Mardi 25 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Chronique

Le Grand mendiant et le petit mendiant

Single Post
Image illustrative

Sommes-nous tous familiers aux enfants de la rue, qu’ils soient accompagnés de leurs parents squattant les feux de circulation des grandes avenues de la capitale. Qu’ils soient talibés reconnaissables par leur inséparable pot de tomate en dur, devenue leur carte d’identité véritable. Leur activité journalière, tendre la main, sous le couvert de l’apprentissage du coran.

Les « sourates » de la mendicité

À les croiser dans la rue et les entendre réciter des litanies, dans les gares, les marchés et autres lieux de rencontre, ils donnent l’air de maîtriser mieux les « sourates » de la mendicité que les sourates du Livre saint. Livrés à eux-mêmes, à la merci de prédateurs pour lesquels ils sont devenus des proies faciles. Mais aussi à leurs bourreaux, ces maîtres coraniques qui souvent les violentent, les exploitent, les font travailler sans rémunération, de jour comme de nuit. Être talibé au Sénégal, c’est devenir un SDF qui fait de la rue son domicile fixe. Abandonnés aussi par des parents peu responsables et peu soucieux de l’avenir d’un enfant qui n’a pas demandé à naître pour élire domicile dans la rue.

Que font-ils dans les daaras ?

L’apprentissage de la parole de Dieu, les mômes n’y consacrent que très peu de temps. Occupés sont-ils à sillonner de jour comme de nuit les rues de la capitale et les artères des grandes villes. À la recherche d’aumône, de pitance, de riz, de sucre ou de bougies, d’une piécette de monnaie et peu importe la couleur. Leur suffit-il d’en collecter une bonne dizaine à remettre au maître daara qui s’arroge aussi le droit de disposer du meilleur de la nourriture récoltée chez des tiers.

Une mendicité chronique, omniprésente, devenue agressive même, d’autant plus que les mômes, pour récolter un billet de 25 ou 50 francs, n’hésitent pas à importuner les passants, les voyageurs, avec insistance. Mais il semble que c’est plus leur présence dans les rues et moins leur statut de mendiant qui dérange nos autorités et au plus haut niveau, ces bailleurs de fonds qui dictent leur loi et imposent à l’État les personnes à garder dans la rue, et celles à en chasser, à rafler afin de pouvoir, en retour, bénéficier de l’estime des pays du Nord.

Et récolter des financements de projets d’envergure, lesquels ne profiteront en rien à ces enfants des rues devenus partie intégrante du décor d’une capitale dont ils ont fini de ternir l’image.

Inutile d’en faire un tas, l’État est dans son spectacle habituel. Les rafles ne vont pas durer une éternité. On joue la comédie sur la scène internationale, au lieu de s’atteler de manière définitive à éradiquer ce fléau qui prive les enfants de leurs droits les plus élémentaires. Sont encore fraîches dans les mémoires les promesses du Premier ministre Abdoul Mbaye, au lendemain de l’incendie meurtrier qui a coûté la vie à 9 enfants de la Médina en mars 2013. Les mesures d’urgence annoncées n’ont pas été suivies d’effet. 

La mendicité, faut-il l’admettre, n’est pas l’apanage des talibés, ces enfants mendiants qui ont déserté la rue, temporairement, traqués, chassés par un autre mendiant, le grand mendiant qui prend l’avion pour aller emprunter de l’argent à des pays tiers, ou quémander aux géants de ce monde un prêt qu’il ne remboursera pas... Le même qui recueille la charité dans des pays arabes.

Les plaies de la capitale

Si tout le monde peut convenir de la nécessité de sortir de la rue les enfants de la rue, la manière cavalière, le spectacle qui l’accompagne et la surmédiatisation, destinés à l’opinion internationale, laissent penser que l’État n’ira pas jusqu’au bout. Dans quelques semaines, les mômes extraits de la rue, retrouveront à nouveau leur domicile fixe, la rue, leur seule et dernière adresse connue. Comme si de rien n’était.

Comme si ces mendiants ne s’étaient que momentanément éclipsés. Dakar, au lieu de panser ses plaies, les cache, les couvre d’un voile épais qui se dissipera le jour où le grand mendiant décrochera le gros lot de son « Challenge ». Et, entre la fiction et la réalité, la seule fois où les enfants de la rue, personnes handicapées, mendiants et autres ont quitté la rue, c’était dans La grève des battù.


liiiiiiiaffaire_de_malade

40 Commentaires

  1. Auteur

    Lhomme

    En Juillet, 2016 (15:07 PM)
    Mactar ces enfants ne sont pas des talibes c des enfants de lavrue 24/24 il sont dans la rue
    • Auteur

      Julot

      En Juillet, 2016 (09:05 AM)
      qu'ils soient "enfants de la rue" ou "talibés", cela change quoi? pourquoi as-tu peur de reconnaitre que toutes ces daaras ne forment que des mendiants qui plus tard deviendront quoi? des voleurs? oui pour leur grande majorité. a votre place, j'aurais honte devant ce spectacle odieux auquel assistent des étrangers qui viennent chez vous. honte a vous tous !!!
  2. Auteur

    Lhomme

    En Juillet, 2016 (15:07 PM)
    Mactar ces enfants ne sont pas des talibes c des enfants de lavrue 24/24 il sont dans la rue
    Auteur

    Lhomme

    En Juillet, 2016 (15:07 PM)
    Mactar ces enfants ne sont pas des talibes c des enfants de lavrue 24/24 il sont dans la rue
    Auteur

    Lhomme

    En Juillet, 2016 (15:07 PM)
    Mactar ces enfants ne sont pas des talibes c des enfants de lavrue 24/24 il sont dans la rue
    Auteur

    Lhomme

    En Juillet, 2016 (15:07 PM)
    Mactar ces enfants ne sont pas des talibes c des enfants de lavrue 24/24 il sont dans la rue
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (15:14 PM)
    Nous disons Non. Plus d'enfants dans nos rues. Les parents irresponsables qui font des enfants comme on va au marche devraient etre interpelles aussi. C'est un crime de mettre au monde un enfant et de le jetter a la rue.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (15:20 PM)
    Donner de l'argent à des Talibés c'est entretenir des mafiosis. Appelez jusque chez vous et donner leur à manger et un temps de repos. Au moins cela ça reste pour eux.



    Billay si j'avais les "lingués" je règle tous les problème d'indiscipline en 24 h. Faire descendre des unités des forces armées comme la gendarmerie fusiller toute personne qui sera designé comme marabout par un enfant retrouvé dans la rue 12 heures après une mise en demeure.



    Soyez Radicales, les problèmes disparaîtront définitivement !



    LEs "Massala-histes" passez votre chemin. Vos solutions ont plongé le Sénégal au fond du marigot depuis que vous avez débarqué Mamadou Dia.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (15:30 PM)
      je suis totalement d'accord avec vous. quand on voit certaines scénes déchirantes, on se dit quand même que e si ces enfants restent dans la rue et que des adultes continuent à leur voler leur enfance et leur innocence, c'est bien de notre faute à tous, avec nos pièces, notre aumône qui sert souvent à calmer notre conscience. arretons de maintenir ces enfants dans la rue.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (15:21 PM)
    Cet article relève de l idiotie et de l imbécilité .. L auteur n'a aucune compassion pour ces enfants exploités et maltraités par des adultes sans vergogne . Comment peut il comparer l exploitation des ces enfants et la coopération entre états .
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (15:25 PM)
    Pourquoi seneweb publie une horreur pareille
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (15:27 PM)
    Ces enfants ne viennent pas à Dakar pour apprendre le coran dans des daaras, mais pour mendier. C'est un business entretenu par les "maitres" et les parents qui se partagent les dividendes. Ils nous viennent des deux Guinées et d'autres pays, mais également de la zone de Kolda, entre autres. Je n'oublierai jamais un talibé venu de Guinée qui disait que leur maitre avait envoyé bon nombre de ses fils en Europe grâce à l'argent que lui rapportait ces innocentes victimes.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (15:33 PM)
      desole de vous contredire vous n'avez peut-etre pas totalement tort mais c'est malhonnete de dire que ces enfants ne sont pas la plupart senegalais. je rencontre souvent des enfants dans la rue et la plupart du temps je m'arrete pour discuter et donner des pieces(ce qui est deconseille) soit pour partager mon dejeuner et je ne peux pas etre d'accord lorsque vous dites que ces enfants viennent tous de la sous-region c'est archi-faux. il y'en a mais sur 100% je dirais 10 voir 15%. tous ceci est la faute irresponsable des parents senegalais qui au depart j'en suis sur rechercher juste le plaisir charnel..
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (15:36 PM)
    C est pas vrai , nous avons tous constaté que ses enfants viennent de la Guinée Conakry ou d la Guinée Bissau . Parler wolof ne veut pas dire être senegalais .
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (17:20 PM)
      arretez de bassiner avec des weuy ces enfants viennent de la sous région et gnagnagni gnagnagna,
      sils sont envoyés ici , cest parce que leurs expediteurs ont trouvé le terrain propice a cette pratique , il existait dejà un systeme desclavage des enfants bien huilé ici au sénégal
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (08:17 AM)
      vous avez évoqué le vrai problème, merci, tout le reste, ce n´est que futilité ou du "guiss lène ma, deguelenema". pourquoi l´auteur de cet article a-t-il attendu aussi longtemps pour parler du problème? pourtant il y eu des tas de drames concernant ces enfants dont je rappelle que les plus jeunes ont à peine 4 ans. il nous parle de surmédiatisation, ignore-t-il que des millons de sénégalaises et sénégalais attendaient cette décision courageuse depuis des années et des annees. j´espère que le président restera ferme sur sa décision,et qu´il résistera aux assauts de tous ces opportunistes quelque soient les raisons qu´ils avancent. wa salam
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (15:39 PM)
    Dire que ses enfants sont des sene
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (15:43 PM)
    Tout ces enfants viennent de la sous région . Nous avons tous constaté que les mendiants sont la plus part maliens et les enfants talibes nous viennent Des deux Guinée . Il faut oser dire la vérité , le senegal est envahi par la misère ouest africaine .
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (15:49 PM)
    Dakar a perdu son charme et sa beauté à cause de cette mitaine de cedeao et ses accords de libre circulation . Le senegal na pas besoin de l Afrique de l ouest pour se developer . Ne soyons pas bête , il n ya que les autres qui gagnent dans ces accord à ma con
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (08:21 AM)
      excusez-moi, ou bientôt sorry, vous ne seriez pas boris johnson par hasard?
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (15:51 PM)
    Tu as Parfaitement raison
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (16:02 PM)
    : Après toutes les lois, les journées de l'enfant africain et du talibé et les belles déclarations, on cherche enfin à passer à l'action. Il s'agit du respect auquel tout enfant a le droit. Il faut tous nous engager pour arrêter ces souffrances et ces humiliations inacceptables que l'on fait supporter aux enfants.

    Il s'agit aussi de l'avenir de notre pays. Le Sénégal a besoin d'enfants formés et éduqués, pas d'enfants qui trainent dans les rues, où ils sont en proie de tous les dangers, mais aussi des mauvaises habitudes: vols, violences.....

    il va falloir prendre les moyens qu'il faut, qui respectent les enfants, et qui sont à la portée des possibilités du pays. .Il fallait prendre une décision énergique, et on doit s'y tenir à tout prix

    Mais à ce niveau, on peut regretter que la décision n'aie pas été précédée par un temps d'explication et de sensibilisation de toute la société, des parents en particulier

    Des enfants mendient, certains en compagnie de leurs parents parce que ceux-ci n'ont pas la possibilité de nourrir leur famille. Que va-t-on faire pour eux? Il faut continuer les efforts pour donner à chaque famille les moyens de vivre, et arrêter toutes ces dépenses inutiles et de prestige

    Il s'agit de tous les enfants, qui sont dans la rue. Pas seulement les talibés. Ce n'est pas une mesure contre l'Islam. Mais on pourrait peut-être demander aux parents de garder leurs leurs enfants avec eux, et de les envoyer à la mosquée du quartier ou du village pour apprendre le Coran, comme les parents chrétiens gardent leurs enfants chez eux et les envoient au catéchisme sur place. Au lieu d'envoyer leurs enfants au loin vivre dans des conditions inacceptables.



    Auteur

    Rapha

    En Juillet, 2016 (16:18 PM)
    La gréve des battu du cinéma et toi aussi Mr Mbaye comme d'habitude tu fais du cinéma , au Sénégal certains intellectuels sont toujours presses de se ruer sur les brancards pour critiquer une décision gouvernementale !!! parler toujours parler rek
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (16:27 PM)
    Un marabout qui habite dans un bâtiment abandonné dans mon quartier a 30 talibés ( mendiants). Chaque talibé verse 800f par jour

    soit 24.000F par jour et 720.000 par mois. Il ne leur donne ni repas, ni eau encore moins des vêtements.

