Mercredi 11 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Agriculture

CAMPAGNE ARACHIDIERE SEMENCE DE MAUVAISE QUALITE Le Cnra de Bambey tient l’Etat responsable

Single Post
CAMPAGNE ARACHIDIERE SEMENCE DE MAUVAISE QUALITE Le Cnra de Bambey tient l’Etat responsable

C’est un Samba Thiaw très catégorique qui accuse l’Etat d’être l’unique responsable de la mauvaise qualité des semences remises aux paysans.


Le directeur du Centre national de recherches agronomiques (Cnra) de Bambey a porté cette accusation samedi dernier, lors d’une visite organisée par le Fonds national de recherches agricoles et agro-alimentaires (Fnraa) dans son institution.


Presque chaque année, il y a des paysans qui se plaignent de la mauvaise qualité des semences que l’Etat met sur le marché durant la campagne arachidière. L’année courante n’est pas une exception. Beaucoup de paysans n’ont pas apprécié la qualité de leurs semences. Au Centre national de recherches agronomiques (Cnra) de Bambey, on a désigné le responsable de cette situation : l’Etat. Le directeur du centre, Docteur Samba Thiaw, est catégorique : «L’Etat ne donne pas des semences mais des tout venant». Selon le spécialiste, le gouvernement donne des variétés de semences qui ont des cycles et des grosseurs de graines différents. Leur adaptabilité au sol, leur teneur en huile ainsi que leur résistance aux insectes ne sont pas aussi les mêmes. Ce sont des semences qui ne proviennent pas de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (Isra). Et la conclusion que Dr Samba Thiaw tire est qu’elles sont tout simplement de mauvaise qualité.

Le directeur du Cnra explique le mode opératoire du gouvernement. Il achète les semences de plusieurs producteurs qui cultivent des variétés différentes. Il met l’ensemble en magasin et vers les mois de mai-juin, il prend ce stock constitué de plusieurs variétés et le donne aux paysans qui reçoivent «des tout venant et non des semences parce que n’étant pas de la même variété». C’est donc «la faute à l’Etat» puisque le Cnra fait toujours un travail de sélection variétal. Le centre de Bambey dispose d’une carte variétale avec toutes les caractéristiques des variétés comme «les besoins en eau, les besoins en sol». Il crée aussi des variétés par zone agro écologique et établit, pour chaque zone, une fiche technique «bien claire», renseigne Dr Samba Thiaw. Le directeur du Cnra assure que l’Etat est toujours informé de la variété qui doit être cultivée dans chaque zone «mais comme l’Etat ne peut pas donner la même variété à tous les paysans, il leur remet des semences de variétés différentes».


3 QUESTIONS A…

JOEL ROMARIC NGUEPJOP, DOCTORANT CHERCHEUR AU CERAAS DE THIES


«On peut utiliser les gênes de l’arachide sauvage pour améliorer l’arachide cultivée»


Wal Fadjri : Vous êtes un doctorant camerounais accueilli au Centre d’études régional pour l’amélioration de l’adaptation à la sécheresse (Ceraas) dans le cadre des recherches que vous menez pour votre thèse. Actuellement vous faites une expérience sur le croisement de graines d’arachide. Pouvez-vous nous expliquer concrètement ce travail ?


Joel Romaric NGUEPJOP : On fait un croisement entre l’arachide cultivée et l’arachide sauvage. On récupère la descendance issue de ce croisement et on essaie de voire la performance de la graine obtenue. Il faut dire que sur le plan agronomique, la graine de l’arachide sauvage est toute petite contrairement à la graine de l’arachide qu’on cultive au Sénégal. On ne peut donc pas donner la graine sauvage aux paysans parce qu’ils ne la connaissent pas. Même au premier niveau de croisement, les graines obtenues sont petites et c’est avec le deuxième croisement qu’on augmente la taille des graines.


Quel est l’objectif visé à travers cette expérience ?

Les gênes des graines de l’arachide sauvage ont un potentiel important qu’on peut récupérer et les croiser avec les gênes des graines de l’arachide cultivé en vue d’améliorer la performance de ces dernières. C’est ce qui explique ce croisement. Parce que, quand vous semez la graine de l’arachide cultivée vous n’êtes pas sûr de trouver, l’année prochaine, la même plante que vous avez semée si vous n’assurez pas le traitement nécessaire. Mais l’espèce sauvage, elle, n’a pas besoin de traitement. Elle s’est développée depuis des millions d’années. Puisqu’elle a gardé sa capacité d’adaptation dans son milieu écologique, on pense donc qu’elle a forcément des gênes qui lui permettent de s’adapter à la sécheresse. En plus, elle se développe sans l’intervention de l’homme. On peut donc utiliser les gênes de l’arachide sauvage pour améliorer l’arachide cultivée. C’est par des techniques bien particulières qu’on réussit à récupérer les allèles de l’espèce sauvage. Et pour cette expérience, nous utilisons une espèce sauvage qui vient de l’Inde.


