Dimanche 28 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Diplomatie

La MCC contre le paiement des 1000 fcfa à la frontière

Single Post
La MCC contre le paiement des 1000 fcfa à la frontière


La Maison des citoyens de la CEDEAO (MCC) de Ziguinchor (sud) a posé mardi des panneaux de sensibilisation et d’information le long du corridor Ziguinchor-Séléty, en vue de la levée des contraintes qui entravent la libre circulation des personnes et des biens sur cet axe routier, a constaté l’APS.
 
Au cours d’une caravane d’observation, de sensibilisation et d’information, les responsables de la MCC, accompagnés des chefs de quartier, des élus locaux et des structures de jeunesse ont parcouru la route Ziguinchor-Séléty en passant par Bignona, Kataba et Diouloulou.

Une action destinée notamment à réclamer l’obligation faite aux chauffeurs de payer une somme de 1000 francs aux frontières avec la Gambie et la Guinée Bissau, en violation des règles de libre circulation dans la CEDEAO.
 
‘’Le but est de constater, ensemble avec les différents acteurs, les entraves à la libre circulation des personnes et des biens sur ce corridor, lister le nombre de contrôles, et surtout, d’appeler à l’arrêt du paiement des 1000 FCFA par les chauffeurs’’, a expliqué le coordonnateur de la MCC, Alexandre Gomis.
 
‘’Il n’est pas normal que des gens qui appartiennent à l’espace de la CEDEAO payent en circulant sur l’espace communautaire. Tout au long des frontières, des camions remplis parfois de marchandises périssables sont bloqués pendant des jours, voire des semaines. C’est contraire à l’esprit de la CEDEAO’’, a regretté M. Gomis.
 
A l’étape de Bignona de cette caravane, le maire Mamadou Lamine Keita a salué une ‘’initiative heureuse qui mérite le soutien et l’adhésion des populations et des collectivités locales’’.
 
‘’Les frontières ont été déterminées sans tenir compte de nos propres intérêts. Il s’agit d’un véritable problème pour l’Afrique parce qu’ailleurs la délimitation des frontières répond à des réalités géographiques, historiques et même sociologiques’’, a dit M. Keita, appelant à engager le combat pour ‘’effacer les frontières, ne serait-ce que sur le plan psychologique et économique’’.
 
‘’Les tracasseries deviennent monnaie courante dans les corridors sous régionaux. Les chauffeurs sont bloqués tout le temps parce que les procédures sont lourdes, avec un nombre important de papiers exigés avant le passage de personnes et des marchandises’’, a réagi de son côté Youssouph Sagna, secrétaire général du Regroupement des chauffeurs et transporteurs de Bignona.
 
La Maison des citoyens de la CEDEAO est un projet d’Enda CACID (Centre africain pour le commerce, l’intégration et le développement), dont les missions reposent sur la libre circulation des marchandises et des personnes, la facilitation du commerce intra régional et le renforcement de la citoyenneté communautaire.

MTN/ASG


affaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (19:14 PM)
    En avant l'Afrique de l'Ouest !



    United we stand !
  2. Auteur

    Xaadim

    En Février, 2017 (19:34 PM)
    En traversant la frontière de la Guinée Bisssau il y a quelques jours, j'ai constaté que devant le panneau qui dit que la circulation des ressortissants de la CEDEAO est libre gratuite ( écrit en 3 langues : Français, Portugais, et Anglais), les policiers Bissau guinéens réclamaient à tout le monde 1.000 F CFA. Avec reçus à l'appui. Un passager sénégalais qui n'avait pas payé à l'aller s'est vu réclamer 2.000 f.

    Pauvres africains ! Vous pensez vraiment pouvoir vous en sortir tout seuls. Vous n'avez pas besoin d'un grand frère pour vous sortir de là ?

    Raquetter vos propres citoyens, tellement pauvres que 1.000 f est pour eux une petite fortune!

    Qu'avons-nous fait au bon Dieu?
    {comment_ads}
    Auteur

    Lougatois

    En Février, 2017 (19:39 PM)
    Pour moi

    CEDEAO = YAMBA , HEROINE ,PROSTITUTION , TRAFIC D'ARMES ,EMIGRATION , ET VOL DE BETAIL .pour le Senegal

    Elle ne profite qu'a la Cote d'ivoire .





    -
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (20:30 PM)
    T o p s t o c k

    T o p s t o c k est une application android développée par un sénégalais.

    Elle fait de la gestion de stock, de commandes et de facturation.

    Téléchargez la sur play store , notez, commentez et partagez la. svp

    T o p s t o c k est une fierté sénégalaise
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (20:45 PM)
    3 siècles de retard .....
    Auteur

    Platon123

    En Février, 2017 (21:01 PM)
    Avant d'aller balayer devant la porte d'autrui il faut balayer chez soi. Les paiements se font dans le pays et personne ne pipe mot, mais on se glorifie pour des acquis au niveau de nos frontières. :sunugaal = frustre: Dou dem..... Douuuu dem,,,,,

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (21:45 PM)
    Un État est une personne morale qui fonctionne par la perception de Yace. ON ne peut pas ne pas vouloir payer un rond et réclamer tout de NOS gouvernants. Tant que l'argent va aubtrrsor public c'est bon.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (09:20 AM)
    A la frontière nord avec la Mauritanie, ce sont les passagers étrangers (toute nationalités confondues) qui paient 2000 francs aux policiers sénégalais... Il est temps que l'arnaque s'arrête.

    Peace
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email