Mardi 19 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

RECASEMENT DES MARCHANDS AMBULANTS : Les travaux du centre commercial bloqués faute d’apports des bénéficiaires

Single Post
RECASEMENT DES MARCHANDS AMBULANTS : Les travaux du centre commercial bloqués faute d’apports des bénéficiaires

Le recasement des marchands ambulants de la capitale n’est pas encore effectif. Le projet de construction du centre commercial devant les recevoir, est en effet aujourd’hui bloqué faute d’un financement adéquat, les bénéficiaires des échoppes rechignant à verser leur apport à l’entreprise maître d’œuvre.

 

La société Mads Sarl, chargée de la construction de l’ouvrage devant recevoir les marchands ambulants de Dakar, a déjà mis quatre cents (400) millions dans l’édification du centre commercial qui va compter 315 cantines et 2000 tabliers. Mais, aujourd’hui, le projet est bloqué par défaut de financement, puisque les bénéficiaires n’ont pas versé les apports personnels attendus d’eux.

 

« C’est un projet entre les marchands ambulants et la Ville de Dakar. La Vile de Dakar a acheté le terrain et a demandé aux ambulants de choisir sur appel d’offres un promoteur. Mads Sarl a été adjudicataire et les marchands intéressés devaient verser des apports pour bénéficier des installations. Ils n’ont pas su le faire, alors qu’ils avaient eux-mêmes défini les prix. Mads a donc eu recours à d’autres moyens pour aider à ce que ce projet soit viable. Le projet est donc en stand-by pour cause de recadrage, afin de trouver la meilleure solution pour relancer le marché », explique Assane Mboup, un des responsables de Mads Sarl.

 

Il faut dire que la question du déguerpissement des marchands ambulants des artères de la capitale et leur recasement dans un endroit adéquat, a hanté les autorités aussi bien municipales que centrales. Les enjeux électoralistes ont souvent biaisé tout processus de réaliser ce projet, les marchands rechignant aussi à intégrer un local qui les éloignerait du centre-ville et où ils seraient obligés de payer un loyer. Pour dire que des mesures énergiques devront être prises afin de solutionner cette affaire d’occupation anarchique de l’espace public.



7 Commentaires

  1. Auteur

    Papysssss

    En Juillet, 2012 (21:59 PM)
    Ils sont entrain de vouloir jouer au dilatoire pas question de les laisser faire plus dans les rues .

  2. Auteur

    Soyons Lucides

    En Juillet, 2012 (07:51 AM)
    cette manière récurente de toujours indexer les autres, les notres aussi. ils n'ont pas de quoi manger et vous les culpabilisez ! la location des terres offertes gracieusement à l'état français aurait bien pu contribuer à réaliser des choses et à sepasser du budget de la "coopération". soyons réalistes, s'il faut attendre leur contribution ce n'est pas demain la veille que le projet prendra forme. Seulement, les idées reçues d'ailleurs nous moulent dans "contribuez et nous vous aiderons". pourtant eux soutiennent bien leurs citoyens à manger et au quotidien pendant que nous nous indexons les notres. pensons, réfléchissons, analysons, pourquoi cette adversité entretenue et permanante ?
    Auteur

    Vérité

    En Juillet, 2012 (08:00 AM)
    je m'adresse respectueusement au Maire de Dakar, édile de la ville de tous les dakarois pour étaler toutes mes inquiétudes quant à la gestion de ma ville. Voila une ville anormalement, occupée, envahie, salie, encombrée dans tous ses secteurs. Monsieur le maire par votre passivité complice et politique votrte vill est devenue une ville marchande, mendiante, rurale et certainement infréquentable ; les piétons dakarois courent tous les jours des risques d'accident à la limite de l'intolérable parcque les trottoirs de Dakar sont occupés par des commerçants et ou mendianrs qui s'installent avec kiosques, tables et autres sur la partie de la voie normalement affectée aux piétons et cela dure depuis très très longtemps.

    Est ce qu'un jour un père de famille pourra à nouveau promener ses enfants en ville, faire les vitrines et s'asseoir avec eux sur une terrasse pour se désaltérer. Est ce qu'un jour un automobiliste pourra sans grand risque circuler dans le périmètre dakarois sans charrette et pousse- pousse, est ce qu'un jour on pourra respirer sainement dans les boulevards occupés régulièrement par des loumas.

    Monsieur le Maire prenait garde votre ville est devenu un gros village, abandonné par les touristes qui ont choisi à juste titre de rayer de leur destination la belle ville de Dakar. les encombreurs ne font pas 1 % de la population de Dakar contre 99 % d'encombrés.

    Auteur

    Eric91

    En Juillet, 2012 (08:34 AM)
    De toute façon les commerçants ambulants de Dakar n'ont jamais eu l'intention de quitter le centre ville, ni de payer une redevance ou un loyer ou quoi que ce soit !!!.....quand on est dans l'informel on n'a aucun intérêt a rejoindre une quelconque communauté même commerciale !!!

    Le mal est plus profond que le simple incivisme...
    Auteur

    Pitou

    En Juillet, 2012 (08:39 AM)
    il la raison

    Auteur

    Lyns

    En Juillet, 2012 (09:20 AM)
    Les jeunes Marchzants ambulants aiment la facilité, alors que ce projet initié par l'ex-Président Abdoulaye Wade est la solution pour rendre nos centres - villes conforment à ce qui existe dans toutes les villes du monder moderne. Pourquoi ces jeunes seraient-ils les seuls à vouloir que tout leur soit servi sur un plateau sans bourse déliée ? Qui achète le matériel de pêche aux jeunes Pêcheurs du Sénégal ? Aux éleveurs, qui leur achète le matériel ? QUE CHACUN S'ACQUITE DE CE QUI lui est demandé et tout va pour le meiux ! Faire du dilatoire pour faire du chantage sur les nouveaux arrivants aux affaires de la République ne serait pas convenable ! Est-ce une façon de dire : " Nous ne sommes pas en mesure de donner notre apport, donnez-nous ces cantines gratuitement sinon ..."
    Auteur

    Pitié

    En Juillet, 2012 (18:43 PM)
    ne fustige pas tes frères, même dans les pays les plus capitalistes au monde, la nation fait un minimum pour ses fils. que fait le sénégal pour ces goorgorlu ? DITES c'est parce que vous êtes à l'abri du besoin, portés par la nation que vous méprisez les pauvres. ET VOUS ETES CROYANTS ?!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email