Lundi 15 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

De l’impossibilité structurelle de la« cohabitation » au Sénégal (Par Prof. Ismaila MadiorFall)

Single Post
De l’impossibilité structurelle de la« cohabitation » au Sénégal
On a beaucoup entendu ces jours-ci bien des gens évoquer l’hypothèse d’une cohabitation entre le Président de la République et un éventuel Gouvernement composé exclusivement de membres de l’opposition qui s’adosserait sur une majorité parlementaire pour gouverner ou co-gouverner le pays. Cette formule est tout simplement inopérante voire impossible au Sénégal, du fait des résultats qui accordent à BBY une majorité au moins relative voire absolue, mais aussi de la nature du régime politique différent de ceux où la cohabitation a eu cours.  

Définition référentielle de la cohabitation : la cohabitation ou coexistence, une notion non juridique mais politique ayant fait son apparition en 1986 en France, désigne, dans les régimes semi-présidentiels où le Président élu au suffrage universel direct nomme un Gouvernement responsable devant l’Assemblée nationale, la survenance, du fait des résultats des législatives, d’une majorité absolue de députés n’appartenant pas au même camp politique que le Président de la République et en capacité de faire bloc unitaire pour former un Gouvernement disposant de l’autonomie existentielle et fonctionnelle, ne pouvant faire l’objet de révocation (si ce n’est par l’Assemblée nationale) et déterminant et conduisant la politique de la nation. 

Il résulte de cette définition que les éléments structurants de la cohabitation, comme formule généralement transitoire de gouvernement, font grandement défaut dans le régime politique sénégalais. Ce qui y rend inopérante, voire impossible la cohabitation en tant que formule conjoncturelle de gouvernement ayant eu cours en France (1986-1988 ; 1993-1995 ; 1997-2002) et dans quelques pays africains comme le Niger (1995-1996).
En effet, en cas de non concordance de majorités présidentielle et parlementaire (ce qui n’est pas encore le cas au Sénégal), il n’est pas juridiquement possible pour un Gouvernement, appuyé par une majorité parlementaire mais dépourvu de l’onction présidentielle, de disposer d’une autonomie existentielle (1) et fonctionnelle (2).

1.Le Gouvernement ne peut pas disposer d’une autonomie existentielle

Dans les situations dite de cohabitation tel qu’on l’a vu en France et ailleurs, le Président de la République dispose d’une marge de manœuvre étroite voire inexistante pour nommer le Premier ministre et les membres du Gouvernement. Souvent, il aura tendance, en dehors de quelques objections sur quelques ministères notamment de souveraineté, à entériner les choix de la majorité parlementaire. L’inclination présidentielle devant les choix de la majorité parlementaire est dictée par la capacité de celle-ci à renverser le Gouvernement par le recours itératif à la mise en branle dela motion de censure. En l’occurrence, le Président est, donc, obligé de nommer contre son gré les membres du Gouvernement.

De même, dans cette situation, le Président est désarmé une fois qu’il aura nommé le Gouvernement. Ce dernier peut être tranquille jusqu’à la fin de la législature ou tant que ce sera la volonté de la majorité parlementaire car le Président ne peut révoquer ad nutum le Premier ministre et les membres du Gouvernement. Il ne peut mettre fin aux fonctions du Premier ministre et des ministres que sur la présentation par celui-ci de la démission du Gouvernement (article 8 de la Constitution française et d’autres constitutions comme le Mali ou le Niger). L’existence du Gouvernement ne peut alors être menacée que par la majorité parlementaire qui peut user et abuser de la motion de censure.

Cette donnée structurelle, rendant possible la cohabitation, fait défaut dans le régime politique sénégalais. Ici, même s’il ne dispose pas d’une majorité parlementaire suffisante pour constituer avec sa seule coalition le gouvernement, le Président garde la latitude de nommer librement le Premier ministre et les membres du Gouvernement. En effet, contrairement en France par exemple où le Gouvernement n’est responsable que devant l’Assemblée nationale (article 49 de la Constitution française), au Sénégal, l’article 53 de la Constitution prévoit clairement que le Gouvernement est responsable devant l’Assemblée nationale qui peut le censurer (article 86 de la Constitution) et devant le Président de la République qui peut le révoquer de façon discrétionnaire à tout moment (article 49 de la Constitution). Ici le Président peut nommer le gouvernement de son choix et non celui imposé par la majorité parlementaire. Si celle-ci renverse son Gouvernement, le Président nomme immédiatement un nouveau Gouvernement que la Constitution interdit à l’Assemblée de censurer pour toute la durée de la session qui est annuelle. L’article 87 in fine de la Constitution dispose, après l’adoption d’une motion de censure, qu’« une nouvelle motion de censure ne peut être déposée au cours de la même session » .On voit donc bien que le Président sénégalais, contrairement à son homologue français, garde intacte sa capacité de nomination et de révocation du gouvernement. 

2.Le Gouvernement ne peut pas disposer d’une autonomie fonctionnelle

En situation de cohabitation, à tout le moins sur la terre d’élection de celle-ci (France), le gouvernement, qui, dès sa nomination, est à l’abri de toute possibilité de révocation présidentielle, détermine et conduit la politique de la nation comme le prévoit l’article 20 de la Constitution française. Dans ce contexte, il ne reste au Président, détenteur du pouvoir exécutif d’exception, que des pouvoirs symboliques comme la signature de quelques décrets puisque le Premier ministre, détenteur du pouvoir exécutif de droit commun, prend la plupart des décrets, signe les ordonnances, garde un certain domaine réservé aux contours flous et un pouvoir d’arbitrage résiduel. La doctrine française considère qu’en cas de cohabitation, le Président français n’exerce qu’une magistrature d’influence. Il est, selon une formule consacrée,« un président de la quatrième république en pleine cinquième république ». L’ayant bien compris, le Président Mitterrand laissait faire le Gouvernement pour s’ériger plutôt en Chef de l’opposition.Totalement différent est le cas du régime politique sénégalais où même si le Président ne disposait pas d’une majorité parlementaire, c’est lui qui détermine la politique de la nation (article 42 de la Constitution) que le Gouvernement conduit et coordonne la sous la direction du Premier Ministre et en assume la responsabilité devant le Président de la République et devant l’Assemblée nationale dans les conditions prévues par les articles 85 et 86 de la Constitution.

Ainsi, en cas de non confluence des majorités parlementaire et présidentielle, si le Président français perd, en dehors de quelques prérogatives de souveraineté, l’essentiel de ses prérogatives  notamment de définition de la politique de la nation et de révocation du Gouvernement qui sont liées à sa détention d’une majorité parlementaire et non à la Constitution, le Président sénégalais, lui, conserve l’intégralité de ses prérogatives qui ne sont pas liées à la coutume ou à la détention d’une majorité parlementaire, mais explicitement de la Constitution :détermination de la politique de la nation et de la présidence du conseil des ministres (article 42), monopole de la signature des décrets et ordonnances (43),détenteur exclusif du pouvoir exécutif avec la nomination aux emplois civils (article 44), responsable de la défense nationale et chef suprême des armées et nommant à tous les emplois militaires (article 45) accréditation des ambassadeurs (article 46), droit de faire grâce (article 47), adresser des messages à la nation (article 48), nomination et révocation discrétionnaire du Gouvernement et fixation de leurs attributions (article 49), faculté discrétionnaire de déléguer ses pouvoirs, y compris l’autorisation au Premier ministre de prendre des décrets (article 50), soumission au peuple de tout projet de loi, capacité de mise en œuvre des pouvoirs exceptionnels de crise (article 52), possibilité de dissoudre l’Assemblée après les deux premières années de législature (article 87).

En conclusion, il y a, fondamentalement, une incompatibilité de nature entre le régime politique sénégalais et la cohabitation (comme formule de gouvernance de crise) dont la survenance est possible dans les régimes élisant leur Président au suffrage universel mais à forte tradition parlementaire où la Constitution fait du Gouvernement le détenteur du pouvoir exécutif de droit commun et le Président le détenteur du pouvoir exécutif d’exception. Si en France, le Gouvernement gouverne en cas de cohabitation parce que la Constitution de la Vème république est d’inspiration parlementaire, au Sénégal doté d’un régime plutôt d’inspiration présidentielle, même dans une situation de non confluence de majorités qu’il n’est pas, au surplus, rigoureusement approprié de qualifier de cohabitation, c’est le Président qui gouverne à l’aise, surtout s’il parvient à davantage conforter la majorité et à faire un juste usage de quelques techniques de lubrification de la mécanique du travail parlementaire pour éviter tout blocage préjudiciable au fonctionnement normal des institutions. 


117 Commentaires

  1. Auteur

    Senghor

    il y a 2 semaines (10:01 AM)
    Mr le tailleur de haute coupure. Je ne predrai pas mon temps à vous lire
    Top Banner {comment_ads} {comment_ads} Top Banner {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (10:31 AM)
      Mane dou ma lire ay wakhou seytané ak mission jakhassé khel
      Sou amone touti roussoukay di na lakhatou ji khamni jaaratoul dara ci deuk bi. Wakham jaroul door sa dom. 
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (10:31 AM)
      Donc vous savez que le Président n'est plus aimé, que BBY a perdu les élections législatives.  Voilà pourquoi vous êtes en train de voler au Fouta. Toute personne qui réfléchit sait ce qui se passe au Fouta est du vol. Quelle honte!!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (10:38 AM)
      Senghor,je suis sur que ,comme beaucoup de tes semblables, tu n'a pas lu l'article ! Pauvre pays où les gens aiment ou detestent les gens selon leur appartenance politique 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Traitreleu

      il y a 2 semaines (10:48 AM)
      C'est a cause de ces types que Macky SALL est vomi par la population, Professeur bayyi xel euleuk, da ngay layo ak sa borom...Yaw kassé diango fi ecole, bayyil sa xel bi ngay fowé. wassalam
    {comment_ads}
    • Auteur

      Deejay

      il y a 2 semaines (10:55 AM)
      Je ne vous répond pas en tant que Professeur ou Politicien. Je réponds au Pére, Frére ou Mari, pensez à vos proches que vous ridiculisez. soo nékonn sama pape je me refais un acte de naissance sans votre nom 
    {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Karim$

      il y a 2 semaines (12:20 PM)
      La cohabitation existe dans les pays européens mais ces nègres qui sont  responsables du retard de notre continent, veulent nous faire croire que la cohabitation est impossible en Afrique. Il essaie juste de nous faire croire que l’homme noir est mauvais et inférieur à l’homme blanc. Mais nous, nous refusons de croire à ces discours mensongers et LGBT. Sonko mou sell mi a été clair ! Il veut la moralisation de l’espace politique Sénégalaise et la réconciliation des Sénégalais avec la politique ! L’heure de l’arnaque politique où des opportunistes et des gens sans cœur se servent des Sénégalais pour ensuite les appauvrir. Cette heure est là est révolue ! Vive président Ousmane Sonko !  Suma yAllah dénkone sa khol ! Mane damay leumbé ! 
    {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads}
  2. Auteur

    il y a 2 semaines (10:01 AM)
    Vous volez les élections pour ne pas accepter la cohabitation qui est choisie par le peuple mais bon un jour viendra vous serez tous en prison !
    {comment_ads}
    Auteur

    Inconnu

    il y a 2 semaines (10:03 AM)
    Vous n'avez toujours pas compris le message envoyé, il ne s'agit pas non seulement d'une cohabitation mais de remettre le sénégal sur les rails et enlever des gens comme vous dans l'échequier politique du pays. Votre place n'est pas dans la politique mais à l'université pour enseigner les vraies valeurs du droit.
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (21:12 PM)
      Et encore ce sire ne merite plus d enseigner a l universite, surtt pas a Cheikh Anta Diop. Ils sont trop petits pour entrer dans l histoire. On n arrete pas la mer avec ses bras de tte facon. Cette jeunesse a dit non et vs attendra de pied ferme a chaque tournant.
    {comment_ads}
    Auteur

    Doro

    il y a 2 semaines (10:06 AM)
    Il a comrrompu tous les jeunes espoirs de rufisque
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:06 AM)
    Vous etes une honte Mr Fall ! Voir ce que vous etes devenu me décourage davantage de l'Africain.

