Mercredi 01 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Afrique

Le cas Habré peut servir d'épée de Damoclès sur la tête des dictateurs (avocat)

Single Post
Le cas Habré peut servir d'épée de Damoclès sur la tête des dictateurs (avocat)

Le jugement de l’ancien président tchadien, Hissène Habré, arrêté et inculpé à Dakar pour crimes de guerre, de torture et contre l’humanité, peut servir de leçon aux dictateurs africains, a estimé mercredi Me Assane Dioma Ndiaye, coordonnateur du collectif des avocats des victimes de Habré.

 

« Le cas Habré peut servir de déclic contre les dictateurs africains. D'ailleurs c'est là l'un des objectifs de la justice pénale internationale. Le procès de Habré peut servir d'épée de Damoclès sur la tête des dirigeants africains», a dit Me Ndiaye, dans un entretien avec APA.

 

Selon l'avocat, au-delà de l'ancien homme fort de Ndjamena, «la dimension pédagogique» de son procès est le respect de la démocratie et des droits humains.

 

«Cela va montrer que plus aucun chef d'Etat ne peut diriger de la sorte, en massacrant des communautés entières et en portant atteinte aux libertés. Ce procès marquera la fin de l'impunité et l'ouverture des Africains à la bonne gouvernance démocratique. C'est pourquoi, nous devons faire corps autour de ce procès», a poursuivant l'avocat des victimes du régime de Habré.

 

Soulignant que c'est la première fois qu'une institution africaine comme l'Union africaine (UA) décide de la mise en place d'un tribunal ad hoc pour juger des Africains, Me Assane Dioma Ndiaye a indiqué que ce procès est exemplaire pour l'Afrique et le monde.

 

«Il permettra de savoir que l'Afrique a rattrapé la marche de l'histoire et est capable de juger ses propres fils. Ce qui permettra aussi de corriger la tendance subsidiaire de la Cours pénale internationale (CPI) dont on dit qu'elle ne juge que des Africains», a-t-il ajouté.

 

Arrêté le 30 juin à son domicile dakarois puis mis en garde-à-vue, Hissène Habré a été inculpé le 2 juillet par le juge d'instruction des Chambres africaines extraordinaires puis mis sous mandat de dépôt.


liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Amistad

    En Juillet, 2013 (00:25 AM)
     :down:  C'EST FAUX LE CAS KADHAFI N'A RIEN CHANGÉ, C'EST UN BELGE QUI EXIGE LA CONDAMNATION DE HABRÉ MAIS CE BELGE OUBLIE LES ASSASSINS DE PATRICE LUMUMBA ET LA POURSUITE CONTRE LES NAZIS BELBE QUI ONT CONSERVÉ LES DENTS DE LUMUMBA COMME TROPHÉE.  :tala-sylla: 
    • Auteur

      Mawcairo

      En Juillet, 2013 (00:44 AM)
      vous les responsables des droits de l'homme au senegal etes tous des corrompus, malhonnetes mais tot ou tard vous le payer cher.et deby le plus grand dictateur, vous l'ignorez,de toutes facons il ira en prison tot ou tard avec vous.
    • Auteur

      Xeme

      En Juillet, 2013 (14:03 PM)
      c'est faux. déby ne redoute rien. compaoré ne redoute rien. macky ne redoute rien. ouattara ne redoute rien. eyadema et bongo ne redoutent rien. parce qu'ils sont tous au service des intérêts de la france. alors, ça n'a rien à avoir avec la dictature. d'ailleurs, qui est dictateur et qui ne l'est pas ? qui a la prérogative de fixer le sens des mots ?
  2. Auteur

    Tom Jerry

    En Juillet, 2013 (00:32 AM)
    Les sénégalais se comportent comme des blancs. Après la visite du président américain tous les africains doivent craindre les sénégalais.  :?:  Quelle connerie il y a même un sénégalais rentré du Canada qui se vante d'avoir fait enlever et emprisonner un bissau-guinéen en Amérique.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email