Lundi 06 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Education

Malick Fall, SAES : « A l'Université de Bambey, beaucoup d’étudiants ont abandonné les études »

Single Post
Malick Fall, SAES : « A l'Université de Bambey, beaucoup d’étudiants ont abandonné les études »
Les conditions de vie des étudiants à l’université Alioune Diop de Bambey (UADB) préoccupent le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes). Lors de leur passage à l’UADB dans le cadre de leur tournée de sensibilisation et de mobilisation dénommée la grande offensive, le secrétaire général national Malick Fall a révélé que « Beaucoup d’étudiants qu’on avait orientés à l’université Alioune Diop de Bambey ont abandonné les études à cause des conditions de vie difficiles. »

Selon le SGN du Saes, le baccalauréat doit être une source d’ascension sociale et de motivation pour les parents. Mais malheureusement les conditions d’existence sont très difficiles. Et cette université ne peut pas d’un coup recevoir plus de 2500 étudiants supplémentaires.  

De son côté, Mohamadou Ngom, coordonnateur du Saes à l’UADB a précisé qu’ils sont en phase avec le bureau national sur tous les points discutés dans le cadre de la « grande offensive.»

Le Saes/UADB a également décidé de se limiter au respect du quantum horaire, avant d’appeler tous les enseignants de l’université de Bambey à ne pas dispenser d’enseignements en dehors du campus pédagogique car ils ne seront pas couverts par la franchise universitaire.


liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2020 (12:02 PM)
    On a encore rien vu avec ce bouffon au pouvoir. sa seule force corruption et manipulations
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2020 (12:28 PM)
      les étudiants et profs ne doivent pas accepter que cheikh omar Âne soit leur ministre. c'est une insulte. ils doivent exiger sa démission
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2020 (16:50 PM)
      un président qui préfère mettre 155 milliards dans un stade plutôt que dans les universités, mais yéna ko votel que personne ne se plaint
  2. Auteur

    En Février, 2020 (12:06 PM)
    Le Sénégal est un pays émergent
    Auteur

    En Février, 2020 (14:20 PM)
    C est leur problème On s en fout et Cheikh va continuer à être leur ministre La haine ne passera pas
    Auteur

    Detroit

    En Février, 2020 (16:21 PM)
    M. Fall, ya meuna doul rék; sur quoi tu te fondes pour proférer ces mensonges? C'est regrettable mais avec des gens comme toi, l'université va à la dérive. Que n'a-t-on donner aux professeurs pour les mettre dans de bonnes conditions de travail. De grâce ayez de la compassion pour vos compatriotes qui triment au quotidien pour éduquer et nourrir leurs familles.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2020 (17:47 PM)
      toi tu es très impoli et mal éduqué je ne connais pas ce fall mais je suis de bambey je travaille comme ingénieur à l'isra j'ai chez moi cinq étudiants dont deux filles qui ne sont pas des parents le premier que j'ai hébergé l'année dernière est la fille d'une amie de ma femme ensuite elle m'a emmené sa copine puis cette année son frère orienté à bambey ensuite un autre ils sont aujourd'hui cinq à la maison comme j'ai une petite famille et j'ai assez de chambres à la maison cela ne me gene pas
      mais les conditions de vie des étudiants à bamabey sont exécrables on ditait meme pas une université au temps de l'ecole nationale des cadres ruraux la vie était aussi difficile avec les chambres en toiture de toles et la restauration très limite
    • Auteur

      The Real Detroit

      En Février, 2020 (18:08 PM)
      man are you in detroit or have you ever been in the d ?
      the real detroit does not insult. take it easy. is detroit your dream city ? you are not ready for the d.
      have a wonderful day.????????????
    Auteur

    Fulani

    En Février, 2020 (17:15 PM)
    @Detroit Malick FALL est un scientifique très responsable qui ne saurait être affecter par les insultes venant d'un anonyme derrière un clavier. Le problème de l'enseignement supérieur c'est d'abord les sous effectifs ou on voit un professeur disposait dse cours dans presque toutes les six universités publics. Cependant puisque cette situation arrange l'état, le corps enseignant avec des heures supplémentaire et de la vacation personne ne dénonce.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email