Dimanche 13 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Le PNUD veut améliorer les futures opérations de reprise après sinistre

Single Post
Le PNUD veut améliorer les futures opérations de reprise après sinistre

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a entamé lundi, à Dakar, une session de formation pour passer en revue les processus de relèvement déployés à travers l’Afrique en vue de garantir la mise en place des capacités nécessaires pour améliorer les futures opérations de reprise après sinistre, a appris l’APS.

Cette rencontre de deux jours servira de cadre pour établir les bases d’une discussion sur le relèvement en Afrique en prenant en considération la nature des crises ainsi que leur impact sur les populations et l’environnement socio-économique et de gouvernance.

Elle est organisée à l’intention des hauts fonctionnaires venus d’une trentaine de pays pour leur offrir la possibilité de partager les meilleures pratiques et les leçons apprises.

"Le relèvement est extrêmement important parce que s’il y a une catastrophe et il n’y a pas une bonne politique, de bonnes stratégies et de bonnes actions, les populations qui ont été frappées sont beaucoup plus vulnérables", a expliqué Aliou Dia, directeur du programme PNUD sur les changements climatiques, production des risques et énergies pour l’Afrique.

En tenant compte des expériences récentes, une attention particulière sera accordée aux activités de relèvement dans les situations de conflit et de fragilité, notamment dans les régions affectées à la fois par la sécheresse, a ajouté M. Dia.

"Les experts mettront l’accent sur les leçons apprises et la voie à suivre dans le cadre des interventions liées au relèvement, au titre des activités de reprise pendant les crises prolongées et au cours de la phase de préparation au relèvement avant la survenue de catastrophe", a-t-il souligné.

Aliou Dia a également précisé que les experts s’intéresseront aux outils à disposition par les Nations unies et leurs partenaires pour soutenir ces efforts.

 


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Beleup

    En Mars, 2018 (14:39 PM)
    Il faut renforcer la Mutuelle Panafricaine de Gestion des Risques ou ARC par une adhésion massive des Etats et la souscription de contrat contre les risques de sécheresse, d'épidémie ou d'inondations auprès de cette institution.



Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR