Mercredi 19 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

La Zambie autorise la culture et la transformation du cannabis

Single Post
Au Zimbabwe un centre de Harare est dédié à des recherches sur le cannabis pour l'usage médical

Le gouvernement zambien approuve la culture, la transformation et l'exportation de cannabis à des fins économiques et médicales.

La prochaine étape consistera à rédiger un projet de loi et à le soumettre à l'approbation du Parlement.

Aucune date n'est avancée pour son entré en vigueur.

Dora Siliya, porte-parole du gouvernement, a confirmé lundi dans une déclaration que la décision avait été prise lors d'une réunion spéciale du cabinet le 4 décembre sans donner aucun autre détail sur les raisons de ce feu vert.

Les conditions de délivrance des autorisations nécessaires seront précisées plus tard par le ministère de la Santé.

La consommation et la possession de marijuana étaient jusque-là strictement interdites dans ce pays d'Afrique australe et passible de peines de prison.

Le cannabis à usage médical est aujourd'hui autorisé dans une trentaine de pays.

Le Lesotho, un petit royaume de 2,1 millions d'habitants enclavé au cœur de l'Afrique du Sud, est devenu en 2017 le premier pays africain à autoriser la culture du cannabis médicinal.

L'Afrique du Sud est allée plus loin un an plus tard en légalisant, sur décision de sa Cour constitutionnelle, la consommation de la marijuana à usage personnel pour les adultes.

liiiiiiiaffaire_de_malade

14 Commentaires

  1. Auteur

    En Décembre, 2019 (00:26 AM)
    Appliquons cela au Sénégal et les prisons seront désengorges.
  2. Auteur

    Che

    En Décembre, 2019 (01:36 AM)
    Je vais allez vivre en zambie mdr
    Auteur

    Hé!

    En Décembre, 2019 (02:01 AM)
    LE GA LI SE IT!!!!

    Imagine un Oustasse bou neh taaaatttt, bay khalangou... Ndow waaraté ak firi gou nékh...

    "Mbokh, yoninte yala Jah Rastafaray néh neu Redemption Song, mooy yoone bi nga kham neh patati patata"...
    Auteur

    En Décembre, 2019 (02:29 AM)
    Ce pays va amèrement le regretter.

    Mettre à la disposition de la drogue aux chômeurs, et à une jeunesse vulnérable conduira inexorablement le pays à la décadence, au banditisme, aux gangs, à la violence.... Les pays occidentaux qui ont autorisé ce cannabis possèdent un taux de chômage relativement bas, avec des gens éduqués, plus conscients que beaucoup d'africains, à vrai dire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2019 (06:20 AM)
      you don’t get it, t’as jamais fumé, c pas une drogue le marijuana et ça rend personne violent.. moi je vis à vegas c légal ici, j’ai essayé le truc qlq fois mais j’aime pas car ça me rends trop paresseux et paranoid lol.. it’s not a big deal man.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (03:20 AM)
    Il y a trop de cons survolés réseaux sociaux qui vont jusqu'à penser que légaliser le joint va permettre de désengorger nos prisons

    ...tellement vous reprenez tous ce que disent les occidentaux et ne comprenez rien.....allez lire ce que le cannabis fait sur un cerveau jeune et pas formé....et vous allez comprendre le nombre de fois qu'il y a dans ce pays. Tellement betes tchiiiiiiiiiiip
    • Auteur

      Anticons

      En Décembre, 2019 (06:04 AM)
      dof nga rékk même ce que tu lis sur les méfaits du cannabis vient des "occidentaux" comme tu dis. ça tu le gobes et pas le reste ?
    Auteur

