Samedi 27 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Les salaires des enseignants grévistes menacés de ponction

Single Post
Les salaires des enseignants grévistes menacés de ponction

Le ministre de l’éducation nationale, Serigne Mbaye Thiam entend appliquer la loi qui veut que tout gréviste et les enseignants se trouvant dans le cas d’espèce, ne soient pas être payés les jours de grèves.


Il l’a fait savoir hier, à l’occasion du Comité régional de développement consacré au secteur de l’éducation dans la région de Kaffrine.


Le ministre de l’éducation qui présidait la rencontre se veut on ne peut plus clair : «Ce n’est pas une représaille, ni une sanction encore moins une menace. Il faut qu’on soit d’accord que nous sommes dans un pays de droit. C’est la loi qui le dit».


La coalition des syndicats d’enseignants dans un communiqué s’est insurgée contre «les agissements maladroits du ministre de l’éducation nationale qui n’a su tirer les leçons de certains de ses prédécesseurs qui ont tenté en vain d’intimider, dans le passé, les honnêtes enseignants par des coupures de salaires, des menaces, etc».


Une déclaration qui n’est pas tombée dans les oreilles d’un sourd selon Sud Quotidien. Serigne Mbaye Thiam a souligné que c’est «l’Etat qui fuyait ses responsabilités ». Selon lui, « si l’Assemblée nationale pense que cette loi doit être changée, les députés peuvent déposer des propositions de lois pour dire maintenant celui qui fait la grève, a le droit d’être payé. En ce moment il n’y aura aucun problème».


affaire_de_malade

34 Commentaires

  1. Auteur

    X

    En Juin, 2013 (09:26 AM)
    comment menacés? mais on doit couper leurs salaires puisqu'ils nont pas travaillé? Ca vaut pour tous les travailleurs!!!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
  2. Auteur

    Mér

    En Juin, 2013 (09:28 AM)
    gnaw il était temps wayyyyy
    {comment_ads}
    Auteur

    Diakhassé

    En Juin, 2013 (09:31 AM)
    c'est inoui et cocasse la situation du Sénégal !

    d'un côté un gouvernement qui ne tient pas toutes ses promesses

    qui sait que seuls les momes des petites bourses non affiliés politiqueent vont pâtir d'une panne de l'école

    de l'autre, des gens saignants l'école publique au profit de leurs écoles privées

    des politiques très souvent affiliés à certains partis ex poids lourds mais toujurs roublards

    des alimentaires sans vergogne !

    le tout chapeauté par des bailleurs de fonds amusés

    de cette situation qui jouent en faveur leurs pays

    puisque le nôtre va encore perdurer dans le sous développement

    avec ces combats vaseux et oiseux !
    {comment_ads}
    Auteur

    Sadioloungar

    En Juin, 2013 (09:33 AM)
    Aucun gouvernement ne parviendra pas à résoudre les problèmes des enseignants ,ils prennent en otage l'Etat ,

    toujours des revendications
    {comment_ads}
    Auteur

    Sai

    En Juin, 2013 (09:34 AM)
    Mr Le Ministre Toutes Le peuples SÉNÉGALAISES Vous soutien applique la lois ses GREVÉ répétitive a mine les études de nos enfants la loi pour toutes le monde one fatigue .
    Auteur

    Com

    En Juin, 2013 (09:34 AM)
    en tout cas ces enseignants ne donnent pas le bon exemple de patriotisme. si a l'epoque leur enseignants etaient tout le temps en greve comme c'est le cas aujourdh'hui seraient ils devenus des enseignants. les enseignants doivent penser aux consequences de leurs greves sur l'avenir de nos enfants donc le devenir de la nation. sinon ce pays risque d'etre reduit en arenes de lutte traditionnelle.
    {comment_ads}
    Auteur

    People

    En Juin, 2013 (09:36 AM)
    A quand le licenciement purement et simplement des fauteurs de trouble de l'enseignement ?



    une profession avec des dizaines de syndicats c'est du jamais vu. il faut avoir le courage dès fois pour mettre de l'ordre dans ce secteur pourri de l'enseignement.



    Nombreux sont ces enseignants qui ne font pas correctement leur boulot et ils nous tympanisent avec des revendications intempestives



    coupez le salaire de tout enseignant qui refuse de travail , s'il persiste commencez à licencier, quitte à avoir une année blanche (pour faire une omelette il faut casser des œufs )
    {comment_ads}
    Auteur

    Arrt

    En Juin, 2013 (09:38 AM)
    arretons dans ce pays tout se régle par la grève car nous sommes en face des hommes politiques qui les laisse faire le pays va au chaos
    {comment_ads}
    Auteur

    Sadikk

    En Juin, 2013 (09:40 AM)
    kon leur coupe les vivres a ces croques morts a cauz d'eux cette generation est toute pourrie ya ke des nullards parce ke les professeurs sont nuls!!!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Goor Fitt

    En Juin, 2013 (09:55 AM)
    Bien dit monsieur le ministre le peuple est avec toi couper et on va voir comment ils vont faire ce n'est pas juste on enseigne pas et on perçoit c'est du ribat
    {comment_ads}
    Auteur

    Njol

    En Juin, 2013 (10:13 AM)
    même s'il faut sacrifier une génération pour régler le problème de l'enseignement, Monsieur le ministre faites le !trop c'est trop! ces enseignants oublient qu'ils réclament des avantages mais pas des salaires .





    {comment_ads}
    Auteur

    Mdr

    En Juin, 2013 (10:15 AM)
    Mane dal gni sakh dagnou mey yém. Pendant les grandes vacances là où un prof conscient se met à préparer son programme détude pour l'année à venir, ceux là se préocuppent plutôt de leur programme de gréve. Thieuy Sénégal et avec ça on veut former des éléves di neu méti dé. Ils sont vraiment égoistes ces profs. On a qu'a bien ponctionner rek JOURNEE NON TRAVAILLEE, JOURNEE NON PAYEE :up:  :up: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Xfactor5

    En Juin, 2013 (10:17 AM)
    Mr le ministre se laisse aller au populisme pour masquer sa fuite en avant. Ce que les enseignants réclament est trés simple: respect du protocole d'accord signé. C'est aussi simple que ça. Maintenant soit le gouvernement accède à cette demande légitime ou bien il se lance dans la diabolisation du mouvement enseignant. Mais s'ils n'ont pas la mémoire courte, ils doivent savoir qu'aucun gouvernement ne s'est maintenu au pouvoir en piétinant les enseignants qui sont dans leur droit ou en les intimidant de couper leur salaire. Tous les ministres ou gouvernements qui ont coupé les salaires des enseignants ont été contraints de rembourser et cela n'a pas essoufflé pour autant les mouvements. Pire, il y'a eu un allongement de la durée de la grève car les enseignants sont repartis en grève pour demander le remboursement des sommes coupées.

    Le gouvernement Macky doit respecter les engagements de l'état du Sénégal au lieu de divertir le peuple.
    Auteur

    Enseignant Européen

    En Juin, 2013 (10:34 AM)
    Même en Europe,si tu va en grève,les jours non travaillés seront coupés du salaire.

    Pourquoi les enseignants du Sénégal aiment la facilité?

    {comment_ads}
    Auteur

    Vive L'idee

    En Juin, 2013 (10:42 AM)
    JE SUIS PARFAITEMENT D'ACCORD AVEC LE M. LE MINISTRE

    DU COURAGE ET APPLIQUE CETTE LOI!!!!!! :sn: 
    {comment_ads}
    Auteur

    La Tendance

    En Juin, 2013 (10:42 AM)
    c'est irresponsable,et meme parfois un manque de patriotisme de laisser à quelques jours de la fin de l'année scolaire de vouloir sacrifier des enfants de cette nation,ces enseignants ne doivent prendre les élèves en otage!! Le ministre de l'éducation a bien fait d'appliquer la loi à la rigueur!!!!!!!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Ok! Ko!

    En Juin, 2013 (10:46 AM)
    on travaille on encaisse on ne travaille pas on gagne juste ce qui nous correspond.cette generation est pleine de nullards comme leur professeur.la lois sera la bienvenue je vote pour.
    Auteur

    Gor

    En Juin, 2013 (11:07 AM)
    Pas de travail pas de salaire bien fait Monsieur le Ministre!
    {comment_ads}
    Auteur

    Kali

    En Juin, 2013 (11:17 AM)
    franchement je ne comprends pas les enseignants , tu ne veux pas travaillé et tu veu kon te paie
    {comment_ads}
    Auteur

    Epd

    En Juin, 2013 (11:23 AM)
    COUPEZ NOS SALAIRES .NOUS SERONS MOMENTANEMENT KO.APRES CE SERA LE CHAOS POUR TOUTTE CETTE POURRITURE FAYçAL
    {comment_ads}
    Auteur

    Roche

    En Juin, 2013 (11:23 AM)
    beaucoup d'enseignants dans ce pays ont une conduite irresponsable. et cette situation met en danger le devenir de la jeunesse de ce pays. il est temps que l'etat prenne ses responsabilites.
    Auteur

    Poulo J'aime

    En Juin, 2013 (11:28 AM)
    les senegalais, quant n'est il pour un enseignant qui a travaillé et qui reclame son dû? les indemnités de bfem et de bac devaient etre payées depuis 30 novembre date limite. mais jusqu'a Juin, rien n'est perçu par ces veillants enseignants. au lieu de leur payer leurs dûs, le ministre coupe leurs salaires. senegalais, pitié au moins aux enseignants qui n'osent meme pas demander des primes de motivations. nous sommes dans un pays de droit. respectez les enseignants et aillez du coeur en faveur des enfants.... wa shallam

    {comment_ads}
    Auteur

    Saes

    En Juin, 2013 (11:43 AM)
    Le SAES ne fait partie de cette grêve. Enlever la photo.
    {comment_ads}
    Auteur

    Patriote

    En Juin, 2013 (11:58 AM)
    les chomeurs ne percoivent pas parce qu ils ne travaillent pas donc pas de travail pas de salaire "gueunou lene chomeurs yi"
    {comment_ads}
    Auteur

    Listo

    En Juin, 2013 (12:00 PM)
    Il n y a pas a menacer, il faut appliquer ce que dit la Loi, en toute bonne conscience, sans état d'âme: Dura L'ex Sed Lex, dit on! La loi est dure ou sévère , mais c'est la Loi!