    Trahir autant ses convictions, et se donner comme une vulgaire prostituée aux politiciens, c'est une honte !
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (11:05 AM)
      j'ai vraiment honte quand je vous lis MR FALL car le Senegal a besoin de vous sur les plateaux intellectuels que sur le terrain politique
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:07 AM)
    Continuez à vous leurrer cohabitation ou pas vous etes en très grande difficulté et vous etes pas majoritaire. Commencez à organiser votre départ ou à chercher un candidat pour 2024. N'oubliez pas aussi que vous etiez en face d'une liste de suppléants
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:08 AM)
    Professeurs, avec tout le respect que je te dois, tu nous fatigue. Je suis dans le regret de vous dire que aujourd'hui je ne vous ai pas lu.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ma_liberté

    il y a 2 semaines (10:09 AM)
    Il a vendu son âme au diable!!!

    T'as plus de légitimité, ta vendu ton intellect....
    {comment_ads}
    Auteur

    Dr Diop

    il y a 2 semaines (10:11 AM)
    C'est un très bon article. 

    Merci Prof

     
    Top Banner
    Auteur

    Volte-face

    il y a 2 semaines (10:12 AM)
    Et si Macky se lève un bon jour pour bénir la cohabitation,illico presto le couturier reprendra ses ciseaux nous confectionner un article diamétralement opposé à ce torchon.

    ce sont ces genres de personnes qui vont brûler ce pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    Legislative

    il y a 2 semaines (10:14 AM)
    Ce Monsieur DOU ROUSS AMOUL GATHIE, il est sans honte.

    Ismael le delinquant de la constitution !
    {comment_ads}
    Auteur

    Birome

    il y a 2 semaines (10:15 AM)
    Ça c'est du droit, c'est clair et net. L'opposition qui rêve de bloquer le président Macky Sall pour l'empêcher de travailler pour le pays, doit déchanter. Le président Macky Sall sera toujours libre de travailler n'en déplaise aux opposants ennemis du Sénégal. Le constitutionnaliste subjectif et partial Ngouda Mboup qui exulte déjà doit approcher le professeur Madior Diop pour réapprendre le droit constitutionnel.
    {comment_ads}
    Auteur

    Karim

    il y a 2 semaines (10:18 AM)
    S'il te restait une conce de dignite, tu allais la boucler pour de bon. Tant que des hommes sans ethique comme toi continue de parler, Macky va continuer a s'enfoncer dans les profondeurs de la decheance. Allez y et vous allez voir.
    Top Banner
    Auteur

    Un Citoyen

    il y a 2 semaines (10:19 AM)
    Très instructif comme texte. Merci professeur 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (10:47 AM)
      Ce qui est instructif dans ce texte c'est qu'il se contredit lamentablement dans sa conclusion lorsqu'il rappelle que tout repose sur le bon fonctionnement des institutions. Sans majorité parlementaire on ne peut pas gouverner un pays à moins d'être un apprenti dictateur. Cette contribution est inopportune et partisane. Une vraie honte. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:20 AM)
    J'ai hautement pitié de lui Li lame moko diar 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mansdia

    il y a 2 semaines (10:20 AM)
    Merci Professeur pour tous ces eclaircissements.

    Et toutes ces polémiques sont inutiles, car en fin de compte la mojorité pour l'opposition à l'assemblée est sans objet. 

    Ni possibilité de nommer un Premier Ministre, ni la possibilité de faire une motion de censure et enfin pas la possiblité de bloquer l'action du Gouvernenement. 

    En résumé l'assemblée nationale, est une grosse arnaque envers le peuple  !!!

    "Waxx sa ma Khalat"
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:21 AM)
    mr le tailleur , tu as mal retaille le pantaton  de djimbory , y a un cote qui est plus long que l'autre . c'est gaté .
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:21 AM)
    visiblement cet enurgumene n'a toujours pas compris le message que le peuple senegalais a envoyé au regime apr. Continuez à narguer le peuple ,le reveil risque d'etre brutal
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:23 AM)
    Ismaila ! Personne ne doute de ton expertise . Mais le problème ne se trouve à ce niveau . Le problème c'est ta crédibilité . En ces heures difficiles et sombres pour le pouvoir que tu défends , tu devrais faire preuve de plus de prudence au lieu de t'épancher dans des dissertations juridiques que personne ne va lire . Je recommande a tes amis et à ta famille de te donner les bons conseils . Tais toi pour le moment car le futur risque d'être compliqué. Nous allons vers des moments incertains et ton mentor tu le sais bien , est cachottier et ne fait confiance à personne . Seuls ses intérêts lui importent . Fais attention Ismaila !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:23 AM)
    Désolé le français est trop long. Ne peut pas tout lire. Veillez résumer.
    {comment_ads}
    Auteur

    Makhtar Diane

    il y a 2 semaines (10:24 AM)
    Toi Ismaila fall tu seras traduit en justice pour haute trahison et de contournement juridique en fin politique . Toi Ismaila fall Antoine diome malick sall farba ngom Aliou Sall vous allez pourrire en prison 
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:25 AM)
    Il nous faut de toute urgence passer à un regine parlementaire pour ne plus laisser à un quelconque imbécile le luxe de decider tout seul pour des millions de gens
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (10:42 AM)
      Un regime parlementaire destabilisera notre pays pour de bon. Imaginez un Modou Kara faiseur de roi
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (12:45 PM)
      Wakhatiko! et le PR sera là pour garantir le respect des lois et institutions de ce pays et pas pour les TRAVESTIR
    {comment_ads}
    Auteur

    Teuss

    il y a 2 semaines (10:26 AM)
    je me demande pourkoi les gens ont peur de la cohabitation si les députés sont des députés du PEUPLE et non députés d'un PARTI.
    {comment_ads}
    Auteur

    Lubrifications

    il y a 2 semaines (10:28 AM)
    oui quelques techniques de lubrifications ... pour ceux qui vont baisser leur pantalons certainement 😎
    {comment_ads}
    Auteur

    Zeum

    il y a 2 semaines (10:29 AM)
    Voici ces soi disant professeur qui ont gate le  Senegal, 

    HONTE A TOI ISMAILAMADIO FALL , je ne regretterai jamais de ne jamais frequenter cett soi disant UCAD avec ces professeurs politiques corrompus 
    Top Banner
    Auteur

    Ouzin

    il y a 2 semaines (10:36 AM)
    Vas te faitre foutre. T'as perdu ta crédibilité depuis belle lurette
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:39 AM)
    Aux futurs juristes à vos imprimantes et photocopies. Un bon cours magistral. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bakhd1d

    il y a 2 semaines (10:41 AM)
    Je me demande dans quel pays nous sommes 

    J'ai comme l'impression que les gens n'ont que l'insulte à la bouche.

