Samedi 29 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Contribution

Sonko, un "doomu a…" à exécuter ! (Par Mody Niang)

Single Post
Sonko, un "doomu a…" à exécuter ! (Par Mody Niang)

Depuis le 16 septembre 2018, des injures grossières et des accusations parfois des plus graves accablent de toutes parts le pauvre Ousmane Sonko, candidat à la candidature à l'élection présidentielle du 24 février 2019. On a commencé par pointer sa barbe et ses deux épouses qui seraient voilées, pour le classer  parmi les ibaadou rahmaanes, comme si c'était un crime. On est allé plus loin, depuis la présentation, ce 16 septembre, de son livre-vision "SOLUTIONS pour un Sénégal nouveau". Un énergumène de la majorité présidentielle l'a même traité de "doomu araam qu'il faut exécuter". Il serait ainsi un salafiste, un dangereux terroriste porté à bout de bras par Daesh. Ces derniers jours, on est allé chercher jusque dans ses archives sonores, pour trouver une vidéo où il a notamment déclaré que "ce ne serait pas un péché de fusiller tous les présidents qui se sont succédé au Sénégal". Occasion ne pouvait être plus belle pour les tenants du pouvoir et tous leurs suppôts pour se jeter sur lui, comme une meute d'hyènes affamées sur le cadavre d'un gros hippopotame. Ainsi, depuis plusieurs jours, ils n'en ont que pour lui, ou contre lui. On s'en rend compte en lisant la "Une" de pratiquement tous les journaux.

À entendre ou à lire les uns et les autres, on a le sentiment qu'on fait dire à Ousmane Sonko ce qui n'était sûrement pas son intention de départ : une fois élu, il fusillera tous les criminels qui pillent le pays depuis 1960 y compris, en particulier, les trois chefs d'État qui s'y sont succédé. En d'autres termes, Ousmane Sonko devenu Président de la République, rétablira la peine de mort, condition sine qua non pour fusiller ou pendre qui que ce soit. A ma connaissance, la Chine exceptée, il n'existe aucun autre pays au monde où on fusille ou pend des gens convaincus de mal gouvernance flagrante (de corruption, de détournements de deniers publics, etc.). Je n'en connais pas, même pas en Afrique, où la vie humaine ne compte pas parfois pour un kopeck. Comment alors Ousmane Sonko, lucide quand même jusqu'à preuve du contraire, peut-il envisager un seul instant une telle folie ? On a donc saisi l'opportunité de sa déclaration certainement maladroite, pour lui prêter toutes les intentions, y compris des plus horribles.

À la place du pauvre Ousmane Sonko, je ne ferais peut-être pas exactement la même déclaration, mais je condamnerais avec lui et de façon vigoureuse, la manière dont notre pays est géré depuis 1960. Je m'engagerais à punir aussi sévèrement que le permet la loi, toutes les forfaitures, tous les crimes qui ont été commis pendant les gouvernances que nous avons connues. Il ne faut pas que la déclaration de Sonko cache ces crimes. J'ai entendu un membre de la majorité présidentielle reprocher vivement au pauvre Sonko d'avoir traité de criminels les anciens Présidents de la République. Je n'ai pas personnellement entendu une telle déclaration. À supposer qu'il l'ait faite, il n'aurait pas tout à fait tort car Diouf et Wade ont effectivement commis des crimes. Le président-politicien Macky Sall en a commis et continue d'en commettre impunément.

Le Petit Larousse illustré définit le crime comme "un homicide volontaire, un meurtre", mais aussi comme "un acte répréhensible, lourd de conséquences". Si on considère la seconde définition, les hommes et les femmes politiques qui se sont succédé au pouvoir ont commis beaucoup de crimes économiques dont nous traînons encore les lourdes conséquences. Ces conséquences comptent pour beaucoup dans notre place peu enviable parmi les 25 pays les plus pauvres et les plus endettés du monde.

Le Président Abdou Diouf, alors Premier Ministre, en a commis en couvrant le fameux Compte K2, mis en place dans les années 70 pour "promouvoir une bourgeoisie nationale". Á l'arrivée, ce Compte a plutôt enrichi des hommes et des femmes politiques, des chefs dits religieux, de grands notables, etc. Pour donner un exemple parmi de nombreux autres, M. X est du pouvoir ou en est proche. On lui attribue une parcelle de terrain bien placée. Le très généreux Compte K2 lui accorde un prêt de huit à dix millions. Il construit une villa luxueuse conventionnée immédiatement par l'État à 300000 francs /mois, alors qu'il rembourse mensuellement – si toutefois il rembourse  – 90 à 100000 francs. S'il est réaliste, il se fait construire, quelque temps après, une autre villa dans les mêmes conditions. De nombreux compatriotes, dont certains ne remboursaient même pas, se sont ainsi facilement et, peut-être illicitement enrichis. La Région qui a le plus bénéficié de ce Compte est celle de Kaolack, feu Babacar Ba étant à l'époque, Ministre de l'Economie et des Finances, et responsable politique dans la Région.

