Jeudi 22 Février, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Chronique

CETTE VÉRITÉ IRRÉFUTABLE QUE VOUS NE SAURIEZ CACHER REPONSE A BOUBACAR BORIS DIOP, FELWINE SARR ET MOHAMED MBOUGAR SARR (Par Doudou Ka)

Single Post
CETTE VÉRITÉ IRRÉFUTABLE QUE VOUS NE SAURIEZ CACHER REPONSE A BOUBACAR BORIS DIOP, FELWINE SARR ET MOHAMED MBOUGAR SARR
Sous le titre « Cette vérité qu’on ne saurait cacher », vous avez publié une réflexion qui a été largement relayée par la presse nationale. Je l’ai lue avec beaucoup d’intérêt. Et je profite de cette tribune pour vous dire tout mon respect pour cette certaine excellence intellectuelle sénégalaise que vous incarnez. Et si j’ai pris le parti de vous répliquer, c’est uniquement en ma qualité de citoyen sénégalais, d’intellectuel et d’ingénieur qui nourrit une forte passion pour le développement de son pays. Le Jeudi 1er juin 2023 aurait pu être un jour presque normal, parmi tant d’autres dans la marche de notre pays. Mais voilà que le verdict du procès Ousmane Sonko-Adji Sarr en a fait un des moments les plus sombres de notre histoire, avec son cortège de morts, d’agressions et de destructions qui ont choqué et attristé à travers le monde entier.
Ces événements, je ne les ai pas regardés sur une télé haute définition, je les ai vécus dans ma chair, au milieu des déflagrations, mes domicilies de Ziguinchor et de Dakar attaqués, assistant à l’agression de la République du Sénégal, la nôtre. Quarante huit heures infernales pendant lesquelles, notre pays a frôlé l’anéantissement de son système démocratique. Alors Messieurs, les crises graves, comme celles que le Sénégal vient de connaître, doivent être des moments de vérité et non de positionnement partisan. Ce qui s’est joué sous nos yeux, c’est le prix de la responsabilité de tous ceux qui, depuis des mois, nous ont abreuvé d’une rhétorique imbibée de haine et ruisselante de violence. 
Alors pourquoi me suis-je senti si mal à l’aise en vous lisant ? Parce que votre analyse est délibérément à charge. En vous ruant exclusivement sur le président de la République Macky Sall avec une férocité partisane, vous vous êtes érigés en directeur de conscience en élevant en même temps, un épais mur de silence pour taire les dérives du Pastef et de l’homme par qui tout est arrivé, Ousmane Sonko, qui aura passé tout son temps, à diffamer, à manipuler les jeunes, à diviser les filles et fils du pays et à défier les institutions de la République. Mais ça, c’est l’autre vérité irréfutable. Celle que vous avez voulu nous cacher. Le Sénégal est un engagement que nous partageons. Jeter un regard critique sur la gouvernance du Président Macky Sall, quoi de plus normal dans un état démocratique, mais cela ne devrait pas vous empêcher d’ouvrir vos yeux sur les causes des événements tragiques que notre pays vient de traverser et qui ont failli porter un coup fatal à nos institutions.
De quoi cette déflagration est-elle le nom ? Tout est parti des écarts intimes d’un présidentiable nommé Ousmane Sonko qui a enfreint un couvre feu, en utilisant abusivement, à des fins personnelles, les privilèges de député que le peuple du Sénégal lui avait octroyés. Au moment où des millions de Sénégalais acceptaient, bon gré mal gré, les rigueurs et contraintes liées au confinement Covid-19.  En bravant les restrictions de circulation imposées à tout un peuple, pour aller « corrompre » une jeune masseuse de 20 ans dans un jacuzzi, Ousmane Sonko a roulé à contresens des règles de conduite républicaine, oubliant par la même occasion, de joindre ses actes à ses discours. Pour quelqu’un qui avait mis l’éthique et la morale au poste de commande de sa stratégie de conquête du pouvoir, c’est une faute qui, dans un pays normal, constituerait un arrêt de mort politique pour le président du Pastef. 
 
