Dimanche 29 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Levée de la grève : Le Sels se divise

Single Post
Levée de la grève : Le Sels se divise

Après l'annonce de la levée du mouvement de grève de certains syndicats d'enseignants par le ministre de l'Education, des enseignants du primaire affiliés au syndicat des enseignants libres du Sénégal (Sels) ont haussé le ton pour démentir leur secrétaire général. Pour Moussa Diène, enseignant à Pikine,  la grève est toujours maintenue.

"Souleymane Diallo a trahi la base en levant le mot d'ordre de grève devant le ministre. La base est pour la poursuite de la grève parce que nous ne sommes pas convaincus. Nous voulons du concret, du factuel. Nous ne reculerons pas et la base est prête à tout, se sacrifier pour son dû. Nous sommes prêts à faire face contre toutes stratégies que le gouvernement mettra en place contre les enseignants. Nous restons dans le G6 qui poursuit le mouvement de grève", soutient l'enseignant sur les ondes de Zikfm.

Évoquant une probable année blanche, il souligne "une année blanche ne dépend pas des enseignants mais du gouvernement. C'est ce régime qui a la responsabilité de faire en sorte que l'école retrouve la stabilité. C'est lui qui a la responsabilité de faire en sorte que les enseignements apprentissage puissent se dérouler dans les conditions les plus normales"


affaire_de_malade

21 Commentaires

  1. Auteur

    Boy

    En Avril, 2018 (15:04 PM)
    Pour décanter la situation il faut absolument un remaniement ministériel. Il faut changer le Ministre de l,Éducation Nationale. Le départ de Serigne Mbaye Thiam sera un déclic pour un rapprochement des positions des syndicats et du Gouvernement.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:04 PM)
    soulymane diallo a reçu une enveoppe venant du gouvernement

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:06 PM)
    Que chacun prenne ses responsabilités , ponction des salaires pour les heures non travaillée et réquisition.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:28 PM)
    Souley vient vient de marquer son entrer la pire espèce (les corrompus du MACKY)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:32 PM)
    Y'a le sels corrompu,couché et le sels debout.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:42 PM)
    Le numéro2 a raison
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:43 PM)
    Le numéro2 a raison
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:52 PM)
    souleymane diallo ne fait la difference entre son appartenance syndicale et son appartenance ethnique, sa trahison ne me surprend pas, c est une taupe du regime, quand vs negociez serieux, il faut l isoler
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:56 PM)
    Il faut savoir commencer une grève, il faut aussi savoir la terminer. 25 000 francs d'augmentation c'est consistant. L'opinion est en train de se retourner contre les enseignants. Mieux vaut capitaliser plutôt que de lever le mot d'ordre devant le khalif général à Touba comme la dernière fois, une véritable capitulation en rase campagne...Si jamais le gouvernement coupe à tout va les salaires, le mouvement se disloquera, une alliance entre des professeurs et des instituteurs ne dure jamais longtemps, tous ceux qui suivent le mouvement syndical le savent.
    Auteur

    Sam

    En Avril, 2018 (16:01 PM)
    QUE L’ETAT PRENNE SES RESPONSABILITÉS ET PONCTIONNENT LES SALAIRES DE CEUX QUI NE VEULENT PAS RETOURNER DANS LES CLASSES;ILS NOUS EMMERDENT A LA FIN CES PRÉTENDUS ÉDUCATEURS DE NOTRE JEUNESSE SONT SIMPLEMENT DES ESCROTS ET POLITICIENS.

    VOULOIR TOUT ET TOUT DE SUITE N’EST PLUS NÉGOCIATION ET CE SONT LES PAUVRES CITOYENS QUI SONT LES SEULES VICTIMES ET POURQUOI DEMANDER LE DÉPART DU MINISTRE JUSTE POUR VOTRE PLAISIR;VOUS N ‘ÊTES PAS LA SEULE PRIORITÉ DE CE PAYS POUR RAPPEL.
    {comment_ads}
    Auteur

    K

    En Avril, 2018 (16:03 PM)
    Je suis désolé de le dire mais l'Etat est trop trop trop faible devant les enseignants qui n'ont aucune dignité. Il faut tous les radier et recruter d'autres. :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:04 PM)
    une trahison venant de Diallo ne me surprend pas.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:20 PM)
    Le ministre est allé trop vite en besogne. Apres la rencontre fructueuse avec certains delegués syndicaux, il aurait du les laisser arrondir les angles avec leurs mandants pour ensuite faire eux memes le communiqué. Mais helas, en voulant trop s'arroger les honneurs d'une mediation a success, il annoncé avec fracas sous fond de menaces ce qui etait juste une possibilité de levee de mot d'ordre. Il a tout foutu en l'air ce ministre.....Et voila le delegué DIALLO du SELS apres tant de periodes de loyaux services se voit discredité par ses collegues à cause d'un Ministre zelé!!! La mediation comme la negociation c'est de l'ART!!! Serigne Mbaye Thiam tu es passé à coté.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:25 PM)
    il est tant de licencier ceux qui ne veulent pas regagner les classes!!!!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:20 PM)
    je pense moi que ce sont les trois autres syndicats qui ont fait la traitrise devant leur collègue Souleymane DIALLO. Ils avaient tous les quatre décidé de suspendre le mot d'ordre et d'aller le signifier au Khalife. Il faut se demander ce qui s'est passé entre le samedi et le dimanche pour que l'Uden, le Sels A et le Snelas FC se rétractent et laisse en pâture leur collègue. Et maintenant, ils laissent Souleymane DIALLO à la merci des injures alors qu'il n'a fait que suivre les décisions prises. Se sont eux les lâches car quand on prend une décision, il faut savoir l'assumer. C'est juste ce que DIALLO a fait.

    Le reste c'est de dire aux enseignants de vraiment savoir raison garder et que demain, s'ils persistent et que l'Etat prenne des mesures drastiques, il ne faudra pas partir chez les imams et autres khalifes pour demander secours. Il faut savoir s’arrêter dans une lutte syndicale. L'Uden était très stratégique dans ce domaine mais maintenant, elle pratique une méthode de lutte qui n'est pas la sienne en suivant ces va - t- en guerres du Cusems et du saems. Faites gaffe les enseignants!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:54 PM)
    Oui à la radiation de tous les enseignants
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:54 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (18:03 PM)
    Souleymane Diallo n'a jamais inspiré confiance pour ceux qui le connaissent. Les militants doivent signer des mains levées ou exiger son départ.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (19:15 PM)
    Tout le monde c que se qui se cache derrière cette grève n'est plus une affaire de syndicat mais une affaire de politico politicien on n'a tous entendu leur déclaration quand idy les a reçu maintenant c a l'État de prendre ses responsabilites
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (20:02 PM)
    Oui, ils pensent qu'avec la situation actuelle d'une année préélectorale, Macky n'osera pas les sanctionner. Mais Macky mi ma guiss, fallé woul année préélectorale wala lénène. je crois qu'il mijote quelque chose, alors enseignants Attention!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (23:45 PM)
    C'EST GRAVE CE QUI SE PASSE AU SENEGAL UN RESPONSABLE SYNDICAL QUI ENGAGE SA BASE SANS LA CONSULTER !!! CE TYPE DOIT ETRE DESTITUE !!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email