Mardi 11 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Kédougou - « La pluie ne doit pas constituer un obstacle à la reprise des cours » (ministre)

Single Post
Kédougou - « La pluie ne doit pas constituer un obstacle à la reprise des cours » (ministre)
En visite à Kédougou dans la perspective de la reprise des cours le jeudi 25 juin prochain, le ministre de l'Enseignement technique et de la formation professionnelle est venu pour constater de visu les dispositifs mis en place par les autorités pour un bon démarrage des enseignements..

Au lycée technique industriel et minier Mamba Guirassy, première étape de sa visite, le ministre a rencontré les autorités dudit établissement avant de se rendre dans les différentes classes, question de voir si les protocoles sanitaires édictés étaient bien mis en œuvre. Dans les différentes salles de classes, les mesures de distanciation accompagnées d’un dispositif de lavage des mains et du gel hydro alcoolique étaient visibles dans toutes les salles. Y compris dans le laboratoire électrotechnique où se déroulent les activités pédagogiques du CAP au BTS. .

A ce niveau, on note beaucoup d’activités de manipulations d'outils et de câblages industriels ; d'où une attention particulière quant aux mesures barrières pendant les heures d’enseignements apprentissages. Côté personnel enseignant, sur un effectif 80 professeurs, 10 n’ont pas encore répondu présents à l'appel, soit un taux de présence de 87,50%..

La deuxième étape de cette tournée était réservée à l’école élémentaire Bakary Seck sise au quartier Mosquée. .

Sur place, la délégation du ministre a eu droit à un exposé du directeur de l'école sur les mesures mises en œuvre pour assurer une bonne reprise des cours. Les cas d’inondations ont été aussi soulevés par les partenaires sociaux, notamment dans les départements de Salémata et de Saraya où certaines écoles se trouvent dans les eaux à cause des fortes pluies notées ces derniers jours. .

Dans sa réponse, Dame Diop est formel : « nous sommes dans une situation exceptionnelle. Mais la pluie ne doit pas constituer un obstacle.

A Kédougou il pleut très souvent très et tôt. Les élèves ont l'habitude d'aller à l'école pendant qu’il pleuve », explique-t-il avant d'inviter tous les acteurs à « faire preuve de notre génie d’anticipation, d’ingéniosité par rapport à ce qui va se passer le 25 juin et même au-delà pour réussir ce pari».

Un message bien perçu par les autorités académiques qui ont rassuré le ministre, que pour les cas particuliers d’inondations, les cours seront délocalisés vers des sites appropriés.

liiiiiiiaffaire_de_malade

10 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2020 (22:00 PM)
    Il est malade lui
  2. Auteur

    Depuis á L'étranger

    En Juin, 2020 (22:05 PM)
    Démarche appréciée
    Auteur

    En Juin, 2020 (22:10 PM)
    Cancre de ministre
    Auteur

    Dem

    En Juin, 2020 (22:49 PM)
    Il n’a k’a envoyer ses enfant apprendre sous ces abris provisoire.. faites de sakette vraiment ces gens n respect personne
    Auteur

    En Juin, 2020 (22:54 PM)
    Togal ndakarou di wakh lolou
    Auteur

    En Juin, 2020 (00:34 AM)
    Vous êtes ridicule, Mr le Ministre, lamentablement hors jeu. Vous allez donner quoi comme sujets aux épreuves du BFEM ou du Bac ? Vous me faites rire jaune (jaune comme les chinois du covid...). Vous voulez qu'on parle de vous. OK. AMOUL SOLO...
    Auteur

    Salam

    En Juin, 2020 (07:03 AM)
    Comme d'habitude politique, mensonge, malhonnêteté et toujours c'est la population qui en souffre.

    Mais en réalité les autorités locales sont tous complices. Quand on parle des conséquences de l'hivernage ce n'est pas dans les villes mais plutôt dans les zones reculées où il ya des lycées, écoles primaires et même CFP. Que je sache ces élèves là sont bien des Sénégalais.

    Les IA,IEF, chefs d'établissement et préfets sont tous au courant de cela mais on préfère se taire et laisser faire comme d'habitude et ce n'est pas demain que cela va cesser.
    Auteur

    En Juin, 2020 (07:39 AM)
    Ou sont ses enfants lui?
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2020 (09:06 AM)
    les journalistes devraient faire une enquête sur la situation scolaire des fils des ministres....
    Auteur

    En Juin, 2020 (09:58 AM)
    Allez étudier sous la pluie dans des abris provisoires et des toits de classe en dur qui suintent. C'est ça le Sénégal émergent. les Kédovins sont des grenouilles, ils ont l'habitude de la pluie.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email