Les graines issues de ce croisement résistent-elles à l’aflatoxine ?

Nous ne sommes pas capables d’évaluer la résistance de ces graines à l’aflatoxine. Nous n’avons pas les compétences pour le faire, mais nous avons envoyé les premières populations produites à des partenaires. Avec leurs résultats, nous connaîtrons les variétés résistantes à l’aflatoxine.

 

Légende : Le gouvernement tenu responsable de la mauvaise qualité des semences distribuées aux paysans.


Article_similaires

14 Commentaires

  1. Auteur

    Mc Rakadiou

    En Juillet, 2013 (18:33 PM)
    c'est a virer un president comme ca :down: 
    • Auteur

      Diakhassé

      En Juillet, 2013 (20:34 PM)
      le pr n'y est pour rien !
      sauf pour avoir maintenu (transhumance oblige)
      un dg opportuniste qui n'a pas forcément le niveau
      la recherche c'est du sérieux et de la compétence
      c'est ça qui peut aider le pr comme c'était le cas
      des temps de habib ly, pape seck et taib
  2. Auteur

    Marseille Marignane

    En Juillet, 2013 (18:45 PM)
    si je l'ai devant moi, j'y fous une claque. con de president :down:  :down: 
    Auteur

    Passant

    En Juillet, 2013 (18:46 PM)
    Salut mes fréres sénégalais du maroc. je suis immigré en france et je voulais passer quelques semaines de vacance au maroc( les billets d'avion ça 100fois moins cher qu'a dakar ). J'aimerais savoir les villes où y'a pas de racisme , où je peux trainer calmement sans qu'on me traite de singe. merci
    • Auteur

      Monsieur Plus

      En Juillet, 2013 (18:54 PM)
      passer ses vacances au maroc ? et ton pays d'origine ? avec un petit sacrifice tu devrais y arriver quand meme.
    • Auteur

      Moi

      En Juillet, 2013 (18:58 PM)
      vas y au maroc , tu passeras certainement les pires moment de ta vie. parole d'un homme qui a vécu .
    Auteur

    X

    En Juillet, 2013 (18:47 PM)
    C EST SUR CA QU ON DEVEZ SE PENCHERH L AGRICULTURE EST LE PILIER DU DÉVELOPPEMENT
    Auteur

    Maïmoune

    En Juillet, 2013 (18:47 PM)
    Le problème est que le Président Macky Sall n'a jamais rêvé pour un développment de son pays. Il avait des ambitions, certes, mais celles de sortir de la pauvreté des siens , pauvreté qui le rongeait depuis l'enfance ! Contrairement à Wade qui rêvait de bien travailler pour son pays, son continent. Celui qui n'a pas compris ces paramètres, ne pourra jamais comprendre Macky Sall. Ce monsieur aura des richesses matériels durant ces dix années à venir(parce qu'il fait tout pour faire dix ans) . Comme disent les Woloffou, qu'il remercient son père et sa mère, jamais il ne sera plus pauvre, ses deux familles non plus !
    Auteur

    Veri

    En Juillet, 2013 (20:40 PM)
    Un ministre sans vision ignorant tout de l'industrie que voulez vous .
    Auteur

    Zeus

    En Juillet, 2013 (21:34 PM)
    Vraiment nul ce Thiaw. C'est facile d'accuser l'Etat. Mais je dois rappeler a tout le monde que l'Union (Com Arachide) Europeenne et la Banque mondiale (psaop2) avaient mis en place des programmes de renouvellement du capital semencier en 2007 avec un objectif de produire 70.000 tonnes en trois ans. L'isra n'a pas ete capable de fournir les bases necessaires a ce programme!!! Au bout d'un an, l'argent a ete bouffee entre l'isra, asprodeb et la direction de l'agriculture sans que le dixieme des objectifs ne soient atteints. sVP, la recherche, c'est du serieux. On n'a pas besoin de politiciens qui font la promotion de leurs personnes, qui utilisent les moyens pour leur politique. C'est l'occasion pour l'Etat justement d'auditer ce Com Arachide; je vous jure que beaucoup de tetes vont tomber. Le Senegal ne retrouvera jamais son capital semencier tant que ce seront ces personnes corrompues qui gravitent autour du secteur agricole qui gereront les programmes. Enfin, il est temps que l'on ferme nos gueules, que l'on quitte les plateaux de radios et teles et que l'on s'occupe des vrais problemes de la recherche!!! Basta, basta, bats!!!
    • Auteur

