Dimanche 16 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Abdoulaye Wade trompe son monde: des gouvernements ferment souvent des télés

Single Post
Me Abdoulaye Wade, ancien Président de la République du Sénégal

L’ancien président Abdoulaye Wade a déclaré, le 20 mars 2016, n’avoir jamais vu «un gouvernement s’attaquer à une télévision et de vouloir la fermer». Est-ce vrai?


L'ancien président du Sénégal Abdoulaye Wade devenu l'un des plus farouches opposants au régime de son successeur Macky Sall. Photo AFP

Réagissant à l’annonce de ce qui ressemble à une tentative avortée de fermeture de la télévision privée Walfadjri, l’ancien président de la République Abdoulaye Wade a dit n’avoir « jamais vu un gouvernement s’attaquer à une télévision et vouloir la fermer ».

« Je n’ai jamais vu un gouvernement s’attaquer à une télévision et vouloir la fermer. Je ne l’ai jamais vu dans ma carrière », a affirmé le secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (PDS), dans un entretien téléphonique avec Walf-TV repris par la presse.

Cette sortie faisait suite à l’annonce par le président-directeur général du groupe Walfadjri, Sidy Lamine Niasse, le dimanche 20 mars 2016, d’une descente inopinée du directeur général de l’Autorité de régulation des postes et des télécommunications (ARTP), Abdou Karim Sall, au siège du groupe de presse.

Ce dernier s’est rendu personnellement dans les locaux de Walf. Il a toutefois nié toute volonté de fermer la télé privée. Sall a expliqué qu’il était allé servir une mise en demeure à cette télé qui, selon lui, continuait à faire de la propagande en faveur du Non, le jour du référendum. En fin de compte la télévision n’a pas été fermée et continue d’émettre.

Me Wade a-t-il raison ? Y a-t-il eu des actes similaires lors de son magistère de 2000 à 2012 ? Y a-t-il eu des gouvernements qui ont fermé des chaines de télévision, ailleurs dans le monde ?

Africa Check a joint par téléphone, Mayoro Faye, chargé de communication du PDS, qui a précisé, à ce sujet, que « c’est le contexte qui est important ». Faye a indiqué que « toute déclaration doit être analysée dans son contexte ». Il a affirmé que « la quasi-totalité de la presse, à l’exception de Walf, roulait pour le Oui ».

Fermetures de Sud-FM et de Walf

En août 2009, sous le magistère du même Abdoulaye Wade, le Bureau sénégalais du droit d’auteur (BSDA, un démembrement de l’Etat placé sous la tutelle directe du ministre de la Culture) avait fermé Walf TV et les radios Walf FM, Walf 2 et Walf 3, pour « exploitation illégale d’œuvres protégées ». Encadré par la police, le BSDA avait coupé l’émetteur de Walf et emporté du matériel. Des actes que Sidy Lamine Niasse avait qualifiés de « vandalisme d’Etat ».

C’est encore sous le président Wade que la radio privée Sud-FM avait été fermée le 17 octobre 2005, par la police qui avait procédé à l’arrestation de toutes les personnes se trouvant dans les bureaux et studios.  Au moins 19 personnes avaient été retenues au commissariat central de Dakar.

Peu après cette arrestation, le ministre de l’Intérieur de l’époque, Ousmane Ngom, avait exigé l’arrêt de la diffusion d’une interview de Salif Sadio, l’un des chefs de la rébellion armée casamançaise qui revendique l’indépendance de la région sud du Sénégal, depuis le début des années 1980. M. Ngom expliquait sur la Radio Futurs Médias (RFM) que Sud FM avait été fermée « conformément à la loi, pour atteinte à la sûreté de l’Etat ».

La police avait procédé à la fermeture de l’ensemble des relais du groupe dans le pays, avant d’autoriser la reprise des émissions.

Là-dessus, Mayoro Faye a soutenu que la fermeture d’un organe revient au ministère de la Communication mais « on a constaté que c’est Abou Karim Sall, responsable APR (Alliance pour la République, le parti présidentiel) qui est allé le faire ».

« La fermeture de Sud en 2005, ce n’était pas politique, c’était par rapport à la stabilité et la sécurité du pays », selon Faye du PDS.

Kinshasa ferme des télés proches de l’opposition 

Lambert Mende (centre), ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement congolais s’adressant à des journalistes en avril 2015. Photo AFP

Ailleurs dans le monde, des gouvernements ont eu à fermer des télévisions pour diverses raisons. Tout récemment, le 28 janvier 2016, en République Démocratique du Congo (RDC), deux chaines de télévision du Katanga ont été brutalement fermées sur décision du ministre de la Communication.

Radiotélévision Nyota et la Télévision Mapendo, proches de l’ancien gouverneur Moïse Katumbi, entré dans l’opposition, sont accusées de ne pas être en règle vis-à-vis du fisc.

Un mois de suspension pour Afrique Média

Un événement semblable s’est produit au Cameroun, quand les locaux de la chaîne Afrique Média, à Yaoundé, ont été fermés le 6 août 2015 par le Conseil national de la communication (CNC) pour un mois.

L’organe de régulation des médias reprochait à la « chaine panafricaniste »  un« manque généralisé de professionnalisme » et une « confusion préjudiciable entre liberté d’opinion et atteinte à la dignité des personnes ».

Alger bloque El Watan TV

En Algérie, le gouvernement a décidé, en octobre 2015, de fermer la chaîne de télévision privée El Watan TV sur laquelle Madani Mezrag, chef de l’Armée islamique du salut (AIS), l’ancien bras armé du Front islamique du salut (FIS, dissous), avait tenu des propos menaçants contre le président Abdelaziz Bouteflika.

Dans un communiqué, le ministère de la Communication, qui avait porté plainte contre la chaîne après cette interview, a expliqué qu’El Watan TV « exerce d’une manière illégale et diffuse, de surcroît, des contenus subversifs et portant atteinte aux symboles de l’État » .

Venezuela, une télé accusée de « conspiration »

Le défunt président venezuelien Hugo Chavez entrenait des relations heurtées avec la presse privée de son pays. Photo AFP

Hors du continent africain, au Venezuela, en mai 2007, la Radio Caracas Television, l’une des plus anciennes chaines de télévision d’Amérique Latine, avait été fermée par le gouvernement du président Hugo Chavez. Elle était accusée de « conspiration » par le président Chavez.

La RCTV était en effet la principale chaîne d’opposition d’envergure nationale, proposant des journaux télévisés systématiquement critiques du gouvernement. Le non-renouvellement de la licence de RCTV (Radio Caracas TV), créée en 1953, a été l’une des premières décisions de M. Chavez, après sa réélection triomphale. Le défunt président vénézuélien ne pardonnait pas à la chaîne son ton acerbe et surtout d’avoir soutenu en avril 2002 un coup d’Etat qui l’avait évincé deux jours du pouvoir.

Conclusion : les propos d’Abdoulaye Wade sont inexacts

Il ne s’agit pas ici de justifier ce qui s’est passé à Walfadjri ni de comparer le niveau de la liberté de presse entre le Sénégal et d’autres pays, mais juste de s’assurer  de la véracité d’une affirmation en interrogeant les faits.  Et il se trouve qu’au Sénégal, sous Wade, le gouvernement a bel et bien ordonné la fermeture de télés et de radios.

Sous la présidence de Me Wade, Walf FM et Walf TV ainsi que Sud-FM avaient été fermées. Ces mesures étaient prises suite à la diffusion d’une interview d’un chef rebelle (pour Sud FM) et à un conflit avec le BSDA (pour Walf).

Contrairement à ce que dit l’ancien président, au Sénégal, ailleurs en Afrique et dans le monde – RD Congo, Cameroun, Algérie, Venezuela –, des gouvernements ont pris la décision de fermer des télévisions pour diverses raisons. 

( Par Assane Diagne )



13 Commentaires

  1. Auteur

    Payenne

    En Mars, 2016 (06:03 AM)
    Wade dafay naakhe 😬😬😬
    Top Banner
  2. Auteur

    Mass

    En Mars, 2016 (08:16 AM)




    si la RTS joue la democratie et l'equilibre correctemen walf n'aurait pas éte regardé



    La RTS est en campagne permanente pour l'APR
    {comment_ads}
    Auteur

    Mansawali Walimansa Mansa 2016

    En Mars, 2016 (08:17 AM)
     :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 



    OUI DE L'EAU DANS LE MOULIN A VENT DE NOTRE ETAT DE DROIT ET DE DROITURE



     :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (08:24 AM)
    bayilèen goorgui trankil, seneweb, douleul ngèen ba foli ko maintenant laissez le trankil