    En Décembre, 2019 (04:50 AM)
    les occidentaux plus eduques et conscients que les africains.je ne sais pas si on doit en rire ou pleurer.ca se voit que tu n a jamais ete en occident.en tout cas,la drogue,cannabis ou autres,ne sert a rien,ne soigne rien du tout.c est une merde.elle nous eloigne de dieu.je conseille a tout le monde de ne jamais essayer
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2019 (06:25 AM)
      le cannabis traité (et non à l’état brut) a des vertus médicales et donc prescrit dans certains cas par des médecins et hôpitaux. c’est la raison pour laquelle il a été légalisé. ne pas confondre avec les joints !
    Auteur

    Oppor

    En Décembre, 2019 (06:06 AM)
    Je vais aller en Zambie une fois par mois à partir de Janvier. Ce sera pour moi l'occasion et l'opportunité de faire du business.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (06:41 AM)
    L'idiot qui pense que tout est écrit par les occidentaux.....triple dof.....fume ton joint espèce de con....
    Auteur

    En Décembre, 2019 (08:28 AM)
    Le cannabis , quand on sait comment , quand et dans quelles quantité ,l utiliser peut ne pas être nocif . Il est même dans ce cas moins dangereux que des produits autorisés comme le tabac et l alcool .
    Auteur

    En Décembre, 2019 (08:51 AM)
    Mais la bonne question à se poser est celle-ci :"Pourquoi RFI et FRANCE 24 persistent-elles a vouloir coûte que coûte nous vendre la production et la vente du cannabis. Partout où la culture de cette plante est autorisée, l'infor nous est immédiatement donnée par ces deux médias comme s'il n'y avait pas à cet instant dans le monde une actualité plus intéressante à connaître. Mais ,on a comme l'impression que ces médias ont pour objectif de légaliser la consommation du cannabis et de transformer nos pays fragiles en nouveau Jamaïque avec une jeunesse totalement détruite par la drogue, avec un taux de mortalité de morts par armes à feu très élevé. Ce pays comme d'autres sous les mêmes latitudes sont aux portes des USA mais ont le niveau dz vie d'un pays africain bien qu'indépendants depuis plus longtemps. A l'heure où des tonnes de cocaïne sont saisies au Sénégal, ce serait suicidaire pour nos pays de suivre l'appel du pied des médias gouvernementaux français. L'arrivée massive de cocaïne au Sénégal au moment où cette campagne pour la légalisation bat son plein doit interroger tout citoyen soucieux de l'avenir de la jeunesse de son pays. Le cannabis légalisé sera la porte ouverte à la consommation de drogues plus dures .Le processus est le même : on commence par des drogues légères jusqu'au moment où elles ne font plus d'effet et on passe à quelque chose de plus fort Une jeunesse consciente ne se forge pas par la promotion de la culture de la drogue. Que l'on ne nous parle pas de variétés de cannabis à faible dose d'hallucinogène car qui va procéder au contrôle dans des pays où les forces de police manquent cruellement de personnels.Pour le moment notre jeunesse est lucide et pose les bonnes questions, celles qui fâchent : franc CFA, départ des forces françaises les impôts par les entreprises françaises et leur immixtion dans la gouvernance de nos pays. Imbibés de drogue, ils ne seront que des mendiants.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2019 (09:12 AM)
      merci pour cette belle réflexion. où sont les pro weed, qu'est ce que vous dites
    Auteur

    Galsen Boy

    En Décembre, 2019 (10:54 AM)
    Ca demande just une regulation, mane je fume du yamba 2 joint para jour, té terewouma productive, ici a barcelone c'est legalisé.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (11:03 AM)
    "Pourquoi RFI et FRANCE 24 ".......elles t'informent..

    ces infos figurent parmi des centaines d'autres MAIS tu ne retiens que ce qui te conforte dans ton idée "des grands méchants blancs"





    Va t'occuper d'Aliou, on l'attend à Londres...........

    J'espère que TON prochain grand combat aura lieu à l'Aréna.....................STP rappelle nous le coût de l'édifice "sportif", merci
    Auteur

    En Décembre, 2019 (18:01 PM)
    Mais la bonne question à se poser est celle-ci :"Pourquoi RFI et FRANCE 24 persistent-elles a vouloir coûte que coûte nous vendre la production et la vente du cannabis. Partout où la culture de cette plante est autorisée, l'infor nous est immédiatement donnée par ces deux médias comme s'il n'y avait pas à cet instant dans le monde une actualité plus intéressante à connaître. Mais ,on a comme l'impression que ces médias ont pour objectif de légaliser la consommation du cannabis et de transformer nos pays fragiles en nouveau Jamaïque avec une jeunesse totalement détruite par la drogue, avec un taux de mortalité de morts par armes à feu très élevé. Ce pays comme d'autres sous les mêmes latitudes sont aux portes des USA mais ont le niveau dz vie d'un pays africain bien qu'indépendants depuis plus longtemps. A l'heure où des tonnes de cocaïne sont saisies au Sénégal, ce serait suicidaire pour nos pays de suivre l'appel du pied des médias gouvernementaux français. L'arrivée massive de cocaïne au Sénégal au moment où cette campagne pour la légalisation bat son plein doit interroger tout citoyen soucieux de l'avenir de la jeunesse de son pays. Le cannabis légalisé sera la porte ouverte à la consommation de drogues plus dures .Le processus est le même : on commence par des drogues légères jusqu'au moment où elles ne font plus d'effet et on passe à quelque chose de plus fort Une jeunesse consciente ne se forge pas par la promotion de la culture de la drogue. Que l'on ne nous parle pas de variétés de cannabis à faible dose d'hallucinogène car qui va procéder au contrôle dans des pays où les forces de police manquent cruellement de personnels.Pour le moment notre jeunesse est lucide et pose les bonnes questions, celles qui fâchent : franc CFA, départ des forces françaises les impôts par les entreprises françaises et leur immixtion dans la gouvernance de nos pays. Imbibés de drogue, ils ne seront que des mendiants.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (18:08 PM)
    Mais la bonne question à se poser est celle-ci :"Pourquoi RFI et FRANCE 24 persistent-elles a vouloir coûte que coûte nous vendre la production et la vente du cannabis. Partout où la culture de cette plante est autorisée, l'infor nous est immédiatement donnée par ces deux médias comme s'il n'y avait pas à cet instant dans le monde une actualité plus intéressante à connaître. Mais ,on a comme l'impression que ces médias ont pour objectif de légaliser la consommation du cannabis et de transformer nos pays fragiles en nouveau Jamaïque avec une jeunesse totalement détruite par la drogue, avec un taux de mortalité de morts par armes à feu très élevé. Ce pays comme d'autres sous les mêmes latitudes sont aux portes des USA mais ont le niveau dz vie d'un pays africain bien qu'indépendants depuis plus longtemps. A l'heure où des tonnes de cocaïne sont saisies au Sénégal, ce serait suicidaire pour nos pays de suivre l'appel du pied des médias gouvernementaux français. L'arrivée massive de cocaïne au Sénégal au moment où cette campagne pour la légalisation bat son plein doit interroger tout citoyen soucieux de l'avenir de la jeunesse de son pays. Le cannabis légalisé sera la porte ouverte à la consommation de drogues plus dures .Le processus est le même : on commence par des drogues légères jusqu'au moment où elles ne font plus d'effet et on passe à quelque chose de plus fort Une jeunesse consciente ne se forge pas par la promotion de la culture de la drogue. Que l'on ne nous parle pas de variétés de cannabis à faible dose d'hallucinogène car qui va procéder au contrôle dans des pays où les forces de police manquent cruellement de personnels.Pour le moment notre jeunesse est lucide et pose les bonnes questions, celles qui fâchent : franc CFA, départ des forces françaises les impôts non payés par les entreprises françaises et leur immixtion dans lacg gouvernance de nos pays. Imbibés de drogue, nos enfants ne seront que des mendiants.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email