Jeudi 22 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Inscription dans les universités sénégalaises : les frais réduits pour les étudiants guinéens

Single Post
Inscription dans les universités sénégalaises : les frais réduits pour les étudiants guinéens

Depuis plus d’une décennie, les étudiants guinéens du Sénégal  n’avaient qu’un seul combat : faire en sorte que leurs conditions d’étude soient favorables. Pour ce faire, il fallait réduire les frais d’inscription au même pied d’égalité que les Sénégalais, la reconnaisse des diplômes guinéens dans les universités publiques sénégalaises et l’accès au dortoir et des cantines  (restaurant) universitaires. C’est ce pari qui vient d’être gagné par l’ambassade de Guinée à Dakar auprès des autorités sénégalaises suite à plusieurs tractations, a-t-on constaté sur place.

 

A sa prise de  fonction le 10 septembre 2013 passé l’ambassadeur Beau Keita trouvera sur sa table  une série de problèmes dont les Guinéens du Sénégal sont confrontés et à la première ligne le problème des étudiants guinéens du Sénégal pour la réduction de leurs frais d’inscription. En effet, l’Etat sénégalais demandait respectivement pour la 1ère année 200 mille CFA, 2ème année 250 mille, 3ème 300 mille, 4ème année, 400 mille, 5ème année 500 mille et le doctorat 1 million de CFA comme frais d’inscription désormais pour les étrangers seulement sans compter d’autre frais universitaires.

 

Autres problèmes constatés sur place par le nouvel ambassadeur était l’unification des différents groupements féminins guinéens résidant au Sénégal ; le problème des prisonniers guinéens qui font un nombre importants de plus de deux milles (2.000) détenus dans les geôles sénégalais, les difficultés des transporteurs (chauffeurs)  guinéens une fois sur le territoire sénégalais…. etc. sont autant de problèmes que le nouvel ambassadeur vient de faire sa  mission prioritaire pour soulager les différentes couches guinéennes au Sénégal.

 

Pour résoudre ces différents problèmes, Beau Keita a commencé par  prendre le taureau par la corne et vaincre le mal par sa racine en multipliant les rencontres et audiences auprès de ses ressortissants qui sont confrontés à ces problèmes  et ceux qui peuvent l’aider à résoudre ces problèmes (les autorités sénégalaises). Il passera de département ministériel en département ministériel pour présenter les doléances aux décideurs sénégalais afin de soulager ses concitoyens.

 

Il commença par le ministère de l’intérieur sénégalais. Les deux personalités évoqueront ensemble la situation des prisonniers guinéens, la réduction des frais d’inscription des étudiants guinéens,  et autres sujet d’intérêt guinéen. Le ministre Mbaye Ndiaye rassura le diplomate guinéen d’apporter tout son soutien pour une solution rapide et durable sur l’ensemble des points cités.

 

Mais il ne s’arrêtera pas là, car, remarque-t-on, il s’entretiendra encore avec le ministre de l’éducation nationale sénégalais Serigne Mbaye Thiam  pour spécialement parler du cas des élèves et  étudiants guinéens du Sénégal et surtout l’améliorations de leur condition de vie dans les différentes écoles publiques et universités publiques sénégalais.

 

Le ministre Thiam donnera toute les garanties pour l’application de la convention portant réduction des frais d’inscription pour les étudiants guinéens et dans les plus brefs délais soulignera-t-il.

 

Pour une solution d’urgence, vu les besoins de ses ressortissants, M. Keita a été reçu en audience spéciale avec  le premier ministre sénégalais Aminata Touré pour plus de soutien afin de  trouver solution au  problème guinéen posé au gouvernement sénégalais.

 

A sa sortie d’audience,  le premier ministre Aminata Touré rassurera de tout son soutien à accompagner le diplomate guinéen dans la recherche des solutions fiables pour les Guinéens.

 

Justement, l’effectivité de cette convention de réduction des frais d’inscription a été matérialisée et officialisée vendredi 7 février suite à la rencontre entre le ministre de l’enseignement supérieur qui a reçu l’ambassadeur Beau Keita. L’objet de cette rencontre, c’est que le flic Beau Keita était  venu transmettre des salutations et remerciements au nom du président de la République de Guinée, de son gouvernement et le peuple de Guinée, particulièrement les étudiants guinéens du Sénégal  au président Macky Sall ainsi qu’à son gouvernement.

 

En attendant de finaliser la situation des transports guinéens dans l’exercice de leur travail une fois sur le territoire sénégalais,  le  prochain programme de l’ambassadeur est sa sortie officielle en compagnie d’une importante délégation du service du consulat pour aller rencontrer les ressortissants guinéens de l’intérieur du Sénégal (Mbour, Joal, Tambacounda, Kaolack, Saint-Louis, Thiès, Casamance, Ziguinchor….) pour non seulement s’acquérir des réalités dont ils  vivent et profiter de cette visite  pour délivrer les documents consulaires au ressortissant guinéens des villes et villages  du Sénégal.

 

L’ancien ministre de la sécurité, Dr Mamadou Beau Keita a été nommé le 14 août 2013 comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Guinée au Sénégal, en Mauritanie, en Gambie et au Cap-Vert pour combler le poste vacant depuis la nomination d’Elhadj Madifing Diané au poste de ministre de la sécurité et de la protection civile le 28 mai dernier.

 

Dans nos prochaines éditions, nous reviendrons sur la réaction des réactions après avoir appris cette nouvelle relative à la réduction de leurs frais d’inscription dans les institutions d’enseignement sénégalaises.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email