Jeudi 02 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Agriculture

Sédhiou : 44 hectares de champ de maïs asséché par un produit phytosanitaire

Single Post
Sédhiou : 44 hectares de champ de maïs asséché par un produit phytosanitaire
Il ne reste plus une épine de maïs verte dans le champ de quarante quatre (44) hectares cité en exemple par les autorités de l’agriculture de Sédhiou et  qui a fait l’objet de la visite du ministre Abdoulaye Bibi Baldé. 
 
En effet, pour lutter contre les insectes prédateurs et obtenir de bons rendements, les agricultures de ce périmètre ont pulvérisé leur champ en un seul jour avec un produit phytosanitaire nocif aux plantes. 
 
Or sur l'emballage du produit, on a bien indiqué " post levée ", c'est-à-dire à utiliser après la levée, ce qui n'est pas le cas, car les semis sont presque arrivées à maturité. Ce qui n'a pas empêché les langues de se délier. 
 
Pour certains, c'est le produit qui n'est pas indiqué. Pour d'autres, c'est la dose qui était trop forte. D'autres encore indexent l'entreprise ou les revendeurs. 
 
Pour en avoir le coeur net sur cet énorme gâchis, les tenants du champ ont décidé de porter l'affaire devant la justice.

liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Bb

    En Août, 2013 (17:22 PM)
    c 'est bien il faut de l'encadrement des producteurs et du renforcement des capacités sur l'ensemble des produits rentrant dans l'agriculture. Si pouvait être pire si ce produits phytosanitaires étaient mal utilisés ça pourrait faire des homicides.
  2. Auteur

    Bou Ndaw

    En Août, 2013 (17:39 PM)
    Une enquete approfondie doit etre menee avant que ce produit ne fasse d'autres degats. Les auteurs de ce desastre doivent etre punis.
    Auteur

    Velbédère

    En Août, 2013 (18:07 PM)
    avec un gouvernement qui improvise, il faut s'attendre à tout.
    Auteur

    Diedhiou Papa M De Ugb

    En Août, 2013 (19:17 PM)
    Le produit est juste un herbicide de post levée. C'est sur ces produits que ce type de précision est donnée. L'herbicide a été utilisé à la place certainement d'un insecticide. Cet herbicide de post levée (après la sortie de terre des plantules) a juste fait son travail d'herbicide consistant à tuer les plantes visées dans le cas des herbicides totaux.



    Ceci est un accident comme on peut en trouver hélas dans la chaine d'utilisation des pesticides, particulierement entre le conditionnement et l'utilisation finale.



    Merci



    Papa M. Diedhiou

    Protection des cultures

    Université de Saint-Louis
    Auteur

    Boldak

    En Août, 2013 (03:29 AM)
    J'espère que ce produit ne fait pas partie de la multitude de machins illégalement introduits au Sénégal?
    Auteur

    Pdp

    En Août, 2013 (08:19 AM)
    C'est simplement la preuve que faute d'être allé à l'école assez longtemps et ne pas maîtriser et comprendre une langue correctement on fait des conneries. D'autre part c'est une alerte qui devrait faire réfléchir les agriculteurs sénégalais dans les usages des pesticides et herbicides. Un peu d'information, un regard et une curiosité sur les résultats catastrophiques pour l'environnement et la santé dans les pays occidentaux par l'usage de ces produits devraient faire réfléchir au Sénégal avant l'emploi de ces produits. Mais bien sûr toutes les grandes entreprises polluantes occidentales sont déjà sur le terrain et ont arrosé copieusement tous les niveaux des hierarchies ministérielles pour pouvoir faire leur business. Soyez vigilants agriculteurs sénégalais et africains et réfléchissez aux bonnes vieilles méthodes qui devaient bien être utilisées autrefois par vos anciens.

    Ce n'est pas faire un retour en arrière, mais être vigilant pour garantir la fertilité de vos terres sur plusieurs décennies.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email