Et les exemples sont légion
DSK, tout puissant patron du FMI, à été renversé et détruit, sa carrière politique pulvérisée en quelques heures et pour moins que le cas Ousmane Sonko. Qui ne se souvient pas de l’affaire Monica Levinsky. Une jeune stagiaire au début de la vingtaine, comme Adji Sarr, qui a failli provoquer la destitution d’un président américain. Le 17 août 1998, Bill Clinton admet devant les caméras avoir eu une liaison avec Monica Lewinsky. Il avait tout nié tout au début de l’affaire. C’est son ADN, retrouvé sur un vêtement porté par la stagiaire qui a fini par le confondre. Ousmane Sonko a refusé, il faut le rappeler tout prélèvement de son ADN pour aider à la manifestation de la vérité. Le point commun à ses deux scandales sexuels est que du haut de leur toute puissance, Directeur Général du FMI pour l’un et Président de la toute première puissance mondiale pour l’autre, tous les deux accusés ont accepté de se soumettre à la justice américaine. Pas Ousmane Sonko, comme si la justice était pour les autres. 
Où étiez-vous lorsque le champ politique ne résonnait qu’au rythme de la défiance et de l’outrance d’un homme, Ousmane Sonko. Où étiez-vous quand tout un pays n’était abreuvé que de « force restera au peuple ». Où étiez-vous quand Ousmane Sonko lançait ses appels au « mortal Kombat », à la résistance et à la désobéissance. Où étiez-vous quand le président de Pastef, pénétré de son sentiment d’impunité médiatique et judiciaire, imbibé de son illusion de puissance, donnait rendez vous aux jeunes de tout le Sénégal « pour la solution finale », aller déloger le président de la République. Où étiez-vous lorsque Ousmane Sonko indexé toute une communauté ethnique qu’il accusait d’être les petites mains de l’Etat pour diviser la Casamance. Où étiez-vous lorsque le président du Pastef traitait nos magistrats de corrompus, insultait nos généraux de l’armée, accusait les forces de défense et de sécurité d’assassinat ? Où étiez-vous lorsque Ousmane Sonko, dans une posture antirépublicaine, refusait de reconnaître la légitimité du Président Macky Sall ? Diantre ! Où étiez-vous, quand Ousmane Sonko, triomphant et au faîte de sa popularité politique, menaçait de mort le Président Macky Sall. Où étiez-vous quand Ousmane Sonko menaçait avec ses moyens « de rendre le pays ingouvernable ». Nous avons tous eu tort de ne pas le prendre au mot. De là à penser que le scénario noir de ces derniers jours était écrits d’avance. Où étiez-vous lorsque Ousmane Sonko, s’adressant à son accusatrice, la comparait à « une guenon atteinte d’AVC » se laissant aller à perdre son froid avec une insolence indigne d’un présidentiable : « si je devais céder à la tentation du viol, je me choisirais plutôt une vénus ». Où étiez-vous quand Ousmane Sonko se vautrait dans cette inadmissible indécence.
Depuis les accusations de viol portées contre lui, tout dans le discours de Ousmane Sonko n’est que violence, outrance et défiance. Mais tout cela n’est que la conséquence de l’adulation médiatique du président du Pastef, ajoutée à l’indulgence coupable de nos élites, de nos intellectuels qui se sont affranchies des règles de l’idée républicaine, pour la défense d’un homme, plus préoccupé par son sort personnel que par la République, prêt à s’emparer illégitimement d’un pouvoir des mains d’un Président qui tient sa légitimité du suffrage universel. Ce que le Sénégal traverse, aujourd’hui, n’est que la conséquence tragique et destructrice des prophéties du pire de Ousmane Sonko avec son « mortal kombat ». Il ne s’est trouvé aucun intellectuel pour tirer le signal d’arrêt d’urgence, pour stopper les dérives antidémocratiques et l’aveuglement populiste d’un parti et de son chef qui, pour prévenir toute condamnation qui pourrait entraver la candidature de Ousmane Sonko en 2024, n’ont eu de cesse de menacer et d’intimider toute personne ou institution qui se mettrait en travers de leur chemin vers le Palais. Quoiqu’il en coûte. Mais vouloir brûler tout un pays, y installer le chaos pour espérer prendre le pouvoir aura été un calcul perdant. 
 
