Mercredi 13 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Le bilan de la CDC passe de 69 à 130 milliards de francs CFA de 2012 à 2017

Single Post
Le bilan de la CDC passe de 69 à 130 milliards de francs CFA de 2012 à 2017

Le "bilan" de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) a augmenté de 69 milliards de francs CFA en 2012 à 130 milliards en 2016, soit une hausse de 88,4%, a déclaré, jeudi, à Dakar, son ex-directeur général, Thierno Seydou Niane.
 
"Le bilan de la CDC a connu une bonne croissance, avec un total de 130 milliards de francs CFA en 2016, contre 69 milliards en 2012", a dit M. Niane à des journalistes, en marge d’une cérémonie de passation de service, lors de laquelle il a remis les dossiers de cet établissement public à son nouveau directeur général, Aliou Sall.
 
Des sociétés évoluant dans une dizaine de secteurs d’activité - énergie, transports aériens, tourisme, pharmacie, etc. – ont apporté "près de 75 milliards de francs CFA", soit plus de la moitié du bilan de 130 milliards, a précisé Thierno Seydou Niane.
 
Les "fonds propres" de la CDC ont également connu "une nette amélioration" en passant de 1,28 milliard de francs CFA en 2012 à "près de 3,5 milliards" en 2016, a déclaré M. Niane.
 
"Entre 2012 et 2016, la CDC a vu ses ratios s’apprécier positivement avec une nette amélioration. Ses fonds propres s’élèvent à près de 3, 5 milliards de francs CFA, contre 1,28 milliards en 2012, soit une hausse cumulée de plus de 162%", a-t-il dit.
 
"La situation encourageante a permis à la CDC de mieux s’impliquer dans des projets et programmes, pour une économie en parfaite intelligence avec les orientations continues dans le Plan Sénégal émergent", a expliqué son ex-directeur général.
 
Il estime que la Caisse des dépôts et consignations a fait figure de "bras droit de l’Etat en matière d’investissements structurants, en s’engageant dans une politique de redynamisation de ses activités par une meilleure rentabilité de ses ressources".
 
"Ses initiatives ont permis de mettre en œuvre des projets structurants marqués par une rupture dans la gestion de l’institution (la CDC, Ndlr), notamment en termes de stratégie et d’investissement", a poursuivi Thierno Seydou Niane.
 
Concernant encore le volet investissement, a-t-il souligné, la Caisse des dépôts et consignations s’est lancée dans des "projets d’envergure", notamment le programme immobilier de Bambilor (ouest), pour la construction de 5.000 logements sociaux, sur une période de cinq ans.
 
M. Niane a énuméré d’autres projets immobiliers financés par la CDC, dont le Saraba Club Med, un village de vacances de 30 hectares, d’un coût de 41,3 milliards de francs CFA.
 
Aliou Sall, journaliste et conseiller en planification, a été nommé directeur général de la CDC, le 11 septembre dernier, en remplacement de Thierno Seydou Niane, un fonctionnaire du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.

Dans les médias locaux, des militants de l’opposition sénégalaise ont dénoncé la nomination du frère du président Macky Sall à ce poste. 
 
Créée en 2006, la Caisse des dépôts et consignations "est un établissement public à statut spécial, qui exerce des missions d’intérêt général en contribuant au développement économique et social" du pays.
 
Elle est habilitée à se substituer au Trésor public dans la réception et la gestion des dépôts et consignations des organismes et des particuliers.
 
La gestion des fonds de retraite ou d’assurances, notamment le Fonds national de retraite (FNR) fait partie de ses prérogatives. La CDC est également habilitée à consentir des prêts aux collectivités locales et aux petites et moyennes entreprises.
 
Elle est également mandatée par l’Etat pour recevoir, "dans des conditions de sécurité absolue", les dépôts d’un certain nombre d’officiers ministériels et d’auxiliaires de justice.


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (06:37 AM)
    Trump est stupide mais a raison de dire que les Africains sont encore dans l'esclavage de leurs dirigeants. Comment selon Wade, macky Sall peut accepter de recevoir 7 milliards du Sénégal et administrer les fonds à partir d'un compte bancaire? Et le Trésor public ? Et pourquoi la taxe FSIPP sur le carburant n'est pas reversée par les petroliers dans un compte du Tresor ? Au lieu d'un compte bancaire et plusieurs milliards échappent au contrôle du Tresor. La BM et le FMI ont dénoncé cette pratique. Voilà des questions auxquelles les PARLEMENTAIRES doivent avoir des réponses. Na niou ragal YALLAH azawajal té déf nguir Yallah azawajal  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (09:29 AM)
    Pourquoi avoir enlevé le DG après de tels résultats ? son successeur détiendrait - il des qualifications supérieures ? si l'ancien DG est nommé ailleurs où il est le seul à pouvoir faire évoluer les résultats, nus approuvons , sinon on se passe d'un cadre compétent là où on a besoin de lui pour aller l'incertitude car on ne connaît pas au nouveau venu un passé de gestion à un poste de responsabilité !
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (12:09 PM)
    je ne peux pas comprendre qu'on enlève une personne qui réalise des projets très importants dans notre pays.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email