Dimanche 14 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

20 milliards de FCfa de la Bad et de la Bei pour l’agrobusiness

Single Post
20 milliards de FCfa de la Bad et de la Bei pour l’agrobusiness

La Banque africaine de développement (Bad) et la Banque européenne d’investissement (Bei) ont consenti, conjointement, un prêt d’un montant de 31,4 millions d’euros soit un peu plus de 20 milliards de Fcfa à la Compagnie agricole de Saint-Louis (Casl) pour la réalisation de son projet rizicole dans la zone de Ross Béthio

La Compagnie agricole de Saint-Louis, (Casl) spécialisée dans la riziculture, a bénéficié d’un prêt de 31,4 millions d’euros, soit près de 20 milliards de FCfa de la Banque africaine de développement (Bad) et de la Banque européenne d’investissement (Bei). Cet accord de financement a été signé, hier, en présence du Secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, Cheikh Tidiane Diop. La Bad et la Bei étaient représentées par leur Représentant-résident respectif Adalbert Nshimyumuremyi et Isabelle Van Grunderbeeck et la Casl par son administrateur général Laurent Nicolas.

Cette enveloppe financière participera à la réalisation du projet intégré de production de riz dans la vallée du fleuve Sénégal que la Casl déroule depuis 2012. Le projet est organisé autour d’une production en régie sur 4000 hectares, d’une rizerie considérée par son promoteur comme « la plus importante du Sénégal » qui est en construction. Cette rizerie aura une capacité annuelle de 65.000 tonnes de riz blanc « aux normes de qualité internationale de façon à tirer toute la filière rizicole vers un riz de meilleure qualité », a soutenu M. Nicolas. La Compagnie agricole de Saint-Louis cultive, sur un millier d’hectares, en cours de récolte. « Ce sera notre 6e récolte », a-t-il précisé. Selon les projections, ce projet créera 450 emplois directs, 150 emplois indirects et plus de 1000 emplois induits.

Au-delà de l’impact économique, le projet procurera des avantages socioéconomiques importants aux communautés environnantes puisqu’il va permettre à 500 paysans riverains d’avoir accès à un réseau hydraulique. « Nous sommes dans une zone où il n’y a jamais eu aucune culture parce que l’eau n’y arrivait pas.

Mais grâce à l’eau qu’on leur apporte, les riverains cultivent déjà 450 hectares », a déclaré M. Nicolas. Ainsi, l’ambition de la Compagnie agricole de Saint-Louis est de participer à l’effort national en vue de l’autosuffisance en riz et également d’accompagner les petits paysans à grandir. Son projet repose sur trois composantes : la production agricole avec l’aménagement des terres et équipements agricoles ; le développement de l’agriculture paysanne et l’agro-industrie.

540 hectares déjà exploités
Le Représentant-résident de la Bad, Adalbert Nshimyumuremyi a affirmé que ce projet est « déterminant pour le Sénégal » en ce sens qu’il promeut la sécurité alimentaire, en produisant du riz pour le marché local. « Conformément à sa stratégie concernant le secteur privé, la Bad a joué un rôle de catalyseur et de conseiller en étant impliqué dans le projet depuis 2012. Depuis la Conférence de haut niveau sur l’agriculture et l’agro-industrie de Dakar, en octobre 2015, ce projet est l’un des premiers engagements de la Bad via son secteur privé pour résoudre les défis de sécurité alimentaire et de substitution aux importations pour les produits de base comme le riz. C’est la première pierre posée pour notre stratégie agricole notamment dans son volet « Nourrir Afrique », a indiqué M. Nshimyumuremyi.

Isabelle Van Grunderbeeck, Représentante-Résidente de la Bei a soutenu que ce prêt s’inscrit dans la politique d’intervention de son institution et dans ses priorités en Afrique. Saluant le bel exemple de partenariat entre grands producteurs et populations locales, elle est d’avis que « ce projet contribuera à l’atteinte de l’autosuffisance en riz au Sénégal ».

Le directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Lamine Lô, a abondé dans ce sens, estimant que ce projet conforte la dynamique constatée sur le terrain où à côté des aménagements sur fonds publics, s’installent de plus en plus des investisseurs privés constitués de petits producteurs individuels, de petites et moyennes entreprises mais aussi de grandes entreprises. « Ces entreprises qui s’engagent en faveur du développement de l’agriculture sénégalaise en prenant des risques constituent, pour nous, des modèles à suivre pour le secteur privé surtout national. Sans elles, sans leur implication, les objectifs d’autosuffisance ne seront jamais atteints », a-t-il dit.

Le Secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan n’a pas manqué de souligner l’importance de ce projet pour le développement économique et social du Sénégal. Selon Cheikh Tidiane Diop, la Compagnie agricole de Saint-Louis qui exploite 540 hectares sur les 2000 aménagés pour un coût d’investissement projeté de 28 milliards de FCfa, répartis entre la production, les aménagements et la construction d’une rizerie, n’est pas étrangère aux bonnes performances réalisées par l’agriculture sénégalaise en 2015 qui, faut-il le rappeler, a enregistré une hausse « record » de 57 % de sa production agricole, l’année dernière.


affaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (23:15 PM)
    Enfin un agroindustriel qui s'attaque au riz! Excellente initiative! Comme ça nous arrêterons bientôt d'acheter du riz en Asie. Bonne continuation. C'est un exemple à suivre par notre privée national qui n'aime que spéculer sur les terrains et villas de Dakar et critiquer ceux qui bosse sous le soleil de la vallée !
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (23:38 PM)
    Aucun commentaire pour cet article !

    Ce qui dénote du désintérêt des sénégalais au développement de leur propre pays ! On a même pas besoin de PSE et autre politique de developpement ! Personne ne croît au Sénégal développé !

    Les articles les plus discutés sont les faits divers et autres avec des 5/5 de favoris sur les articles qui parle de scandales (sexuels surtout !)

    Pauvre de nous !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (00:32 AM)
    Surtout pas de GMO seed . On n'en veut pas .

    Or take your money back .
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (06:17 AM)
    En fait, il semble que ces banques ont finance un francais pour cultiver le riz au senegal, La Compagnie agricole de Saint-Louis, (Casl) avec un Mr. Nicolas. L'article ne parle pas du beneficiaire. S'ils veulent developer l'agribusiness local, il faut financer des senegalais avec des projets agricoles et non des entripises etrangeres etablies au Senegal qui vont pomper la richesse et les benefices qu'ils vont ramener chez eux.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ceedo Patriote!

    En Octobre, 2016 (08:55 AM)
    eh oui! un vrai scandale! des sénégalais sont en train de se battre dans cette vallée et font du bon riz et ne demandent qu'à être soutenus!

    pendant ce temps on va financer des gens qui n'ont aucun mérite et qui sont à la base de notre sous-développement et qui nous méprisent!

    pauvre sénégal!
    Auteur

    W

    En Octobre, 2016 (08:57 AM)
    Andrew G. Inglis, le Président directeur général du groupe n’a pas caché sa satisfaction : « Nous sommes heureux d’avoir réalisé une autre découverte majeure avec notre premier puits d’exploration au large des côtes du Sénégal. Geumbeul-1 confirme la présence d'une ressource de gaz de classe mondiale RFI dit la verite Pour le CEO de Kosmos Energy, "le succès continu de nos opérations d’exploration démontre que nous avons ouvert un bassin offshore de grande envergure Troisième découverte



    C'est la troisième découverte pour la société américaine sur le territoire sénégalais. Cette fois, c’est le puit dénommé Téranga-1, dans le l’ensemble Cayar Offshore Profond, d'une profondeur de 4485 mètres et recouvert de 1800 mètres d'eau. Ici, c’est cinq puits d'exploration ont été creusés avec un taux de réussite de 100%. Kosmos Energie