Alors chers Messieurs, on aurait aimé vous entendre sur la dénonciation de cette machine infernale à brûler et à saccager qui s’est acharnée avec une barbarie sans nom sur nos universités, nos collèges, nos lycées et même nos écoles primaires ; du jamais vu au Sénégal. Jamais, des manifestants sénégalais ont atteint un tel degré d’ignominie pour faire triompher une cause politique. Ces attaques contre des lieux du savoir et d’autres secteurs vitaux de notre économie comme les banque, le réseau de distribution d’eau et d’électricité, sont l’illustration de l’intrusion dans les manifestations de fantassins de l’anarchie trop impatients de prendre le pouvoir, dont l’objectif était de provoquer l’effondrement de notre démocratie et l’anéantissement de la République. Là aussi, motus et bouche cousue. Les Sénégalais que nous sommes, républicains et démocrates de tout bord, attendaient un peu plus d’un prix Goncourt. Mais, au lieu d’éclairer, vous avez asséné vos certitudes, mettant tout sur le dos du Président Macky Sall. Quid des responsabilités de Ousmane Sonko qui porte une immense responsabilité politique et morale dans la survenue des événements exceptionnels que notre pays vient de traverser ? Lorsque vous écrivez que « la situation en cours résulte de la dérive autoritaire du président Macky Sall. L’hubris d’un pouvoir qui emprisonne ou exile ses opposants les plus menaçants, réprime les libertés et tire sur son propre peuple avec une révoltante impunité », vous profanez l’essence même de l’honnêteté intellectuelle qui recommande que vous vous éloigniez des prises de position opportunistes.
Car, ce qui se joue, aujourd’hui, et demain dépasse les arithmétiques politiques et électorales. C’est le choix de la stabilité contre l’aventurisme, le choix de la République contre l’obscurantisme, le choix de la démocratie contre l’anarchie. Et aucune ambition politique, fut-elle présidentielle, ne justifiera pas qu’on ait pu manipuler et instrumentaliser une horde de hors-la-loi qui, de manière, réfléchie, orchestrée, et méthodique, ont voulu détruire la République du Sénégal, la plongeant dans un cycle de violence dramatique et inédite et créant une commotion majeure dans le pays. La vitrine démocratique sénégalaise s’est incontestablement fissurée. Mais elle ne s’est pas fracassée. La République ne s’est pas effondrée. L’Etat est resté debout. Les digues démocratiques n’ont pas cédé. Une belle réponse à ceux qui avaient déjà commencé à théoriser la fin du destin Sénégalais. En ce moment plus qu’à un autre, je veux adresser toute ma reconnaissance aux Forces de défense de sécurité sénégalaises que vous accusez de « dé-républicanisation ». Personne n’a le droit de piétiner l’honneur et la dignité de nos policiers, gendarmes et militaires qui sont les premiers serviteurs de la Nation. Le devoir de l’Etat est de nous protéger. C’est la base de son existence. Les FDS en sont le pilier. Elles méritent tout notre respect parce qu’elles ont risqué leurs vies pour préserver les nôtres et notre système démocratique. S’ils n’avaient pas fait face aux forces insurrectionnelles qui voulaient détruire notre pays, je ne serai certainement pas là en train d’échanger avec vous. Échanger, délibérer, deux mots justement, qui sont aux confins de la démocratie. 
Les ruptures et les déchirures provoquées par les événements que nous venons de vivre ont créé un profond traumatisme dans le pays. Il ne suffira pas de claquer les doigts pour remettre les cœurs et les esprits en état de dialoguer, comme il ne s’était rien passé. On ne redémarre pas un pays comme on redémarre une voiture. Dans la crise, il est impératif de penser à demain, au futur de notre pays. Opposition et Pouvoir doivent renouer les fils du dialogue. C’est un impératif politique et patriotique catégorique. C’est pour cela que le dialogue national lancé par le Président Macky Sall est une réponse à cette demande sociale des concitoyens. Nous avons une communauté de destin. Ce qui ne veut pas dire que l’union des cœurs est forcément l’unité des idées. Nous sommes un pays de liberté où toutes les oppositions se sont toujours librement exprimées mais dans le cadre des principes républicains. Car, aucune démocratie ne s’est construite sur la haine, la violence, la rancune et les rancœurs. Il est de la responsabilité de chaque Sénégalais de veiller à la stabilité du pays pour que le Sénégal, portes et fenêtres ouvertes, puisse continuer à résonner comme un hymne à la démocratie et à l’espérance pour toute les filles et les fils de notre belle république.

Doudou KA
Ingénieur Civil des Ponts et Chaussées et banquier d’affaires,
Coordonnateur national du S24 : Convergence des Démocrates pour la Sauvegarde de la République


48 Commentaires

  1. Auteur

    Ça Bosse Pas

    En Juin, 2023 (00:57 AM)
    Blablabeur de métier anti-republicain et anti Sénégal émergent. Terrible fonction de Ministre de nos jours. Et une des causes de la Formidable désillusion des jeunes oubliés dans l'absence de débat économique et devenir économique pour eux.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2023 (05:16 AM)
      Est-ce qu'il y a quelqu'un qui lit les textes de ces insulteurs ? 
      On ne peut pas lire Boris DIOP ou Felwine SARR et se concentrer sur un texte de Doudou KA ou un de ses compères.
      Arrêtez de jouer aux malins. A chacun sa place dans ce monde. Doudou KA est un ministre d'un gouvernement d'un pays où tous sont des milliardaires. C'est leur "mérite".
      Boris, Felwine et Mbougar sont des intellectuels sénégalais qui ont porté haut le drapeau du Sénégal. Ils sont notre fierté. 
      Ils ont écrit leur contribution. Des milliers de sénégalais, des milliers d'africains, des milliers d'européens francophones s'en sont délectés. 
      Alors Doudou, Stp, sois modeste. Ku nekk ak say nawle.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2023 (10:03 AM)
       
