Dimanche 05 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Mon commentaire sur l’ouvrage de Piketty. (par Ibrahima Sene)

Single Post
Mon commentaire sur l’ouvrage de Piketty. (par Ibrahima Sene)

Le Capital au XXIème siècle de l’économiste Français Piketty, jette un regard nouveau sur les « inégalités » que l’on était parvenu à réduire au niveau du revenu.

 Son mérite principal, à l’issu d’une étude de cet ouvrage colossal, me semble se situer, à l’issu d’une analyse rigoureuse des donnés historiques sur les « inégalités », dans le rappel que le « patrimoine », est non seulement dans le « revenu »,  est l’élément déterminant de  l’origine des « inégalités ». 

Le succès que connaît cet ouvrage, résulte de l’impasse dans lequel se trouve  la gauche social démocrate dans les grandes puissances occidentales, du fait d’avoir confiné la lutte contre les « inégalités » essentiellement dans le cadre du revenu et  de sa redistribution à travers l’impôt. 

L’impôt sur les revenus a atteint un niveau «confiscatoire » des revenus des classes moyennes, suscitant une levée de bouclier général, sans pour autant permettre de lutter efficacement contre les « inégalités ».

Moins d’impôt sur le revenu et moins de redistribution, deviennent des mots d’ordre que la Droite et l’extrême Droite agitent avec succès auprès des classes moyennes.

 Ce qui amène les sociaux démocrates à s’ajuster à Droite dans les mesures de politiques publiques, pour les contrer, mettant ainsi leur électorat populaire dans un malaise profond qui les jette dans l’abstention protestataire, si ce n’est dans les bras de l’extrême Droite.

Mais, pour mieux comprendre le mérite de l’ouvrage de Piketty, l’on devrait se rappeler que le   « patrimoine » n’est rien d’autre que la « propriété privée » des moyens de production, d’échange qui, aujourd’hui, s’est étendue dans le domaine de l’Education et de la Culture,  les transformant en «  marchandises » échangeables, et  qui menace même le domaine du « vivant » par son brevetage des « organes génétiquement modifiés »(OGM)

La propriété privée  n’étant pas le produit du travail,  mais d’une reconnaissance d’abord de fait, avant  d’être juridiquement garantie par un Etat, a été  depuis longtemps identifiée comme l’origine des « inégalités », au point d’être qualifiée historiquement de « vol ».

Et c’est le Capital de Marx, qui a permis de mettre en évidence, en étudiant le mode  de production capitaliste, que la « propriété privée des moyens de production et d’échange »  a permis l’existence d’un prolétariat, dont l’exploitation du travail  produit et reproduit la paupérisation des masses qui,  est à l’origine de la croissance des « inégalités ». 

C’est cette vérité historique que les Sociaux démocrates ont longtemps occultée pour mettre l’accent sur le « revenu » qui est perçu comme  le produit du travail réparti entre salaire- profit- fiscalité, que Piketty a rétablie en restituant le « patrimoine » comme le fait générateur des « inégalités ». 

Mais la différence entre Piketty et Marx dans ce domaine, réside, me semble t- il, dans leurs propositions de lutte efficace contre les «  inégalités ».

Là où Piketty propose un «  Impôt mondial sur le « patrimoine », Marx propose la « socialisation des moyens de production et d’échange » dans un processus historique de suppression de la propriété privée pour bâtir une «Société communiste ».

Elargir l’impôt sur le « patrimoine » comme moyen de lutte contre les « inégalités », va lui aussi, comme l’impôt sur le revenu, atteindre rapidement ses limites sociales, sans éradiquer les causes des « inégalités » qui est l’appropriation privée du « patrimoine » lui-même. Ce qui va poser tôt ou tard, la nécessité de sa « socialisation ». 

Donc la bataille pour le Communisme est encore inscrite dans les perspectives d’avenir de l’humanité, alors que la Droite et les sociaux démocrates l’avaient « enterrée» avec la chute du camp socialiste d’Europe de l’Est.

Toutes les politiques publiques visant à  promouvoir le «privé » au détriment du public, dans les pays développés comme dans les pays en développement, vont ainsi en contre sens des tendances d’avenir de l’humanité, et se heurtent déjà à une forte résistance des travailleurs des pays développés, et des peuples anciennement colonisés.

Le doute qui les avait habités, suite à l’effondrement des pays socialistes d’Europe de l’Est, savamment entretenu par la Droite et les sociaux démocrates, trouve, dans l’ouvrage de Piketty, les raisons qui leur redonnent confiance en la possibilité d’un monde annoncé par Marx, sans exploitation de l’homme par l’homme, sans domination d’un peuple par un autre, et  dans lequel,  le travail, le mérite et la solidarité permettent d’éradiquer les « inégalités » dues à la propriété privée du « patrimoine ». 

La lutte menée parla Droite et les socio démocrates contre la régression économique des grandes puissances occidentales, minées par la croissance des inégalités sociales, a transformé en Etats  ouvertement belliqueux, les USA et la France, qui ont perdu respectivement leur statut de première et de cinquième puissance économique du monde, et a occasionné la poussée de l’extrême Droite, mettant ainsi la paix du monde en péril.

L’ouvrage de Piketty ouvre ainsi une perspective aux socio démocrates et aux communistes pour empêcher le recours à la guerre et l’accès au pouvoir de l’extrême Droite, en luttant résolument contre les « inégalités » causées par l’appropriation privée du « patrimoine » pour créer les conditions d’une sortie de la profonde crise  du système capitaliste d’exploitation et de domination.

Il n’y a donc pas de fatalité de recours à la guerre et à l’accès au pouvoir de l’extrême Droite.

   Ibrahima SENE  PIT/SENEGAL

                                                                                                   Fait à Dakar le 8 Janvier 2015




affaire_de_malade

10 Commentaires

  1. Auteur

    Citoyen

    En Janvier, 2015 (16:43 PM)
    MERCI POUR CETTE RICHE CONTRIBUTION.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    Top Banner
  2. Auteur

    Diop

    En Janvier, 2015 (17:44 PM)
    Mr Sene, vous êtes en retard ce livre est paru y a longtemps

    {comment_ads}
    Auteur

    Explication

    En Janvier, 2015 (17:58 PM)
    Merci Mr. Sene pour ales explications.
    {comment_ads}
    Auteur

    Explication

    En Janvier, 2015 (18:23 PM)
    Merci Mr. Sene pour avoir explicité, en quelques lignes, l'ouvrage de Piketty. Je l'ai lu de travers, il le faut le dire. Il m'a l'air d'un travail impressionnant aussi bien de par sa dimension (son poids) que par la pertinence de l'analyse des sujets abordés.



    La nature éminemment sociale de l'humain aura tôt ou tard raison des déclinaisons opportunistes et exploitationniste du "capitalisme d’exploitation et de domination".



    Depuis la nuit des temps, la socialisation des communautés humaines a permis aux humains de (sur)vivre les vicissitudes de l'histoire. Mais la spoliation des droits humains, l'inéquité et l'inégalité a vsicéralement corrompu et rendu presqu'impossible notre vie sur terre.



    L'espoir est toutefois permis, quant à la liquidation des inégalités en tous genres fécondées par "l'exploitation de l'homme par l'homme".



    Qui vivra, verra...
    {comment_ads}
    Auteur

    Kloyti

    En Janvier, 2015 (18:29 PM)
    Mon cher Monsieur SENE, si la gauche suivant votre analyse a compris le phénomène mais a trés mal réagit, votre posture de communiste est bien plus à craindre. Le communisme est un idéal chimérique !! La propriété est à l'image des cinq sens de l'être humain !!! C'est quelque chose de fondamentalement inhérent à la nature humaine !!! A ma connaissance le partage des bêtes tuées par nos ancêtres les contemporains de Lucie n'était pas équitable, les peuples ont toujours voulu se dominer les uns les autres....Enlevez à l'homme toute possibilité de se réaliser soi même et vous en faites un animal tout court qui réagit comme un automate. Au surplus, tout le monde ne peut travailler dans une société même communiste ce qui impliquerait une inégalité, chose que vous autres les communistes n'aimez guère....et les besoins ( pour ne pas parler d'envies ce qui impliquerait de facto, la survivance des inégalités) d'une personne ne sont pas forcément celles d'une autre...Pouvez vous jurez qu'il n'y a pas de pauvres dans un pays communiste ?? ( je dirais même que tous ou presque sont pauvres) qu'il n'y a pas de riches dans un pays communiste ??? Des pauvres, il y'en aura toujours !!! Ce que l'Etat doit garantir à tous et à chacun c'est la possibilité de vivre décemment !! Si tu arrives à gagner 100mil francs et que tu arrives à t'en sortir pourquoi vouloir que celui qui en gagne mille fois plus soit ramener à ton niveau? L'objectif ce n'est pas de faire disparaitre les inégalités ou même de les réduire, pour moi le challenge c'est d'avoir une société ou tous ont une chance, mais surtout que tous mangent à leur faim ! Pour arriver à cet idéal que tous mangent à leur faim, il faut une intervention de l'Etat qui doit taxer non pas le revenu exclusivement...mais et le revenu et le capital !!! Au Sénégal par exemple si par exemple Mr Yerim SOW décidait de vendre tous ses biens pour vivre dans un hôtel le reste de ces jours, il ne paiera qu'un impôt sur la cession...aprés la cession il ne va plus payer un impôt même si dans son compte il y'a 500 milliards de francs CFA....
    Top Banner
    Auteur

