Mardi 02 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Serigne Mbaye Thiam et les syndicats s’entendent sur l'exploration de pistes de travail

Single Post
Serigne Mbaye Thiam et les syndicats s’entendent sur l'exploration de pistes de travail

Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, et les organisations des syndicats d'enseignants se sont entendus, mardi, sur l'exploration de ''différentes pistes de travail et propositions'', en vue sortir le système éducatif de la crise.

‘’Nous avons tenu une rencontre d’écoute en vue d’explorer les différentes pistes de travail et des propositions pour essayer de sortir de la situation actuelle que vit le système éducatif’’, a dit M. Thiam, au sortir d’une réunion de négociations avec les syndicats d’enseignants. 

Selon Serigne Mbaye Thiam, la rencontre avec les acteurs du système éducatif avait pour but de ''mettre fin aux perturbations que connait l’école sénégalaise depuis un certain temps''.

‘’Nous avons exploré les 11 points de la plateforme minimale et nous nous sommes accordés sur les mesures à prendre. L’ensemble des pistes de solutions seront exposées au Premier ministre. Ce sera suivi d’une concertation avec les ministères en charge de l’éducation’’, a expliqué M. Thiam.

Parmi les 11 points soulevés, le ministère de l’Education nationale et les syndicats d'enseignants ont mis l’accent sur la question de l’indemnité de logement, les indemnités de recherches et la validation des deux tiers des années de contractualisation et de vacation.

A cet effet, le ministre de l’Education nationale a annoncé ''la mise en place d’une commission ad hoc entre le gouvernement et les syndicats, en vue d’étudier le niveau, les conditions et les modalités pour que l’incidence financière puisse être soutenable''.


liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Yoyo

    En Juin, 2013 (04:17 AM)
    C'est devenu un jeu de yoyo entre Etat et syndicats. Nous allons nous mettre autour de la table mais ca se termine toujours par chacun campe sur ses positions.

  2. Auteur

    Ametbass

    En Juin, 2013 (10:47 AM)
    Je pense que la validation des 2/3 des années de contractualisation et de vacation n'est pas une revendication sérieuse de la part des enseignants. Lorsqu'ils étaient recrutés, ils savaient les avantages et les inconvénients de la vacation mais ils ont acceptés dans l'espoir que les choses peuvent changer dans l'avenir. Lorsque les choses changent, cela ne devrait pas impacter sur leur passé. Le problème des enseignant s'est qu'ils s'intéressent trop sur ce qui se passent dans d'autres corps (Armées, douanes, police, assemblée etc.). Celui qui veut les privilèges d'un député n'a qu'à faire la politique, celui qui veut les indemnités d'un officier n'a qu'à aller dans l'armée. C'est aussi simple que ça. Mais je suis un enseignant et je veux un être traité plus qu'un militaire parce j'ai plus de diplôme de lui. Les agents de l'Etat de peuvent avoir le même traitement parce que n'exerçant pas la même fonction. Trois mois de vacances vs Un mois de congé ; des grèves + des vacances (Noel, korité, tabaski, Pacques, etc) vs 1 ou 2 jours de congé. Ce n'est la même chose. Arrêter les gas ! Ce n'est pas pareil
    • Auteur

      Dialy Mady Diébaté

      En Juin, 2013 (11:51 AM)
      mr bass tu as intérêt de garder le silence tu couvres de honte le corps des enseignants par ce que ton commentaire le prouve. tu ne maitrises même pas de ce que tu dis je regrette vraiment ton intervention
    • Auteur

      NdigËl

      En Juin, 2013 (15:15 PM)
      reconnaissons aux enseignants le droit à la considération de tous. pour cela, ils doivent être mis à l'abri de tous besoins par un traitement salarial et indemnitaire digne. c'est la manière de faire qui dérange chez une catégorie d'enseignants qui sont entrés par effraction dans la fonction. pour ma part, l’enseignant est de loin plus utile et plus productif que le député qui n'a qu'une fonction de combine. a ce titre, je comprends mal que le salaire d'un député puisse payer 5 enseignants, les bons enseignants, je veux dire. quelle que soit la situation, la revalorisation de la situation des enseignants est un impératif. maintenant, il faut savoir y parvenir sans tuer l'école en sacrifiant les enfants.
    Auteur

    Vue

    En Juin, 2013 (11:19 AM)
    J'ai des commentaires à faire sur les enseignants et leurs syndicats :



    1- Ce sont des Commerçants pas des enseignants



    2- Ce sont des Maîtres chanteurs



    3- Ils ne sont pas des Patriotes



    La Honte sur eux et c'est dommage !
    Auteur

    Aida Cisse

    En Juin, 2013 (13:52 PM)
    Toutes mes felicitations au ministre de l'education nationale pour sa grandeur et sa fermeté.



    MPerci en ta,nt que mere de famille
    Auteur

    Triptique

    En Juin, 2013 (14:21 PM)
    Monsieur le Ministre fais tout pour satisfaire la plateforme de ces vaillants et nobles enseignants.Tout le développement d 'un pays trouve son soubassement dans son éducation. Pour quoi ne pas bien considérer les enseignants de la part de l'état, de la population parce que les enseignants apportent aux parents sur leurs enfants ce qu'ils ne peuvent pas en procurer à leur progéniture.

    Vive les enseignants Vive l'éducation.
    Auteur

    Moi

    En Juin, 2013 (14:50 PM)
    Pourquoi les enseignants d'aujourd'hui sont devenus les plus plus grands parasites, les plus grands pedophiles les plus grands vauriens de ce pays. Pourquoi l'enseignement est devenu le corps où l'on ne trouve que les cartouchards, ceux qui n'ont pas pu percer à l'université, bref les déchets scolaires? Réponse demain
    Auteur

    NdigËl

    En Juin, 2013 (15:19 PM)
    Reconnaissons aux enseignants le droit à la considération de tous. Pour cela, ils doivent être mis à l'abri de tous besoins par un traitement salarial et indemnitaire digne. C'est la manière de faire qui dérange chez une catégorie d'enseignants qui sont entrés par effraction dans la fonction. Pour ma part, l’enseignant est de loin plus utile et plus productif que le député qui n'a qu'une fonction de combine. A ce titre, je comprends mal que le salaire d'un député puisse payer 5 enseignants, les bons enseignants, je veux dire. Quelle que soit la situation, la revalorisation de la situation des enseignants est un impératif. Maintenant, il faut savoir y parvenir sans tuer l'école en sacrifiant les enfants. Et c'est ce à quoi nous assistons aujourd'hui de part de certains mouvements.
    Auteur

    O.ndiaye

    En Juin, 2013 (18:25 PM)
    ils sont obnubilés par l'argent:il est enseignant il fait la grève.Il déserte les élèves de l’état,c'est sont droit.Mais pendant la grève il ouvre les classes de l'état et fait tranquillement sans gêne, ses cours particuliers payés.ça c'est de l'inconscience professionnelle

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email