Vendredi 15 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Développement de la science au Sénégal: Abdou Salam Sall prône la traduction de tous les manuels scientifiques dans les langues locales

Single Post
Développement de la science au Sénégal: Abdou Salam Sall prône la traduction de tous les manuels scientifiques dans les langues locales

Les séries scientifiques sont de plus en plus abandonnées par les élèves à cause du taux élevé de redoublement qu'on y constate.Ainsi, pour pallier ce fait, l'ancien Recteur de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Abdou Salam Sall, prône la traduction de tous les manuels scientifiques dans les langues locales

.« Il faut qu'on puisse résoudre cette question de langue qui est à la base de beaucoup d'échec, notamment des sciences. Si on veut promouvoir les sciences, forcément il faudra un effort conséquent pour traduire les manuels dans nos langues », a-t-il déclaré, avant de plaider pour la démocratisation de la maternelle.« Car, souligne-t-il, la formation commence par la langue de terroir, à la maternelle. Il n'y a que 15 à 20% d'enfants qui vont à la maternelle. Ce n'est pas démocratique, il faut la généraliser »



27 Commentaires

  1. Auteur

    L'administrateur

    En Octobre, 2013 (12:23 PM)
    Merci de patronner seneweb, le site pour la promotion des Touks.
    • Auteur

      Osez

      En Octobre, 2013 (14:21 PM)
      oooooooooooooohhhhhhhhhhhhhhhhhhh !
      monsieur , il ne faut pas dire des bêtises, ou prendre des mesures inutiles , le français a une longueur d'avance sur les langues nationales , par sa richesse et précision dans le domaine scientifique ...le problème au sénégal c'est la méthode d'apprentissage .comme j'ai l'habitude de dire , le bon dieu a travaillé 6 jours pour créer l'homme et il s'est reposé le 7iéme jours , certes , ce bon dieu est trop fainéant, car depuis lors il se repose , n’empêches , depuis les années 90 , il a fait un grand clin d’Œil aux pays pauvres du tiers-monde , l'asie dans son ensemble a saisi cette occasion , il en a bien profité pour se développer en moins de 20 ans alors que ce processus a pris plus de 3 siècle à l'occident pour arriver à ce niveau de prospérité . et comme à nos habitudes , l’afrique n'a pas saisi cette occasion extraordinaire qui est l’avènement des nouvelles technologies dans l'enseignement , les étudiants scientifiques asiatiques ont comme première langue l'anglais , donc le problème est ailleurs pas sur la non maîtrise de la langue française. en france même il y'a ce déficit de futurs scientifiques , en plus ici en france pays mére , le problème se pose au niveau de la non maîtrise de l'anglais des étudiants français, comme quoi , à se demander d'ou sortent nos dirigeants sénégalais , tellement déconnecter de la réalité mondiale
    • Auteur

      Osez

      En Octobre, 2013 (14:38 PM)
      sénéweb , depuis tout à l'heure j'essaie de mettre mon com , vous le bloquer et comme par hasard, "atypico" me vole mes idées et les publie , pas sérieux tout ceci !

      sinon, je continue mes idées , si c'était un problème de langue , tous les français seraient des scientifiques et dieu sait que ce n'est pas le cas ... j'ai eu la chance d'observer des enfants de 4 ans dans les écoles maternelles françaises, il y'avait des enfants français de souche , arabes et noirs ..en effet les petits français sont doués en français indépendamment de l'apprentissage de la langue , car c'est leur langue maternelle , ces enfants l'apprennent déjà dans le ventre de leur mère ( phonèmes), quand on leur faisait une dictée , ils sont tjrs les meilleurs , mais ! mais ! , quand il s'agit de logique ou des mathématiques ou physiques , ceux sont les enfants arabes et noirs qui excellent dans ce domaine plus que les français de souche , j'en déduis que les arabes et les noirs ont de la mémoire imagée , cette dernière est parfaite pour apprendre les sciences dures , d'ou il faut numériser l'apprentissage à l'école , vous verrez , il y'aura d'excellents résultats ..
      aux états unis tout est numérisé dans les universités , en france c'est entrain de se faire , pourquoi pas le sénégal ?
  2. Auteur

    Nikos

    En Octobre, 2013 (12:29 PM)
    N'est-il pas plus simple de d'amener simple les apprenants à bien maitriser la langue d'apprentissage actuelle.

    Une multiplicité d'ouvrage, une diversité d'enseignants et d'enseignement... Les élèves n'apprendront pas. On auras dépenser pour rien. Ils apprendrons. Alors on se rendras faites compte de l'ineptie de ce genres de choses.
    Auteur

    Ouze

    En Octobre, 2013 (12:43 PM)
    Merci pour avoir dit cette verite on doit apprendre par nos langue comme le font les pays asiatique qui ont ete coloniser comme nous  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    N'importe Quoi !

    En Octobre, 2013 (12:45 PM)
    Arrêtons de nous prendre la tête entre les langues.



    On est au 21ème on peut très bien travailler avec le Français, l'Anglais, l'Espagnol, l'Arabe et le Mandarin.



    Une langue est faite pour communiquer et établir des liens pas pour se regarder le nombril.



    A l'échelle de l'Afrique de l'OUEST si chacun se focalise sur sa longue ou son dialecte on va droit dans le mur.



    Il faut garder nos langues vivantes, mais il faut éviter qu'elles deviennent sources de notre division, ou de rejet de langues qui nous permettent de communiquer avec des gens qui habitent au-delà des mers.
    Auteur

    Macbookpro

    En Octobre, 2013 (12:47 PM)
    Traduisez un manuel de physique et dites moi qui va en comprendre quelque chose !!! Finalement, c'est vous les gros nullards.
    • Auteur

      Senenmut

      En Octobre, 2013 (15:45 PM)
      quand on ne sait pas on évite de parler cf cheikh anta dio « nations négres et culture » tome ii p 425 à 460. l’osiris va jusqu’à traduire en wolof la théorie de la relativité d’a. einstein .
      point, ligne plan = tombe, red, mâsalé ; angle=puhtel, ; sommet= pud ; médiane=dâr-dig ; cercle= mbégé, ; centre= dîg ; homothétie =sopînn ; racine=réne, puissance= cartenn ;vitesse= vel, force=dolé ; accélération= hirel ; chaleur de fusion =tagay u ruy ; gaz= gélaw,gilel ; electrisation= mbegel ; electrons=fépal ; champ electrique= tolu mbed ; resistance =téyé etc
    • Auteur

      Macbookpro

      En Octobre, 2013 (17:30 PM)
      t'es vraiment drôle avec ta théorie de la relativité en wolof !!! moi je n'y comprenais pas grand chose, maintenant tu viens de m'embrouiller encore plus. encore une fois, ceci n'est pas la solution. je ne vois pas en quoi cette proposition peut faire avancer la science. le faible niveau des élèves et étudiants, c'est pas parce que les cours sont en français. le problème est ailleurs.
    • Auteur

      Alphaone

      En Octobre, 2013 (05:44 AM)
      comme je l'ai déjà écrit il y à quelques années, sekou touré avait tenté l'expérience, en imposant la traduction des manuels scolaires en sousou, malinkais et peuhl, résultat : 2 génération d'étudiants détruites, les plus chanceux ont eut l'opportunité d'aller étudier en russie.
      je ne comprend pas pourquoi, vous essayez toujours de réinventer l'eau chaude.
    Auteur

    Diaw

    En Octobre, 2013 (13:06 PM)
    N'IMPORTE QUOI la cause du bas niveau des ètudiants c'est justement ces langues ou tout simplement cette langue ouolof que meme en classe et meme tv et

    radio ne savent plus distinguer ce qu'il faut ou non en melangeant français et ouolof dans ce qui devait etre français tout simplement
    Auteur

