Samedi 21 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Affaire des étudiants sénégalais en Égypte : Les précisions de la direction des bourses

Single Post
Affaire des étudiants sénégalais en Égypte : Les précisions de la direction des bourses

Les étudiants sénégalais basés en Égypte avaient assiégé les locaux de l'ambassade du Sénégal au Caire pour exiger la satisfaction de leurs revendications, à savoir la bourse aux étudiants Moustapha Niang et Abdoulaye Bâ et l'équivalence entre le Bac arabe national et celui de l'Université Al-Azhar, entre autres revendications. Dans Enquête, la direction des bourses apporte quelques précisons.

Problématique des bourses

L'ensemble des étudiants en poursuite d'études dans des pays autres que la France, attributaires de bourses et aides d'État, et dont les dossiers de renouvellement sont conformes, y compris ceux du Caire, ont perçu depuis avril 2019, l'intégralité de leurs allocations. Pour le cas de Moustapha Niang, élève en classe de seconde (lycée) au Caire, la direction des Bourses rappelle que la règlementation en vigueur relative à l'attribution des bourses ne prend en charge que ceux qui sont régulièrement inscrits dans une Institution d'enseignement supérieur. En d'autres termes, ne sont pris en charge que ceux qui ont le statut d'étudiant. Avec la réforme, les élèves, comme c'est le cas de Moustapha Niang, ne peuvent plus bénéficier d'une bourse de l'Enseignement supérieur. Par conséquent, seules les 5 bourses universitaires offertes par la République arabe d'Egypte et pour lesquelles un engagement à ne pas réclamer de bourses en cas de réorientation au lycée/collège est requis, font actuellement l'objet d'un appel à candidature. Contrairement à ce qu'avance la ligue, il ne s'agit point d'une diminution du quota mais plutôt d'un renoncement aux 20 bourses dédiées aux élèves qui ne sont plus mises en compétition conformément à notre orientation stratégique.

Reconnaissance du Bac arabe

L'équivalence du diplôme du baccalauréat national en langue arabe avec celui de l'Université Al-Azhar est une question que les autorités compétentes négocient d'accord parties. Après une première mission de la Direction des bourses en Egypte, le Professeur Mary Teuw Niane, en sa qualité de Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a rencontré le Cheikh Al-Azhar Al-Sharif, Grand Recteur de l'Université Al Azhar, le 11 février 2018, à ce sujet. A sa suite, Monsieur Talla Fall, Ambassadeur du Sénégal en Egypte, a rencontré, le 26 février 2018, le Professeur Abdou Rahmane Moussa sur la même question.  A l'issue de cette entrevue, le Professeur Moussa lui a fait part de l'accord de principe du Grand Recteur pour la reconnaissance du baccalauréat arabe délivré par la République du Sénégal. Le lundi 05 mars 2018, le Professeur Omar Moussa, chargé des équivalences à Al-Azhar, instruit par le Grand Recteur de l'université, a tenu une séance de travail avec une délégation sénégalaise conduite par l'Ambassadeur Talla Fall. Au cours de cette séance, la documentation nécessaire à la validation de l'équivalence lui a été remise. Le dossier connaît une évolution positive.


Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Verite

    En Août, 2019 (10:10 AM)
    Même au Maroc, les bacheliers de crrtains pays subsahariens sobt tenus a reprendre le Bac puisque n etant pas reconnus

  2. Auteur

    Gueyemaciré

    En Août, 2019 (10:18 AM)
    J'ai du mal à comprendre pourquoi nos étudiants, destinés pour la plupart à être de hauts cadres, sont si indisciplinés et peu raisonnables.

    Comment le Sénégal peut-il imposer à un pays étranger, totalement souverain, serait-il la Gambie, l'équivalence entre le Bac sénégalais et celui de ce pays alors que les systèmes éducatifs et les programmes sont tout à fait différents? Soyons sérieux.
    Auteur

    En Août, 2019 (10:45 AM)
    Macire, c'est ni de l'indiscipline ni de l'ignorance mais le mauvaise foi. Ils savent très bien ce qu'ils font: prendre des raccourcis pour arriver a ce qu’ils veulent sans efforts
    Auteur

    Tab

    En Août, 2019 (11:56 AM)
    Il faut tout simplement aider ce gosse

    Il est senegalais, il etudie a l'etranger, il faut l'aider

    Etude c'est etude que tu sois en primaire, secondaire, universitaire c'est pareil, il est a l'etranger il faut l'aider
    Auteur

    En Août, 2019 (12:35 PM)
    entre demander qu'on vous aide et taper sur la table pour revendiquer un droit indu ,il ya une difference,Les etudiants ne le comprennenl tjrs pas ,ils sont des privilegiés de la société que l ont aide à la place de leurs parents demunis pour les hausser au niveau des enfants des nantis predisposés à etre les dirigeants
    Auteur

    En Août, 2019 (12:35 PM)
    entre demander qu'on vous aide et taper sur la table pour revendiquer un droit indu ,il ya une difference,Les etudiants ne le comprennenl tjrs pas ,ils sont des privilegiés de la société que l ont aide à la place de leurs parents demunis pour les hausser au niveau des enfants des nantis predisposés à etre les dirigeants
    Auteur

    Ka

    En Août, 2019 (14:29 PM)
    La direction des bourses a parfaitement raison.

    Gueyemaciré a tout résumé: beaucoup d´étudiants sont indisciplinés et peu raisonnables car issus pour la plus part de familles pauvres dans lesquelles les parents n´ont ni temps, ni moyen pour éduquer leur progéniture. Ils sont toujours entrain de courir à la recherche de la dépense quotidienne. Donc ce sont des gens qui veulent prendre des raccourcis pour avoir ce qu´ils veulent. Il y a des critères d´attribution de bourses pour éléves et des critères pour les étudiants.
    Auteur

    Moussa

    il y a 2 semaines (23:23 PM)
    Il faut comprendre les revendications de ces étudiants avant de les qualifier d’indisciplinés.. ces étudiants sont tous des bacheliers et boursiers par l'état du Sénégal et c’est l’état qui les a envoyés en Égypte. Et si une fois arrivé en Égypte ils doivent encore refaire le bac et automatiquement re-devenir des élèves ainsi perdre leur bourse parce qu’ils ont plus le status étudiants.. Alors il y a un jeu quelque part... il faut pas être dupé par la version de ces autorités qui ne font que mentir à la population.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR