Samedi 15 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Diplomatie

[Reportage] Visite officielle de Diomaye Faye à Conakry : Des ressortissants guinéens à Dakar jubilent

Single Post
[Reportage] Visite officielle de Diomaye Faye à Conakry : Des ressortissants guinéens à Dakar jubilent

Le voyage du président sénégalais Bassirou Diomaye Faye, ce vendredi, à Conakry, est vivement apprécié par des citoyens guinéens établis à Dakar. Ils espèrent qu’au terme de cette visite, les relations entre les deux pays seront davantage consolidées. Au bénéfice de tous. 

 

Mamadou Alpha Barry est un boutiquier guinéen de 57 ans. Après avoir passé plus de 10 ans à Ouakam et fait un bref passage à Grand-Dakar, lui et sa petite famille ont déménagé, depuis 2019, à Hann-Maristes 2. Ici, cet originaire de Labé tient son commerce de détail d’alimentation générale. Loin des siens, « Vieux Barry », comme on l’appelle dans ce quartier, suit tout de même avec intérêt les actualités de son pays. « Oui, j’ai appris vers 16h à travers un groupe WhatsApp de nos compatriotes guinéens que le Président Bassirou Diomaye Faye se rend à Conakry pour une visite officielle de 48h. Mais j’apprécie cet acte. Je suis très content d’apprendre cette bonne nouvelle », commente-t-il. De son avis, cela prouve que le Sénégal et la Guinée sont des nations sœurs.


« En Guinée, on nous appelle ‘les Sénégalais’ »


M. Barry, visiblement très occupé à libérer un groupe de clients ayant déjà pris d’assaut sa boutique, regrette pour le constater que les relations entre les deux pays avaient reçu un sacré coup sous le magistère d’Alpha Condé et elles se sont encore plus détériorées avec le coup d’Etat perpétré par l’actuel chef de l’Etat par intérim. « Sur le plan politique et diplomatique, tout le monde sait que Macky Sall et le Colonel Doumbouya n’étaient pas sur la même longueur d’onde », rappelle ce père de famille, qui dit aujourd’hui être rassuré depuis, le 2 avril dernier, le jour où son président est venu à Dakar pour prendre part à la cérémonie de prestation de serment du nouveau chef de l’Etat sénégalais. « Quand j’ai vu les images montrant une certaine complicité entre Doumbouya, Ousmane Sonko et le président Faye, j’ai rendu grâce à Dieu, j’ai dit ‘’Alhamdoulilah’’, parce que c’est tout ce que nous, peuples guinéens et sénégalais, souhaitons », jubile ce commerçant guinéen.

Tout comme Mamadou Alpha Barry, beaucoup d’autres Guinéens ont vivement magnifié la visite officielle que le chef de l’Etat sénégalais entame, ce vendredi, dans leur pays.

Devant leur petit écran bien installé quasiment au plafond de leur cantine exiguë qui fait office de salon, Sékou Diallo, coiffeur, et ses deux collègues regardent et commentent la rediffusion de la demi-finale retour de la Ligue européenne des champions entre le Real Madrid et le Bayern Munich (2-1). A cette heure de la soirée (20h 30), ils guettent encore le moindre client avant de baisser le rideau.

Interpellé sur le voyage de Bassirou Diomaye Faye à Conakry, Sékou ne cache pas sa joie. « Je salue la démarche du nouveau président sénégalais. Après s’être rendu en Mauritanie, en Gambie, en Guinée Bissau, etc., il a décidé d’aller chez nous. Nous nous en réjouissons énormément », applaudit ce coiffeur de 35 ans. Pour lui, cela prouve que tous les Africains sont frères et sœurs, même si les nationalités sont nombreuses.

« Au pays, nous qui avons passé plusieurs années à Dakar, on nous appelle ‘les Sénégalais’. Même ma mère, à chaque fois que je l’appelle au téléphone, elle me taquine en m’appelant ainsi », lâche-t-il, les yeux toujours rivés sur le poste téléviseur.

Il dit s’être installé à Hann Maristes, en 2017. « A cette époque-là, j’étais vers l’école japonaise dans le salon de mon ex-patron, c’est en 2020 que je suis venu ici pour lancer mes propres affaires », confie notre interlocuteur. Il est assisté par son jeune frère, Abou, et son neveu, Gatta.

 

Les attentes

 

Ces temps-ci, les clients ne sont pas nombreux, ils viennent généralement les week-end. Toutefois, Sékou et ses employés espèrent que la donne va changer à l’approche de la fête de l’Eid-El-Kébir. D’ailleurs, il annonce l’arrivée d’un renfort. « Un de mes petits frères, qui sera bientôt en vacances, va venir me rejoindre pour nous prêter main forte, parce que, comme nous le savons, pendant la fête de la Tabaski, nous serons très débordés », confie-t-il. Et ce n’est qu'après la Tabaski qu’il compte se rendre à Kankan, sa ville natale, où se trouvent son épouse et ses trois petits enfants.

 

« Nous attendons de cette visite que la coopération bilatérale entre les deux pays soit consolidée et que la libre circulation des personnes et des biens soit encore beaucoup plus fluide, mais aussi et surtout que le séjour des ressortissants des pays respectifs soit encore plus facile », lance Alhassane Baldé, qui nous a rejoints.

Dans des propos tenus en langue poular, traduits en Wolof par Sékou, ce motocycliste guinéen en profite pour solder des comptes. « Bien avant les élections [présidentielle du 24 mars], certaines voix se sont levées pour décrier la vie de certains de mes compatriotes guinéens à Dakar, ce que nous avons déploré avec énergie la démarche de ces individus mal intentionnés. Mais heureusement, le nouveau président et son gouvernement ne les ont pas suivis », fustige cet originaire de Télimélé, dans la région de Kindia. Il fait ainsi allusion aux sorties de Tahirou Sarr, se réclamant du nationalisme. « Personne ne peut diviser ces deux pays », jure-t-il, essuyant la sueur sur son visage.

Non loin de là, une autre boutique, avec presque le même décor. Ibrahima Dadhi Bah, aidé par un enfant d’environ 3 ans, s’empresse de ranger les marchandises exposées devant son magasin. C’est l’heure de la fermeture. « Le Sénégal et la Guinée, c'est presque un même peuple. Personne ne peut nous diviser. Par cet acte, le président Diomaye a tout simplement désavoué ceux-là qui criaient sous tous les toits que les Guinéens devaient être expulsés », glisse, ce commerçant de 45 ans, très avare en mots.

Il vit au Sénégal, depuis 15 ans, avec ses deux femmes et ses huit enfants. « Tous mes fils sont nés ici à Dakar et certains d’entre eux fréquentent déjà l’école sénégalaise. Il m’arrive de rester deux à trois ans sans mettre les pays en Guinée. Toute ma famille est ici. Donc, je peux dire que je suis à moitié Sénégalais », dit Ibrahima Dadhi Bah. Il prie pour une paix durable en Afrique surtout dans la sous-région. 

« Aujourd’hui, le monde est tel que personne n’est fixe. Il y a aussi des Sénégalais qui vivent en Guinée et Hamdoulilah, ils vivent en paix », rappelle-t-il. C’est pourquoi, il attend des deux hautes personnalités sénégalaise et guinéenne qu’elles prennent des décisions communes visant à préserver cet acquis. « Je lance un appel solennel aux présidents Mamadi Doumbouya et Bassirou Diomaye Faye à tout faire pour consolider les relations diplomatiques et commerciales entre Dakar et Conakry au bénéfice des populations des deux pays », plaide-t-il. Car, à l’en croire, c’est seulement dans la paix et la stabilité que les pays africains peuvent espérer se développer.

M. Bah termine par une pique. « Je souhaite aussi que Bassirou donne à Doumbouya le secret du Sénégal. Les Guinéens ont besoin d’avoir, enfin, un président élu démocratiquement », souffle-t-il, le sourire au bout des lèvres. 




13 Commentaires

  1. Auteur

    Diomaye Touriste

    il y a 3 semaines (13:35 PM)
    Diomaye Pigeon Voyageur l 'emissaire de Sonko 
    Top Banner
    • Auteur

      Conakry Ndiaye !

      il y a 3 semaines (16:00 PM)
      Merci Cher Président Diomaye. La Guinée est présentement l'allié " Putchiste " le plus sûr pour le Sénégal. Merci de lui accorder la priorité par rapport à ceux de l'alliance guerrière AES et qui veulent quitter la Cdeao. 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    il y a 3 semaines (13:44 PM)
    tout celà c'est bien mais je trouve qu'il y a trop de guinéens et d'étrangers et qui s'aventurent dans des domaines startégiques. et il faut réguler tout celà.

