Vendredi 05 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

Fleuve Sénégal: Un barrage hydroélectrique pharaonique en vue

Single Post
Fleuve Sénégal: Un barrage hydroélectrique pharaonique en vue

Après le barrage hydraulique de Diama et l'ouvrage hydro-électrique de Manantali, les pays du bassin du fleuve Sénégal lanceront bientôt une œuvre pharaonique localisée en territoire guinéen.

 

L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) va lancer très prochainement les travaux de son barrage hydro-électrique de Koukoutoumna, situé en République de Guinée, a annoncé le Haut-commissaire de l’organisation sous-régionale, Hamed Diane Semega, affirmant que le coût de réalisation de cette infrastructure est de plus 990 millions euros.

Selon Hamed Diane Semega qui s’exprimait jeudi à Dakar, en marge de la signature d’un accord-cadre entre la Compagnie nationale du Rhône (CNR) et la Société d’exploitation des aménagements de Manantali et Félou (SEMAF SA), l’entreprise chargée de la construction du barrage de Koukoutamba a été sélectionnée "il y a juste une semaine".

Situé en territoire guinéen, à 150 km en amont de la frontière séparant la Guinée et le Mali, le barrage hydro-électrique de Koukoutamba, avec sa puissance estimée à 280,9 mégawatts, devrait produire annuellement un volume d’électricité de 858 watts/heure.

D'après le Haut-commissaire de l’OMVS, la construction de cet ouvrage est le fruit d’un long processus dû notamment aux contraintes liées aux questions environnementales, mais aussi à l’utilité qu’il représente.

A travers le barrage de Koukoutamba, l’OMVS compte "valoriser l’ensemble de son potentiel hydro-électrique dans les 10 ans à venir parce que si nous ne le faisons pas le déficit énergétique qui est très fort dans nos pays va s’accroitre", a souligné M. Semega.

Ainsi, Koukoutamba va s’ajouter aux barrages de Boureya et de Balassa érigés sur le fleuve Bafing en Guinée et au barrage de Wina qui sera opérationnel avant 2021 avec une capacité de production énergétique de 140 MW.

Hamed Diane Semega a, en outre, rappelé que l’OMVS a lancé un appel à manifestation d’intérêts pour réaliser, dans les trois années à venir, le barrage de Gourbassi qui devrait permettre de rehausser le niveau de maîtrise de l’eau sur le fleuve Sénégal, un cours d’eau que se partagent les quatre pays membres de l’organisation (Guinée, Mali, Mauritanie et Sénégal).


liiiiiiiaffaire_de_malade

10 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (08:00 AM)
    houppiiiii

     :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (13:34 PM)
      avec les autres etats de l’afrique de l'ouest nous devons investir lourdement dans la production d’électricité. barrage, fermes solaires, usines maré motrices, etc...unissons nos forces pour donner de l’énergie à notre développement.
  2. Auteur

    D.wiseman

    En Avril, 2018 (09:34 AM)
    Barrage"pharaonique" de seulement 280MW?  :frustre:   :taala_sylla: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (09:59 AM)
     :sunugaal:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (10:09 AM)
    A côté des 6000MW du barrage éthiopien c'est comme kooy et thiouthiou. Diégalou déh.
    Auteur

    Ouest Africain

    En Avril, 2018 (11:13 AM)
    Faites attention aux mots que vous utilisez, vous les journalistes! 280MW n'a rien de pharaonique. Ce n'est qu'une goutte d'eau par rapport aux besoins réels du moment. Mettez l'accent sur votre formation!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (12:04 PM)
    280 MW NE VAUX PAS UN INVESTISSEMENT DE PRES DE 1 MILLIARD D'EURO CELUI DE L'ETHIOPIE EST D'UNE PUISSANCE DE 6000 MW ET D'UN COUT DE 3.2 MILLIARDS D'EURO POUR UN PRIX DE 1 MILLIARD D'EURO LA PUISSANCE DEVRAIT AVOISINER 2000 MW À MOINS QUE VOUS AYEZ FAIT UNE FAUTE DE FRAPPE
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:16 PM)
    avec 858 watts heure, on pourra juste allumer une TV!!! lol!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:28 PM)
    un barrage n'a jamais ajouté une plus value à l'environnement. au contraire, souvent, ça amène une détérioration de l'environnement. ça n'amène pas une beauté environnementale ni une mise en valeur.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (21:00 PM)
    280,9 mégawatts et vous dites pharaonique?? faudrait revoir la definition de ce mot alors. le barrage Grand Renaissance den Ethiopie en construction produira 6000 MW. Luca en Angola, en construction 2,069.5. Aswan en Egype 2,100 MW, vieux de 47 ans.
    Auteur

    Jiggy

    En Avril, 2018 (06:29 AM)
    Encore une de ces conneries dont nos gouvernements nous ont toujours habituees. Ils vont prendre leurs gabettes, comme des talibes, faire le tour du monde, quemander de l'argent a bord de rutilantes machines volantes, je veux parler d'avions presidentiels. Quel gachis encore ? Le fleuve Senegal a besoin d'etre drague de Podor a Bakel pour maintenir le lit du fleuve, creer une infiltration de l'eau dans les nappes phreatiques et maestrichiennes afin que l'eau arrive partout, et surtout eviter ces pertes enormes au niveau de l'embouchure avec cette breche qui atteint maintenant 6 kilometres de large par la faute du vieux singe wade laquelle cochonnerie ne pourrait jamais etre rectifiee par ce bouffon de macky sall. Le draguage du fleuve pourra alimenter le lac de Guiers et on va revitaliser les vallees fossiles, amener l'eau partout : resultats on va investir dans l'Agriculture moteur de tout developpement economique. Les barrages en Afrique meritent d'etre repenses non seulement a cause des couts faramineux mais aussi l'impact sur l'environnement : Assouan sur Nil en est un exemple et avec le nouveau que les Ethiopians sont en train de construire on ne sait pas ce que cela va encore creer comme impact. Nous somnes dans des cycles d'eau depuis bientot vingt ans et cela veut que l'eau sera abondante par consequent il faut creer des retenues pour alimenter en permanence les nappes ce qui a pour effet de regenerer les forets et surtout les grands arbres dont les racines iront chercher cette eau en profondeur. Il nous suffit de changer de paradigme par une maitrise de l'eau et une orientation de nos ressources financieres vers ce secteur primaire pour amorcer le developpement.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (11:50 AM)
      quand est ce que tout cela sera fait ? menteur, depuis quand parle-t-on du draguage du fleuve n'est ce serait ce que pour la rendre plus naviguable ? je fais fi du l'effet d'infitration sousterraine. il avait un projet de port a saint-louis pour le stockage et le transport du phosphate du fouta et les gros bateaux ne pouvaient pas passer l'etape du delta qui s'arrete pas tres loin de dagana. on ne veut pas des projets pharaoniques. un barrage est quelque chose de serieux, menteur. aux usa le corps des ingenieurs est largement responsable de la catastrophe katrina pour avoir ouvert les vannes des retenues autour des bayous autour de new orleans. malheureusement il se trouve des cretins comme toi qui ne comprennent rien a rien et qui applaudissent a tout rompre pour ces follies de nos gouvernants comme macky michelin.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email