Samedi 04 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

NIGERIA : Trafic d’armes : L’iranien fournisseur d’armes de Yahya Jammeh condamné à 5 ans de prison

Single Post
NIGERIA : Trafic d’armes : L’iranien fournisseur d’armes de Yahya Jammeh condamné à 5 ans de prison

Un Iranien et son complice présumé nigérian ont été condamnés lundi par un juge nigérian à cinq ans de prison pour avoir importé illégalement des armes en 2010.

« Je les reconnais coupables », a déclaré le juge Okechukwu Okeke de la Haute Cour fédérale nigériane.

L’Iranien, membre présumé des Gardiens de la révolution, était accusé d’avoir illégalement importé 13 conteneurs remplis d’armes d’Iran au Nigeria en 2010.

L’Iranien Azim Aghajani et le Nigérian Ali Abbas Jega étaient en détention depuis 2010, dans l’attente du jugement.

Les conteneurs remplis d’armes, de roquettes et de munitions avaient été découverts dans le port de Lagos, la capitale économique du Nigeria. Les deux hommes avaient déclaré ces conteneurs comme transportant des matériaux de construction.

Le juge a retenu quatre des cinq chefs d’accusation contre les deux hommes qui risquaient la prison à vie.

Il a indiqué avoir « pris en considération l’appel à l’indulgence de la défense » et la bonne conduite des deux accusés en prison.

Les deux condamnés devraient être libérés dans moins de trois ans, le début de leur peine ayant été fixé à février 2011, date du début de leur procès.

Un avocat de Lagos qui a suivi l’affaire, Jiti Ogunye, a déclaré à l’AFP être « choqué » par la légèreté de la condamnation, en particulier par la confusion des peines.

« Etant donné la manière dont l’affaire se déroulait et l’avalanche de preuves (…), tout le monde s’attendait à une lourde condamnation », a-t-il déclaré.

Le verdict « montre qu’il y a quelque chose dans notre système judiciaire qui va très, très mal », a ajouté M. Ogunye.

« Quand un verdict est en-deçà de ce qui était attendu, on peut craindre (…) que quelque chose d’inconvenant ait pu être commis », a-t-il poursuivi.

M. Ogunye a expliqué que le système judiciaire nigérian souffrait depuis longtemps de problèmes tels que la corruption ou des pressions politiques pesant fortement sur les verdicts mais il n’a pas voulu commenter l’affaire de l’Iranien accusé de trafic d’armes, n’ayant pas examiné la décision de la cour.

Azim Aghajani a nié tout lien avec le puissant corps des Gardiens de la révolution, affirmant être un homme d’affaires menant une transaction commerciale légitime.

La saisie du chargement d’armes avait fait grand bruit, l’Iran étant sous le coup de sanctions de l’ONU à cause de son programme nucléaire, dont une interdiction des ventes d’armes.

L’Iran a affirmé que la cargaison d’armes était destinée à la Gambie dans le cadre d’un accord entre les deux pays, information que ce pays a démentie fermement avant de rompre ses relations diplomatiques avec Téhéran.

Le Sénégal avait également rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran, qu’il a accusé d’armer la rébellion indépendantiste en Casamance via la Gambie.

M. Aghajani avait été placé l’an dernier sur une liste noire des Nations unies pour « soutien au terrorisme international » et les Etats-Unis l’ont également mis sur une liste de personnes soumises à des sanctions.

S’adressant à la cour avant l’énoncé du verdict, l’Iranien a déclaré que sa détention, « une agonie », dans les prisons nigérianes était « une expérience très triste pour (lui) depuis trois ans ».

Le juge a refusé que M. Aghajani purge sa peine de prison en Iran comme le demandait son avocat.

Son complice présumé, M. Jega a affirmé qu’on lui avait dit que le cargo contenait des matériaux de construction. Il a ajouté avoir été embauché par Azim Aghajani comme intermédiaire pour aider à décharger la cargaison dans le port nigérian.

« Je ne savais pas qu’il y avait des armes. Si j’avais su, je n’aurais pas attendu d’être arrêté par la police », a-t-il déclaré lundi avant le verdict. « Je demande la clémence » de la justice, a-t-il dit. Les armes devront êtres remises au gouvernement nigérian, a décidé la cour


liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Oussama Bénito

    En Mai, 2013 (19:58 PM)
    les fabricant d armes ne sont jamais condamnés juste les intermédiaires
    • Auteur

      Kaizer Soze

      En Mai, 2013 (08:53 AM)
      la plus grande partie de ces armes etait destiné a la casamance si vs cela avaitcrée un malaise diplomatique et cet iranien refourgue pour les russes fabricant d'armes de rebelion
  2. Auteur

    Samba .....

