Samedi 24 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Diplomatie

Paris: Consulat Du Sénégal A Paris Tâtonnement Au Niveau Informatique Cartes nationales d’identité et passeports en souffre!

Single Post
Paris: Consulat Du Sénégal A Paris Tâtonnement Au Niveau Informatique Cartes nationales d’identité et passeports en souffre!

Au consulat du Sénégal à Paris, un dysfonctionnement est noté, depuis un certain moment, au niveau des services d’état civil. Celui des Cartes nationales d’identité ne marche plus et celui des passeports tourne au ralenti.

Après un démarrage en fanfare en avril dernier, sous la houlette du brigadier Ibrahima Diatta de la Direction de l’automatisation du fichier (DAF), le secteur des CNI s’est brutalement arrêté au début de ce mois de septembre. D’après le Consul général du Sénégal à Paris, Amadou Diallo, le brigadier Diatta avait été envoyé par le ministère de l’Intérieur pour satisfaire un engagement majeur du président de la République Macky Sall. Sa mission de 21 jours a été renouvelée une fois par son ministère de tutelle. Mais selon le Consul général, il n’y a pas de budget prévu pour détacher en permanence un agent devant s’occuper de ce problème qui relève du ministère des Affaires étrangères. Le très dévoué brigadier Diatta est rentré à Dakar et on attend toujours de trouver une solution au problème des demandes enregistrées jusqu’en mars 2015.

Quant au service des passeports, jusque-là,  l’inspecteur de classe exceptionnelle Kassé gérait avec satisfaction les demandes de ses concitoyens vivant en France. Les demandes de rendez-vous se faisaient via le site du consulat. Un site qui a connu beaucoup de difficultés depuis le départ de l’informaticien Mbengue qui assurait convenablement ce service depuis Dakar. Mais quand le consul a décentralisé ce secteur à Paris, en début septembre, le confiant à un soi-disant informaticien local tout marche sur la tête. Aucun rendez-vous ne marche sur le site. Pourtant, au niveau de l’ambassade où tout fonctionne à merveille, l’informaticien Lamine Camara est capable de prendre en main, à moindre frais, le service informatique  pour les deux institutions.

En attendant, on craint fort que si le Consul général ne reprend pas en main certains services, l’institution qu’il dirige risque de sombrer, comme du temps du Parti socialiste. Ce serait bien dommage, car tout était bien parti pour la satisfaction de ce problème crucial pour les Sénégalais de Paris.




0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email