    Répondez à Mr Fall par des arguments et non par des insultes. 

    Ce qu'il a dit c'est est simple. Contrairement à la France oû les articles 20 et 21 combinés permettent au 1er ministre et son gouvernement disposant d'une majorité parlementaire de gouverner sans l'appui du Président, ici au Sénégal c'est impossible.  Tous les pouvoirs sont concentrés entre les mains du Président 

    L'architecture constitutionnelle et institutionnelle du Sénégal ne permet aucunement la cohabitation telle qu'elle est connue en France. 

    Lui diaroul saaga 

    Personne n'a plus le droit de dire son opinion maintenant 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (10:57 AM)
      Pouvez vous imaginer un président aux pouvoirs renforcés incapable de faire voter un budget à cause d'une absence de majorité parlementaire ? C'est dans ce cas tout un pays qui est bloqué (pas de paiement de salaires absence de moyens pour mener l'action de l'administration...
      Concrètement à quoi servirait une élection législative si les vainqueurs ne peuvent pas exercer le pouvoir exécutif et mener le programme qui leur a permis d'obtenir la majorité. Naniou moytou di fowee khelou nit gni c'est dangereux.
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (11:55 AM)
      Comment faire passer les lois à l'assemblée si le président n a plus la majorité arrêtez de raconter des inepties.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Ass

      il y a 1 semaine (16:40 PM)
      Je suis du même le professeur a exposé des arguments je pense qu'il des idées contraires.
    Top Banner
    Auteur

    Ngoryoff

    il y a 2 semaines (10:42 AM)
    Mr le Professeur c'est aux sénégalais(es) de choisir nous avons assez entendu vos chronicles et vos prises de positions et colle nous la paix.
    Top Banner
    Auteur

    Sendébou

    il y a 2 semaines (10:42 AM)
    Tu as déçu tout le monde, aucune crédibilité aux yeux des Sénégalais et autres. Tu peux te taire et attendre ton sort tranquillement
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:43 AM)
    Merci Pr, parole de connaisseur quoi qu'on dise. Je suis rassuré que même en absence éventuelle de majorité, le pays ne serait pas bloqué. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Rufisquois

    il y a 2 semaines (10:47 AM)
    Merci Prof d'avoir encore pondu des oeufs de la HONTE.

    Puisque le ridicule ne vous tue pas continuez votre abimation.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:55 AM)
    Ce qui est AHURISSANT avec ce type, c'est qu'à l'université même où il officie, il n'a jamais été brillant.

    Arrive AVANT DERNIER à son concours d'agrégation à Libreville, ayant deux fois échoué à la TITULARISATION comme professeur ( 2013 et 2014), il fait le malin dès qu'on parle de droit juste pour plaire à son maître.

     
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:55 AM)
    Macky manoeuvrier, comme pas possible, n'a pas nommé de premier ministre, il attendait zen le résultat des élections. Il va leur envoyer un premier ministre godillot pour subir la motion de censure, puis il va nommer son homme de confiance PM contre vents et marées. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (10:59 AM)
    On devrait pouvoir retirer le grade à un professeur si a l'épreuve on se rend compte qu'il est censé connaître s'avère faux. Comment ce docteur en histoire qui a fait sa thèse sur la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb alors que tout le monde sait maintenant que c'est Aboubacar 2 qui est l'auteur de la découverte 
    {comment_ads}
    Auteur

    Alias

    il y a 2 semaines (11:01 AM)
    Ismaila Madior Fall tu n'as qu'à te taire tu es un véritable menteur. Tous ces mauvaises tournures que vie le Sénégal vous en ètes en partie responsable avec ton mantor. Mais sachez que les sénégalais vous ont vomis.
    {comment_ads}
    Auteur

    Alias

    il y a 2 semaines (11:03 AM)
    Ismaila Madior Fall tu n'as qu'à te taire tu es un véritable menteur. Tous ces mauvaises tournures que vie le Sénégal vous en ètes en partie responsable avec ton mantor. Mais sachez que les sénégalais vous ont vomis.Vous n'avez aucune vergongne

     
    Top Banner
    Auteur

    Mbirkilane Du 17eme

    il y a 2 semaines (11:04 AM)
    Merci au professeur pour ces éclairages.

    Cordialement 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:05 AM)
    Personne n'a jamais dit ces hypothèses. Va expliquer à Macky ta défaite honteuse. C'est de cela qu'il a besoin.
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegal Rek

    il y a 2 semaines (11:06 AM)
    Merci Professeur. voilà ce que je propose, un débat d'idées sur ces phénomènes juridiques d'Inter Coalition, de Répartition des sièges entre BENNO WALLU YEWI AAR, de Cohabitation. Politiquement on peut vous critiquer et c'est normal pais sur le plan d'idée, j'invite les autres à venir vous contredire comme NGOUDA PASTEF ou confirmer vos propos. Vous avez été clair. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Lol

    il y a 2 semaines (11:11 AM)
    MR  Madior, il fallait aller à Podor pour espérer bénéficier du suffrage des sénégalais. Cet échec va vous hanter toute la vie. 
    Top Banner
    Auteur

    Ibo

    il y a 2 semaines (11:14 AM)
    Ce type n'a aucune dignité, il a vendu son ame au diable un intelo comme lui, va voir ailleur, une sortie inopportune...wait and ses, seul le peuple à le pouvoir!
    {comment_ads}
    Auteur

    Deed

    il y a 2 semaines (11:18 AM)
    Qui est-ce qui lit encore cet escroc! 
    {comment_ads}
    Auteur

    Sounkaou

    il y a 2 semaines (11:19 AM)
    kii dafa wara nopi
    {comment_ads}
    Auteur

    Thales

    il y a 2 semaines (11:22 AM)
    Bby ne pourra pas avoir une majorité absolue du fait qu'elle ne pourra pas obtenir les 3/5 des députés c'est à dire 99 nous ne sommes dupes 
    Top Banner
    Auteur

    Badou Aw

    il y a 2 semaines (11:32 AM)
    Actuellement, tu dois être la dernière personne à ouvrir la bouche. De grâce, tais toi pour de bon Ismail Madior Fall. Au lieu de raser les murs, tu continues de faire la grande gueule. Honte à toi.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sendébou

    il y a 2 semaines (11:34 AM)
    Si Ismaila sadior FALL continue de dispenser des cours de droits à l'ucad, j'ai alors pitié de ses étudiants car, je ne sais pas qu 'est ce qu'il va leur dire et comment ils vont l'accueillir ou le regarder? N'étant plus crédible aux yeux des Sénégalais, ne vaudrait-il pas mieux qu'il arrête tout simplement d'égarer les étudiants qui, je n'en doute pas, n'ont plus confiance en lui. Sadior Fall, va te reposer. Tu t 'es métamorphosé profondément car, les années 2007, tu n'étais pas comme ça, on se connait bien, je faisais partie de tes fans!
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:36 AM)
    il dit beaucoup de choses qui sont connus de tout le monde sur les prerogatives du president mais il oublie volontairement de dire ce qui adviendrait si le president nommait un gouvernement non issu de la majorite.  C'est un gars qui n'a pas d'ethique, il faut l'oublier tres vite.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:36 AM)
    UNE HONTE JE PASSE ON NE T LIT PAS PAS CREDIBLE
    Top Banner
    Auteur

    Zmajuscule

    il y a 2 semaines (11:47 AM)
    S'il y'a une possibilité conjoncturelle nous sommes preneurs
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:47 AM)
    "techniques de lubrification de la mécanique de travail" bi mom droit la wala? wakhal si lolou
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:49 AM)
    "techniques de lubrification de la mécanique du travail" bi mom droit la wala? Wakhal si lolou!
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:50 AM)
    Pourquoi au Sénégal, quand quelqu'un expose ses idées avec arguments à la clé, on n'est pas capable de lui répondre avec des arguments autrement que par des jugements de valeur et des injures? C peut être que ceux qui adoptent cette posture n'ont pas les capacités intellectuelles pour comprendre certaines prises de position.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (12:17 PM)
      Pourquoi au Sénégal les intellectuels prennent des positions selon leur appartenance ou non au régime en place ?  Voilà la vraie question à se poser !
    {comment_ads}
    Auteur

    Wakhe_deugueu

    il y a 2 semaines (11:50 AM)
    Les avantages, privileges et autres traitements de faveur sont termines pour tous les ministres et dgs alimentaires.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:52 AM)
    Ce sont des gens comme ce TAILLEUR ngo sanke Macky et cherchent a sauver les meubles.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:53 AM)
    Ismaila Madior nous avez des cheveux blancs et vous continuez à dire des contre vérités........

    RAGARAL YALLAH, ADOUNA DO KEUR.....................
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (12:02 PM)
    En cas de cohabitation au Sénégal, la marge de manoeuvre du président serait réduite compte tenu du nouveau rapport de forces. Il ne pourrait pas être totalement libre pour nommer un premier ministre qui ne convienfrait pas à la majorité parlementaire sauf à vouloir créer des situations conflictuelles difficiles à gérer et pouvant bloquer le pays. A l'épreuve de cette cohabitation, on se rendrait vite compte que le nouveau rapport de force-majorité parlementaire favorable à l'opposition- s'imposerait fatalement à l'Exécutif, la pratique prennant le pas sur la théorie (le président définit et conduit la politique de la nation, etc.).
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (12:04 PM)
    Vous parlez de contr-vérités, donnez des arguments pour battre en brêche ses idées.
    {comment_ads}
    Auteur

    Audiablemadior

    il y a 2 semaines (12:06 PM)
    Je suis d accord: va au diable madior!

    Tu sais que lea senegalais t ont vomi. Cette sortie ne vise qu à faire savoir à Macky que tu es en train de bosser pour lui
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (12:07 PM)
    Astahfiroulah
    {comment_ads}
    Auteur

    Bounkhatab

    il y a 2 semaines (12:08 PM)
    Ismaila madior fall parle xam xam et on lui oppose quolibets et idioties.
    Top Banner
    Auteur

    Beau Goss

    il y a 2 semaines (12:28 PM)
    Voiila l'aveu de taille de notre très cher tailleur  "faire un juste usage de quelques techniques de lubrification de la mécanique " dit IMF
    {comment_ads}
    Auteur

    Contributions

    il y a 2 semaines (12:29 PM)
    Que vaut la parole ou les théories tintées d'arguties d'un constitutionnaliste partisan et politiquement marqué (capable de défendre sans vergogne le diable devant DIEU et les Hommes) qui vient de subir un revers historique lors des dernières élections législatives?

    Comme le disent bien les Wolofs : Boroom guemigne bouy nathie dou wakh djamme ! ou en bon Wolof : Boroom géémiñ buy nàcc du wax jàmm !

     
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (12:30 PM)
    Ce type n'a jamais réussi à être avocat parce qu'il avait également échoué au barreau. Rey lammegn rek 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (12:33 PM)
    Seneweb arrêtez de chercher à sauver ce gars carbonisé et décrédibilise en effaçant certains posts qui lui disent la vérité 
    Top Banner
    Auteur

    Abba

    il y a 2 semaines (12:51 PM)
    en français facile, voici la définition de la COHABITATION: <<coexistance d'une majorité parlementaire antagoniste et d'une majorité présidentielle.>>.c'est simple, le président peut nommer son premier ministre sans l'avis de la majorité parlementaire. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Warou

    il y a 2 semaines (12:53 PM)
    J'ai adoré la conclusion sur les techniques de lubrification.

    Votre contribution va dans ce sens...

    En un mot, vous voulez nous démontrer que même minoritaire, notre Super Président gardera tous les pouvoirs....

    On avait donc pas besoin de voter . Mieux on peut supprimer l'assemblée nationale et surtout arrêter de dire que le Sénégal est une démocratie.

    Que faites vous de la volonté des Sénégalais?

    Combien de fois avez vous cité la France dans votre texte ???

    C'est pas un hasard, en réalité nous avons copié la constitution française mais dans l'application, on va pas hésité à aller chercher des différences, à lister des articles contradictoires dans une même charte, élaborée par des nullards.

    Il n'y a qu'en Afrique où tu peux écrire dans une constitution : " NUL ne peut faire deux mandats consécutifs ", faire faire un référendum, arguant partout que le problème des mandats était définitivement, et puis oser revenir dessus quelques années plus tard, toute honte bue.