      Bonjour. Vous avez tout dit: « lire Boris Diop ou Felwine Sarr.... », car ils ont pondu un torchon; mais effectivement « se concentrer... »  sur ce que dit ce Monsieur, car il fait une analyse non partisane, selon une démarche intellectuelle qui n’est peut être pas de votre niveau. A moins que vous n’utilisiez votre sport favori, le raisonnement fallacieux, un raisonnement incorrect qui a pourtant une apparence de validité logique, si cher aux sophistes. En l’espèce vous utilisez ce qu’on appelle en rhétorique la technique « Ad hominem » qui consiste à essayer d’invalider les positions, les arguments d’un adversaire par des attaques sur sa personne, son caractère, son lignage, etc, en lieu et place d’une argumentation logique. Basta. La manipulation et la malhonnêteté intellectuelle ont assez duré.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2023 (13:09 PM)
      Doudou Ka est un cadre comme ces gars que vous voulez dire qu'ils sont meilleurs que lui ....Il faut lui reconnaître son cran de grand défenseur de la République....focus S24 
       
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Thiopet

    En Juin, 2023 (00:59 AM)
    Encore un soi disant intellectuel "couché" égoïste.Votre président avec vous et vos acolytes ne pourront pas noyer les aspirations légitimes du peuple sénégalais,vive la révolution, 

    Vous recrutez des nervis pour tirer et tuer de jeunes manifestants, vous êtes làches et des criminels.A moins de passer à la guillotine, la justice du peuples'abattra sur vous bientôt..
    {comment_ads}
    • Auteur

      Sambou

      En Juin, 2023 (01:46 AM)
      Vous avez l'habitude comme votre mentor Ousmane Sonko de diffamer sur les personnalités comme Doudou Ka. Arrêtez vos balivernes nous savons qui recrute des nervis c'est bien Ousmane Sonko lui qui a hypothéqué sa maison pour 9 milliards pour brûler notre pays 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2023 (08:34 AM)
      Et pourtant.... il a raison. Comment 3 "intellectuels" ont pu produire ensemble ce torchon qui charge unilatéralement une partie et ne pipe mot sur l autre? 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (01:23 AM)
    "c’est uniquement en ma qualité de citoyen sénégalais, d’intellectuel et d’ingénieur" je cite Doudou KA, oufff je suis tombe de ma chaise. Doudou Ka qui se dit intellectuel, et ingenieur des magouilles basses oeuvres oui pour Macky pour saper Ousmane Sonko en Casamance Ziguinchor. Un hableur qui ne sais meme pas aligner une phrase sur un podioum.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (01:24 AM)
    Cest a choice que certains qui se nourrissent de louanges et beni oui oui nouvrent leur bouche puante que quand on critique Macky Sall qui nest ni un Prophete ni un Dieu.Quoi de plus normal qu un citoyen juge un president ou un regime qui le gouverne.Tout homme serieux said que Macky Sall est le seul responsable de cette situation nous vivons.En arrived a emprisonner pour des raisons politiques plus dun millier de senegalais ce qui est superior au number demploi quil a Cree Durant cette periode et continues sur la meme lancee jusqua aujourdhui peut etre assimile a une folie
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (01:30 AM)
    Même si une moustique fait du bruit les gens diront que c'est Doudou ka, sant yalla parce que tu travailles Mr le Ministre et sans regarder le rétroviseur en défendant avec beaucoup de maîtrise le bilan du président de la République. 
    Auteur

    Madi

    En Juin, 2023 (01:33 AM)
    Machallah doudou ka 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2023 (02:10 AM)
      Merci Mr. Ka.Sincerement quand j ai lu le torchon des Bougar j ai failli vomir.Ce sont ces types qu'on appelle intellectuel????   
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (01:35 AM)
    Doudou Ka le meilleur des Ministre iow rk laniou topou 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2023 (07:20 AM)
      Sa wa dji mi ngui diafour. Khana vous n'avez pas quelqu'un a la hauteur? Gni fi tontou yeup wakhou gnou dara
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (01:48 AM)
    Respect monsieur le ministre Doudou Ka vous êtes entrain de faire un travail remarquable j'invente à toutes la jeunesse consciente à rejoindre votre cause à savoir la réélection du président Macky SALL en 2024. le chien aboie et la caravane passe. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Littérature De Jardin D'enfant

