Dimanche 20 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Conseil Présidentiel de l'Investissement : Le Cdes se démarque totalement du discours de Kama

Single Post
Conseil Présidentiel de l'Investissement : Le Cdes se démarque totalement du discours de Kama

Le patronat sénégalais ne parle pas le même langage. Le Conseil national des employeurs du Sénégal (Cnes), qui faisait face à la presse mardi, s'est inscrit en faux au discours prononcé par Mansour Kama au nom du privé national.

Lors du Conseil présidentiel de l'Investissement (Cpi), Kama a décrié une certaine marginalisation du privé national, un ostracisme dont il ferait l'objet dans l'octroi des marchés publics. Et, notamment la rupture du dialogue entre le chef de l'État et le privé national.

"Nous nous désolidarisons totalement du discours  de la Cnes et du Cnp, au nom du secteur privé national (Ndlr : discours tenu lors du Cpi au nom du secteur privé national). Le Cdes n'a pas été au courant de la conception de ce discours. Il n'a  été ni impliqué ni consulté sur  son contenu. Nous nous  désolidarisons de ce discours que nous trouvons très discourtois à l'endroit du Président de la République Macky Sall", a indiqué Babacar Diagne, Président du Cdes.

"Nous savons que le président est un défenseur de l'entreprise africaine. Dans les rencontres internationales, il défend toujours l'entreprise africaine. Nous nous désolons de ces propos qui sont contraires à la mission, à l'approche et au fonctionnement du Conseil des entreprises du Sénégal qui est une organisation de contribution dans la courtoisie", ajoute M. Diagne.

Quant au Conseil présidentiel de l'Investissement à proprement dit, le Cdes s'est montré satisfait des mesures prises par le chef de l'État. "Il a demandé à l'agence d'encadrement des Pme d'ouvrir une branche chargée de répondre à la problématique d'encadrement et d'accompagnement des très petites et petites entreprises. Le chef de l'État a aussi demandé à la direction des impôts et domaines de réfléchir sur la suppression de l'impôt minimum forfaitaire. On a eu une réponse encore plus efficiente du ministre des Finances qui nous a suggéré la Cgu", indique l'homme d'affaires.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email