      Yatt

      En Juillet, 2013 (09:24 AM)
      @zeus,
      tu viens d'identifier un renflement dans ces programmes qui ressemble à un gros abcès.
      un diagnostic est nécessaire (audit) et s'il s'agit réellement d'un abcès il faudra le crever (poursuites).  
    Auteur

    Cheikh 2

    En Juillet, 2013 (22:51 PM)
    LE PROBLEME DE L AGRICULTURE AU SENEGAL, C EST UN PROBLEME DE RESSOURCES HUMAINES, COMBIEN Y A T IL DE PROJETS DE DEVELOPPEMENT? DES MILLIARDS QUI SERVENT A ACHETER DES 4*4, DE BEAUX BUREAUX, IL FAUT DES HOMMES DE TERRAIN, DES GENS ENGAGES QUI ACCEPTENT DE MOUILLER LA CHEMISE, ON NE PEUT PAS REGLER L AGRICULTURE DERRIERE UN BUREAU; ET PUIS A QUOI SERVENT TOUS CES MILLIARDS EMPRUNTES PAR L ETAT DU SENEGAL SI C EST POUR METTRE LA MOITIE DANS LE FONCTIONNEMENT ET LE GASPILLAGE A OUTRANCE;
    • Auteur

      Diakhassé

      En Juillet, 2013 (11:17 AM)
      tu as en partie raison
      mais pas les fonctionnaires ! ils touchent moins de 500.000f
      ce sont les contractuels (?) de l'administration
      dont les salaires de secrétaire arrivent vers les 500.000f
      les cadres dépassent le million et s'ils sont dg d'agence c'est au dessus de 3
      résultats les fonctionnaires (non lécheurs) et qui ont la compétence
      n'ont pas de moyens et sont au frigo au profit d'opports politicards
    Auteur

    Baba

    En Juillet, 2013 (02:01 AM)
    moi je suis contre ces genres d images la , un presi ou un ministre qui ne connait parexemple rien dans un domaine comme on va dire l electricite vouloir explique comment fonctione l electricite,,c est un image fausse et inutile ou seulement esthetique ,et nous n avons pas besoin d esthetique



    le mieux serait qu un bon eleve vienne expliquer au presi ou ministrta 2 ou 3 truck taf taf sur l electricite

    chacun dans son domaine,le presi n est pas aublige d etre connai tout





    Auteur

    Axmad Vincent Diakhate

    En Juillet, 2013 (04:37 AM)
    Je commence par invoquer Allàh, Le Très Miséricordieux, Le Miséricordieux.



    Ces révélations sur la qualité des semences d’arachides vendues par l’État aux paysans doivent interpeller. Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi maintenir plus de 50 ans après « l’indépendance » la mono-culture rentière de l’arachide aléatoire, qui appauvrit les sols et qui ne participe pas à l’auto-suffisance alimentaire ?



    Que Dieu, Le Très Miséricordieux, nous fasse miséricorde, par la barakah des Saints(Al-‘Awliyà’) qui ont vécu dans ce pays et /ou qui y vivent de nos jours et ceux d’ailleurs ! Àmiin ! Ramadàn mubàrak ! Di ñàn sunu Boroom ta^àlà woor ci jàmm ak xeewal te mucc.

    A.V.D.



    Auteur

    Boy Bordeaux

    En Juillet, 2013 (06:53 AM)
    @ passant, faut juste avoir les poches pleines quand t es dans des pays comme ça ,il te faut du blé , l argent te rend différent , cool et gentil aux yeux des racistes, c est bête à dire mais l humain respectera plus un gars qui déboule dans une grosse merco que le simple gars qui donne l impression d avoir traverse le desert à pied,
    Auteur

    Agriculteur

    En Juillet, 2013 (09:42 AM)
    Nous voulons des semences de qualité!
    Auteur

    Misere

    En Juillet, 2013 (09:54 AM)
    Bi photo kham guéne ni yaguena , ki dafa guena pata légui
    Auteur

    Gorgorlu

    En Juillet, 2013 (11:47 AM)
    Non Mr Thiaw c'est trop facile de critiquer l'état alors que votre institution est chargée de produire des prébases et bases . Quels résultats vous avez obtenus avec les fonds du PSAOP et du Com Arachide. N'ëtes vous pas en train de démontrer votre laxisme et votre incapacité à relever le défi de la recherche avec votre DG policitien et activiste .

    Xalass

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email