    En Juin, 2023 (01:50 AM)
    A part de la littérature je ne vois rien d'instrutif dans ce PQ. On se torche avec et avance. Ah surtout DEGAGEZ 
    Auteur

    Bousso

    En Juin, 2023 (01:55 AM)
    S'est vraiment triste de dommage de voir nos jeunes perdre leur valeur à cause d'un imature et manipulateur de sokon (se-kon) irresponsable qu'il est contrairement à Ms le ministre Doudou Ka. Lui qui es pour le peuple un travailleur digne et honnête 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Papis

    En Juin, 2023 (02:08 AM)
    Le seul responsable des évènements descriptif de vols agressions et autant de mort n'est rien d'autre que sonko. Irresponsable qu'il est quittant ses deux femmes et ses enfants pr son propre plaisir matadi qu'il est. Assume tes actes pour une fois dans ta vie 
    {comment_ads}
    Auteur

    Khadija

    En Juin, 2023 (02:25 AM)
    Bravo M.Doudou ka le grand bosseur 👏👏👏
    {comment_ads}
    Auteur

    Zahra Badji

    En Juin, 2023 (02:27 AM)
    Tu as toujours été un grand leader yalnala yalla samedi🤲

     

     

     
    Auteur

    C Bill

    En Juin, 2023 (02:31 AM)
    la place de Ousmane est en prison .

    Dans aucun pays , il ne serait laissé chez :

    - Menacer un président !

    - piétiner les lois de la république !

    - s'accager les biens pulice et privés !

    le tout avce des morts et des bléssés ?

    Cet energumenes doit aller en prison et son parti dissout , la république ne doit hésiter un seul instant à faire le sang des ennemis de la nation!

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Xalass

    En Juin, 2023 (02:50 AM)
    Demal saawi te teudi ! Au suivant décidément APR vous n'avez que la calomnie a la bouche! Les textes de felwine et cie non seulement c'est une pure vérité mais c'est agréable a lire ! APR amolene intellectuel bou meune tontou ces 3 imminences
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Boy Colobane

    En Juin, 2023 (03:00 AM)
    Cette lecture ne fût qu'une perte de temps !
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegalais

    En Juin, 2023 (03:04 AM)
    Pure vérité pour les nobles coeurs épris de paix. Ce texte est destiné uniquement aux gens intelligents pour qui le mot senegal a encore un sens. La République restera debout quoi qu il en coûte . Prendre le pouvoir par la rue restera une illusion. Les traités seront poursuivis jusqu'à leur dernier retranchement, wa rabil kabati. Dieu sait et voit ce qu il y a dans le coeur de chaque sénégalais.
    Auteur

    En Juin, 2023 (03:13 AM)
    Très agréablement surpris par Monsieur Doudou Ka qui a une très belle plume.

    Bègue,il arrive difficilement à s'exprimer par la parole mais à l'écrit ,il peut valablement concurrencer Felwine ,Boris et Bougar Sarr  .

    Monsieur Ka ,ne restez silencieux, écrivez pour compenser l'absence de notre  regretté doyen SENE du PIT.

    Paix à son âme.

    Il se serait pas resté silencieux après ce cataclysme.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (03:16 AM)
    Doudou Ka  ton niveau est trop bas par rapport à ces gars .Ils peuvent occuper de hautes fonctions au Sénégal au cas où ils choisissaient d 'être des larbins .Il y à toujours des milliers de sénégalais dignes.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégalaisement

    En Juin, 2023 (05:26 AM)
    Tu aurais pu faire comme d'habitude. Écrire un torchon et bloquer les commentaires. Vous êtes, non plutôt tu es une honte pour ce pays. L'histoire retiendra que tu as fait partie du camp des assassins. Un autre voleur sans vergogne, une plaie pour le peuple, un vampire qui veut garder ses privilèges, mais ne t'inquiète pas. Vous allez tous dégager.