    Pensez vous que ce voyou va arreter son exploitation clandestine si on lui torde pas le bras?

    Ce phenomene de la mendicité a fait que tout le monde est devenu mendiant à Dakar, les gens refusent de travailler et preferent la manche. C'est ainsi que l'on voit des gens bien portants, des jeunes, des adultes et memes des driankés davant les supermarchés et autres restaurants jusqu'a des heures tardives mendier.

    Il faut encourager le fait de sortir ces enfants de la rue. Il faut aussi en profiter pour chasser tous ces mendiants etrangers venus du Mali et des deux guinees. Ils viennent occuper nos avenues et y font leurs besoins. Ces gens n'osent pas faire cela dans leurs propres pays mais puisque le senegal est un pays de laisser-aller, ils ont preferer s'installer ici.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2016 (08:30 AM)
      voilà un exemple très concret sur l´organisation mafieuse de la traite de enfants. je ne comprends pas pourquoi certains s´insurgent contre les mesures visant à protéger les enfants.
    • Auteur

      Taha

      En Juillet, 2016 (11:04 AM)
      quelle société sommes-nous. nous sommes anarchistes, paresseux, laxistes, vantards, haineux, cupides, matérialistes, prétentieux. heureusement que le pacifisme et l'hospitalité sont encore des valeurs largement partagées. comment survivre dans ces conditions.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (16:38 PM)
    ET LES WAKHMBANE RASTA QUI MANDAIE

    Auteur

    N'goné Latyr

    En Juillet, 2016 (17:02 PM)
    Bonjour,

    L'état doit interdire la mendicité et appliquer la loi car nul n'est au dessus des lois. Notre religion l'Islam interdit formellement la mendicité, tous les gens qui veulent donner l'aumône doivent le faire dans les mosquées qui seront chargées de les redistribuer aux nécessiteux.

    On ne peut pas développer un pays dans la pagaille et le désordre. Les gens qui pratiquent cette traite négrière seront sévérement réprimandés par la loi et tous les étrangers qui ne respectent pas les lois de ce pays seront reconduits à la frontière.

    Merci,
    Auteur

    Croix

    En Juillet, 2016 (17:31 PM)
    c'est Islam on crie à haute voix et on fait le contraire en bas quelle vie

    les marabouts vont ce radicaliser en disant qu'on doit protéger l'islam alors c'est eux même qui le détruis s'en ce rendre contre
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (17:37 PM)
    Donc, vous pouvez admettre maaintenant que Macky Sall est pouvoiriste, son incompétence est notoire, il semble être parti pour battre les records de nullardise de tous ses précédésseurs.

    Un vrai leader ne doit pas hésister à mettre fin à l'exploitation des enfants.

    Puisqu'il est indolent en plus, je lui suggère d'élargir les perspectives de restauration des droits des enfants en portant l'affaire devant la CEDEAO pour freiner le flux de ces enfants d'un pays vers l'autre et de précipiter l'acquisition de moyens aptes à libérer la femme sénégalaise en particulier pour la faire entrer de plein-pied dans le 21è siècle.

    C'est un sujet que je connais assez bien parce que j'ai travaillé là-dessus pendant des années avec des ONGs.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (17:47 PM)
    Que dire de nos états quémandeurs ?



    Ne sont-ils pas des talibés ?



    Quelle diffrence existe-t-il entre nos etats et les enfants ?





    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (18:22 PM)
    Je ne suis pas talibe. Je suis juste un enfant qui doit aller à l école, jouer au foot et avoir la chance de devenir magistrat, ingénieur, instituteur...

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (19:11 PM)
    Poste 23 vous avez bien résumé Ce qui doit être la vie d un enfant
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (19:21 PM)
    pourquoi ne pas retirer le mendiant mankeur ndiaye des routes du Maroc.

    la pitance de Mankeur est aussi nauseabonde.

    alors qui a dit cooperation internationale :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (21:42 PM)
    c faux , les anglais n'ont pas besoin de travailleurs. Ils ont brexité pour fermer la porte aux etrangers. Cette annonce sent l'escroquerie
    Auteur