Diouf est aussi responsable, en tant que Premier Ministre de Senghor, de la gestion catastrophique, pendant plusieurs années, de l'Office national de Coopération et d'Assistance pour le Développement (ONCAD). L'Office sera d'ailleurs dissous à la fin des années 70, avec un passif de 100 milliards de francs CFA. Pour de plus amples informations sur les raisons de cette dissolution, je renvoie le lecteur aux pages 163-164-165 du livre de l'historien Mamadou Diouf, "Le Sénégal sous Abdou Diouf".

On se rappelle aussi les gros détournements comme ceux intervenus impunément à la Croix rouge sénégalaise, à la Loterie nationale sénégalaise (LONASE), à la Caisse de Péréquation et de Stabilisation des Prix, à la Société nationale de la Poste, à la Société nationale des Chemins de fer du Sénégal, etc. Il convient de signaler également ce décret 97-932 du 18 juin 1997, qui organisait la passation des marchés publics au niveau du scandaleux Projet de Construction d'Immeubles administratifs et de Réhabilitation du Patrimoine bâti de l'État (PCRPE). Décret "corruptogène" qui suscitait et couvrait tous les forfaits, tous les crimes, et DIEU sait qu'il y en a eu.

Le Président Diouf a permis et couvert une autre forfaiture en autorisant, en 1992, ses proches collaborateurs, à recourir aux fameux accords secrets de pêche pour financer – c'était le prétexte – la réalisation de certaines infrastructures dans le cadre de la préparation de Sénégal 92 (le Sénégal devait organiser, cette année-là, la Coupe d'Afrique des Nations de football). Ces accords secrets de pêche, qui sont restés en vigueur plusieurs années après la Can 92, ont été pour beaucoup dans le pillage de nos maigres ressources halieutiques. Ils ont aussi enrichi trop facilement de nombreux Socialistes et proches du président Diouf.

La gouvernance de Diouf était jalonnée par de nombreux autres scandales, de nombreux crimes restés impunis. Le lecteur peut en avoir le cœur net en parcourant les pages 171-178 de mon livre "Abdou Diouf, 40 ans au cœur de l'État socialiste au Sénégal", Paris, L'Harmattan, 2009. Aux pages 165 et 166, il se rendra compte que, dans certaines circonstances, les hommes et les femmes politiques peuvent perdre leur contrôle et se laisser carrément aller. On se rappelle que le Président Diouf était un homme de mesure, un homme qui encaissait stoïquement les critiques les plus acerbes. Il lui arrivait cependant de sortir de ses gonds et de faire des déclarations qui ne ressemblaient pas au tempérament de l'homme. Il en était ainsi le 27 octobre 1998, à son retour de Paris où il s'était rendu pour répondre à une invitation du Président de l'Assemblée nationale, Laurent Fabius. L'opposition parlementaire l'y avait précédé pour manifester contre lui devant le Palais Bourbon. Initiative qu'il avait très mal prise et pour laquelle il avait fait cette grave déclaration, à sa descente d'avion au pays : "Je n'avais jamais pensé que je suscitais autant de haine de la part des ces leaders politiques. J'ai l'impression qu'ils ont à mon égard une haine forte." Ce soir-là, les Sénégalaises et les Sénégalais ont découvert un Abdou Diouf hors de lui et s'étant départi de sa sérénité habituelle. Ils ont eu à découvrir le même Abdou Diouf les 25 et 26 février 1988, lors de la campagne pour l'élection présidentielle de cette année-là. Malmené par les jeunes manifestants de la ville de Thiès, il les qualifia, à la mythique Place de France, de "Jeunesse malsaine". Le lendemain, il régla son compte à l'opposition en lançant à son encontre la sévère mise en garde suivante : "Je croyais, j'espérais et je souhaitais avoir en face de nous, travaillant en direction de l'intérêt général du Sénégal, des patriotes sincères, démocrates, vertueux, des hommes de parole, de dignité et de respect. Mais j'ai en face de moi des bandits de grand chemin. Ce ne sont pas des Sénégalais dignes de ce nom, ils ont perverti la démocratie, bafoué et terni l'image de marque du Sénégal. Le peuple sénégalais ne le leur pardonnera jamais ; le 28 février donnez leur votre sanction pour cette mauvaise action." On pouvait aussi rappeler ses vives félicitations aux Forces de l'Ordre d'avoir réprimé violemment, en 1985, la manifestation de l'opposition contre l'apartheid et, par ricochet, la visite du dictateur Mobutu au Sénégal. Pourtant, elles avaient même fracassé un bras à Abdoulaye Faye du Pds.

