Vendredi 28 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Diourbel - Pape Dieng annonce la vente de 4 ha de la Suneor à Dakar

Single Post
Pape Dieng, DG Suneor

Le tout nouveau directeur général de la Suneor a visité, ce mardi 31 mai 2016, les différentes installations de l’usine de Diourbel. Pape Dieng, après sa rencontre avec le personnel de cet établissement industriel, a annoncé le démarrage des ateliers qui sont à l’arrêt à cause d’un manque de matières premières. Cette situation est liée, selon lui, à la mise en œuvre du système carreaux usine. Pape Dieng a également annoncé la vente de 04 hectares de terrain de l’entreprise à Dakar pour financer les activités.
 
L’établissement industriel de Diourbel a été la première étape de la visite du  tout nouveau directeur général de la Suneor dans les régions. Pape Dieng envisage de redémarrer les ateliers  qui sont à l’arrêt à cause d’un manque de graines d’arachide. Cette situation s’explique, selon lui, par le système des carreaux usine. «Nous voulons travailler, nous voulons que notre usine redémarre.
 
En visitant l’usine, on se rend compte qu’il y a pas  mal d’ateliers qui sont à l’arrêt simplement parce qu’on n’a pas de graines d’arachide, parce qu’on n’a pas d’huile brute végétale à raffiner ou bien qu’il manque  quelques pièces de rechange », a-t-il lancé. Et de poursuivre : « le vrai problème qui fait qu’on n’a pas de graines est le problème de carreaux usine. Le paysan qui amène ses graines chez l’opérateur privé semencier ou à l’usine et qui attend d’être payé, s’il voit qui est prêt à payer, il préfère vendre ses graines à celui qui a son argent .Le jour où on fera comme tout le monde, c’est à dire financer les gens pour qu’ils achètent des graines, on aura des graines. Il faut qu’on s’adapte si on veut continuer à vivre parce que on est dans un système concurrentiel ».
 
S’agissant du diagnostic, il a demandé au personnel de produire un document dans 15 jours et ce document sera présenté au Premier ministre dans 45 jours. « Nous allons trouver les financements. On a supprimé l’activité de trituration à Dakar. Les aires qui étaient utilisées pour stocker ces graines seront vendues pour renflouer les  fonds propres de l’entreprise pour pouvoir redémarrer parce que nous avons trouvé l’entreprise dans une mauvaise situation du point de vue des dettes mais aussi du point de vue perte sur le capital.

« On a fait une étude qui nous a permis de savoir que les 16 hectares et demi de l’usine, s’ils étaient vendus devraient rapporter 91 milliards mais nous allons vendre que les 4 hectares. Il faut renflouer la structure par un apport de fonds propres  et  une  restructuration de la dette par reprofilage. Là, c’est indispensable Nous devons tout faire pour  sécuriser  l’approvisionnement en arachide des usines, lors de la prochaine campagne de commercialisation ». Pape Dieng dira dans la foulée : « La dette de l’usine se chiffre à 54 milliards de nos francs et le déficit du capital est évalué à 17 milliards ».      

 


liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Jajeufati

    En Juin, 2016 (20:00 PM)
    Le mal que ces criminels et fossoyeurs de l.ancien regime ont fait a ce pauvre pays est tellement profond qu,il faut au moins 10 ans pour le soigner
  2. Auteur

    Mass

    En Juin, 2016 (20:06 PM)
    pape dieng doit arreter de parler et travailler
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (21:46 PM)
    Pour prouver son incompétence, il se tourne vers la vente de foncier au lieu de faire fonctionner l'usine par d'autres moyens beaucoup plus intelligents. Ce qui est sûr c'est que pape dieng a un bon marabout, par ce n'ayant pas fait de résultat à la sénélec, on lui confie une autre société qui a besoin d'être ressuscitée et dirait qu'il est fait pour être seulement Directeur. En tout cas BON COURAGE

    • Auteur

      Undermanagement

      En Juin, 2016 (11:47 AM)
      le bradage final des actifs de la suneor a commencé. trop facile comme début de management pour sortir cette société de sa détresse économique.
    Auteur

    Bob

    En Juin, 2016 (01:13 AM)
    N'a-t-il pas ete vire de la senelec pour manque de resultats? Mais ou va ce pays?
    Auteur

    Yatt

    En Juin, 2016 (10:22 AM)
    Valoriser 16,5 ha à 91 milliards revient à vendre le m2 à 551 515 francs dans la zone de Bel-air (hors frais, taxes et enregistrement).

    Assurément, la spéculation foncière a de beaux jours devant elle !!!

    Mais attendons de voir le prix réel de vente du m2 à l'acquéreur qui devrait logiquement être un opérateur de l'activité portuaire (les mauvaises langues identifient déjà Bolloré) !!!

    Ce DIENG là est à surveiller car son "retour" contre toute attente à la SENELEC était incongru et sa nomination à SUNEOR pour le moins étonnante !!! :frustre:  :frustre:  :frustre: 
    Auteur

    Gamma2

    En Juin, 2016 (11:16 AM)
    Vendre son patrimoine pour avoir un bilan positif, ce n'est pas une bonne gestion, il faut arrêter ce DG et nommer un autre à la place. je ne sais pas ce le PDT Macky attend pour lui dire qu'on ne gère pas comme ça une boîte. si non même un petit planton ou balayeur peut vendre la moitié du patrimoine, payer les salaires, subventionner les syndicats, tuer la SUNEOR et demain dire que c'est le système carreaux usine qui n'a pas fonctionné. C'est triste de voir ce pays fonctionner comme ça. monsieur le DG prenez un bureau d'etudes qui fera pour vous un bon diagnostic au lieu de se précipiter à vendre. retenez que **nul ne peut construire sans concevoir**
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (16:34 PM)
    De toute façon il faut trouver des moyens financiers pour que l exploitation tourne et que les banques ne font pas confiance à la suneor.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (14:12 PM)
    la vérité est que ce qu'on nous a enseigné quand une société est sur le point de couler la meilleur façon de la relancer est de trouver des des actionnaires et de bons partenaires avant de mettre en vente quoique se soit au niveau de la société.mais un conseil pour le nouveau DG il faut qu'il commence d'abord à voir les échecs de son prédécesseur ensuite consulter tous les personnes qui œuvrent pour le bon fonctionnement de la société et pas de distinction de service enfin penser à rajeunir le personnel et augmenter aussi pour chaque service un conseil DG c'est les échecs qui font les grands HOMME bonne chance et courage dans ta gestion MACKY a mis sa confiance sur toi et tous les fonctionnaires comptes sur vous pour relever les défis dans tous les plans mais surtout les salaires car celui qui souffre plus c'est lui qui reçoit moins et celui là c'est le journalier merci

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email