    Repondre | +0 -0 | Permalink Signaler

    Anonyme il y a 21 heures (12:24 PM)

    0 Fans

    N°: 6

    ainsi de porter la production à 44,5 millions de mètres cubes de gaz par jour DU GAZ NATUREL DANS LES EAUX SÉNÉGALAISES

    Repondre | +0 -0 | Permalink Signaler

    Anonyme il y a 20 heures (12:30 PM)

    0 Fans

    N°: 7

    Thermochimie







    PCS 44,0 MJ·kg-1 (88% CH4, 4,4% C2H6, 4,5% gaz inertes) gaz naturel des (milliard de tonnes) de reservesGAZ NATUREL DANS LES EAUX SÉNÉGALAISES
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (09:08 AM)
    Il n'y a que les Européens qui s'interessent à l'agro-business , les Sénégalais sont trop nuls et trop fainéants pour gérer des rizières ....triste constat !
    {comment_ads}
    Auteur

    Babs Bep

    En Octobre, 2016 (11:03 AM)
    cette entreprise franciase casl qui se glorifie de ces 4000 hectare alors que pas moins de 30000 hectare de riz est fait dans la vallée c'est des francais venu exploiter nos terres et aide les paysans sur 450 hectare cela represente quoi cette miette d'aide 450 hectare sachant que rien que a ross bethio la commune quil ont pris leur 4000 hectare ya au moins un casier de 1000 hectare et ils font rien labas, moi qui vous parle je suis un vendeur de piéces de rechange agricoles ces gens ne m'ont méme pas acheter un boulon depuis qu'ils sont implanter dans la zone et pourtant nous sommes partie les demarcher ou un filtre depuis qu'ils sont dans le coin nous sommes a ross bethio ils achétent tout depuis leurope et soidisant il veulent aider ou develloper le pays mon oeil c'est du pipo. ils sont dans leur coin exploite la main d'oeuvre local et aujjourdhui la BAD une banque africaine finance une entreprise francaise a coup de montage fiancier avec 20 milliard de fcfa ont peut emblaver 40 000 hectare il en sont a 4000 hectare voila encore des cols blancs senegalais confondu qui se cache derriére le riz pour escroquer les organismens fiancier d'ici 3 ans le temps de manger l'argent ils vont déclarer faillite et partir avec l'argent de l'afrique ni vu ni connu des cols blancs senegalais aidant nous avons tout compris et ont vous attend au tournant tous de voleurs de premiéres classe. l'aberation notoir investir dans des silos et ne pas avoir d'usine de decorticage de derniére generation et inviter les porducteurs a venir decortiquer chez eux. je suis trés degouter détre agro busnesman aujourdhui dans ce pays pour 10 millions de credit ont te regarde de travaers et ont te fait hypotequer la maison de ton pére et ces gens ont 20 milliard ils ont hypotéquer quoi rien nada.  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  rien de que la paparasse produits et des montages fianciers avec des expert et la bad se fait entuber comme sa sans vasline.  :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (14:00 PM)
    Baps tu as crées combien d emplois avec tes boulons rouillés ?????
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (09:19 AM)
    casl est bien pour saint louis

     :brawoo: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Babs

    En Octobre, 2016 (21:59 PM)
    Annonyme tu fait parti du gang de malfaiteur avec mes boulons rouillée je creer 9 emplois fixe que je paye de ma poche sans emprunt et pas des journaliers comme bous vous faites je travail mes de riz 50hecatre avec un tracteur et une moissonneuse que j'ai payer avec mes économies même s'il sont en occasion acheter chez toi en Europe sans emprunt. Mon exploitation représente 5% de ton exploitation que l'ont te fiance a coup de milliard puisque actuellement faites même pas 1000 hectare . imagine que j'ai 10% de ton financement les monyagnes de riz que j'aurais soulever. Voleur que bous étés vous serait démasquer ont arrive.  :emoshoot:  :emoshoot: 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email