Nous n'oublions pas, non plus, les nombreuses gaffes du candidat puis du Président Abdoulaye Wade, dont certaines mettaient même parfois en danger nos compatriotes à l'étranger. C'est ainsi que, lors de la Conférence africaine sur le racisme tenue à Dakar à partir du lundi 22 janvier 2001, le Président Wade, euphorique comme c'était souvent le cas déclarait : "Un Burkinabe subit en Côte d'Ivoire ce qu'un noir ne subit pas en Europe." Cette déclaration mit les Ivoiriens dans tous leurs états et il a fallu un déplacement à Abidjan de Moustapha Niasse alors Premier Ministre, pour prévenir l'incendie. Et que dire de ses incessants appels à l'Armée à prendre le pouvoir, chaque fois qu'il ratait l'occasion d'y accéder ? Et de sa déclaration à Paris qu'il venait acheter des armes pour contenir nos voisins ? Face à ces déclarations, celle de Sonko est une peccadille puisque tous nos compatriotes de bonne foi savent qu'il ne fusillerait personne.

Pour revenir aux scandales, aux crimes économiques, nous en avons connu de toutes sortes avec la longue et nébuleuse gouvernance du vieux président. Nous en retiendrons quelques-uns : la rocambolesque rénovation de l'avion de commandement, le Flèche des Almadies, qui nous aura coûté à l'arrivée près de 30 milliards, pour une opération dont il nous assurait qu'il ne coûterait pas un franc au contribuable ; la gestion peu orthodoxe de ses fonds spéciaux illimités, notamment alimentés par des chèques destinés normalement au Trésor public ; le détournement sans état d'âme de quinze millions de dollars de "fonds taïwanais", normalement destinés à la réalisation de projets sociaux ; les 40 véhicules de luxe du FESMAN détournés, avec la complicité de son "conseiller spécial" d'alors ; le pillage systématique de nos maigres réserves foncières, distribuées à des hommes et à des femmes déjà nantis, au détriment de millions de Sénégalaises et de Sénégalais qui couraient derrière la plus petite parcelle pour se construire une maison ; les mystérieuses dizaines de milliards qui ont fait l'objet du fameux "Protocole de Reubeuss", et qui ne seront jamais élucidés, etc. Il y en a bien d'autres, dont le moins grave pourrait le conduire en prison dans toute grande démocratie.

?Son successeur a emprunté le même chemin et point n'est besoin d'insister sur le scandales-crimes qui jalonnent sa gouvernance : nous les vivons dans notre chair depuis bientôt sept ans. Ce sont tous ces crimes jusqu'ici restés impunis qui ont certainement fait sortir Ousmane Sonko de ses gonds. Son intention n'est sûrement pas de fusiller – ce qui n'est pas possible dans notre pays –  mais d'élucider ces crimes et de punir sévèrement leurs auteurs. De ce point de vue, il bénéficie de tous mes encouragements et a tout mon soutien. Je suis très réservé, par contre, par rapport à son intention annoncée de se rapprocher du vieux président-politicien. Je ne partage surtout pas son affirmation qu'il est le meilleur président du Sénégal. Il en est très loin. S'il a à son actif des réalisations – et quelles réalisations –, il a, à son passif, beaucoup de destructions. Placés sur les deux plateaux d'une balance, les destructions feront pencher lourdement celle-ci de leurs côtés. Il n'est surtout pas question que Sonko cherche refuge auprès de lui, comme l'annonce la presse. Qu'a-t-il fait de répréhensible pour chercher refuge auprès d'un tel homme ? Quand on a pour cheval de bataille la bonne gouvernance, on ne peut pas s'acoquiner avec ce vieux politicien prédateur, qui serait bien indiqué pour symboliser la mal gouvernance.

?Malgré sa déclaration malheureuse, qui peut arriver à tous les hommes, à toutes les femmes politiques, Ousmane Sonko doit garder le cap qu'il s'est fixé dès le départ, et refuser d'écouter les oiseaux de mauvais augure qui veulent le convaincre que, quand on sollicite les suffrages des Sénégalais, il ne faut pas leur tenir un langage de vérité crue. Ces gens-là sont les gardiens jaloux du statu quo, de l'odieux système vieux de 58 ans, dont les tares sont responsables du grand retard que nous accusons par rapport à des pays comme le Maroc et la Corée du Sud, qui avaient le même PIB que nous en 1960. 

Dakar, le 18 octobre 2019 
Mody Niang


affaire_de_malade

54 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:25 PM)
    Sa data ndeye domeram
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:26 PM)
    Sonko est un élément de AMADOU ba

    Vous ne connaissez rien

    Sonko est 100% AMADOU Ba
    {comment_ads}
    Auteur

    Repondeur

    En Octobre, 2018 (13:29 PM)
    Vous recherchez le symbole de la médiocrité repu de haine et de méchanceté, alors vous êtes servis dans ce Djolof ou des ( Saints pigistes et affubulateurs) naissent tous les jours. Senegal mo Nekh
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:31 PM)
    wade est le plus mauvais president qu' a connu le Sénégal. Maky lui a emboité le pas.

