Lundi 23 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Etudiants sortants de la Fastef : Un 5e gréviste évacué à l’hôpital

Single Post
Etudiants sortants de la Fastef : Un 5e gréviste évacué à l’hôpital

Les choses se compliquent davantage chez les étudiants sortants de la promotion 2013 de la Faculté des sciences et technologies de l'éducation et de la formation (Fastef) qui observent, depuis quelques jours, une grève de la faim. Ce matin, Seneweb vous informait que quatre parmi eux ont été évacués. Un autre gréviste a été évacué en début d’après-midi à l’hôpital Abass Ndaw.  

L'information a été transmise à Seneweb par le porte-parole Yoba Coly. Le "nouveau" a d'ailleurs été obligé de regagner sa famille. « Notre camarade était acheminé dans une ambulance mais une fois arrivé à l’hôpital, on lui signifie que la structure hospitalière est pleine. Il a reçu les soins dehors avant d’être embarqué à nouveau dans l’ambulance », a révélé M. Coly. Et d’ajouter, « Dès son retour, on lui a recommandé de rejoindre sa famille. Parce que nous ne voulons pas prendre plus de risques ».

Ceci n'affecte toutefois en rien leur combat. Coly jure que lui et ses camarades grévistes sont déterminés à aller jusqu’au bout de leur mouvement pour ‘’obtenir’’ leur intégration dans la Fonction Publique.

« Nous lançons un appel aux autorités et aux ministres concernés pour qu'ils règlent la situation. Il y a un manque de professeurs et, paradoxalement, on peine à recevoir nos affectations », a clamé le porte-parole de ces sortants de la Fastef.


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Quel Est Le Problème?

    En Décembre, 2018 (19:32 PM)
    Le gouvernement du Sénégal avait émis un bon de commande pour un nombre X d'enseignants au FASTEF. Conformément à ce Bon Commande l'Etat a pris le nombre dont il avait besoin.

    Il se trouve qu'il y a des étudiants qui ont payé pour etudier au FASTEF et ce sont ces étudiants qui ont opté pour la formation payante qui exigent d'être recrutés dans la fonction publique. Si cela possible, donc tous les sortants des ecoles de formation professionnelle doivent exiger aussi leur recrutement.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2018 (21:52 PM)
      si tel est le cas pourquoi l'état ne leur a pas clairement explicité cela qu'ils sont de la formation privée que le recrutement ne leur est pas garanti. il fallait si nécessaire coucher ça sur du papier.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (20:40 PM)
    Arrete de donner de fausses information car les choses ne se sont pas passées comme ca.La vérité est que nous avons affaire a un Etat qui ne sait pas ce qu'il fait. Ce gouvernement tâtonne depuis 2012.Nous n'attendons que l'election présidentielle pour les dégager.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2018 (14:00 PM)
      numéro 2 je suis sur que tu fais partie de ceux qui pensent que l'etat est une vache à lait qui doit assurer le travail à tout celui qui détient un diplôme. la période où le diplôme était synonyme d'emploi et de réussite sociale, celle de nos grand-pères et pères est révolue à jamais.imaginez tous ce monde dans les bureaux ou un emploi salarié , le budget de l'etat serait consacré à payer des gratte-papier sans aucun rendement. il est temps de changer de mentalité et de créer son propre emploi et même de faire travailler d'autres plutôt de faire chantage sur les pouvoirs publics. des jeunes dont l'unique ambition est d’être fonctionnaire, c'est le comble en 2019. ouvrez les yeux et regardez comment le monde évolue et ne passez votre temps à réclamer le biberon!
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (20:51 PM)
    Cette affaire se repete presque chaque année mais d'apres les explications qui me sont données ces etudiants font pression pour etre recrutés dans la fonction publique en violation des textes qui regissent cet etablissement le Fastef ou l'Etat recrute sur concours selon ses besoins préétablis tout en ouvrant la porte à des etudiants hors concours , s'ils pensent avoir raison qu'ils aillent en justice ,je ne vois pas l'Etat du Senegal refuser l'integration d'etudiants legalement admissibles dans la fonction publique ,ce phenomene " fastef" ne se voit sauf preuve contraire, pas dans aucune ecole professionnelle publique comme l'Enam ,les ecoles de santé publique etc ..si cela continue autant supprimer ces admissions hors concours destinés certainement à alimenter le secteur de l'enseignement privé en enseignants ce qui est une initiative louable .
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (21:56 PM)
    Ils ont fait une formation privée payante comme des milliers de sénégalais.



    Ils n'ont qu'a aller enseigner ds les écoles privées. En plus encadrement des apprenants
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2018 (19:39 PM)
      l'etat ne leur doit rien. ils ont payé pour se former. si l'etat leur recrute , il faut donc recruter tous les sortants de l'iseg, de esup, de sup deco,
      l'erreur a d'abord été de créer une formation payante dans une école publqiue. il faut suppimer cette fausse idée visant à créer une formation privée dans une école publique. si ça passe, demain l'ecole nationale d'administration va ouvrir une formation privée pour les administrateurs civils, les inspecteurs des impots , du trésor, et il y aura des grèves de faim pour des recrutements. il faut arrêter ces conneries.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2018 (19:39 PM)
      l'etat ne leur doit rien. ils ont payé pour se former. si l'etat leur recrute , il faut donc recruter tous les sortants de l'iseg, de esup, de sup deco,
      l'erreur a d'abord été de créer une formation payante dans une école publqiue. il faut suppimer cette fausse idée visant à créer une formation privée dans une école publique. si ça passe, demain l'ecole nationale d'administration va ouvrir une formation privée pour les administrateurs civils, les inspecteurs des impots , du trésor, et il y aura des grèves de faim pour des recrutements. il faut arrêter ces conneries.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (21:43 PM)
    Il faut leur prêter oreille attentive même s'ils sortent de la formation payante le déficit de professeurs devrait mener à un recrutement des sortants de la fastef.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR