Dimanche 11 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Education

Moctar Sourang pour davantage de concertation sur l'université

Single Post
Moctar Sourang pour davantage de concertation sur l'université

L’Union nationale patriotique (UNP) a lancé appel aux pouvoirs publics et aux autres acteurs des universités publiques sénégalaises, les invitant à la tenue d'un "nécessaire dialogue", a annoncé son président, Moctar Sourang, un ancien dirigeant des étudiants de Dakar.

"Toutes ces questions mériteraient certainement des concertations autrement plus élargies et plus approfondies, où les enseignants et chercheurs, mais aussi les étudiants seraient largement et librement représentés", rapporte un communiqué transmis à l'APS, dimanche. L'UNP a réuni samedi dernier, en session spéciale, son bureau politique, à l'effet d'examiner l’ordre du jour portant sur "l’analyse de la situation de crise dans les universités" sénégalaises. 

"Le verdict, sans appel, de relaxe prononcé par les juges dans l’affaire des 22 étudiants, arbitrairement, arrêtés démontre à quel point le gouvernement gère mal les crises universitaires", soutient ce parti dont les dirigeants sont, pour la plupart, des meneurs du mouvement estudiantin de 1988. Leur formation politique "appelle le gouvernement à renoncer, de façon définitive, à la répression comme moyen de ramener la paix dans l’espace universitaire". "A l’avenir, les universités doivent s’attacher les services de sécurité universitaires afin de veiller sur la sécurité des personnes et des biens", poursuit le communiqué. Selon les dirigeants de l'UNP, "l’Université [Cheikh Anta Diop] de Dakar, dans ses structures actuelles, n’est plus viable, et les conditions de vie et de travail n’y permettent plus un enseignement de qualité".

 "En attendant la construction de la deuxième université de Dakar, l’UNP propose que les résidences universitaires de l’UCAD soient délocalisées dans les plus brefs délais afin de permettre d'élargir le campus avec le recrutement de nouveaux enseignants." Selon les membres du bureau de ce parti politique, cette mesure permettra aussi à l'Etat du Sénégal d'engager "la construction de cités universitaires modernes maîtrisables suivant des normes acceptables". Elimane Bâ, coordonnateur du Collectif des étudiants de l'UCAD, déclarait récemment: "Nous organiserons dans les prochains jours une journée de non-violence à l'UCAD dans le but de montrer à l'opinion nationale que les étudiants sont capables de se sécuriser à eux seuls si toutefois nos revendications sont prises en compte". Ces doléances portent sur le paiement à temps des bourses, la révision des taux de ces allocations aux étudiants, l'inscription au master pour tous les titulaires de la licence universitaire ainsi que le départ des policiers stationnés au campus universitaire de Dakar. 

 Au Sénégal, les dépenses pédagogiques de fonctionnement et les dépenses sociales comme les bourses et autres privilèges se chiffrent, en 2012, à 60 milliards de francs CFA, soit 60% des dépenses courantes du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email