    les sénégalais doivent s organiser pour ne plus laisser les politiciens piller la nation sans coup férir. il convient aussi et surtout de restituer au sous secteur de l agriculture les terres que lui ont volé les maires et autres bandits de la république
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:32 PM)
    Merci ! Sonko fait peur au démon du palais qui ont ruiné le Sénégal, votons massivement pour l’élection de Sonko au 1er tour inchallah en 2019
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:49 PM)
    Merci mody pour cet piqure de rappel pour nous les plus jeune voici une personne utile a la nation pas comme les manges mil du macky transhumants a souhait. Vive le senegal des valeurs avec sonko.

    macky nos 8 milliards on en a besoin pour manger et nous soigner.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:51 PM)
    Machala, je suis apolitique mais un tres bel article. Je ne savais qu'il nous restait des senegalais logiques
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:55 PM)
    Mody Niang a sans doute raison de dénoncer les dérives; mais il le fait avec une telle haine et avec tant de rancœur qu'il risque de finir rongé par un ulcère (de l'estomac; peut-être que les subsides qu'il reçoit pour attaquer systématiquement lui permettront d'acheter les médicaments dont il a besoin (mais qu'il sache qu'un ulcère à l'estomac, c'est très têtu!)



    A vrai dire si Niang parvenait au pouvoir suprême (hypothèse absurde, j'en conviens), je suis convaincu qu'il ferait comme les chinois qu'il cite: fusiller, fusiller, fusiller.



    Alors, comme il ne sera jamais président, je lui conseille d'aborder les sujets avec moins de haine et de hargne... Cool, cool, papa, comme lui aurait dit son fils...
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:59 PM)
    Les gars cet article n'est pas contre SONKO. Lisez bien avant d'insulter Mody Niang
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:59 PM)
    Malgré sa déclaration malheureuse, qui peut arriver à tous les hommes, à toutes les femmes politiques, Ousmane Sonko doit garder le cap qu'il s'est fixé dès le départ, et refuser d'écouter les oiseaux de mauvais augure qui veulent le convaincre que, quand on sollicite les suffrages des Sénégalais, il ne faut pas leur tenir un langage de vérité crue. Ces gens-là sont les gardiens jaloux du statu quo, de l'odieux système vieux de 58 ans, dont les tares sont responsables du grand retard que nous accusons par rapport à des pays comme le Maroc et la Corée du Sud, qui avaient le même PIB que nous en 1960.



    Dakar, le 18 octobre 2019

    Mody Niang

    *************************************************



    Il faut lire ,il défend Sonko .
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (14:03 PM)
    J"aime vous lire,cependant j'ail'impression que vous avez un probleme personnel avec wade.Qu'est ce qu'il vous a fait.Vous trouvez toujours un moyen de s'attaquer à lui.je n'ai pas lu une seule contribution de vous où vous ne l'attaquiez pas.Finalement c'est de l'acharnement et c'est indigne de votre part.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (14:04 PM)
    ligueyilen té bayi wakh dji
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (14:05 PM)
    cisse lo a ete fetiché par farba ngom il na plus toute sa tete d'autres membres de l'apr lont aussi marabouter
    Auteur

    Le Salafiste

    En Octobre, 2018 (14:08 PM)
    Un article long lole mais on aura retenu que l'essentiel à été dit. À savoir qu'on a jamais eu un bon président. Tous ceux qui ont eu à gouverné ont un bilan extrêmement négatif . Le plus pire de loin reste Abdoulaye Wade qui a soumis la fonction du président aux marabouts. A aussi fait de la corruption une religion dans le pays. A créé des milliardaires voleurs qui ne servent à rien sinon à baiser les driyankes.

    Maquis c'est juste Abdoulaye Wade, il fait ce qui'l à appris de son maître.



    Voilà pourquoi la peine de mort par pendaison ou par fusillade devient de plus en plus avec ces constatations lucides une alternative pour mettre fin à la malgouvernance et à la corruption.







    Vive pasteef
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme6

    En Octobre, 2018 (14:15 PM)
    Merci Grand Mody! Toujours pertinent! mais je ne sais pouquoi vous oubliez les forfaitures foncieres?! .....J'aurai aime k 1 jour vous ne faites une liste nationales, l' inventaire....de toutes les terres du pays bradees, aussi il faut y inclure les terres cedees au etrangers, locales politichiens, au ferlo, du walo, du djoloff, casamance, etc... comme cela peut-etre les senegalais vont se reveiller et realiser k le pays est deja vendu par ces politichiens! :fbhang: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Salafiste

    En Octobre, 2018 (14:15 PM)
    SONKO A RÉVÉLÉ SON VERITABLE VISAGE...IL VEUT DÉTRUIRE NOS TARIKHAS AU SENEGAL COMME ON L'A VU AU MALI AVEC LES DJIHADISTES... LES FILS D'UN POLYGAME VONT S'ENTRE-DÉCHIRER POUR SE PARTAGER LE PAYS COMME HERITAGE ...DONC PAS DE POLYGAMIE AU PALAIS ..NITTÉ-LÉÉN
    {comment_ads}
    Auteur

    Kamu

    En Octobre, 2018 (14:19 PM)
    Parfaitment d'accord avec toi, surtout sur sa collaboration avec Wade.

