et française en mission de rétablissement de la paix en RCA.

Selon Louis Michel, le chef de l’Etat Denis Sassou N’Guesso a fait remarquer « le rôle important que les troupes africaines jouent dans la sécurisation de la RCA auprès de troupes françaises ».

« Denis Sassou N’Guesso, a salué l’action des troupes », en soulignant : « qu’il faudrait que la communauté internationale mesure la contribution d’un certain nombre de pays africains dans ce conflit et ne pas avoir une conception qui n’est pas juste, et ne pas laisser le conflit en RCA s’orienter vers une guerre de religion, une guerre de culture. Il y a 6 000 militaires africains en RCA dont plus de 1000 Congolais et 2 000 militaires français», a précisé Louis Michel.

Denis Sassou Nguesso est le médiateur du conflit centrafricain qui s’est déclenché en mars 2013 avec le renversement de François Bozizé. Outre les 5 milliards de Fcfa prêté il y a quelques jours à ce pays pour qu’il retrouve son équilibre financier, le Congo avait déjà fait un appui budgétaire de 25 milliards de FCFA au pays au moment où Michel Djotodia dirigeait la transition.

© Oeildafrique.com

Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Xeme

    En Mars, 2014 (09:53 AM)
    OIF ? Pendant que c'est l'armée de la France qui organise les crimes ?
  2. Auteur

    Sa Baye

    En Mars, 2014 (10:08 AM)
    No comment. Le Grand Maître de la nouvelle loge maçonnique africaine a parlé.
    Auteur

    Thomas Sankara

    En Mars, 2014 (13:32 PM)
    AFRICAINS REVEILLEZ-VOUS! DENIS SASSOU GUESSO EST UN GRAND Franc-maçon.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email