    Ich

    En Octobre, 2013 (13:18 PM)
    même traduit, il faudra encore alphabétiser pourquoi ne pas le faire avec la langue officielle.

    nous aimons vraiment perdre du tps avec des propositions inutiles
    Auteur

    Et Fermer Les Frontieres

    En Octobre, 2013 (13:32 PM)
    Et fermer également les frontieres afin que personne n'entre ou ne sorte et ainsi vire le bonheur comme en Corée du nord !  :haha: 
    Auteur

    Atypico

    En Octobre, 2013 (14:06 PM)
    Encore une fausse bonne idée, difficilement réalisable qui va dans le sens d'une illusion patriotique populiste illusoire. Le langage scientifique pratiqué mondialement est l'anglais ! Même les savants et les étudiants d'un pays émergent immense comme la Chine qui fait référence pour tous nos anti - occidentaux, sont formés à cette langue, Les principaux ouvrages sont accessibles en anglais, français, espagnol, arabe. Inutile de croire ou de faire croire que l'on va avancer sur le plan scientifique et donc économique à terme, en se passant d'apprendre et de pratiquer l'une ou plusieurs de ces langues dominantes mondialement . D'ailleurs les Sénégalais se ontrent extrêmement doué pour apprendre les langues autres....
    • Auteur

      Senenmut

      En Octobre, 2013 (15:45 PM)
      quand on ne sait pas on évite de parler cf cheikh anta dio « nations négres et culture » tome ii p 425 à 460. l’osiris va jusqu’à traduire en wolof la théorie de la relativité d’a. einstein .
      point, ligne plan = tombe, red, mâsalé ; angle=puhtel, ; sommet= pud ; médiane=dâr-dig ; cercle= mbégé, ; centre= dîg ; homothétie =sopînn ; racine=réne, puissance= cartenn ;vitesse= vel, force=dolé ; accélération= hirel ; chaleur de fusion =tagay u ruy ; gaz= gélaw,gilel ; electrisation= mbegel ; electrons=fépal ; champ electrique= tolu mbed ; resistance =téyé etc
    • Auteur

      Senenmut

      En Octobre, 2013 (15:48 PM)
      quand on ne sait pas on évite de parler cf cheikh anta dio « nations négres et culture » tome ii p 425 à 460. l’osiris va jusqu’à traduire en wolof la théorie de la relativité d’a. einstein .
      point, ligne plan = tombe, red, mâsalé ; angle=puhtel, ; sommet= pud ; médiane=dâr-dig ; cercle= mbégé, ; centre= dîg ; homothétie =sopînn ; racine=réne, puissance= cartenn ;vitesse= vel, force=dolé ; accélération= hirel ; chaleur de fusion =tagay u ruy ; gaz= gélaw,gilel ; electrisation= mbegel ; electrons=fépal ; champ electrique= tolu mbed ; resistance =téyé etc
    • Auteur

      Senenmut

      En Octobre, 2013 (15:54 PM)
      quand on ne sait pas on évite de parler cf cheikh anta dio « nations négres et culture » tome ii p 425 à 460. l’osiris va jusqu’à traduire en wolof la théorie de la relativité d’a. einstein .
      point, ligne plan = tombe, red, mâsalé ; angle=puhtel, ; sommet= pud ; médiane=dâr-dig ; cercle= mbégé, ; centre= dîg ; homothétie =sopînn ; racine=réne, puissance= cartenn ;vitesse= vel, force=dolé ; accélération= hirel ; chaleur de fusion =tagay u ruy ; gaz= gélaw,gilel ; electrisation= mbegel ; electrons=fépal ; champ electrique= tolu mbed ; resistance =téyé etc
    Auteur

    Segou

    En Octobre, 2013 (14:42 PM)
    c est une tres bonne chose la promotion des langue nationales
    • Auteur