    Wade c'est comme le feu, qui l'approche de trop se fait bruler ardemment.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (14:22 PM)
    J ai fait la meme remarque que poste 12.il en a gros comme ca contre Wade
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (14:22 PM)
    Mr Niang, sachez que beaucoup de sénégalais aiment tout sauf entendre la vérité, et détestent qu'on leur rappelle les conneries qu'ils font quotidiennement sans l'intention de changer. Donc Mr Niang, vous avez du pain et beaucoup de pains sur la planche. Mais continuez qu'en même. Avec Justin Ndiaye, nous préférons vous lire plutôt que de jeter un coup d’œil dans les articles de nos journaleux corrompus et amnésiques.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sakina

    En Octobre, 2018 (14:49 PM)
    Je n sais même pas pr óu commencer. Ces présidents qui se sont succédés depuis l´indépendance, qui n´ont aucune vergogne de piller leur peuple ne sont pas de Sénégalais!

    Angela Merkel dont le pays est actuellement le moteur de l´Europe n´habite pas dans un palais et les migrants accueillis se demandaient óu se trouvait le palais de madame Merkel!

    Ils n´ont rien trouvé et ne peuvent toujours pas comprendre que la chancelliére méne un train de vie raisonnable et pas du tout extravagant.

    Rappelons nous la ministre de la santé allemande qui avait une semaine de vacance en Espagne et ne voulait pas revenir prendre la voiture de fonction. Donc elle a emmené la voiture puisque la semaine suivante elle avaIT un rendez-vous officiel en Espagne.

    Quand elle s´est réveillée le lendemain matin, elle a trouvé que la voiture était déjá en Allemagne!

    Quelle pragmatisme!

    A bon entendeur salut
    {comment_ads}
    Auteur

    Zam

    En Octobre, 2018 (14:50 PM)
    Ceux ce qui ne respectent pas leurs parents, insultent en famille ou en manque d'arguments usent de grossièretés à l'endroit de l'adversaire. Cela montre une fois de plus que ce '' monstre' n'a pas sa place dans ce paysage politique car Amoule Yare
    Auteur

    Ano. Lebou. Mbao

    En Octobre, 2018 (14:51 PM)
    Que dire juste merci d être celui que tu es au nom des hommes intègre Merci ,, oui avant moi que je suis président j avais di to quoi oui un oubli et la je suis président now je m’ébranler tait,, merci ..sache juste j ai même pas fini de te lire. Je me suis dit wow enfin quelqu un osé dire ce .. les m’enterres de ces soi-disant politologues,, le mal de ce pays et en nus tous oui donner sa vie pour la cause de son cher senegal jamais non le sénégalais donnera. Sa vie pour une noble cause te répasseras oui,,mais en certains pour tout et à jamais resterons qu il ils sont dans la dignité non pas tous mais oui ne sous sens ou vécu sous Léopold c est quoi la politique , ouvert au monde ce pays , par respect je vais me taire lui Sinko il a oser bravo a lui,, now tous ces gens autour du vautour beurre l’euro pain et famille." Un jour oui ce jour viendra voleurs que vous êtes sous terre jugement dernier,, . Par ce mal. Now your actes,, pi union dans ce deux aride,, votre jument. Ici sur terre oui . Les victimes ces ce peuple oui...... Mr Niang ce jour fraud dans ce beau canada .. merci d être toi-même même change pas .. l argent et tout me srtout rien, pour les hommes intègre sur j ai bien dit pourquoi l’est hommes intègres meci et bonne journee.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ano. Lebou. Mbao

    En Octobre, 2018 (14:51 PM)
    Que dire juste merci d être celui que tu es au nom des hommes intègre Merci ,, oui avant moi que je suis président j avais di to quoi oui un oubli et la je suis président now je m’ébranler tait,, merci ..sache juste j ai même pas fini de te lire. Je me suis dit wow enfin quelqu un osé dire ce .. les m’enterres de ces soi-disant politologues,, le mal de ce pays et en nus tous oui donner sa vie pour la cause de son cher senegal jamais non le sénégalais donnera. Sa vie pour une noble cause te répasseras oui,,mais en certains pour tout et à jamais resterons qu il ils sont dans la dignité non pas tous mais oui ne sous sens ou vécu sous Léopold c est quoi la politique , ouvert au monde ce pays , par respect je vais me taire lui Sinko il a oser bravo a lui,, now tous ces gens autour du vautour beurre l’euro pain et famille." Un jour oui ce jour viendra voleurs que vous êtes sous terre jugement dernier,, . Par ce mal. Now your actes,, pi union dans ce deux aride,, votre jument. Ici sur terre oui . Les victimes ces ce peuple oui...... Mr Niang ce jour fraud dans ce beau canada .. merci d être toi-même même change pas .. l argent et tout me srtout rien, pour les hommes intègre sur j ai bien dit pourquoi l’est hommes intègres meci et bonne journee.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ano. Lebou. Mbao

