Lundi 28 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

Malaise à la Cciad : Le président Lamine Niang dos au mur, les membres au front

Single Post
Malaise à la Cciad : Le président Lamine Niang dos au mur, les membres au front
La tenue, le mardi 17 novembre 2015, d’une réunion du bureau de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (Cciad) jugé illégitime par certains acteurs de ladite chambre consulaire, a fini de susciter la colère de la majorité des membres de la structure. Sous la houlette de Birane Yaya Wane, opérateur économique, et forts des arrêts de la Cour suprême envoyant à la retraite Lamine Niang, ces membres ont décidé d’assiéger, ce matin, l’institut consulaire.
 
A l’origine de ce mouvement d’humeur, le quotidien informe que c’est la tentative de ce bureau illégitime dirigé par le président Lamine Niang «d’entériner un budget dans une mascarade sous-tendue par une illégalité continue depuis une dizaine d’années». Suffisant pour  susciter l’ire de ceux qui sont épris de justice au sein de ladite Chambre. Las d’attendre, en vain, l’application des multiples décisions de justice sifflant la fin de l’illégalité du «mandat» de Lamine Niang, Birane Yaya Wane et ses camardes ont pris la ferme résolution de faire respecter la loi. Ils ont décidé, d’abord, d’envoyer, dès ce matin, une sommation par voie d’huissier à Lamine Niang et aux autres membres de son bureau avec à la clé, «une plainte en procédure de référé pour voie de fait». Mais en attendant, ils ont exprimé leur volonté d’assiéger, ce mercredi matin, l’institution consulaire, informe le journal Grand-Place.
 

Dans un entretien téléphonique, Birane Y. Wane de la Coalition «And défar Chambre de commerce de Dakar», persiste et signe: «Si le ministre du commerce, Aliou Sarr a été manipulé dans cette affaire au point de soutenir l’illégalité par la prolongation injustifiée de mandat annulé par la justice sénégalaise, si le patronat a été manipulé, c’est leur problème. Nous, nous allons faire respecter la loi et mettre fin à l’illégitimité de Lamine Niang à partir de ce mercredi. Nous mettons en garde l’Etat. La page de ce menteur (sic) est tournée. C’est quelqu’un qui a certainement appris à conduire en Angleterre. Quand il signale à gauche, il tourne à droite. Il excelle dans l’art de dire des contrevérités. Comment un ministre sérieux peut-il entériner avec le sceau de l’Etat, la prolongation d’un mandat annulé d’un tel homme qui a médiatiquement déclaré qu’il a un pied dehors avec ou sans réforme. Depuis 2003, d’ailleurs, il ne cesse d’annoncer son départ. Mais à chaque fois, usant de manœuvres et de manipulation, il dribble son monde pour conserver son fauteuil. C’est fini !», dit-il.

 
Convaincu que le blocage de la Cciad va impacter négativement sur la création d’emplois tant souhaitée par le président de la République dans le cadre de la mise en œuvre du Pse, les légalistes réclament la tête de leur tutelle. «Nous exigeons la démission du ministre Aliou Sarr qui a défié les juges de la Cour suprême, les magistrats de la Cour d’appel et les enquêteurs de la Dic. Nous demandons l’arbitrage du président Macky Sall pour qu’il le démette de ses fonctions», ajoutent ces derniers.

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Ngagne Sall

    En Novembre, 2015 (21:28 PM)
    C'est qui ce Birane Yaya Wane? un arriviste, rien que sa .. pressé de prendre le pouvoir pour reduire la chambre de commerce a neant comme beaucoup de jeune loup de sa generation on reduit le Sénégal au néant d'aujourd'hui . Quelle dommage ..
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (00:49 AM)
      c'est qui ce lamine niang?
      un vieux voleur qui depuis 12 ans est a la retraite et qui continue à occuper un poste de manière illégitime.
      pose les bonnes questions si tu veux de bonnes réponses.
      lèche cul va
  2. Auteur

    Radar

    En Novembre, 2015 (22:36 PM)
    Il est président de la Chambre de commerce depuis un quart de siècle .

    Ça suffit ou plutôt : c'est trop.

    Lamine, la retraite a sonné .

    Les Présidents DIOUF et WADE sont partis. Fais de même .

    Toutes les présidences ou tous les mandats doivent être limités à 2.

    Que ce soit à l'ONU, l'IAAF, la FIFA, les mandats des chefs d'Etat,...

    2 x 4 ou 5 ans et un autre prend la place.



    Lamine NIANG a tort.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (23:16 PM)
    Du courage, Birane. Tu tiens le bon bout. De tout coeur avec toi. On suit.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email