     :taz-smile:  :taz-smile: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Lamine

    En Mars, 2016 (08:37 AM)
    Ce qui s'est passé le jour de ce scrutin est simplement inadmissible.Heureusement ces types avec leurs prétendues forces ont rebroussé chemin.Ce n' était ni le moment ni le lieux de monter ce show.Quels que furent les manquements ou fautes, il existe bien d'autres moyens de régler ce genre de situations.Des procédures devraient exister.Vouloir faire ce genre de démonstrations de force est simplement jetter de l' huile sur le feu.Pendant que nous y sommes ils peuvent encore dire aux gens pourquoi la RTS se comporte de manière contraire à sa vocation de service publique.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (08:56 AM)
    J'espère que c'est l'euphorie de victoire qui fait parler monsieur Kasse de la présidence. Pays signifié son congé â mr Wade et vient indirectement de le confirmer mr Wade doit se reposer s'il ne le veut l'aider â le faire en faire le chef de l'opposition c'est faire entrer le loup dans la bergerie non seulement le président sera constamment perturbe dans sont travail mais il s'attribuera tout ce que le mr Macky fera de positif . Surtout c'est lui offrir un tri une au'il n'esperait plus nous voulons la paix nous voulons que le mr Macky travail dans la tranquillité comme c'est cas maintenant Il n'a aucune dignité à vouloir à son âge se positionner comme chef de l'opposition
    {comment_ads}
    Auteur

    Ert

    En Mars, 2016 (09:12 AM)
    Vous journalistes qu'est-ce que Wade vous a fait au point de le poursuivre partout. Par vos mensonges vous l'avez fait partir cela suffit mon dieu.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (09:18 AM)
    Oui mais des gouvernements dictateurs.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2016 (09:38 AM)
    ces faits démontrent que le vieux Wade commence à être amnésique.Par conséquent le PDS doit vraiment le ménager.De grâce laissez ce viellard se reposer pour le reste de ses jours.En tout cas si c'était mon père je ne laisserai personne le manipuler de la sorte.Vous jeunes du Pds croyez en vous-même et laissez le tranquille.Il en a besoin à cet âge.Il a plutôt besoin de se rapprocher de plus en plus de son Seigneur.
    Top Banner
    Auteur

    Basho

    En Mars, 2016 (09:52 AM)
    Mais Assane Diagne, toi aussi tu fais partie des sénégalais qui ne peuvent dormir à cause de Wade. Il vous faut Wade pour exister? Pour respirer? Pour vous sentir à l'aise?  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">   Foutez la paix à Gorgui et allez faire autre chose, bande de CONS. Vous êtes toujours après le vieux tout simplement parce que vous constatez qu'il est, lui et son fils Karim , on ne peut plus intelligents et charismatiques que le "bonhomme de neige/ Michelin" que vous avez bombardé au pouvoir, ce que vous regrettez sans oser le reconnaitre. Foutez nous la paix avec vos Wade ceci , Wade cela. LIBÉREZ KARIM et on y verra plus clair. Alors là, vous n'aurez plus la paix . Voila en perspective ce qui vous attend, bande de couards :thumbsdown:  :thumbsdown: 



    Basho vous le répète:" La braise Ablaye/Karim Wade est encore dans vos paumes . Elle vous brule pas seulement les mains, mais et surtout la conscience" :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Abu

    En Mars, 2016 (12:03 PM)
    Vous faites parti de cette minorité de Sénégalais amnésique ki ne veulent pas comprendre ke wade et son fils sont le pire des choses ki est arrivé a ce pays ses15 dernières anneés
    {comment_ads}
    Auteur

    Kbls

    En Mars, 2016 (14:51 PM)
    Mon ami il savoir rapporter les propos des gens. Wade à bien dit k il n a jamais vu un gouvernement fermé un radio LE JOUR DU SCRUTIN de grâce le problème du senegal c est le mensonge à outrance
    {comment_ads}
    Auteur

    Baye Peul

    En Mars, 2016 (21:16 PM)
    Vraiment diagne naar merci pour le cours d'histoire.

    Mais tu aurais pu t'épargner cette peine car ce vieux nous a habitué à des paroles qui ne sont vraies en rien.
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email