Lundi 15 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

La France cache les « dégâts collatéraux » de ses raids aériens sur le Mali

Single Post
La France cache les « dégâts collatéraux » de ses raids aériens sur le Mali

Les bombardements des avions français sur Konna ont fait plus de morts parmi les civils que parmi les islamistes mais les medias français gardent le silence sur les « dégâts collatéraux » et privilégient le « discours triomphaliste et militariste » de Paris.

C’est ce que signale le correspondant de Russia Today Gonzalo Wancha, qui rapporte, depuis Konna, que les islamistes n’ont pas été mis en déroute mais se sont tout simplement repliés.Au sujet du nombre de victimes, le correspondant deRussia Today cite en exemple le cas précis d’un des 25 villages qui composent la localité malienne de Konna.« Le bilan final de la libération est en tout cas déplorable. Selon notre enquête, l’armée de l’air française a fait seulement deux morts parmi les rebelles. 

Mais, c’est la population qui a payé la facture la plus lourde : 14 civils ont trouvé la mort sous les bombes françaises », rapporte le correspondant de Russia Today 

[Voir la vidéo.].

 

« Au moment du bombardement, je n’étais pas chez moi. J’étais en train de prier quand on est venu me dire que ma famille avait été bombardée. Ils ont détruit tout que j’avais : ma famille et mes moyens de subsistance », a dénoncé devant la caméra de Russia Today, Idriss Méïga, un paysan de Konna dont la femme et les 3 enfants (âgés de 11, 10 et 6 ans) ont été tués dans un des raids aériens français. Toujours à Konna, le correspondant de Russia Todayrapporte aussi la tragédie de la famille Kampo. « Quand les bombardements ont commencé, toute la population s’est enfuie, effrayée. La famille Kampo a perdu 2 de ses enfants, noyés alors qu’ils tentaient d’échapper aux bombardements. » Abdoul Kappo explique pour sa part que sa famille a dû prendre en charge les 3 enfants d’une mère tuée dans les bombardements. « Les petits sont arrivés en courant et nous ont dit que leur mère avait été tuée. Je les ai accueilli chez moi. Leur mère est morte après avoir agonisé pendant une heure. Elle nous a laissé les 3 petits. Maintenant, ils n’ont que nous », explique Abdoul Kampo.Le reportage indique aussi que des voix commencent à se faire entendre au Mali pour rappeler que les crimes de guerre commis par n’importe quel belligérant doivent être pris en compte et punis en vertu de la Convention de Genève de 1949.


affaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    Mc Rakadiou

    En Février, 2013 (00:18 AM)
    dou gnak ay degats collateraux :tala-sylla: 
    Top Banner
  2. Auteur

    K

    En Février, 2013 (00:22 AM)
    tout ce que la france dépense pour cette guerre, le mali le paiera durant des siècles NDEYSSANNE
    {comment_ads}
    Auteur

    Pap

    En Février, 2013 (00:58 AM)
    les journalistes senegalais doivent apprendre que sur ceratine question l'impartialite n'existe pas.Tout le monde fait la meme chose.

    Y'a uqe le journaliste senegalais qui reporte sur son armee et tu croirais qu'il parlent d l'ennemi...
    {comment_ads}
    Auteur

    D!-d

    En Février, 2013 (08:22 AM)
    Mais non la france n'a lancé aucune bombe tout ça c'est la propagande algérienne pour nous faire detester la france. Ces familles sont des acteurs payés par hollywood c'est biju qui me l'a dit. Aucun salafiste n'a été tué quoi seulement 2 morts arabo-berbères , en fait ils ne sont pas mort ils faisaient semblant. Tout ça c'est du cinéma dixit buju.



    Bon blague mise à part que dieu accueil ces innocents.
    {comment_ads}
    Auteur

    Père Siffleur

    En Février, 2013 (08:58 AM)
    Dokhotou guélém kaw la dieum (en françasi: la vérité finittoujours par triompher).

    Message aux naïfs qui avalent sans sourciller toutes les salades insipides que la propagande française leur sert (en espérant que leur sens critique finira un jour par émerger des bras de morphée) et aussi aux acteurs de la propagande qui croient que la vérité peut senterrer au plus profond du mensonge et ne jamais en surgir victorieusement. Pourquoi donc croyez-vous que l'armée française tient la presse à distance et ne l'autorise à accéder aux lieux où elle a intervenu qu'après avoir "fait le ménage" ???

    Qu'on se le dise: on ne peut pas bombarder un lieu d'habitation et ne ps tuer les personnes qui y vivent. Gageons que cette intervention frnçaise aura fait plus de morts inutiles et innocentes que de morts de combattant ennemis.  :-D  :-D  :-D 
    Top Banner
    Auteur

    Bip

    En Février, 2013 (09:05 AM)
    Bizarre...



    Pourquoi cette information sort par une chaîne russe ?

    Alors que la Russie est un des rares pays à avoir proposé un soutien militaire sur le terrain...



    Je pose la question !

    {comment_ads}
    Auteur

    Naif

    En Février, 2013 (10:07 AM)
    A force de critiquer les méthodes russes en tchetchenie et bien les russes se vengent.

    Attention c'est la version naive de l'histoire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bla Bla Bla

    En Février, 2013 (10:13 AM)
    on est incapable de régler 150 terroristes en Casamance alors pour le reste et pour défendre le SN il vaut mieux compter sur les amis français !!!! et au lieu d'investir en matériel militaire, construisons des hopitaux et des écoles !

    C'est dur mais c'est la réalité, 550 blindés français ont traversé le SN en allant au Mali, c'est 6 fois le budget du SN.

    {comment_ads}
    Auteur

    Jo

    En Février, 2013 (10:23 AM)
    De toutes facons le Mali enterre ses morts. On l'a montré hier à la télé.
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email