      Valbou

      En Octobre, 2013 (15:10 PM)
      traduire en langues nationales ne ferait que nous retarder et creer des difficultés supplémentaires avec les formules etc....
    Auteur

    Citoyenpure

    En Octobre, 2013 (15:18 PM)
    c' est juste bete comme idee. ces gars sont des ideologues et ne veulent pas nous positionner dans la comnpetition inernationale avec le mandarins et l' anglais. dommage pour nous

    Auteur

    Vivi

    En Octobre, 2013 (15:25 PM)
    c'est pas une très bonne idée les sciences doivent être apprises avec les langues internationales ce qui permettra de pouvoir travailler avec le reste du monde!
    Auteur

    Apha

    En Octobre, 2013 (16:21 PM)
    le drame de notre pays ce sont les intellectuels. Du n'importe quoi? Comment on peut traduire tous les documents scientifiques en langues nationale, a quoi ça va servir, dans quelles langues, en combien de langue.

    Ce pays a besoin d'intellectuel au vrai sens du terme : honnête, intègre, désintéressé lorsqu'il émet ses positions.

    Un peys doit avancer et non reculer.



    Regarder la débaptisation de nos rues et écoles, quest ce que celà nous a donné? ET bien d'autres........
    Auteur

    Sarko

    En Octobre, 2013 (16:37 PM)
    Arrêtez de dire n'importe quoi svp.Les sciences exactes et la paresse ne font pas bon ménage. ça demande beaucoup de réflexion,de curiosité ,de logique et de bon sens.Ça ne s'apprend pas comme un poème.

    Il faut creuser ses méninges !!!et ça les sénégalaise n'aiment pas.

    La langue n'a rien à y voir.
    Auteur

    Congolese.

    En Octobre, 2013 (16:40 PM)
    Je ne crois pas que l'apprentissage de nos langues locales soit la solution. Je pense que la solution serait d'améliorer le niveau en français de nos élèves et de nos enseignants. Il y a de ces enseignants qui ne savent pas parler français au Sénégal. Il faudrait qu'on encourage les enseignants à parler français à l'école. C'est valable aussi dans nos lieux de travail.

    Comme l'a dit quelqu'un si on se mettait à enseigner 200 langues et dialectes en Afrique de l'Ouest on s'en sortirait pas.

    Amenons nos enfants très tôt à l'école (marternelle) et encourageons les gens à parler français.
    Auteur

    Papa Cedric Ndiaye

    En Octobre, 2013 (17:26 PM)
    C EST VRAI QUE NOUS DEVONS FAIRE BCP D EFFORTS POUR RESORBER NPTRE RETARD DANS L ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIES. MAIS AU CONTRAIRE DU RECTEUR SALL, JE PENSE QUE MOINS UN PROBLEME DE TRADUCTION EN LANGUES N
    Auteur

    Syndicat

    En Octobre, 2013 (18:08 PM)
    non ancien recteur; c'est une perte de temps pour nos jeunes; il faut du matériel c'est à dire de la matière à toucher concrètement; ancien recteur sais tu que dans les lycées les tp de chimie physique (vous êtes chimistes) ne se font plus? comment comprendre ou maitriser un phénomène sans le voir sinon des descriptions de la part de ceux qui l'enseignent et qui ne l'ont jamais vu? ancien recteur vous avez oublié que les fac et les écoles esp ensetp fac sciences etc.... manquent de matériels ou équipements!!!! revenez sur terre ancien recteur!! ne perdez pas ce temps!!! il faut voir et voir et toucher et toucher et manipuler avant de saisir ou comprendre le phénomène!!! merci ancien recteur
    Auteur