    Je finirai juste pr dire que le conseil populaire qui vous l'a mis bien profond sans huile Dimanche dernier , ne manquera d'apprécier à sa juste valeur, vos tentatives ou techniques de lubrification.

     

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegal

    il y a 2 semaines (13:10 PM)
    POURQUOI CES GENS QUI NOUS DIRIGENT SONT-ILS AUSSI MALHONNETE ET MEDIOCRE, NIAAK DIOM WARASSOU!!!!!!!!

    C'EST LE SENEGALAIS QUI EST COMME CA OU LE SENEGALAIS AU POUVOIR?

    C'EST LA JEUNNESSE DU PAYS QUI EST INTERPELLEE

    SI CES BENNO NIAAK DIOM VEULENT FAUSSER LES REGLES EN VOLANT LA MAJORITE,

    QU'ON AILLE ENLEVER CE MACKY DEFINITIVEMENT
    {comment_ads}
    Auteur

    Kamal

    il y a 2 semaines (13:43 PM)
    Tu es comptable de toute cette situation.

    Un jour viendra 
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (14:52 PM)
    Ngouda vient répondre ton professeur à parler.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sarr

    il y a 2 semaines (15:02 PM)
    Article tres interessant en effet, meme s'l n y a plus grand monde qui lit ou ecoute le Professeur, celui-la que les Senegalais appellent le Tailleur, sauf ses etudiants. Il faut dire qu'ils n'ont pas d'alernative.  Le Professeur semble oublier un cas de figure: des deputes d'opposition qui bloquent tous les projets de loi du gouvernement. Comment un tel gouvernement nomme par le President va t-il pouvoir fonctionner?  Decrets presidentiels?
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (15:54 PM)
    Je n'ai pas lu le texte. Juste déguster les commentaires. 

    Ce monsieur est mort pour moi 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (15:56 PM)
    Le meilleur constitutionaliste. 
    Top Banner
    Auteur

    Boy Diop

    il y a 2 semaines (15:59 PM)
    Votre avis ne nous intéresse pas
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (16:01 PM)
    BBY 82 sièges, BGG 1 siège pape Diop électron libre. 82 +1=83 sièges la MAJORITÉ ABSOLUE 
    {comment_ads}
    Auteur

    Kory

    il y a 2 semaines (16:25 PM)
    Professeur, le droit vous le maîtrisez machalah.N'en déplaisent à vos détracteurs vous êtes le meilleur dans votre domaine.Vous avez encadré brillamment une quarantaine de docteurs avec brio.Ouo il a connu des échecs comme nous tous mais cela n'entache en rien son expertise.Merci. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ma Dior

    il y a 2 semaines (17:03 PM)
    Ma, va te raser !
    Top Banner
    Auteur

    Calassatie

    il y a 2 semaines (17:29 PM)
    Un veritable

    lecon de droit  .Merci professeur ça c'est vraiment l'œuvre d'un intellectuel radine  
    {comment_ads}
    Auteur

    Vive La Vérité

    il y a 2 semaines (17:37 PM)
    Sénégal du dem! Le gars parle de la constitution et on l'insulte. Les intellectuels sénégalais, officiers de l'armée compris doivent sonner la fin de la récréation. Y'en a marre des ignorants , illettrés, incultes , sales et vulgaires qui pullulent dans ce site attaquant à tout va , des dignes fils du Sénégal dont le seul tort est d'avoir des connaissances. vous pouvez avoir vos préférences de partis ou leaders politiques, cela n'engage que vous ( nous on s'en fout de la politique et des politiciens de tout bord ) mais quand quelqu'un vous dit que l'eau est inodore , incolore et sans saveur , vous le lui concédez ! Le Sénégal n'appartient pas à Massamba ou Mademba, après Macky Sall , vous insulterez le prochain président comme vous aviez insulté Wade et Diouf. Un peuple doit se respecter et respecter les autres même quand on a des positions différentes sur certaines choses. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (19:08 PM)
    J'ai juste une question : Comment de fait-il que notre pays soit si prompt à accoucher d'enfoirés laudateurs you niakk djomm niak ngorr comme ce gars là par exemple ???
    {comment_ads}
    Auteur

    Pape

    il y a 2 semaines (19:58 PM)
    Franchement, lui il est disqualifié pour continuer à enseigner 
    Top Banner
    Auteur

    Guelewar

    il y a 2 semaines (20:05 PM)
    Même si il a droit à la parole, le problème est qu'il n'est plus crédible même s'il disait la vérité. Un constitutionnaliste ne peut point être un tailleur, la constitution est sacrée, ne peut pas être taillée sur mesure.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (21:14 PM)
    Ki il dit n'importe quoi billahi. C'est une grande gueule et un vendu qui ne se fatigue jamais des médias. Ne confondez pas bari wakh ak brillant. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (21:16 PM)
    Que sa deuxième femme cachée lui dise la vérité !
    {comment_ads}
    Auteur

    Modou

    il y a 2 semaines (21:27 PM)
    Donc, en clair, l'assemblée nationale au Sénégal c'est un outil pour le président ou bien  c'est un machin.
    Top Banner
    Auteur

    Zapp

    il y a 2 semaines (21:51 PM)
    Thiey les professeurs aux oeillères et à la pensée enchaînée !
    {comment_ads}
    Auteur

    Détecteur De Mensonge

    il y a 2 semaines (22:36 PM)
    Mon pauvre pays, pris en otage par ces types. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (22:56 PM)
    Sa deuxième femme n'est pas cachée. Elle est notre prof à l'ucad. Je suis vraiment amoureux d'elle sakh...
    {comment_ads}
    Auteur

    Avis

    il y a 2 semaines (23:14 PM)
    Ndeyssane ayons pitié de lui ! Y'a pas que lui mais c'est le pire ! Mais je ne l'ai pas lu du tout . 
    Top Banner
    Auteur

    Diali

    il y a 2 semaines (23:25 PM)
    Il veut nous compliquer une chose pourtant simple : si l'opposition a la majorité, le président est obligé de composer avec elle pour faire passer ses projets de loi et alors il doit nommer un premier ministre issu de ses rangs pour stabiliser les institutions. On peut lui concéder les ministères de souveraineté : intérieur, forces armées, affaires étrangères et éventuellement finances. S'il refuse ce schéma, il peut en découler un blocage des installations qui serait de sa faute car c'est l'opinion qui sera arbitre et elle saura qui est responsable du désordre. Les populations comprendraient mal que le camp présidentiel désavoué par elles-mêmes ne respectent pas leur choix. Donc tout le discours de Madior se réduit à un verbizge inutile. Quand le peuple vous retire la majorité parlementaire, vous devez respecter son choix . Un point, un trait comme dirait l'autre...
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (23:35 PM)
    Je pensais qu'après sa défaite personnelle aux locales de Rufisque, il aurait la décence de parler un peu moins. Hélas. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Tama

    il y a 2 semaines (23:49 PM)
    Je suis au regret de vous annoncer que je refuse de vous lire car vous n êtes plus crédible. La preuve est que vous n avez jamais pu gagner à Rufisque. Vous avez vendu votre plume. Les sénégalais vous ont vomi. Ils en ont ras le bol de votre malhonnêteté intellectuelle.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (23:58 PM)
    Hélas hélas helasssss

    Quand est qu'il va nous laisser tranquille....

    On connais le personnage; toujours à chanter les louanges au Roi🤴🏾: le bouffon du roi Roi🤴🏾 Arrete, arrête et arrête Svp...
    Top Banner
    Auteur

    Du Canada

    il y a 2 semaines (03:12 AM)
    Il est passé de Tailleur à Mécanicien, il parle de lubrification de la mécanique parlementaire......
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (03:57 AM)
    Ndeyssane pauvre Madior ,il se sent obligé  comme disait l'autre .C'est un message subliminal d'indéfectible allégeance au lendemain d''élections difficiles pour un pouvoir corrompu qui voulait se laisser croire qu'il était aimé et plébiscité

    La pauvre tailleur utilise le droit en fonction des besoins de son roi.

    Trouve lui de la vaseline plutôt ,le peuple Souverain l'a pris à SEC

    Ps;tic ,tac
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (03:57 AM)
    Ndeyssane pauvre Madior ,il se sent obligé  comme disait l'autre .C'est un message subliminal d'indéfectible allégeance au lendemain d''élections difficiles pour un pouvoir corrompu qui voulait se laisser croire qu'il était aimé et plébiscité

    La pauvre tailleur utilise le droit en fonction des besoins de son roi.

    Trouve lui de la vaseline plutôt ,le peuple Souverain l'a pris à SEC

    Ps;tic ,tac
    {comment_ads}
    Auteur

    Damel Fall

    il y a 1 semaine (06:12 AM)
    Ce qui est clair est que le peuple ne veut plus l'arbitraire,l'Injustice et la corruption qui ont caracterise les majisteres de macky Sall.Cohabitation ou pas,si l'opposition arrive a proposer des lois pour reformer la justice et approfondir la democratie ce sera gagne,et le peuple sera a ses cotes.

    Macky a interet lui meme a comprendre les aspirations du peuple et prendre des initiatives dans ce sens.
    Top Banner
    Auteur

    il y a 1 semaine (07:31 AM)
    Claire net et precis. C'est bien quon ait encore qql bons intellos. Un prof d', universite doit ecrire comme le fait Prof Madior Fall. Autrement Il est prof que de nom. Merci Prof Fall

     
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (07:33 AM)
    Qu est ce qu il nous emmerde ce " Droiteux " ! Comme il ne sait dire la Vérité, Qu il nous la foute la paix. Comment donc, une Constitution que vous avez paresseusement copiée sur celle de la France, puisse avoir des différences à ce point qu une Cohabitation serait impossible ? Eh ismaila, ragalal Ya Lah. Lep dey Jeex et tu seras jugé, toi aussi. Boudoul fii, mouye foofa !
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (11:24 AM)
    Article ne peut être plus clair et plus interessant pou les esprits éclairés. Cet article s'adresse aux personnes réfléchies pas aux insulteurs qui vocifèrent sous le coup de la pssion et de l'émotion. On est sur le terrain de la connaissance pas sur des considérations partisanes. Lui au moins fait travailler ses méninges là où d'autres on fait le choix de parler par l'outil du bas ventre. Que ceux là qui souhaitent lui apporter la réplique ne se singularisent pas dans l'outrage et l'outrance. Qu'ils prennent leur plume et déconstruisent son discours. Nous on veut apprendre on n'est pas sur le terrain de la vulgarité et de la manipulation. onne journée à tous et vive le Sénégal
    {comment_ads}
    Auteur

    Kocc

    il y a 1 semaine (11:25 AM)
    Dans la vie...,l'essentiel pour chacun de nous est de ne passer à cotè de la veritè. 

    B.Boris DIOP.

    Lep nètèli lay moudiè.

    Le prof .est il devenu un laudateur ?

     
    Top Banner
    Auteur

    Sko

    il y a 1 semaine (14:14 PM)
    Pourquoi toujours se référer à la FRANCE ! Aïe

    Pourquoi cette cohabitation ne pourrait pas fonctionner au Sénégal si les pouvoirs exécutif et législatif jouent le jeu.

    Tu veux nous faire croire que tout ça ne sert à rien à l'opposition et que l'exécutif  va continuer à exercer son pouvoir comme auparavant. De la malhonnêteté intellectuelle comme d'habitude.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Moi Oci

    il y a 1 semaine (19:00 PM)
    Pourquoi personne n'a pris le temps de lire comme moi... il ne peut pas me convaincre...
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (20:09 PM)
    il mérite même plus d'enseigner à l'Université du fait que c'est pas un bon exemple pour les futurs juristes de ce pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (20:14 PM)
    Il faut une pétition pour sa destitution au niveau universitaire car ce mec est un cancer pour la nation.
    Top Banner
    Auteur

    Marcel

    il y a 1 semaine (21:32 PM)
    Pauvre Senegal
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (23:06 PM)
    En tout cas il parle beaucoup ce Madior fall 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (00:40 AM)
    Une certitude : Macky Sall s'est fait avoir par ce type de bonhomme qui ne lui a apporté que des malheurs 

    Qu'il s'en debarasse pour de bon
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (09:02 AM)
    Il récite des définitions livresques pour impressionner le bon petit peuple, ce gus !
    Top Banner
    Auteur

    il y a 1 semaine (11:18 AM)
    Plus pertinent de blablater sur l'impossibilté d'un 3éme mandat.
    {comment_ads}
    Auteur

    Alboury Diop

    il y a 1 semaine (13:25 PM)
     

    Il y’a lieu de se réjouir de la victoire de l’opposition réunie, avec une forte majorité de 83 députés qui va leur permettre de prendre tous les postes en compétition. C’est cela la nouvelle donne de l’opposition Sénégalaise. Le Benno se réjouit de sa victoire minoritaire de 82 députés pour en perdre 40 lors de la 13 eme législature ; demeure dans ses rêves qui le bouderont hors du pouvoir. Les jalons sont posés depuis les locales, mais confirmés le 31 juillet. De maintenir la dynamique de victoire enclenchée lors des deux élections qui ont fini de confirmer l’avancée fulgurante de l’opposition sénégalaise.

    Laissez le benno faire une évaluation erronée des élections, et continuez la confirmation des victoires à chaque élection.

    Quiconque se rapprochera du pouvoir hypothèquera son avenir politique, les transhumants ne diront  pas  le contraire à l’image de Bamba fall, Alioune NDOYE, Djamil, Diop Sy, Moussa Sy, Idrissa Seck, Baldé, Mayoro Faye , qui sont  tous finis politiquement.

    Dommage, le Benno entretient le mensonge sur une victoire de 82 députes, contre 83 pour toute l’opposition. Pour tout dire, si l’on gagne, il serait absurde de négocier pour avoir la majorité de 83, c’est là où réside l’hypocrisie de la mouvance présidentielle.
    {comment_ads}
    Auteur

    Alboury Diop

    il y a 1 semaine (13:31 PM)
    Ces faux intellectuels qui passent tout leur temps à mentir, à defendre leurs interets qui n'ont rien de positif à apporter au pays , qui veulent toujours se substituer au peuple souverain,toujours constituer d'obstacle pour le developpment du pays , qui prostituent le droit, se déculottent devant l'autorité. Ces intellectuels malhonnetes doivent se taire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Démocratie

    il y a 1 semaine (14:15 PM)
    J'ai la paresse de lire les écrits de madior fall, puisqu'il change de version selon qu'il est l'opposition ou du pouvoir. 
    Top Banner
    Auteur

    Euyineuw …

    il y a 1 semaine (14:48 PM)
    Vous savez , pour des sujets aussi sensibles et délicats par les temps qui courent ; le discours de ce monsieur s'est voulu d'une telle haute facture , qu'il en est devenu totale inaccessible au plus grand nombre , auquel il est pourtant et en définitive exclusivement destiné . Ce qui fait ( de cette contribution dit son auteur  ) un acte hautement plus dangereux que l'on pourrait l'imaginer . 

    Mais , l'immense responsabilité de vouloir de son point de vue , interpréter des lois en ne laissant aucune possibilité ni à un point de vue contraire , ni à une interprétation autre , fait de ce monsieur un autocrate juridique plus dangereux que le gouvernement le plus terroriste au monde , ou la radio des milles collines responsable du génocide  du Rwanda .

    L'orsque ce triste monsieur soutien que la cohabitation n'a aucun aspect légal et réglementaire , mais tire plutôt son existence d'une entente politique tacite entre les partis concernés . Allez y comprendre quelque chose , moi j'en suis incapable .

    LA COHABITATION EST INÉVITABLE ET S'IMPOSE MÊME AVEC RIGUEUR . VOULOIR Y SURSEOIR RELÈVE D'UNE FOLIE MEURTRIÈRE .

    EUYINEUW ... BADJI-BASSENE ...
    {comment_ads}
    Auteur

    Euyineuw …

    il y a 1 semaine (15:58 PM)
    BENNO BOOK YBAAKAAR N'A MÊME PAS LES 80% DONT ELLE SE GARGARISE !!!

    IL NE FAUT PAS QUE CES VOLEURS DE SUFFRAGES PATENTÉS NOUS FASSENT CROIRE QU'ILS ONT QUOI QUE CE SOIT !

    BENNO À PERDU LES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES UN POINT ET C'EST TOUT !

    L'OPPOSITION N'ACCEPTERA AUCUNE COMPROMISSION !!!

    SI VOUS ÊTES PRÊTS À LA CONFRONTATION PHYSIQUE ET MORTELLE , ALORS NOUS AUSSI !!!

    LES ÉLÉMENTS DES FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ , SONT DES SÉNÉGALAIS BON TEINT , ILS VIVENT LA MÊME RÉALITÉ QUE LE PEUPLE QUI SOUFFRE LE MARTYR . ILS NE SONT PAS TENUS D'EXÉCUTER DES ORDRES QUI NE SONT PAS LÉGAUX , COMME DE TIRER SUR LES POPULATIONS DÉSARMÉES .

    CE QUI EST DIABOLIQUE ET SATANIQUE, C'EST DE VOULOIR FAIRE CROIRE QUE MANIFESTER EST SYNONYME DE MORT ! MAIS LES RÉGIMES LES PLUS BARBARES DU MONDE , ONT PERDU DEVANT L'ENGAGEMENT ET LA DÉTERMINATION DU PEUPLE COURAGEUX ET FIÈRE .

    VOUS COHABITEREZ PAR A OU PAR B ! C'EST LA VOLONTÉ DU PEUPLE !!!!

    EUYINEUW ... BADJI-BASSENE ...
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (21:06 PM)
    En tous cas ,on ne peut pas être juge et parti 

    S'engager d'un côté avec Macky et Benno non seulement pour les locales mais pour les législatives aussi .Et perdre en plus 

    Et vouloir de l'autre , s'installer sur son piédestal de grand constitutionnaliste pour jouer au professeur devant le peuple vainqueur de la lutte ,que tu prends pour des  étudiants tombés en pâmoison devant ton génie exceptionnel..

     

    On est dans le dur,le concret la manifestation en live de la démocratie  ,on verra bien si ton mentor a le choix .

    Ps:je retiens que tous ceux qui disaient et  yewi -Waallu sont violents ,ont lamentablement menti.

    Victoire exceptionnelle ,anthologique par les urnes du peuple Souverain qui prend son destin en main ,malgré les obstacles comme Madior Fall  ,Mimi Touré Idrissa seck et compagnie.

    Bravo au peuple Sénégalais pour sa maturité démocratique 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ouzde Fall

    il y a 1 semaine (21:31 PM)
    Merci Professeur pour la clarté de l'article. 
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email