    PS: jamais vous ne serez à la hauteur de ces dignes fils du peuple reconnu et adoubés dans le monde. Leur seul tord est d'avoir dit la vérité. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (05:48 AM)
    Très bonne réponse. Il faut savoir se taire parfois. Ils sont aussi dégueulasse que Sonko. Heureusement je ne les écoute pas et ne les lis pas.
    Auteur

    Hey

    En Juin, 2023 (06:10 AM)
    Vous êtes encore pour Sonko après ce massacre sénégalais qu'il à perpétré dans un diatribe devant tout un peuple ???!!! Yéna niak diom té beug Lou Bone 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (06:38 AM)
    Ah, je suis surpris, il n'a pas bloque son article........je ne lis pas des articles bloques, que je considere comme de la propagande ...pourquoi perdre mon temps a lire celui qui ne me respecte pas.....ce comme Gadio, une personne qui se reclame etre Dr en communication, qui ne comprend pas q la communication est une route  avec 2 voies, aller retour! Alors je vais te repondre cette fois pour souligner l'amalgame, ta mauvaise foi et l'obscurantisme dans ton texte. Dans l'affaire de Bill Clinton, ce n'est pas a cause du sex que la justice Americaine est intervenue, mais a cause du mensonge d'un president qui avait refuse de dire la VERITE! "J'ai pas eu de relations sexuelles avec la fille Monica"...mais lorsk il a reconnu la Verite: "J'ai eu des relations orales avec Monica"...alors la justice a laisse tombe l'affaire....et la meme chose avec L'affaire DSK,....la justice a rejette la plainte de la plaignante lorsk la justice a decouvert que la fille n'est pas fiable, car elle avait menti quelque part dans sa demande d'asile politique pour obtenir sa green carte aux usa....quant a l'affaire Sonko, il faut etre de mauvaise foi, et refuser de voir que ce n'est que une consequence de la recherche effree d'un 3eme mandat, mais tu sais bien que un tel proces ne peut exister dans une justice ayant a son sein des des magistrats pas courageux!

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (06:46 AM)
    Ça vous a fait très mal ces vérités !!! 

    Tout le monde y passe pour écrire un livre qu'aucun éditeur n'acceptera de publier car médiocre

    Le silence est d'or !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (06:54 AM)
    Ces 3 Monsieurs sont des flibustiers à la solde et rien d'autres.

    Ce mot intellectuel ou écrivain que certains portent en bandoulière n'est que du bluff une escapade une pantalonnade.

    Prenez ce Goncourt de Mbougar Sarr .

    Combien de Sénégalais ont lu son livre et en quoi cela a rapporté stricto sensu à notre pays ? Pour moi rien du tout.

    Au contraire c est l'œuvre d' un homme qui n,ose pas aller là il veut qui va de pérégrinations en pérégrinations .

    C'est un homme qui louvoie qui se renie exactement comme sur leur tribune.quand vous parlez de derive autoritaire ou le président n'a pas une majorité absolue cest un mensonge.

    Chez votre homme Kagamé c'est 98% pour le camp présidentiel. Donc vous profitez de votre station hors sol pour mentir et manipuler comme cet homme wue vous défendez 
    Auteur

    Justice

    En Juin, 2023 (06:57 AM)
    Doudou Ka ne defend pas Macky Sall mais son poste politique. 

    Lui et la dame de Ziguinchor, Valerine, n'ont rien fait sur le terrain a part se cacher et aujordhui qd ca devient calme, ils ns pompe l'air avec des textes. Macky Sall n'est pas dupe !!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (06:59 AM)
    Bla bla bla... Bla bla bla...

    Doudou, il ne sert à rien d'écrire des kilomètres de lignes et de gaspiller des hectolitres d'encre ou d'octets. 

    L'origine de ce chaos est ton employeur et mentor.

    La preuve par neuf: (tu comprendras car tu es "ingénieur-intellectuel") il (ton président) n'a qu'à annoncer qu'il ne se présentera pas pour un 3e mandat..... tu verras le résultat.

    Salam 

     
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2023 (07:29 AM)
      En plus ils ot du temps. Ils il y a des millions plus intelligents que vous, mais votre egocentrisme et votre condescendence ne vous permet pas de voir ca
    {comment_ads}
    Auteur

    Amsa

    En Juin, 2023 (07:20 AM)
    Doudou Ka est vraiment au dessous de nos honnetes ecrivains, pas la peine delire une phrase sur sa poubelle.
    {comment_ads}
    Auteur

    Haha

    En Juin, 2023 (07:23 AM)
    Tout ça pour ça. Doudou retourne à l'école. Arrêtez de vous prendre pour un intellectuel. 
    Auteur

    En Juin, 2023 (07:24 AM)
    Gnii gnoy corrompre jeunesse bi nak! Des gens qui se respectent ne doivent pas parler comme ca. Un tas de non sens, pondu par quelqu'un qui se croit intello parce qu'ingenieur, des ingenieurs idiots bari nagn fi, , guiss nagn fi Macky, yaw aussi si nga bokk
    {comment_ads}
    Auteur

    Foulbes!!!