    Acteur Petite Enfance

    En Octobre, 2013 (18:18 PM)
    Abdou Salam Sall fut mon assistant en TP de Chimie à l'UCAD. Il ne servira à rien de traduire ces manuels. La science dés la maternelle est possible. Faut promouvoir l'enseignement des sciences depuis le préscolaire en continuant le processus au primaire. Au collège en faire une part belle avec des professeurs bien motivés. Mettre en place un vaste et intéressant programme de recrutement et de formation d'enseignants pour les sciences notamment les Mathématiques et les Sciences Physiques. En 1ère année de Physique à l'époque , un de mes professeurs disait qu'aucun parmi vous les étudiants ne pouvait créer ou fabriquer un laser alors dans d'autres cieux ce n'était qu'un travail de bambin. Créer des structures d'excellence pour l'enseignement des sciences et mettre les moyens. Le Japon ne posséde aucune ressource mais a pu se rattrapper grâce à la science. Pour terminer cessons de mystifier ces disciplines que sont les maths et sciences physiques qui sont comme les autres disciplines.La maîtrise du français reste aussi un impératif. L'Anglais devrait être enseignée dés la maternelle puisque c'est la langue du monde...................................
    Auteur

    Lebaolbaol

    En Octobre, 2013 (18:22 PM)
    Abdou salam sall : Un vrai cretin ,faiblard devant ces macaqueS d'arabisants,CES eux qui l'ont manipulè...à le voir seulement on voit nettement c'est un idiot ....On doit vite l'arreter

    on se demande comment a t il fait pour etre recteur d une universitè.....Il est malade completement......

    Abdoulaye wade qui l'a mis sur cet orbite a commis une faute impardonnable........Le senegal est un pays d'Afrique un continent de cinquante quatre pays......mais tous ces pays ont des ecoles classiques où la langue officielle est enseignèe .......CETTE LANGUE OFFICIELLE QUI EST EN MEME TEMPS UNE LANGUE DE COMMUNICATION AVEC LE MONDE,LUI IL VEUT qu u ontraduit des manuels scientifiques en wolofs qui va prendre encore cinquante ans ,parceque le wolof on le connait tres bien ,c'est un dialect qui aa unvocbulaire tres insufisant pour escientifique..........ET PUIS POURQUOI EN WOLOF ET NON EN UNE AUTRE LANGUE NATIONALE.?

    UN UNIVERSITAIRE QUI REFLICHIT AINSI ON EN TROUVE QU AU SENEGAL...........des cadres amorphes et abimès ! LE M23 DOIT SE FAIRE SENTIR ! SINON LE SENEGAL VA BIENTOT DEVENIR L 'AFGHANISTAN DE L'AFRIQUE HABITE PAR DES BARBARES INCOMPRIS PAR LE MONDE ENTIER.......
    Auteur

    Niit

    En Octobre, 2013 (19:00 PM)
    le probleme n'est de tradiure les oeuvres scientifiques en langues locales. Mais apprendre a les ecrire. il ne faut pas oublier que nous vivons dans une societè orale. l'oralitè ne favorise pas la pensèe analytique qui est fondamentale pour les matieres scientifiques.

    l'ecrire developpe le sens de la logique. donc apprnons a ecrire pour comprendre la logique dans nos langues ensuite decouvrir attravers la mothode compartive notre logique ....
    Auteur

    Diagne Meteo

    En Octobre, 2013 (19:56 PM)
    Je suis trés content de voir que l´ensemble des intervenants récuse cette idée du professeur Salam Sall.

    A qui je pose 2 questions:

    1.) Qui va payer les traducteurs des manuels.

    2.) Ou va t on imprimer ces livres.

    J´ai eu la chance d´avoir publié deux livres scientifiques en Allemagne ( aux éditions tectum = tectum verlag)

    Le troisieme manuscript qui interessait les africains du sahel n´a pu être publié (parce que mon éditeur ((avec qui d´ailleurs

    j´ai des problèmes: il ne paye pas les droits d´auteur)) que les livres soient mal vendus en europe).