    Et ne pas le faire, c'est manquer à son devoir, c'est tout simplement être incompétent!

    Mais entendons nous bien : les enseignants ont tout à fait le droit et même le devoir de faire grève pour faire aboutir leurs revendications, et d'autant qu'en l'occurrence, ils avaient déjà eu l'aval et l'accord du régime précédent!

    Cependant tout doit se faire dans la responsabilité et dans lla legalite!

    Le droit de grève existe, mais il a ses limites: si les enseignants entendent ,pour leur lutte être intransigeants et jusqu'au boutistes, cela a un prix, et ils doivent en assumer, en toute responsabilité en payer les conséquences: c'est à leur syndicat de leur pays leurs jours de grève, car il n'est nullement que l'Etat leur verse des salaires pour des jours non ouvrés, délibérément, et trop longtemps!

    C'est pourquoi, en Europe,on ne décrète qu'à son corps défendant une grève et jamais de facon illimitée, car de toute façon,l'employeur qu'il soit l'Etat ou le privé ne vous paiera jamais, bien au contraire il vous attaquera en justice!

    Alors, au nom de quoi, devons verser des salaires,l'argent du contribuable à des gens qui n'ont pas travaille, même comme nous l'avons déjà dit, nous comprenons leurs revendications : ils transgressent la Loi, et comme tels, celle ci doit s'appliquer strictement,tout simplement!

    Que le gouvernement prenne ses responsabilités totales et entières, c'est que Peuple Souverain, car nul ne saurait le prendre en otage!

    Auteur

    Paco

    En Juin, 2013 (12:30 PM)
    ca n'a méme pas de sens qu'on soit en gréve ou pas on recoit le méme salaire, c'est pitoyable et malhonnête.
    {comment_ads}
    Auteur

    Prof

    En Juin, 2013 (13:09 PM)
    DEMANDEZ AUX PROFS DE KENNEDY, DEPUIS QU'ON A COUPE LES SALAIRES, PLUS DE GREVE ET TOUT MARCHE NICKEL
    {comment_ads}
    Auteur

    Nikos

    En Juin, 2013 (13:29 PM)
    C'est la loi qui reconnait le droit de grève

    C'est aussi la loi qui ordonne de ne pas payer les jours de grève.
    {comment_ads}
    Auteur

    Dakarrr

    En Juin, 2013 (14:07 PM)
    Au lycée de Kartiack dans le département de Bignona, rien ne va entre le censeur intérimaire et le enseignants qui boycottent même les cours de rattrapage gratuits et les activités du gouvernement scolaire qui s'y déroulent présentement. Ce censeur laisse à qui veut l'entendre qu'il est chez lui (il est fils de Kartiack) et fera ce qu'il veut sans tenir compte des normes de gestion des établissements scolaires. Le MEN est interpellé pour éviter la destruction du lycée par ce censeur intérimaire qui est en train de confondre établissement privé et propiété privée. Il y règne vraiment un climat déléter. Etre fils de Kartiack ne signifie pas être pourvu de tout pouvoir. Il faut le dégager avant qu'il ne soit trop tard car beaucoup de professeurs veulent l'établissement à cause des injures proférés par les étudiants du village invités à cet effet.
    Auteur

    Ben

    En Juin, 2013 (14:07 PM)
    ;;;"de certains de ses prédécesseurs qui ont tenté en vain d’intimider, dans le passé, les honnêtes enseignants par des coupures de salaires, des menaces, etc». Les "honnêtes enseignants"!!! je me marre !

    Des types qui font grèves depuis des lustres-foutant en l'air l'éducation des centaines de milliers d'enfants du publique - en étant INTÉGRALEMENT PAYES pour qu'ils puissent envoyer leurs propres enfants dans le circuit privé ...

    Quelle honte ! Et dire qu'il y a des gouvernements qui ont accepté ça depuis longtemps, ici au Sénégal....

    Nul part dans le monde, on n'est en faisant grève....
    {comment_ads}
    Auteur

    La Verité

    En Juin, 2013 (14:51 PM)
    mé aussi le reglemen a di monsieur le ministre k dans chak classe il doi avoir

    45 eleve applik cette loi aussi
    {comment_ads}
    Auteur

    NdigËl

    En Juin, 2013 (15:19 PM)
    Le verdict du peuple est sans appel: se débarrasser des ordures qui dégradent l'environnement de l'école; c'est une question de salubrité publique. C'est l'Etat qui ne veut pas, ou qui n'ose pas agir dans le sens de la volonté populaire. Le résultat final: l'Etat risque d'être assaini faute d'avoir osé aller dans le sens de la volonté populaire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (02:04 AM)
    ce sont nos enfants ki vont payer les pots cassés.

    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (02:09 AM)
    CA ne nous empêche pas de vivre vive la grève cher collègue c cette année

    ou plus jamais

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email