    M S H U S A

    En Juillet, 2016 (00:20 AM)
    Mouvement Sénégalais des handicapés in u s a .nous quitterons Usa décembre sur Dakar ,pour voir notre aport sur les handicapés physique : contacter Mr Sow in Cincinnati .
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (05:57 AM)
    Il faut aussi sanctionner les parents!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (07:06 AM)
    Personnellement, les tchiants dérangent plus que ces talibé. Au moins ils ne font pas de tapage comme les dahiras.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (08:35 AM)
    Le plus beau cadeau qu’un adulte puisse faire à ses ou ces enfants est de les rendre attentifs aux valeurs essentielles de la vie. Si nous adultes nous rayonnons par notre manière d’être, cela les interpellera bien plus que si nous leur inculquons nos croyances débordantes de peurs et de doutes. La foi ne se transplante pas, elle se sème. Lorsque vous semez, vous le faites avec détachement et humilité, car vous ne savez jamais quelles graines vont germer et quelles graines vont mourir. Cela importe peu, semons au lieu de transplanter.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (08:47 AM)
    Talibé ou pas talibé, Sénégalais pur jus ou venus de sous - region on s'en fout, esieurs le patriotes de mes deux, ...ce sont des gosses, des petits d'hommes, qui sont exploités, abusés, utilisés par ds adultes qui se disent croyants et se servent de la religion pour maintenir ce système pourri en invoquant Bamba fpp, le prophète, Jésus, ou la tradition ! Abrutis
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (08:52 AM)
    "Talib"é ou pas talibé, "Sénégalais pur jus ou "venus de la sous - region" on s'en fout , messieurs les patriotes de mes deux,bande d'hypocrites...ce sont des gosses, des petits d'hommes, qui sont exploités, abusés, utilisés par des adultes comme vous qui se disent croyants et se servent de la religion, de la "spiritualité" pour maintenir ce système de sur esploitation pourri en invoquant Bamba fepp, le prophète, Jésus, la tradition etc ! Abrutis !
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (09:46 AM)
    Seneweb c'est quoi cette merde '''''Une mendicité chronique, omniprésente, devenue agressive même, d’autant plus que les mômes, pour récolter un billet de 25 ou 50 francs''''''''''''

    Seneweb est nul







    Nous voulons le retrait des Bayes Fall le plus vite possible



    Nous voulons le retrait des Bayes Fall le plus vite possible

    Nous voulons le retrait des Bayes Fall le plus vite possible



    Nous voulons le retrait des Bayes Fall le plus vite possible







    Nous voulons le retrait des Bayes Fall le plus vite possible

    Nous voulons le retrait des Bayes Fall le plus vite possible





    Parce qu'il faut protéger les adultes  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  faux marabouts  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (05:23 AM)
    Certains marabout cree des dahras juste pour avoir de l argent ou un terrain .

    Ils prennent des enfants soit disant pour leur apprendre le coran .

    Les maires leur donnent de temps en temps du riz et du sucre qu ils detournent pour les deposer dans leur boutique car la plus part de ces serignes dahras ou imam en ont un.

    C est de l exploitation de l homme par l homme déguisé.

    Que doit faire l etat?

    Creer dans chaque quartier un internat et ecole .trouver des maitres d ecole coranique triés sur le volet car ils seront des enseignants comme ceux des ecoles françaises.a la tete de ces dahras il y aura un professeurs (ce sera l occasion de caser tous les arabisants).tous ces gens seront payés par l etat qui pourra auditer les dahras quand il le veut.

    Les imams se consacreront a leurs mosquées et les truands seront démasqués

    Wassalam

    Auteur

    Nosome

    En Juillet, 2016 (08:07 AM)
    Il faut etre tres vigilant avec ces operations de retrait des enfants de la rue car des kiddnappeurs d enfants pourraient en profiter.

    Nosome.
    Auteur

    Nosome

    En Juillet, 2016 (08:07 AM)
    Il faut etre tres vigilant avec ces operations de retrait des enfants de la rue car des kiddnappeurs d enfants pourraient en profiter.

    Nosome.
    Auteur

    Nosome

    En Juillet, 2016 (08:07 AM)
    Il faut etre tres vigilant avec ces operations de retrait des enfants de la rue car des kiddnappeurs d enfants pourraient en profiter.

    Nosome.
    Auteur

    Nosome

    En Juillet, 2016 (08:07 AM)
    Il faut etre tres vigilant avec ces operations de retrait des enfants de la rue car des kiddnappeurs d enfants pourraient en profiter.

    A
    Auteur

    Nosome

    En Juillet, 2016 (08:07 AM)
    Il faut etre tres vigilant avec ces operations de retrait des enfants de la rue car des kiddnappeurs d enfants pourraient en profiter.

    A

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email