    J´ai traduit le manuscript en francais et jusqu´a présent je ne peux le faire éditer au sénégal parce que les livres ne se vendent pas. les maisons d´éditions au sénégal ne font que des romans et les nouvelles éditions africaines ne font que des manuels scolaires.





























































































































































































    Auteur

    Diagne Meteo

    En Octobre, 2013 (19:59 PM)
    Je suis trés content de voir que l´ensemble des intervenants récuse cette idée du professeur Salam Sall.

    A qui je pose 2 questions:

    1.) Qui va payer les traducteurs des manuels.

    2.) Ou va t on imprimer ces livres.

    J´ai eu la chance d´avoir publié deux livres scientifiques en Allemagne ( aux éditions tectum = tectum verlag)



    Le troisieme manuscript qui interessait les africains du sahel n´a pu être publié (parce que mon éditeur- avec qui d´ailleurs j´ai des problèmes: il ne paye pas les droits d´auteur- que les livres soient mal vendus en europe).

    J´ai traduit le manuscript en francais et jusqu´a présent je ne peux le faire éditer au sénégal parce que les livres ne se vendent pas. les maisons d´éditions au sénégal ne font que des romans et les nouvelles éditions africaines ne font que des manuels scolaires.







    Auteur

    Oui

    En Octobre, 2013 (20:11 PM)
    si c moi jaime pas la langue wolof
    Auteur

    Adel

    En Octobre, 2013 (21:44 PM)
    Je pense que MR Sall n a pas compris que les mathématiques et physiques sont des sciences universelles. Maintenant s'il veut k on mette en place un projet d'alphabétisation destinés aux enfants ou à ceux qui ne maitrisent pas le français; c'est toujours bien économiquement avec la création d'emploi: aux moins des journaux vont paraitre dans notre langue maternelle et les lutteurs pouront savoir en koi s'en tenir avec leur contrats. Maintenant qu'il s'agisse des mathématiques ou physiques, ça n'attire plus parce qu'en fin de compte il n'y a rien après les études; bon coté social. la plupart devient professeur, peu parvient à reussir des concours. Si vous donnez beaucoup de considérations aux profs math ou physique; vous verrez bientôt l'engouement. Wa salam
    Auteur

    Alphaone

    En Octobre, 2013 (06:03 AM)
    Il faudra donc tout traduire en :

    wolof, sérère, peul, mandingue, soninké, diola, sans oublier hassaniyya, balante, mancagne, noon, manjaque, onyan, saafi, qui sont codifiées suffisamment, (appellation d'état)

    Mais qi va faire tout ça ?

    En plus il faudra des professeurs qui les maitrisent, des universités propres à ces langues,

    Cela rendrait pratiquement impossible le passage d'une école à une autre (pour des raisons linguistiques)

    Et que dire des étudiants désirant se spécialiser dans une université étrangère ....... !

    Ce sera applicable dans trente ans, si vous ne faites que ça dès aujourd’hui.

    Auteur

    Bob

    En Octobre, 2013 (11:39 AM)
    Venant de ce Monsieur, ça me choque. On a combien de langues traductionnelles au Sénégal, une telle réflexion venant de lui ancien recteur prouve la médiocrité de nos dirigeants à pousser des réflexions plus sérieux pour réformer le système éducatif. Car à l'heure de la mondialisation vaut mieux introduire l'anglais dès la première année au sein des autres facultés pour permettre aux étudiants d’être plus compétitive. En effet traduction des manuelles scientifiques nous mènes à l’échec totale, à des coûts colossaux et non productive, car l'anglais est la langue des terriens dan un monde proche !!!!!



     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    M. Mbengue

    En Octobre, 2013 (13:39 PM)
    Le scientifique n'est pas un linguiste...sakhir THIAM l'avait essayé. Où est le résultat? Il faut motiver les scientifiques. Motiver les enseignants, pauvres et frustrés comme tout! C'est tout. La solution est simple comme bonjour. L'élémentaire et le secondaire....Des salaires dignes comme les autres salaires!!! Combien de langues? Les enseignants vont apprendre ces langues, comme les élèves...Quel temps! Quel gâchis...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email