    En Octobre, 2018 (14:51 PM)
    Que dire juste merci d être celui que tu es au nom des hommes intègre Merci ,, oui avant moi que je suis président j avais di to quoi oui un oubli et la je suis président now je m’ébranler tait,, merci ..sache juste j ai même pas fini de te lire. Je me suis dit wow enfin quelqu un osé dire ce .. les m’enterres de ces soi-disant politologues,, le mal de ce pays et en nus tous oui donner sa vie pour la cause de son cher senegal jamais non le sénégalais donnera. Sa vie pour une noble cause te répasseras oui,,mais en certains pour tout et à jamais resterons qu il ils sont dans la dignité non pas tous mais oui ne sous sens ou vécu sous Léopold c est quoi la politique , ouvert au monde ce pays , par respect je vais me taire lui Sinko il a oser bravo a lui,, now tous ces gens autour du vautour beurre l’euro pain et famille." Un jour oui ce jour viendra voleurs que vous êtes sous terre jugement dernier,, . Par ce mal. Now your actes,, pi union dans ce deux aride,, votre jument. Ici sur terre oui . Les victimes ces ce peuple oui...... Mr Niang ce jour fraud dans ce beau canada .. merci d être toi-même même change pas .. l argent et tout me srtout rien, pour les hommes intègre sur j ai bien dit pourquoi l’est hommes intègres meci et bonne journee.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (14:55 PM)
    Merci Mody pour ce random walk down memory lane! In a besoin de ce genre d’article pour nous rafraîchir la mémoire car nous sommes si amnésiques dans ce pays au point que nous avons même oublié ce que Sékou Touré disait de l’ONCAD: l’Organisation Nationale des Crocodiles Alignés pour le Détournement. Ce sont les mêmes crocodiles qui pataugent dans l’APR aujourd’hui!
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (14:57 PM)
    Merci pour l'analyse. En tout je serai pret a prendre la hache pour couper des tetes

    {comment_ads}
    Auteur

    Maxmaguette

    En Octobre, 2018 (14:59 PM)
    Nous regrettons beaucoup que le titre du texte, si irronique soit-il, ait presque totalement biaisé le fond de l'analyse.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:13 PM)
    Mr Mody Niang a tout faux dans son argumentaire. Je m'attendais à une analyse plus percutante, mais à la place c'est une kyrielle de faits isolés, véritables épiphénomènes qu'il nous sert ! Et puis son analyse est COMPLETEMENT BIAISEE ! COMMENT PEUT ON FAIRE UNE ANALYSE OBJECTIVE DU SYSTEME EN OMETTANT VOLONTAIREMENT D Y INCLURE UNE DE SES COMPOSANTES REPRESENTEE PAR LA CLASSE MARABOUTIQUE A TOUBA ET TIVAOUANE. Non seulement ces marabouts ONT TOUS ET CONTINUENT DE BENEFICIER DES RETOMBEES DU "SYSTEME" (vastes étendues de terres que l'on confisque à de pauvres propriétaires légitimes et que l'on donne aux khalifes généraux, les valises et mallettes d'argent que l'on leur donne, etc.) mais qu'ils ONT LARGEMENT CONTRIBUE AU RENFORCEMENT DU "SYSTEME" en DONNANT DES CONSIGNES DE VOTE, OU MEME EN FINANCANT LES ACTIVITES DE CERTAINS POLITICIENS ! CETTE TRADITION SE CONTINUE JUSQU A PRESENT AVEC LE PASSAGE OBLIGE DE TOUS LES CANDIDATS A TOUBA OU TIVAOUANE OU MEDINA BAYE etc.

    Sonko également OMET SCIEMMENT CETTE CLASSE MARABOUTIQUE (composante essentielle du système), mais en PARLANT DE DESTRUCTION DU "SYSTEME" IL S AGIRA NON SEULEMENT D ENLEVER LES POLITICIENS ACTUELS DE LA SCENE, MAIS EGALEMENT D ANEANTIR L ARCHITECTURE DE LA CLASSE MARABOUTIQUE ! Et cela il ne peut y songer que de par l'endoctrinement que beaucoup suspectent en lui, c'est à dire le SALAFISME. Et là en bon menteur/manipulateur (attitude caractéristique des salafistes) IL PRETEND QUE FUSILLER TOUS LES PRESIDENTS DE LA REPUBLIQUE QUI SE SONT SUCCEDES NE SERAIT PAS HARAM, mais que dans son subconscient il pense également que FUSILLER TOUS LES KHALIFES GENERAUX DES TARIKHAS QUI SE SONT SUCCEDES NE SERAIT PAS HARAM. Mais cela il n'a pas le courage de le dire, maintenant, mais une fois au Pouvoir (que Dieu nous en garde) il désarticulera d'une manière ou d'une autre l'architecture religieuse en place (en mettant en place un ministère du culte par exemple) avec tous les risques de dérapage et de guerre civile possibles ! Cette architecture présente nous a préservé de l'arrivée de boko haram, aqmi chez nous ! En s'écroulant le résultat c'est un chaos social et la légitimation de l'épanouissement des islamistes chez nous. C EST EN CELA QUE RESIDE L APPREHENSION QUE CERTAINS SENEGALAIS ONT VIS A VIS DE OUSMANE SONKO. C EST UN INDIVIDU A QUI ON NE DOIT EN AUCUN CAS CONFIER LES DESTINEES DE LA NATION §
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:15 PM)
    Long et bon.. Merci. Sonko soit refuser la main tendue de Wade
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:18 PM)
    Je vote Sonko !

    Le Sénégal a ici une unique chance de changer à jamais !

    Nous sommes à un véritable tournant de notre histoire sur ses élections de 2019... Nous, filles et fils du Galsen, devons saisir cette chance !

    Nous n'avons pas le droit d'abandonner notre cher pays dans les mains des RAPACES et VAUTOURS ....car nos enfants nous demanderont alors demain ce que nous avons fait pour eux, pour qu'ils puissent vivre en paix et dans la prospérité !



    {comment_ads}
    Auteur

    Lebou Mbao Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:31 PM)
    Que dire la Oui l’a j Ain fini de vous lire

    Merci de réveiller nos mémoires

    L oubli et en nous des fois juste le faire retracer l histoire

    Mais les points sur les i. Ça fait du bien

    Encore et encore .. reste toi même

    Que Nancy , un point pas un pas.

    De ces poltrons de vol....

    En gang ces soit disant pol..

    Ce pays ne mérite point cela mais un gros mot .excuse de ce terme merde de politique

    Oui qui fait reculé ce beau pays,, mais en nous peu d hommes et de femmes debout

    Pour la cause noble juste d etre s’en.. prime sur tiut ce beau pays lebou Diola serrè

    Sarakhole, mandaingue..en bon en bin québécois j ai tu oublier une autres race ha ha

    Fait un une recherche si possible sur notre soit disant assemblée nationale une autre façon

    De bousier les deniers public, esprit a l aide politique c est juste servir et non ce servir

    Être conscient de cela manque à lot a c pays,, les autres que dire ils vont juste venir quémander

    De quoi pour un repas par jour, côté pour eux,,

    Sur ce demain oui because today is very late, just open our eyes for ever never again never putt it front

    Our own senegal, ma beugue ce pays en vie ce pays , et toi ce pays doit aussi te teniror better so I pirtant to you, donc notre devoir

    En être conscient c est déjà de quoi merci. Bonne journée a nous tous a vous tous
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:36 PM)
    il pue la haine je plains ses enfants  :thumbsdown: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:43 PM)
    On retire les commentairzs sur Seneweb je ne savais pas quil y avait une censure terrible entre 14h et la le comme taire que javais poste er publie a ete retiré.

    Auteur

    Mais

    En Octobre, 2018 (15:44 PM)
    Mais y a certains qui ne lisent pas avec leur tête mais avec le coeur Mr Niang n insulte pas Sonko mais il fait référence a cet insulte qu on a fait a Sonko téy léne

    il n est pas contre lui mais d apres son analyse il est plutot avec lui



    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:48 PM)
    Très belle plume et une grande pertinence. Merci pour ce récit historique pour les plus jeunes.

    En effet, je suis de l'avis que Sonko n'a pas besoin de s'allier à Wade, il serait bien incohérent par rapport aux idées qu'il défend.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:53 PM)
    SONKO c'est l'espoir de tout un peuple devant ses fecons. .... Vive sonko
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:58 PM)
    Sonko le showman aime le buzz, il en raffole, il en cherche toujours, pourquoi le plaindre ? Il est heureux quand tous les journaux parlent de lui, il cherche toujours à arracher les unes des journaux d'où ses sorties interminables dans les réseaux sociaux. Ses amis journalistes l'aident dans la tâche en ne manquant aucune occasion pour poser à tout venant des questions le concernant et s'empresser de mettre les réponses en gros caractères dans les réseaux sociaux et leurs quotidiens. khana tu veux lui enlever son élixir de la bouche ? Sénégal gui nak koufi wakh guiss koula tontou. Tédieul.



    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:10 PM)
    Merci pour cette contribution.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:13 PM)
    contribution pertinente
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:43 PM)
    Effectivement c'est le livre qui prête à confusion mais l'auteur de cet article n'est pas contre Sonko.