    En Juin, 2023 (07:27 AM)
    Foulbés ngoume! Foulbés ndillé! Seydi KA! A diarama no fewi! GONGA TAN! Vive la République laïque, démocratique, sociale du Sénégal! Vive le Président de la République du Sénégal, Son Excellence, Dr. Macky Sall! ON DIARAMA NO FEWI! Foulbes ngoumé! Foulbes ndillé!

    FOULBES!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (07:31 AM)
    Yaw tu n'as que tes diplomes, fo totch?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (07:34 AM)
    L'armée mexicaine 
    Auteur

    Bla Bla Bla

    En Juin, 2023 (07:35 AM)
    Le petit point d'ombre que tu incarnes ne peut pas faire face à ces trois phares - peine perdue-, ils ne te répondront pas, ils sont trop au dessus de toi.
    {comment_ads}
    Auteur

    Pecosse

    En Juin, 2023 (08:06 AM)
    Et merci encore , vous avez confirme la these de Madiembal Diagne.

    Vouloir etre President par la force avec ces acolytites implique toute cette haine. Le President a eu beaucoup de tolerance, toute cette racaille de Pastef devrait etre detruite pour que nous soyons en paix .  
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (08:23 AM)
    Depuis deux ans, est ce que quelqu'un connait ce qu'un ministre fait. Depuis deux ans, je constate que tous les ministres, tout ce qui ont une fonction dans Benno bok yakkar ou au tour du pouvoir, se sont mués en opposants à Mr Ousmane Sonko et en VRP de Mme Adji Sarr. D'ordinaire, les membres du gouvernement, du parti au pouvoir, donne le tempo et les oppositions suivent, là c'est tout à fait le contraire. Le Pastef propose, les tenants du pouvoir agitent Adji Sarr, inegibilité, injures, ils n'ont aucune proposition, seul le président de temps en temps parle de réalisations et de projets. C'est normal que dans ce contexte, il y ait une rupture entre les tenants du pouvoir et une grosse partie de la population. Revenons aux fondementaux, projets contre projets. La repression ne peut pas constituer la seule perspective de gouvernement, c'est cela que j'ai compris de l'intervention des trois écrivains.
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegalais Lambda

    En Juin, 2023 (08:28 AM)
    Il s'agit plutôt d'un COMPLOT mal ficelé compris par TOUS LES SENEGALAIS HEUREUSEMENT.
    Auteur

    Partage Mon Idee

    En Juin, 2023 (09:00 AM)
    Le  text est  profond mais ceux qui ne veulent pas voir  et  dire  la  verite, on leur  laisse avec leur  conscience.

    Hier jai suivis à la  TFM Iman Drame qui defendait Ousmane Sonko et la  premiere phrase qu il a prononce est : Si Ousmane Sonko avait menti sur ce dossier, jamais je ne le  defenderais. Mais le premier mensogne de Ousmane Sonko c'est  de declarer  en premier lieu qu il ne connait  pas  la fille et  ne connait  pas  Sweet Beauty.

    IL ya beaucoup de chose qu 'on peux  reprocher au President Macky Sall car  une gouvenance nul par dans  ce monde ne peux  etre parfait c'est  meme l'essence de la  democratie que  la  majorite qui approuve  gouverne.

    Le pouvoir  qui s'acquieret dans  la  rue  ne  peux  etre transformer  que  en  dictature et  nous  senegalais  ou la  majorite  silencieuse nous ne  voulons  pas ca.

    Nous  croyons à nos  cartes d 'electeurs  peuvent faire la  difference et nos  intellectuels doivent nous aider  vers cette reflexions qu lieu de prendre partie
    {comment_ads}
    Auteur

    Demis Dia

    En Juin, 2023 (09:28 AM)
    Ces gens de l'APR sont tellement idiots, comment peuvent-ils se servir de nervis pour nous parler d'autres choses? Arreter de nous tympaniser, vous nous degoutez avec vos plans machiaveliques de nervis, c'est ca le terrorisme. Utilisation de nervis= terrorisme. Vous ne respectez meme pas le peuple. Vous avez la police, l'armee, la gendarmerie et pourquoi faire avec les nervis?
    {comment_ads}
    Auteur

    Dia Maoudo

    En Juin, 2023 (09:39 AM)
    L'histoire retiendra que tu fus l'un des hommes politiques les plus objectifs de sa génération . Oui un homme politique pas un politicien car il y a une grande différence entre l'homme politique que tu es et le politicien . Homme politique car tu as toujours su anticiper sur les problèmes socio économiques du pays à l'image de notre mentor à tous le Président Macky Sall à l'opposé du politicien président Ousmane Sonko qui sait en créer autant ( des problèmes) . Bâtisseur tu l'as toujours été contrairement au destructeur mineur qui est à la tête des destinés de notre cher Ziguinchor . Son destin politique a fini de nous ramener ces épisodes odieux d'un passé peu glorieux de notre chère Casamance jusqu'à vouloir nous faire croire à la légende comme le nom Ziguinchor viendrait de " BOU THIORA " ( tu as pleuré en créole) . Nous ferons face car il faut restaurer l'intelligence politique pour la postérité quitte à y laisser nos vies . SITHIOR NA TERRA .

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Cvb

    En Juin, 2023 (09:43 AM)
    doudou ka, yoro dia, abou abel thiam, alioune fall, madiambal diagne et tant d'autres vous êtes la véritable cause de nos malheurs en poussant macky sall dont le bilan professionnel, intellectuel et politique ne souffre d'aucun ride vers des lendemains difficiles. vos comportements me dégoûtent et vos visages symbolisent la terreur et la frayeur. votre bas niveau intellectuel ne vous autorise pas à vous ériger en égale intellectualité avce ces chers messieurs qui ont fini de hisser haut le drapeau du sénégal sur les toits des célèbres sommités intellectuelles du monde. cessez d'insulter le peuple sénégalais.
    Auteur

    Moom

    En Juin, 2023 (10:12 AM)
    Merci monsieur doudou ka. Je vous suis depuis le fongip et votre position d'homme véridique nous réconforte beaucoup. Vous n'avez dit que la vérité. Tout sénégalais, impartial et épris de justice dira que tout ce qui est arrivé est la faute de sonko qui n'a cessé d'appeler à l'insurrection ça, accusé par une sénégalaise de viol, il politise le problème , et tire sur macky. Mbougar et ses compagnons sont décevants. Tout le monde sait que tout ce qui arrivé est la faute à sonko. Il doit répondre de ses actes et être punis sévèrement car si l'occasion se présente il n'hésitera pas de brûler le pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    Fof

    En Juin, 2023 (10:45 AM)
    Excellente réponse à ces mercenaires de la plume, des comploteurs à l'international. L'Etat restera debout 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (10:50 AM)
    Brillantissime ! Magnifique et véridique. Merci Mr Ka pour cette analyse pertinente et sincère de la situation actuelle du pays dont une frange de la population marche la tête en bas, les pieds en l'air, sous la houlette de Ousmane sonko.

    Slogan : "Donnez vos vies pour que je sois sauf et que vos cadavres soient mon strapontin", Ousmane Sonko.

    Pendant ce temps, tes partisans, de même que l'opposition font semblant de regarder ailleurs, et s'appesantîssent a dessein, sur une vitre de voiture brisée. Ousmane Sonko, tu as brûlé certes notre Sénégal qui n'est pas le tien, tu as ralenti le rêve d'un vaillant et brillant Président qui a l'amour de son pays et l'ambition de le mener loin et de le voir émerger, mais tu es incapable de le briser. Les dés sont jetés, les jalons sont posés et nul ne peut le rendre ingouvernable. Pas même toi. La République reste debout ; Respect aux institutions. L'histoire du Sénégal est à jamais liée au Président Macky Sall, illustre soldat, présent dans les fronts.Ton "thioki final" n'était qu'un coup d'état, et un coup d'état manqué. Tu étais certain que ton Projet emporterait des vies, mais tant pis. Celles de ceux engagés pour défendre la patrie, ne comptent guère, celles de "cette jeunesse bouclier " égarée qui te croit un messie, comptent peu. Voilà pourquoi engager des batailles par procuration t'es si aisé. Toi ni brave, ni messie. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (11:31 AM)
    Un réponse à la hauteur de la lâcheté de l'auteur
    Auteur

    En Juin, 2023 (11:34 AM)
    Merci beaucoup Monsieur le ministre. 

    L'état restera debout et tous les ennemis de ka République seront traqués 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (11:37 AM)
    Doudou pour tous 

    Doudou partout 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2023 (11:43 AM)
    Le courage , la loyauté et l'engagement du ministre Doudou Ka dépassent l'ordinaire.jzi un immense respect pour cette homme de conviction .Ce digne fils de la casamance et du Hodar 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email