    Sentéki

    En Janvier, 2015 (19:46 PM)
    Partager un « MBANA » ou un petit bol ?



    L'ouvrage de Piketty, axé sur la répartition des richesses, est surtout une réponse à la crise de croissance des Pays Développés dont le modèle économique, basé sur le capital financier, atteint ses limites.

    Les PMA, ou les RITI comme LE Sénégal, ont un problème d'accumulation du capital productif ; nous ne produisons pas assez de richesses pour satisfaire nos besoins; une politique d'offre productive doit être prioritaire pour atteindre le bien être social; la révolution verte, l'industrialisation et la promotion des exportations et le dégoulotage des contraintes d’infrastructures, ainsi qu’une formation adaptée, doivent passer avant la politique de redistribution des revenus.

    Bien entendu, cette stratégie n'occulte pas de lutter contre les inégalités, dont la réduction et la promotion des classes moyennes sont des facteurs de croissance.

    Nous devons conjointement assurer un minimum social pour nos populations et permettre l'ascenseur social pour tous (école, Conservatoire des arts et métiers, service national..).



    A l' Etat de contruire avec les acteurs un modèle de gouvernance qui préserve les équilibres sociaux.



    Les Chinois qui ont bâti une économie sociale de marché, sont passé par cette voie !!!!



    Sentéki

    {comment_ads}
    Auteur

    Pharoah

    En Janvier, 2015 (23:21 PM)
    Il est amusant tonton SENE , sur la planète il ne reste plus que la Corée du Nord comme régime communiste et c'est vrai que c'est un pays ou il n'y a pas d'inégalités ......sauf pour manger ! les membres du Parti mangent bien , pour les autres c'est la famine .....
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Janvier, 2015 (04:02 AM)
    Merci M.Séne nous sommes très fier d'avoir un intellectuel de a dimension. Si tous les hommes politiques étaient aussi pertinents que toi, le Sénégal serait très avancé.
    {comment_ads}
    Auteur

    X

    En Janvier, 2015 (04:11 AM)
    Ce gars c'est wade son problème or sa filles a d'enormes difficultés dans son ménage, il le sait pas peut être mais je lui donne l'exclusivité.
    Top Banner
    Auteur

    Zerohedge

    En Janvier, 2015 (06:59 AM)
    Je vous conseille de lire la reflexion de Lawrence Summer publiee dans "Democracy a Journal of Ideas" intitulee "The inequality Puzzle". Elle peut se resumer a travers cet adage "Thomas Piketty’s tour de force analysis doesn’t get everything right, but it’s certainly gotten us pondering the right questions. Lawrence H. Summers. Piketti a ete critique pour avoir utilise des donnees statistiques qui reflentent peu sa theorie sur l'inegalite. D'ailleurs il partage la suggestion de ses critiques. Certes sa theorie a travers son ouvrages ouvre des pistes de reflexion a tous ceux qui sont en charge des modeles de developpement economique. Cela dit, je ne suis pas sur que taxer les riches est une solution efficace pour reduire ou resorber les inegalites sociales.Le capitalisme n'est pas devenu un modele dominant par hasard. C'est un systeme qui a su se remettre en cause a travers le temps et les crises. C'est avant tout un systeme qui mise sur l'epanouissment de l'individu et la liberte d'entreprendre. Ce n'est pas en fesant payer plus de taxes a feu Steve Jobs ou Bill Gates ou Warren Buffet que l'on va combattre l'inegalite car ils le font mieux que l'Etat qui est cense nous representera travers leurs fondations par exemple. Ohhhh comment la Chine est parvenu a hisser son economie au premier rang mondial. C'est a travers le travail (le seul moyen de creer de la valeur) avec des reformes economiques qui sont conformes aux lois des economies de de marche et non l'inverse.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email