Jeudi 21 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

L'Etat doit réparer ses fautes sur les procédures de remboursement de la TVA, dit un officiel

Single Post
L'Etat doit réparer ses fautes sur les procédures de remboursement de la TVA, dit un officiel

Le directeur général des impôts et domaines (DGID), Amadou Ba, a défendu, mardi à Dakar, le principe de ‘’la participation, du paiement ou du remboursement’’ pour réparer les ‘’fautes’’ de l’Etat du Sénégal dans les procédures de remboursement de la Taxe sur la valeur ajouté (TVA).

‘’Notre Etat a fauté dans les procédures de remboursement de la TVA et cela fait qu’aujourd’hui les acteurs économiques ne nous font plus confiance’’ a-t-il notamment dit en intervenant à l’occasion d’un Conseil interministériel sur l’environnement des affaires.

Cette rencontre, élargie au secteur privé et aux partenaires au développement, s’est tenue sous la présidence du Premier ministre, Abdoul Mbaye. Elle est organisée en prélude à la 11ème session du Conseil présidentiel sur l’investissement (CPI) qui aura lieu vendredi sous la présidence du chef de l’Etat, Macky Sall.

Selon Amadou Ba, le principe dans tous systèmes de TVA dans tous les pays du monde, est ''qu’elle doit être neutre et cela est pratiqué dans tous les systèmes de réforme''.

‘’Il nous appartient aujourd’hui en tant qu’administration de veiller à restaurer la confiance à ce niveau’’, a-t-il dit.

Selon lui, cela doit être aujourd’hui le souci majeur au niveau du ministère du Budget qui doit se fixer des objectifs limités dans le temps pour restaurer la crédibilité de l’administration par rapport aux obligations qui pèsent sur elle.

‘’Pour la TVA, nous avons essayé de faire de l’administration au contribuable. Cela veut dire que tous les processus qui génèrent des crédits sont en droit d’être supprimés, pour dire que l’administration ne fera plus de précomptes dans les années à venir’’, a expliqué M. Ba.

‘’Cela va commencer dès 2013 où on va facturer la TVA à l’administration. Cette opération aura un impact sur la trésorerie de l’Etat, mais elle permettra aux entreprises d’être beaucoup plus compétitives parce qu’elle diminue les crédits qui se forment en leur sein’’, a assuré Amadou Ba.



2 Commentaires

  1. Auteur

    Bizarre

    En Décembre, 2012 (22:00 PM)
    Monsieur BAous avez de sombre desseins derriere cette bizarrerie qui va consister a faire supporter la TVA a l'Etat avec d'importantes sorties de cash alors que cette derniere va en definitive lui revenir. wathie daanou athie gaw. Puisque la tva doit revenir a l'Etat pourquoi diable ne la precompterait elle pas purement et simplement au moment de payer ses dettes....bizarre....bizarre. LA FAILLITE DE L'ETAT DU SENEGAL SE PROFILE AU PROCHAIN VIRAGE....
    • Auteur

      Col

      En Décembre, 2012 (22:20 PM)
      pas du tout bizarre à moins que vous ne connaissiez pas tellement la réalité de l'entreprise.
      le principe du précompte repose sur un manque de confiance de l'état envers les entreprises chargées de lui collecter la tva.
      l'entreprise paie la tva et la déduit de celle qu'elle collecte. le précompte fausse donc les règles du jeu s'avère très injuste.
      bonne mesure mr le directeur général.
    • Auteur

      Ok Bizarre

      En Décembre, 2012 (07:02 AM)
      vous ne pouvez pas savoir à quel point vs avez raison, mr bizarre!
      l'administration des impôts, et l'etat par conséquent, se st complètmt fourvoyés en l'espèce. le système classique, que ns connaissions jusque là; consistait pour l'etat à garantir ses ressources fiscales et budgétaires par ricochet; en quoi faisant : "faire précompter la tva sur les factures et marchés en général par le trésor public, et/ou la faire collecter par les entreprises en particulier...".
      ce qui permettait au sénégal de disposer, de façon constante, de ressources propres pouvant satisfaire une partie de ses besoins de financement ou d'investissement... bref; alea j.... es!
  2. Auteur

    Papi

    En Décembre, 2012 (00:22 AM)
    En plus,on doit revoir les droits de douane sur beaucoup de produits.Ca ne fait que rencherir les prix et enrichir les douaniers,l'etat y gagne moins.

    Pour les vehicules par exemple,une taxe annuelle que les proprietaires de vehicules paierait serait plus juste....On paye a l'usage.Cela faciliterai le renouvellemnt du parc.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email