    Quel capital sympathie pour Sonko !!!!!! De l'autre côté on doit avoir peur
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:45 PM)
    Tous ces crimes méritent d'être élucidé et les responsabilités situés. Les Sénégalais ont trop souffert de ces politiciens vicieux qui n'ont aucune ambition pour le pays. Quelque fois je me sens très mal quand je vois les conditions dans lesquelles nous vivons. Je ne me reconnais plus dans le Sénégal où je suis né. Quand je voyage je ne me presse pas de renter si vite en pensant aux conditions de vie que je vais trouver sur place. Le Sénégal a tout ce qu'il faut pour se développer, la seule chose qui nous manque c'est des leaders, des hommes de vision et de défis, intègrent et patriotes.

    Là où il y a des problèmes:

    -Identité

    -Valeurs

    -Justice

    -Éducation et Formation

    -Cadre de vie,Hygiène

    -Industries Nationales

    -Sécurité

    -Santé

    -Agriculture et Pêche

    -Services

    - etc
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (16:47 PM)
    Bravo pour la contribution très pertinente. J'ignorais tous ces détournements au temps de DIOUF.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (17:51 PM)
    donc, il faut changer de système, vous rappelez le compte K2, j'ai travaillé dans un journal où le propriétaire se vantait d'avoir bouffé le fric que ce compte lui avait alloué sans être inquiété. Il citait un dirigeant du Conseil Économique et Social qui lui aussi n'a jamais eu de comptes à rendre pour la même forfaiture, A l'époque, la presse qui détenait les comptes des personnes qui en ont bénéficié, dont marabouts ( en plus grand nombre) et activistes du parti au pouvoir, le Ps en l'occurrence, n'a jamais écrit sur le sujet par peur de réprimandes. Seul, le changement de système peut remettre le Sénégal sur les rails du progrès économique.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (17:56 PM)
    Aye adultes youye saaga nio diour aye domes toi khamadi
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:29 PM)
    n° 27 tu as bien parlé, un gros risque planerait sur nos têtes si un jour on commettait la bêtise de remettre les destinés de notre pays entre les mains des salafistes islamistes. Prions Allah pour que cela n'arrive jamais. Ce qui est regrettable est que beaucoup d'ignorants ne savent pas faire la différence entre un musulman tout court et un islamiste.





    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:36 PM)
    YEN NA SONNE DEM LEEN NGUEEN LIGUEYI
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (18:45 PM)
    On attend Idy. C'est le plus sur des opposants pour pouvoir gouverner après le départ de Macky en 2024;



    {comment_ads}
    Auteur

    Diadieuf_macky

    En Octobre, 2018 (19:39 PM)
    Pour toi sonko peut fusiler nos anciens et actuels présidents sans qu'on le traite pas de domaram???sachez monsieur niang personnes n'a peur de sonko sonko est juste un phénomène que les journalistes ont fabriqué mais lui même sait qu'il ne dirigera jamais le Sénégal.sonko est un dulkate capable de tuer ses militants pour maître a feu notre pays parce-qu il a été radié de la fonction publique.sonko du royucaay
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (20:33 PM)
    Sonko ou un autre le Sénégal sera toujours à la traine ! ce pays n'est que du vent à l'Histoire pratiquement inexistante et sans civilisation notable ou malheureusement la fainéantise , le laxisme et l'incivisme règnent en maitre n'a aucun avenir ! le peu de choses qui marchent au Senegal sont gérées par des étrangers .....les hommes politiques continueront à s'enrichir honteusement en laissant quelques miettes à leurs imbéciles de supporters !
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (21:12 PM)
    Macky mérite la décapitation.
    {comment_ads}
    Auteur

    Liberte Egalite

    En Octobre, 2018 (22:03 PM)
    A mon avis si Sonko serait au 2e tour de la presidentielle il aurait besoin le soutient de Maitre Wade cela ne veut pas dire qu'il ne va pas derouler sa politique. Je trouve qu'il est normal que toute l'opposition se parle parceque nous avons un president de la republique qui est pret a tout pour garder le fauteuil de president de la republique il refuse de publier le fichier eletoral, il refuse de changer Ali Nguouille Ndiaye, la retention des cartes d'identite est toujours en cours. Y a rien de grave le fait que Sonko rencontre un geant de la politique senegalaise comme Wade mais il ne sera pas question pour Sonko de changer le cap.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme-citoyen

    En Octobre, 2018 (22:23 PM)
    A travers cet article, les sénégalais sentent toute la haine que nourrit encore Mr Niang contre certains homme. Mr Niang cette haine sans fondement objectif vous dessert et plonge vos articles dans une certaine platitude. Ressaisissez vous et ouvrez votre coeur car vous savez parfaitement où se trouve aujourd'hui le mal du Sénégal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Amadou Moustapha Gaye

    En Octobre, 2018 (00:19 AM)
    MODY NIANG EST UN AIGRI UN HOMME MAUVAIS LE PLUS NUL DE SA PROFESSION IL SUFFIT DE L'ENTENDRE PARLER POUR S'EN RENDRE COMPTE !
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:45 PM)
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email