    diomaye a été élu, doumbouya non!
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (13:50 PM)
    À quand une visite dans les pays l'AES ??? C'est le Mali qui avait accueilli et protégé beaucoup de sympathisants et militants de pastef alors que Macron, Dramane et autres de la Françafrique encourageaient la répression. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (14:35 PM)
      Diomaye n'est pas le pere noel il est président d'un pays fauché comme un rat d'église
    {comment_ads}
    Auteur

    Eux

    il y a 3 semaines (14:25 PM)
    Des peul fouta qui se réjouissent de l'élection de Diomaye?? Ils mentent grave, ces gens étaient tous derriere Amadou Ba l'ethniciste de l'APR pour qu'une fois qu'il puisse les protéger sachant qu'il ya une xénophobie grandissante de la jeunesse sénégalaise envers eux exigeant des cartes de séjour. Diomaye doit en profiter pour parler avec Doumbia afin de faire retourner ces gens eux
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (14:26 PM)
    Presi DIOMAYE, il faut faire comprendre aux Guineens que dorenavant il faut payer pour vivre au SENEGAL , s'ils ( les Guineens) ne veulent pas se battre pour instaurer la DEMOCRATIE chez eux ils doivent savoir que la LIBERTE n'est pas DONNER ( freedom is not free) s'ils optent de s'enfuir au lieu de combattre donc CARTE DE SEJOUR PAR FORCE 
    Top Banner
    Auteur

    Père1

    il y a 3 semaines (14:50 PM)
    Regardez, Ils sont tous au Sénégal avec femmes et enfants depuis 15 ans, 18ans, 20ans etc... Ces gens là ne rentre jamais chez eux, ceci n'est plus une immigration mais un envahissement pure et simple. Il faut comprendre que ces gens n'immigrent pas au Sénégal mais ils déménagent et vu leur nombre exponentiel, cela causera des problèmes au Sénégal. Et l'autre dit qu'il vit ici avec ces 2 femmes et 8 enfants, des enfant scolarisés dans l'école sénégalaise gratuitement, ce qui veut dire plus de charge pour l'état du Sénégal qui se fatigue gauche à droite, du FMI à la Banque Mondiale pour s'endetter à prendre à charge non seulement la misère du Sénégal, mais aussi veut prendre en charge la misère d'un autre pays! Immigration xalé bou goor mokay deff, que font tous leurs enfants, femmes, adolescents, pères, mères ici? La Guinée a délégué une grosse partie de sa misère au "niakeu faïda" Sénégal! Vous pensez que si c'était l'inverse Doumbia ou Condé allait l'accepter?? Tahirou Sarr et consorts ont raison, il urge pour le Sénégal de mettre en place une serieuse politique migratoire en imposant des cartes de séjour anuelles à tous les étrangers et surtout à cette communauté gaat xeil. La jeunesse sénégalaise se montre de plus en plus xénophobes envers cette communauté, il faut faire un tours sur tik tok pour en avoir les preuves, d'ailleurs des mouvements ont appelé à un rassemblement le 31 à la Place de l'Obélisque pour exiger des cartes de séjour, il ya quelques semaines à Thiès des jakartamen sénégalais se sont battus durant 2 jours avec des jakartamen peul fouta, la police a été obligé d'intervenir pour rétablir l'ordre, ces des acts trés dangeureux à prendre au serieux car c'est comme ça que commence les soulèvements populaires et on aimerait pas vivre le scénario des malheureux évènement naar de l'époque. Attention
    {comment_ads}
    Auteur

