Mercredi 01 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Sénégal: la subvention de l'électricité serait un fardeau inutile pour le budget public

Single Post
Sénégal: la subvention de l'électricité serait un fardeau inutile pour le budget public

(Agence Ecofin) - La subvention de l'électricité, soit 180 milliards Cfa en 2012, représente « un coût substantiel pour les finances publiques et les Sénégalais», a indiqué Hervé Joly, chef de la mission du Fonds monétaire international (FMI) dans les colonnes du quotidien Le Soleil.

 

Les estimations de l’Institution financière ont pris en compte la compensation tarifaire, les autres formes de soutiens et de prise en charge des dépenses énergétiques ainsi que le cumul continu des arriérés fiscaux.

 

Tous ces éléments « mis bout à bout » amènent, en 2012, à un coût total de 180 milliards Cfa pour le budget, soit « 2,5% du Pib », a relevé Hervé Joly.

 

Hervé Joly se persuade qu’avec un tel poids sur le budget le Sénégal ne pourra pas réaliser d'autres dépenses prioritaires, déplorant que les subventions profitent à des personnes dont la « consommation est élevée alors qu'une grande partie de la population sénégalaise n'est pas connectée ou consomme très peu ».


liiiiiiiaffaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    Bref

    En Avril, 2014 (19:18 PM)
    rrriiirree, quand on veut tuer son chien on trouve qu'il a la rage.
    • Auteur

      N'importe Quoi !

      En Mai, 2014 (08:13 AM)
      il faut encourager les gens à s'équiper en solaire.

      les tontines, les aides familiales, les crédits bancaires peuvent servir au financement.

      on le fait bien quand il faut financer des fêtes ou des décès pourquoi ne pas le faire pour quelque chose d'aussi utile que l'électricité.
  2. Auteur

    .....

    En Avril, 2014 (19:25 PM)
    Bien sur puisqu'il se fiche pas mal que les senegalais soient fatigues ou non.
    Auteur

    Fmi, Encore Toi.

    En Avril, 2014 (19:48 PM)
    Revoilà la banque mondiale et le FMI; elles veulent éliminer les subventions au consommateur et laisser le privé décider seul des prix au consommateur. Conséquences : sénégalais, vous paierez plus cher l'électricité qui sera bientôt vendue au privé international. Ce privé international, comme Hydro-Québec pendant 5 ans sous Diouf, s'en foutra de faire d'investissements. Il pompera cette source au profit de l'étranger. Brrrr
    Auteur

    Fdf

    En Avril, 2014 (20:02 PM)
    Un couple présidentiel voleur.
    Auteur

    Atypico

    En Avril, 2014 (20:38 PM)
    Quand on a des dirigeants qui n'ont pas pensé dans leur PSE "bison" à s'endetter pour ne plus l'être en développant et massifiant l'utilisation et la fabrication de l'électricité solaire et éolienne qui sont à notre disposition gratuitement toute l'année, on prouve qu'on est stupide en plus de n'être soucieux que de sa personne de sa famille, de ses amis, de ses clients mais pas de l'intérêt général .
    Auteur

    Fmi Bâtoon

    En Avril, 2014 (21:13 PM)
    Il parle de coût d'opportunité ou plus exactement d'une mauvaise décision des autorités : le même argent (180 milliards) pouvait servir a soulager les populations défavorisées avec des dépenses en soins de santé, scolarisation, engrais agricoles, machines agricoles, etc... Tout cela est vrai, mais plus facile a dire qu'a faire. Peut-être qu'il fallait acheter des équipements électriques (ampoules a économie d'énergie, etc..) pour économiser l'énergie au lieu de dépenser à perte pour acheter le pétrole des machines de senelec-coupe rek. Ce gars dit vrai : mais au lieu de décrire les causes du mal, on attendait plutot des solutions de luu. FMI politique du bâton reck....et jamais de solution. Merci quand même d'avoir hurlé pour alerter....C'est pas rien. On sait maintenant pourquoi il n'y a plus d'argent a Sunugal
    Auteur

    Deugg Gui

    En Avril, 2014 (22:13 PM)
    Les difficultés d'aujourd'hui du pays, ce sont des fautes de gestion commises dans le passé, cela remonte à Samba Diallo qui était IGE ( manque de vision, pas d'investissements, ...). Parce les politiciens ne se préoccupent pas de nommer des managers dans ces entreprises qui produisent des facteurs de production, ils préfèrent nommer des politiciens comme eux pour des raisons de politique politicienne.



    Cela ne changera jamais tant qu'il n'y aura pas cet "aggiornamento" absolument nécessaire avec cette classe politique qui s'est accaparée le pouvoir d'Etat.
    Auteur

    Jamilo

    En Avril, 2014 (23:31 PM)
    L'energie est la priorite pour le Senegal. Pourquoi l'etat ne prend pas ses responsabilites pour resoudre definitive ment cette question. Rien n'empeche d'emprunter de l'argent pour construire des centrales de derniere generation tres performantes pour reduire le cout de revient du kWh. L'etat attend toujours d'hypothetiques prives qui vont construire des centrales pour leur vendre l'electricite alors que l'etat est mieux place pour faire ces investissements. La banque mondiale avait declare recemment l'etat du senegal ne prend pas au serieux cette question, il laisse tout entre les mains des prives. C'est un projet bancal, une bonne furniture en electricite ( quantite et prix) peut augmenter la croissance de 1 a 2%.
    Auteur

    Consommateur

    En Mai, 2014 (08:38 AM)
    "Y A QU'A" ou "IL FAUT QU'ON" etc.... Voila la solution des problèmes d'électricité!  :haha: 
    Auteur

    Diakhé

    En Mai, 2014 (08:51 AM)
    Je ne crois pas faire partie des gros consommateurs, pourtant, lorsque arrive ma facture d'électricité, je ne dors pas jusqu'au règlement de cette satanée facture. Alors si en plus l'Etat se désengage du secteur, c'est la mort assurée pour tous les Sénégalais. L'alternative serait de faciliter l'installation du solaire pour tous. D'ailleurs je suis ébahi devant la propension de l'Etat à parler de beaucoup de solutions, sauf du solaire, qui au moins existe en quantité. Vraiment, les responsables de la Banque Mondiale et du FMI, laissez nous tranquille !
    Auteur

    El

    En Mai, 2014 (09:53 AM)
    la question fondamentale est à quelle hauteur se porte cette subvention pour quelqu'un qui a une faction de 50000F par mois.

    Si c'est 5000 (donc moins de 10%), ok, je suis d'accord qu'on stoppe les subventions si cela peut servir à fournir de l'electricité aux couches plus défavorisées dans les villages et zones reculés.

    Mais si c'est 15000 ou plus, je dis non l'état n'a qu'a se démerder pour trouver des ressources, on est pas des communistes.
    Auteur

    El

    En Mai, 2014 (09:54 AM)
    la question fondamentale est à quelle hauteur se porte cette subvention pour quelqu'un qui a une facture de 50000F par mois.

    Si c'est 5000, ok, je suis d'accord qu'on stoppe les subventions si cela peut servir à fournir de l'electricité aux couches plus défavorisées dans les villages et zones reculés.

    Mais si c'est 15000 ou plus, je dis non l'état n'a qu'a se démerder pour trouver des ressources, on est pas des communistes.
    Auteur

    Slot

    En Mai, 2014 (11:39 AM)
    La subvention de l'électricité est inutile pour le budget du Sénégal mais bien utile pour le budget des menages!

    Les gens du Fmi ne considérent que les comptes de l'Etat, et par aux normes et ratios économiques qu'eux ont posé sans comparaison et considération de rien d'autre!

    Concernant le Sénégal, pays au bord de l'Atlantique et qui a un port, la premiére question qu'il faut se poser, est d'abord pourquoi le cout de l'électricié est par exemple plus élevé qu'au Mali , pays enclavé ?

    De la réponse a cette question, découleront les solutions pour faire baisser les couts de production dont tout dépend!
    Auteur

    Electro

    En Mai, 2014 (12:17 PM)
    Une bonne solution: ACHETEZ DES GROUPES ELECTROGENES. --- :up:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    Auteur

    Pierrimana

    En Mai, 2014 (15:32 PM)
    Voilà encore ces gens du FMI plus meurtrier dans leur solution qu'utile dans leur conseil. Le fait de subventionner l'électricité génère un effet redistributif qu'il ne mentionne pas volontairement, car toute hausse du prix entraîne un coût plus élevé de la vie et donc plus de pauvreté et moins de compétitivité.... La question est la suivante : est ce kil faut reduire ce 2,5% de PIB de la subvention de la senelec ou faut il considérer que les 180 milliards sont un financement perdu pour des projets prioritaires. La réponse aux 2 questions est NON Mr du FMI, car en supprimant la subvention on rend la réalisation de ces projets prioritaires a partir de 180 milliards plus coûteuse.... Ce qu'il faut c plutôt c réallouer la fourniture de l'électricité.... Les boulevards, rue, places publiques, stades, institutions, etc.... Alimentes en solaire ou éolienne, contracter un accord mixte approvisionnement/financement de projet à partir de la vente du pétrole aux opérateurs prives.... Et arrêtons d'écouter ces cretins du FOnds meurtrier international (FMI)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email