    En Mai, 2013 (19:59 PM)
    Slt mes frères je veux seulement des idées et conseil je vis au Congo j'ai bossé dur dans ma vie G 28ans je revenir au Sénégal et investir mon capital c 30000000 CFA je sais ke c peut dans kel domaine je peux investir merci de votre compréhension
    • Auteur

      Business

      En Mai, 2013 (20:09 PM)
      samba ,il faut investir dans les produits de consommation courante,tels que riz ,sucre, lait en poudre.tu peux commencer comme detaillant et ensuite devenir grosssite et plus tard importateur.le risque zero n'existe pas ,mais c'est un domaine dans lequel le risque est amoindri.
    Auteur

    Lejuge01

    En Mai, 2013 (20:09 PM)
    je me demande comment yaya diame en tant que president de la gambie par defaut d tre implique dans l affaire d armes iraniennes par voie illegale destinees aux rebelles du dechet mfdc le mouvement routine .vraiment ce chien de yaya diame est une vraie brute qui merite meme ce qu on lui coupe ses couilles
    Auteur

    Dakarois.netmenteur

    En Mai, 2013 (20:10 PM)
    DAKAROIS.NET UN AUTRE SITE WEB ABONNE DANS LE MENSONGE POUR VENDRE DE LA PUB. NOUS AVONS COMPRIS VOTRE STRATEGIE. LE MENSONGE COMME STRATEGIE DE JOURNALISME. SENEWEB MEFIEZ-VOUS DE REPRENDRE CES SITES BIDONS COMME DAKAROIS.NET.
    Auteur

    Lick1239

    En Mai, 2013 (20:15 PM)
    Argument bien étalé!!!!!!



    Je rappel que l'Iran n'a aucun intérêt sur le Sénégal car il ne traite pas avec les pays africains contrairement au Maroc et la Lybie du temps du Général KHADAFFI le révolutionnaire mort la main sur son arme paix a ton âme car l'africain a encore échoué face aux capitalistes occidentaux. Bref, cette cargaison été une vente légale entre la Gambie et l'Iran mais le problème c'est que l'Iran ne devait pas apparaitre sur la transaction en aucun moment car sous le sanction de l'ONU, par contre la Gambie accusée par le Sénégal d'entretien une base arrière des camisards (MFDC) ne voulais surtout pas que le Sénégal découvre cette transaction car même si réellement les armes lui été destiné pour son armée le doute s'installera une fois de plus entre ses deux frères ennemis et qui vivent une même communauté mais la aussi le blanc nous la imposé.



    Je vous invite à lire: LE MAL AFRICAIN, un roman d'investigation de l'Afrique et des frondeurs et vous verrez comment la plaie est profonde chers africains.



    Merci





    Auteur

    Cilene

    En Mai, 2013 (21:29 PM)
    lick le role de l'avocat du diable ne colle pas à tout le monde je suis desolé....l'iran a bel et bien aidé les rebelles du mfdc via yaya jammeh....ceci ce sont les hommes de l'intelligence senegalais qui l'ont decouvert..donc ne nous fait pas lire des ouvrages pour changer la realité...l'iran est l'iran....qu'il soit peuplé de musulmans ou qu'il appelle les musulmans à lutter contre les usa ne change rien à un fait.....il a armé l'ami de notre ennemi....donc la foire iranienne et suite...toutes ces histoires doivent etre interdites...un terroriste est un terroriste....prends la peine de t'informer auprès de nos hauts gradés eux qui ont obligé wade à rompre les relations diplomatiques avec l'iran......pire qu'un iranien......
    Auteur

    Lick1239

    En Mai, 2013 (08:16 AM)
    Bonjour Cilene,



    Je me fait pas l'avocat du diable, non loin de là. Je donnais juste mon point de vu compte tenu des réalités qui animent tous les pays du monde. En cela, tu as peut etre raison que l'Iran arme le MFDC via la Gambie. Mais je voulais dire que l'Iran n'as aucun intérêt au Sénégal et moins pour le MFDC par contre la Gambe oui. Les armes étaient belle et bien destinées à la Gambie mais ce que Yaya fera des armes laisse l'Iran indiffèrent. C'est comme si le Sénégal avait peur de dénoncer ouvertement la Gambie, et un bras de fer Sénégal /Gambie est fesable mais contre l'Iran dite moi quel impact sa aura sur l'Iran rien de conséquent.



    Le Mal est ailleurs Cilene
    Auteur

    Man Maa Ko Wax!

    En Mai, 2013 (11:00 AM)
    La Gambie ne peut acheter aucun matériel que le Sénégal est incapable d'acquérir. Ses soldats ne sont pas plus courageux et plus compétents que les nôtres. Ses services de renseignements ne sont pas aussi plus outillés que les nôtres. Donc je ne vois pas l'intérêt de la question..... Et puis Macky Sall n'est pas Wade et j'ose espérer que Yaya Jammeh comprend cela.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email