    Trop De Ndring

    il y a 3 semaines (15:04 PM)
    Le ndring est la seule communauté qui émigre et refuse de rentrer chez lui. Ces ndring se multiplient à une vitesse exponentielle dans 10 ans ils seront 15 millions et 5 dans le fichier électoral et seront incontestables dans une élection. Il est temps de prendre cette question à bras le coros annulant toute des pièces d'identité et passeport et refaire une nouvelle refonte du fichier électoral avec des mesures draconiennes sinon les ndring vont annexer le Sénégal comme l'israël l'a fait avec la Palestine. L’autre mafia ce sont les libanais qui détiennent 40% des entreprises sénégalaises grâce à leur corruption il y'a au Sénégal des fonctionnaires milliardaires. Dans leurs entreprises les sénégalais sont traités comme des esclaves, pas de contrat ceux qui en disposent n'ont pas le droit de syndiquer, pas de congés payés, licenciement abusif etc. tout avec la complicité des inspecteurs du travail. Ces gars ne servent rien au Sénégal ils achètent chez les libanais, s'habillent chez les libanais, mangent chez les libanais, se soignent chez leur frère. Et le tiers de leur argent part dans les banques l'état doit mettre le curseur aussi sur cette mafia qui pratique l'esclavage des temps modernes.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (15:28 PM)
      Et on en parle de la quantité de senegalais vivant ici en France, qui en est même à la 3e génération ? Et des senegalais tellement installés à Abidjan en Côte d'Ivoire qu'ils y ont un quartier ? Et de ces autres qui ont même créé le marché Sandaga à Casa ?
      Et de tous ces bijoutiers et tailleurs senegalais à Bamako et à Conakry ? En Guinée Conakry, il y a même eu 1 premier ministre d'origine Sénégalaise : François Loceny Fall ! senegalais sont la plus grande immigration de ces pays.
      la 116e à NY on en parle aussi ? les trafiquants de crack à Paris ils sont quoi sinon Senegalais ?  
      en RDC, Rwanda, Afrique du Sud, Angola, Zimbabwé, Gabon, la plus grosse immigration est senegalaise. 
      il n'y a pas un pays où il n'y a pas une communauté senegalaise.
      sortez de votre trou et vous verrez !
      alors arretez avec ce discours puant distillé par un Tahirou haineux parce qu'une famille peul Fouta a refusé de lui donner la main de sa fille,  escroc qu'il etait 
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (15:31 PM)
      Le nombre de ndring vivant au sénégal est supérieur au nombre total de tous les étrangers réunis  vivant en france c'est trop 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (15:35 PM)
      Les sénégalais ne refusent pas carte se séjour comme ces compléxés ndréng qui se prennent pour des sénégalais 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (15:46 PM)
      Ce ne sont pas unikma les sénégalais qui sont en France, aux USA ou ailleurs en Afrique, 
      tout le monde voyage, les sénégalais n'envahissent pas les pays d'autruis avec toutes leurs familles comme le font les ndrings. En Cote d'Ivoire pays je connais bcp de sénégalais qui y étaient dans les 90 sont rentrés, c'est à Trechville qu'on trouve des sénégalais. Los des dernieres élections le nombre de votant sénégalais en Cote d'Ivoire ne dépassait mm pas 30mille. Les sénégalais ne sont pas mm pas le 1er groupe d'Africain en France, les Algériens, Tunisiens, Marocains, Maliens et Congolais sont plus plus nombreux. 
      Les Soussous, Malinkés sont fiers de leur Guinée et vivent labas, ya que vous les ndrings qui veulent tous forcer leur présence comme ci notre pays est votre terre promise. Doyna ca suffit maintenant,  yéwou nagnou leigui, lii amonn dou fi amatt. Carte de séjour par force
    Top Banner
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:16 PM)
    Faut regulariser la situation des etrangers et des guineens au senegal.....si l'on veut eviter des problemes dans le futur!
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:22 PM)
    Le programme des législatives c'est carte de séjour par force. Le Sénégal ne peut pas accueillir toute la jeunesse ndring désœuvrée sous prétexte de CEDEAO qui ne sert qu'au ndring.Les ndring ne se battent jamais pour des principes ou la démocratie toujours derrière leurs comptoirs ils attendent que les autres se battent pour après les envahir. Ces ingrats et broussards ont tout obtenu au Sénégal mais passent tout leur temps à insulter les sénégalais. Cellou Dallein Diallo le chef de la mafia ndréng doit être dégagé du Sénégal  
    Top Banner
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:42 PM)
    Reglementation.... carte de sejour.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:57 PM)
    Sénégal Guinée frère et sœur restons unis 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Nex

      il y a 3 semaines (16:48 PM)
      Plus hypicrite un ndring tu meurs, chez eux par pure haine ethnique ils refusent d'être frères avec les Malinkés et Soussous... pendant ce temps ils veulent que les sénégalais soient leurs frères!
       
      Leigui mom seine gaalath toth na gnibi rek
    {comment_ads}
    Auteur

    Yeet

    il y a 3 semaines (17:06 PM)
    Je souhaite qu'il aille au Mali avant la France 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (17:38 PM)
    Puisque que les ndring n'ont pas les couillles de rester chez eux pour se battre qu'ils payent au moins la carte de séjour c'est le prix payé par les  jeunes sénégalais pour leur permettre d'avoir un climat social favorable 
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email